Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, l'abbatiale de Saint-Gilles du Gard

Publié le par hunza

Saint-Gilles, ermite très vénéré, y avait fondé un monastère. Ses miracles furent à l'origine d'un des plus importants pèlerinages au Moyen-Age. L'église s'avérant trop petite pour recevoir les nombreux pèlerins, les moines entreprirent d'en édifier une autre, beaucoup plus vaste (98 m de long et 25 m de large). Lors des guerres de religion, elle est partiellement détruite, et faute d'argent, la restauration ne concernera qu'une partie de l'ancienne église.

De nos jours, Saint-Gilles est la première étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui part d'Arles, sur la voie Tolosana ou GR 653. L'étape fait 21 kilomètres.

C'est aussi l'aboutissement du Chemin de la Régordane ou ou Chemin de Saint-Gilles balisé en GR 700 qui part du Puy en Velay car, Saint-Gilles, avant la création d'Aigues Morte, était le principal port du royaume de France sur la côte méditerranéenne où hommes et marchandises embarquaient vers la Terre Sainte.

 

Comment venir à Saint-Gilles du Gard :

En car depuis Nîmes, emprunter la ligne n°42 Saint-Gilles - Caissargues - Nîmes : 

Si vous partez de la gare SNCF, il faut d'abord emprunter la ligne de bus n°T1 en direction de Caissargues pour rejoindre la ligne n°42 à l'arrêt Mas de Vignolles. La fréquence des bus T1 est de 5 à 8' entre 7h00 et 19h00.

Pour consulter les horaires, cliquez ici
(Cliquez sur les lignes T1 "Nîmes Gambetta-Coupole" puis la ligne 42 Saint-Gilles / Costières - Parnasse)

 

Visite de l'abbatiale de Saint-Gilles du Gard, sur le chemin de Saint-Jacques

A voir : l'église avec sa façade classée au patrimoine mondial de l'humanité, la crypte avec le tombeau de Saint-Gilles, l'escalier à vis, les tombes, gallo romaines et le centre ville.

Pour une bonne exposition, c'est en fin d'après-midi car la façade est exposée plein ouest. De plus, disposant de peu de recul pour prendre la façade, il faudrait être muni d'un grand-angle.

Abbatiale Saint-Gilles du Gard

Abbatiale Saint-Gilles du Gard

 

Le portail nord :

Sur le linteau, Jésus sur son âne entre à Jérusalem suivi du cortège des apôtres; devant lui, la ville de Jérusalem et des habitants en train de l'accueillir.

Sur le tympan, de gauche à droite :

  • Les mages offrent des présents
  • la Vierge en majesté
  • Joseph surpris par l'apparition d'un ange
Portail nord de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

Portail nord de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

 

Le portail central :

Sur le linteau, de gauche à droite :

  • le lavement des pieds
  • la Cène
  • le baiser de Judas qui entraîne l'arrestation de Jésus.

Sur le tympan, le Christ en majesté entouré des quatre vivants de l'Apocalypse.

Portail central de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

Portail central de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

Abbatiale de Saint-Gilles du Gard

Bas relief représentant Cain en train d'égorger son frère, Abel

 

Saint-Jean l’évangéliste et Saint-Pierre

En dessous, bas relief représentant une offrande faite par les deux frères, Cain et Abel

Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, l'abbatiale de Saint-Gilles du Gard

 

Le portail sud :

Sur le linteau, de gauche à droite:

  • les femmes achetant le parfum
  • les saintes femmes au tombeau et les soldats endormis
  • l'apparition de Jésus ressuscité.

Le tympan représente le thème de la crucifixion.

Portail sud de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

Portail sud de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

 

La crypte

Crypte de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

Crypte de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, tombeau de Saint-Gilles remanié au 19ème siècle

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, tombeau de Saint-Gilles remanié au 19ème siècle

Clé de voûte représentant le Christ Bénissant

Clé de voûte représentant le Christ Bénissant

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, tombeau de Pierre de Castelnau

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, tombeau de Pierre de Castelnau

 

L'ancien chœur et l'escalier à vis

Ancien choeur de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

Ancien choeur de l'abbatiale Saint-Gilles du Gard

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, escalier à vis

Voûte de l'escalier à vis qui date du 12ème siècle, un chef d'oeuvre de "stéréostomie"

Signature d'un compagnon de France venu étudier l'architecture de la "Vis"

Signature d'un compagnon de France venu étudier l'architecture de la "Vis"

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, déambulatoire de l'ancien chœur et la colonne surmontée du buste de Clément IV, natif de Saint-Gilles, devenu Pape à Rome de 1265 à 1268

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, déambulatoire de l'ancien chœur et la colonne surmontée du buste de Clément IV, natif de Saint-Gilles, devenu Pape à Rome de 1265 à 1268

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, sarcophages gallo-romains dans le déambulatoire de l'ancien chœur

Abbatiale Saint-Gilles du Gard, sarcophages gallo-romains dans le déambulatoire de l'ancien chœur

Un homme représenté avec la jambe coincé sous une colonne

Un homme représenté avec la jambe coincé sous une colonne

 

Bonne visite.

 

Voir aussi mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture

Visiter Avignon et ses environs sans voiture

Arles, les lieux incontournables à visiter​

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquez sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article