Amboise, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Située dans le Val de Loire classé au patrimoine mondial de l'humanité au titre des paysages culturels par l'Unesco en novembre 2000, Amboise doit sa notoriété au fait que c'est ici que l'influence italienne a commencé à marquer l'architecture des châteaux qui, de forteresse, sont devenus de véritables palais d'agrément. C'est aussi la ville où Léonard de Vinci est venu s'établir sur invitation du roi François Ier. Si tout cela rend déjà incontournable la visite de cette belle cité ligérienne, il faut savoir qu'elle recèle bien d'autres atouts à découvrir.

 

Comment venir à Amboise

En train depuis Paris Austerlitz, compter sur un temps de trajet de 1h45 environ pour une distance de 212 km. Possibilité de partir en TGV depuis la gare Montparnasse avec changement de train à Saint-Pierre des Corps.

Pour les horaires de trains, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage :  https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville

L'office de tourisme se trouve sur le quai du Général de Gaulle, en face de la fontaine Max Ernst, à 1,3 km à pied de la gare SNCF.

Pour consulter le plan d'Amboise distribué par l'office de tourisme, cliquez ici

Pour consulter le plan d'Amboise sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Amboise et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo

Pour la consulter, cliquez ici

Château d'Amboise

Château d'Amboise

La Loire à Amboise

La Loire à Amboise

 

Brève histoire d'Amboise

 

L'éperon rocheux situé au confluent de la Loire et de l'Amasse est occupé par l'homme depuis le néolithique. Avant l'arrivée des Romains, c'est le lieu de la capitale de la tribu gauloise des Turones.

504 (?) : Clovis et Alaric se seraient rencontrés sur l'île d'Or qui était à la frontière de chacun de leur royaume. (C'est l'île en face du château actuel).

9ème siècle : apparition des premières fortifications pour défendre la ville face aux invasions normandes. 

10ème siècle : Amboise fait partie du comté de Blois.

1044 : le comté d'Anjou annexe la Touraine 

1202 : Philippe Auguste confisque les comtés d'Anjou et du Maine au roi d'Angleterre, Jean sans Terre. Cependant, c'est en 1214 qu'ils seront définitivement rattachés au domaine royal, après la victoire remportée lors de la bataille la Roche aux Moines.

1422 : Louis d'Amboise devient seigneur d'Amboise.

Mai 1431 : Charles VII récupère les biens de Louis d'Amboise condamné à la prison à perpétuité pour complot contre Louis de Trémoille un des favoris du roi.

30 juin 1470 : naissance du futur Charles VIII, fils de Louis XI. 

1492 : début des travaux engagés par Charles VIII pour transformer le château.

7 avril 1498 : Charles VIII décède après avoir heurté violemment sa tâte contre le linteau de la galerie Hacquelebac.

1539 : François Ier reçoit Charles Quint au château d'Amboise.

1560 : conjuration de La Renaudie : les Protestants projettent de kidnapper le roi sous l'influence de sa mère Catherine de Médicis et des Guise et de mettre à sa place Louis de Condé. Or le complot est déjoué et tous les protagonistes hormis Louis de Condé sont exécutés (1 200 morts ...). Certains sont pendus aux balcons du château côté Loire et leurs corps restent suspendus pendant plus de 15 jours ....

1786 : le duc de Penthièvre, petit fils de Louis XIV et de Madame de Montespan, acquiert le château.

Lors de la Révolution, le château est confisqué et sous le 1er empire, son propriétaire en fait détruire les 2/3 faute de moyens pour l'entretenir. 

1814 : il est restitué à l'héritière du duc de Penthièvre.

1826 : le duc d'Orléans, futur Louis Philippe, hérite à la mort de sa mère du duché d'Amboise, entre autres. C'est lui qui va faire restaurer le château qui avait été laissé à l'abandon.

1846 : arrivée du chemin de fer à Amboise.

1848 : tous les biens de Louis Philippe sont confisqués après son abdication.

Novembre 1848 - 16 octobre 1852 : l'émir Abd el Kader et sa smala sont enfermés au château; une vingtaine de membre de sa famille y mourront d'où la présence d'un cimetière musulman dans le fond du parc. Il a été libéré sur ordre de Napoléon III qui l'autorise à s'exiler.

18-19 juin 1940 : bataille d'Amboise qui débouche sur l'occupation allemande de la ville

1er septembre 1944 : Amboise est libérée
 

 

Visite d'Amboise
12 700 habitants environ en 2018

 

La gare SNCF se trouve sur la rive droite de la Loire, dans les "faubourgs" d'Amboise.

En quittant la gare pour se diriger vers l'office de tourisme, le premier édifice intéressant qui se trouve sur le trajet est :

 

L'église Notre Dame du Bout des Ponts (500 m de la gare en empruntant la rue Jules Ferry)

Située à l'entrée des deux ponts enjambant la Loire en s'appuyant sur l'île d'Or au milieu, elle a été édifiée entre la fin du 15ème et le début du 16ème siècle et a souffert de nombreuses crues de la Loire.

A proximité, au centre du rond-point, se dresse depuis octobre 2021 "La Tour d’or blanc" qui est une œuvre de l'artiste Jean-Michel Othoniel. Elle symbolise à la fois la viticulture (l'or blanc est le cépage chenin) et la Loire et le patrimoine local.

Amboise, église Notre Dame du Bout des Ponts

Amboise, église Notre Dame du Bout des Ponts

 

Au bout du 1er pont, c'est l'ile d'Or sur laquelle on peut faire un détour pou aller voir :

La chapelle Saint-Jean (1,4 km de l'église Notre Dame du Bout des Ponts)

Suivre le routier indiquant sa direction qui est la même que pour l'entrée du camping et de la piscine municipale.

Située au bout de l'Allée de la chapelle Saint-Jean, elle est, malheureusement, bien mal mise en valeur en raison de son emplacement au milieu ... d'un complexe sportif.

Elle date de la fin du 12ème siècle et est rarement ouverte.

Amboise, chapelle Saint-Jean

Amboise, chapelle Saint-Jean

 

Revenir vers le pont en suivant l'ancien chemin de halage qui se trouve au bout de l'allée qui part à droite de la chapelle. Il longe le camping et, avant d'accéder aux premières maisons, vous passez devant une énorme statue en bronze représentant Léonard de Vinci sous la figure d'un dieu antique qui date de 1924.

Amboise, statue de Léonard de Vinci réalisée par Amleto Cataldi

Amboise, statue de Léonard de Vinci réalisée par Amleto Cataldi

 

Après avoir franchi le second pont, tourner à droite pour suivre le Quai du Général de Gaulle afin de se rendre à l'office de tourisme. D'abord, vous verrez :

Le musée de l'Hôtel Morin

Il est installé dans l'ancien Hôtel de Ville d'Amboise construit au début du 16ème siècle pour le compte de Pierre Morin qui était trésorier du roi de France.

Pour toutes les informations pratiques, cliquez ici

 

Amboise, musée de l'Hôtel Morin

 

Juste à côté, se trouve :

L'église Saint-Florentin

Elle a été construite entre 1469 et la 1ère moitié du 16ème siècle.

Max Ingrand a réalisé les vitraux du chœur et de la nef en 1956. 

De nos jours, elle est encore en partie enserrée dans les maisons et elle sert de lieu d'expositions. 

 

Amboise, église Saint-Florentin

 

Un peu plus loin, en face de la fontaine originale de Max Ernst inaugurée en 1968, se trouve l'office de tourisme et, derrière le crédit agricole, la tour Féalen (15ème siècle) qui est un vestige des remparts et qui est facilement reconnaissable à son toit en ardoise surmonté d'un lanternon rajouté au 18ème siècle.

 

A voir absolument à Amboise

 

Le château royal

Il est construit sur un promontoire rocheux situé au confluent de la Loire et de l'Amasse.

Le futur roi Charles VIII y est né et c'est lui, qui, au retour des guerres d'Italie, est à l'origine de sa transformation de forteresse en château confortable et prestigieux, dans le style gothique flamboyant. Ce fut le lieu de sa principale résidence et c'est là aussi où il trouva la mort en se heurtant au linteau d'une porte.

Le futur François Ier y passe son enfance. Plus tard, il fait agrandir le château dans le style renaissance italienne.

Les "plus" du château qui datent de la période de Charles VIII :

- la superbe salle du Conseil 

- les 2 tours cavalières (Minimes et Heurtault) uniques en France hautes d'une trentaine de mètres : la rampe hélicoïdale permettait aux cavaliers et aux attelages d'atteindre la terrasse du château depuis le centre-ville.

- la chapelle Saint-Hubert où est enterré Léonard de Vinci 

- le jardin qui a été réalisé par Dom Pacello, un moine jardinier venant de Naples; c'est lui qui est l'origine des premiers jardins de style renaissance en France.

- la terrasse qui domine la Loire et la ville d'Amboise.

Pour plus d'informations sur le château, cliquez ici

Château d'Amboise

Château d'Amboise

Château d'Amboise, salle du Conseil

Château d'Amboise, salle du Conseil

 

Château d'Amboise, tour cavalière des Mînimes

A l'intérieur de la tour cavalière des Mînimes

Jardins du château d'Amboise

Jardins du château d'Amboise

Amboise, rue Victor Hugo vue depuis le jardin du château d'Amboise

Amboise, rue Victor Hugo vue depuis le jardin du château d'Amboise

 

Le Clos Lucé (600 m à pied du château en suivant la rue Victor Hugo)

Un peu d'histoire :

Le roi Charles VIII achète le manoir féodal en juillet 1490 et le fait transformer logis d'agrément. Il fait construire la chapelle en pierre de tuffeau. 

Invité à venir en France par le roi François Ier pour y être son premier peintre, architecte et ingénieur, Léonard de Vinci vint s'y installer à l'automne 1516 et y vécut 3 ans jusqu'à sa mort survenue le 2 mai 1519. (Il est enterré au château royal comme il en avait émis le souhait).

En 1854, le Clos Lucé est racheté par la famille Saint-Brice qui l'ouvre au public en 1954.

Pour toutes les informations pratiques, cliquez ici

En se promenant dans le parc de 7 hectares, on peut voir les reproductions d'une partie des inventions de Léonard de Vinci. 

A voir aussi le pigeonnier du 15ème siècle avec, à l'intérieur, outre sa forme octogonale, son millier de boulins.

 

Le Domaine Royal de Château Gaillard (700 m à pied du Clos Lucé)

Un peu d'histoire :

Le roi Charles VIII acquiert en 1496 le domaine situé en contrebas de l'éperon rocheux des Châteliers. Il y fait construire un logis et confie l'aménagement des jardins au moine Dom Pacello qu'il a fait venir d'Italie avec d'autres artistes et artisans, tellement il avait enthousiasmé par tout ce qu'il avait pu voir dans ce pays. C'est donc ce dernier qui est à l'origine des jardins de style renaissance en France avec leurs parterres (ou parquets), la perspective paysagère axiale ainsi que de la création de la première orangerie. 

Pour toutes les informations pratiques, cliquez ici

La superficie du parc est de 15 hectares et le domaine abrite plus de 170 plants d'agrumes.

Dans les jardins, la fontaine "de jouvence" qui symbolise l'éternelle jeunesse se trouve au centre de 4 carrés qui représentent les 4 fleuves du paradis.

Quant au logis qui se visite, il est entièrement meublé d'époque.

 

L'église Saint-Denis

L'édifice actuel date majoritairement du 12ème siècle et il a été construit à l'emplacement où Saint-Martin avait fait élever un sanctuaire vers 374. Le collatéral sud a été doublé au 16e siècle. Quant au clocher, il a été refait au 18ème siècle après s'être effondré.

A voir à l'extérieur, le portail nord de style roman et son ornementation.

A voir à l'intérieur :
- les chapiteaux romans sculptés de scènes historiées dans la nef
- les voûtes angevines dans la nef
Dans le collatéral sud :
- la mise au Tombeau qui date de la première moitié du 16ème siècle
- dans l'enfeu à proximité, une Sainte Madeleine allongée du 16ème siècle
- le gisant (dit la noyée)

Amboise, église Saint-Denis

Amboise, église Saint-Denis

Chapiteau roman de l'église Saint-Denis d'Amboise : la luxure (à gauche), le Christ remettant les clés à Saint-Pierre (au centre)

Chapiteau roman de l'église Saint-Denis d'Amboise : la luxure (à gauche), le Christ remettant les clés à Saint-Pierre (au centre)

Amboise, mise au tombeau de l'église Saint-Denis

Amboise, mise au tombeau de l'église Saint-Denis

Le château d'Amboise vu depuis l'église Saint-Denis

Le château d'Amboise vu depuis l'église Saint-Denis

 

Le beffroi dit tour de l'horloge (14 rue Nationale)

Elle a été construite entre 1495 et 1500 sur une ancienne porte de la ville datant du 13ème siècle (rez de chaussée de la tour dont on peut voir la voûte en berceau brisée).

 

Tour de l'horloge d'Amboise

 

A voir si vous avez du temps

 

L'oppidum protohistorique des Châtelliers

Pour y accéder, si on se trouve 
- au Clos Lucé, suivre la rue Léonard Perrault qui part à proximité
- dans le centre-ville, emprunter la rue Victor Hugo puis l'escalier qui part en face de la maison à pans de bois sise au n° 60.

Il s'agit d'un site gaulois fortifié du 1er siècle avant J.- C. appelé "Ambacia". D'une superficie de plus de 50 hectares, il occupait l'éperon rocheux au confluent de la Loire et de l'Amasse. C'était probablement l'emplacement de la capitale des Turons.  

On peut encore y voir un vestige de rempart de terre (vallum) en suivant la rue Augustin Thierry sur une distance de 750 m depuis la table d'orientation sur la ville d'Amboise. Au passage, sur la gauche, vous verrez la "butte de César", sorte de grosse colline artificielle haute de 6 m.

 

Des maisons à pans de bois

- aux n°42 et 66 de la rue de la Concorde

- aux n°2 et 4 de la rue Joyeuse, l'habitation est construite à la fin du 15ème ou au début du 16ème siècle.

 

Amboise, maison à pans de bois dans la rue Joyeuse

 

- au n°54 place Miche Debré (en face du château royal) : elle date de 1512.

- au n°14 de la rue Mirabeau

- aux n°11 de la place Richelieu (datée de 1490, elle est remaniée au 17ème siècle) et n°16 (Maison dite du Philosophe qui date du 15ème siècle)

- au n°52 de la rue Rabelais (15ème siècle)

 

Amboise, maison à pans de bois dans la rue Joyeuse

Dans la rue Joyeuse

 

Rue Victor Hugo

 

Bonne visite

 

Voir aussi mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Quels châteaux de la Loire visiter quand on n'a pas de voiture

Visiter les châteaux de la Loire et le zoo de Beauval depuis Blois sans voiture

Tours, les lieux incontournables à visiter

Blois, les lieux incontournables à visiter

Orléans, les lieux incontournables à visiter

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquez sur les photos en format paysage pour les agrandir.

Publié dans Centre Val de Loire, Villes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article