Visiter Nantes en une journée

Publié le par hunza

Nantes est une des villes de France qui a le plus changé durant ces dernières années à tel point qu'elle attire toujours de nouveaux habitants pour sa qualité de vie et son dynamisme économique. Si le château des ducs de Bretagne, le quartier historique du Bouffay, l'ile Feydeau avec ses hôtels particuliers du 18ème restent des valeurs sûres du tourisme, il faut y rajouter l'étonnante transformation de l’île de Nantes qui, de friches industrielles, est devenue un lieu renommé avec, entre autres, les fameuses machines articulées de l’île. 

 

Comment venir à Nantes :

  • En train (2h20 environ de trajet en TGV depuis Paris Montparnasse) :

Pour les horaires, cliquez ici

  •  En bus :

Depuis la loi Macron de 2015 sur la libéralisation du voyage en autocar longue distance, des opérateurs ont ouvert des lignes de bus à bas coût qui desservent Nantes :

Pour plus d’informations sur Flixbus, cliquez ici

Pour plus d’informations sur BlaBlaCar Bus, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage : https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

L'office du tourisme se trouve à proximité du château des ducs de Bretagne, au n°9 de la rue des Etats, à 800 m à pied de la gare.

A savoir :
- un circuit avec balisage au sol sous la forme d'un trait vert en continu permet de découvrir les principales curiosités de la ville (la longueur totale du parcours proposé est de 12 km).
- pensez au "pass Nantes" si vous avez l'intention de visiter des musées ou autres.

Pour plus d'informations sur le pass, cliquez ici

Pour consulter le plan du centre-ville distribué par l'office du tourisme, cliquez ici

Pour consulter le plan de Nantes sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Nantes et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo :

Pour la consulter, cliquez ici

 

Se déplacer dans Nantes :

Le réseau TAN est le réseau de transports collectifs de l'agglomération nantaise. 

Pour plus d’informations, cliquez ici

Pensez aussi au vélo libre-service :

Pour plus d’informations, cliquez ici

 

Brève histoire de Nantes

 

L'histoire de Nantes est intimement liée à celle de la Loire. Située à 60 km de l'océan, la ville a été fondée à l'endroit de l'estuaire où il était "facile" pour les hommes de traverser le fleuve, profitant de la présence de nombreuses îles. 

Avant la colonisation romaine au 1er siècle av J.-C., la cité est habitée par les Namnètes, peuple gaulois, qui donnera plus tard son nom à la ville de Nantes. 

- 3ème siècle ap J.-C. : construction d'une enceinte pour se protéger des invasions barbares (vestige encore visible rue des Cordeliers).

- 8ème siècle : les Francs créent la "marche de Bretagne" dont fait partie Nantes pour protéger le royaume des Bretons 

- Août 851 : Traité d'Angers : après une défaite des Francs face aux Bretons, le comté de Nantes intègre la Bretagne et la ville va devenir une des capitales du duché.

- 1458 : François II devient duc de Bretagne et déplace sa résidence de Vannes à Nantes.

- 1487 : les troupes du roi Charles VIII pénétrant en Bretagne et assiègent en vain la ville de Nantes. 

- 28 juillet 1488 : suite à la défaite des troupes du duc de Bretagne, François II, face à l'armée du roi de France, Charles VIII, à Saint-Aubin du Cormier, la Bretagne va perdre son indépendance. En effet, parmi les clauses du traité signé, il est prévu que le duc ne peut marier sa fille unique, Anne de Bretagne, sans le consentement du roi de France, Charles VIII.  

- 9 septembre 1488 : François II meurt et Anne de Bretagne lui succède à la tête du duché. 

1491 : la guerre ayant repris suite au nom respect du traité de 1488, les Français font le siège de Rennes et les Bretons capitulent. En conséquence, Anne de Bretagne épouse Charles VIII le 1er décembre 1491 après que le pape eut annulé le mariage prévu avec Maximilien. 

- 16 décembre 1491 : Charles VIII épouse Anne de Bretagne.

- 8 janvier 1499 : suite à la mort de Charles VIII survenu le 7 avril 1490, Anne de Bretagne épouse le nouveau roi de France, Louis XII.

- 4 août 1532 : François Ier, signe le traité de rattachement de la Bretagne à la France au château de Nantes.

- 1561 : le Parlement de Bretagne créé par le roi Henri II en 1554 à Nantes est transféré à Rennes.

- 30 avril 1598 : Henri IV réside au château de Nantes pour conclure l’Édit de Nantes

Au 18ème siècle, Nantes devient le premier port de France en importance mais aussi le premier port négrier du royaume, loin devant le Havre. En effet, dans le cadre du commerce triangulaire, 1 714 voyages sont recensés qui ont transportées aux Antilles environ 500 000 Africains soit 43 % des expéditions françaises.  De nombreux armateurs s'enrichissent et se font construire de belles maisons qu'on peut voir sur le quai de la Fosse, sur l'Ile Feydeau et dans le quartier Graslin.

- 1718 : grand incendie du Bouffay.

- 1790 : la Révolution supprime les anciennes provinces et créé 83 départements. Ainsi, la Bretagne est divisée en cinq et Nantes se retrouve dans la "Loire Inférieure" qui devient "Loire Atlantique "en 1957.

- Novembre 1793 - février 1794 : sous la période de la Terreur, le représentant du Comité de Salut Public, Jean-Baptiste Carrier, organise les noyades dans la Loire qui vont coûter la vie à plus de 5 000 prisonniers jugés contre-révolutionnaires.

- 1830 : les armateurs de Nantes mettent fin à la traite négrière.  

- 1851 : arrivée du chemin de fer

- 16 et 23 septembre 1943 : des bombardements opérés par l'aviation anglo-américaine visent les installations portuaires, les usines, la gare et le triage, mais, malheureusement, une partie des bombes larguées ratent leur cible et détruisent une partie du centre-ville et causent la mort de plus de 1 400 personnes. 

- 30 juin 1955 : un décret créé 21 régions et le département de la "Loire Inférieure" est rattachée à la région "Pays de Loire" et non à la "Bretagne".

- 1966 : le port de Nantes fusionne avec celui de Saint-Nazaire; en 2020, il atteint un trafic total d'environ 28 millions de tonnes ce qui le place à la 5ème place des ports maritimes français derrière Marseille, Le Havre, Dunkerque et Calais.

- 1976 : inauguration de la tour de Bretagne qui atteint la hauteur de 144 m.

- 1987 : fermeture des chantiers navals.

 

VISITE DE LA VILLE 

Nantes est une ville de 309 000 habitants environ (chiffres INSEE du 1/01/2017)
Labellisée ville d'art et d'histoire en 2000

 

La loi du 4 août 1962 (loi Malraux) a été utilisée par la municipalité pour mettre en place un secteur sauvegardé en 1972 permettant de restaurer, rénover et réhabiliter une partie du centre historique. Plusieurs fois révisé depuis, il couvre une superficie de 126 hectares. Ainsi, de nombreuses maisons anciennes ont pu être sauvées et présentent aux promeneurs urbains que nous sommes de belles façades à admirer tout en profitant d'un espace piétonnier étendu.  

 

Le jardin des plantes :

Situé en face de la gare et occupant une surface de 7 hectares, il a été aménagé "à l'anglaise" au 19ème siècle. Classé "jardin remarquable", il dispose de serres qui sont ouvertes uniquement l’après-midi uniquement. 

Nantes; le jardin des plantes

Nantes; le jardin des plantes

 

Le Château des ducs de Bretagne 

En lieu et place de l'ancien château datant du 13ème siècle, il fut reconstruit au 15ème siècle à la demande du duc François II. Seul le vieux donjon (14ème siècle) fut conservé. Pour le palais de style renaissance, on utilisa du tuffeau et pour l'enceinte et les tours, du schiste et du granit. C'est ici que naquit sa fille Anne de Bretagne qui fut deux fois reine de France.

La cour et les remparts du château sont en accès libre.

Depuis 2007, il accueille le musée de l'histoire de Nantes.

Pour plus d'informations sur le musée, cliquez ici

A savoir : un bras de la Loire coulait le long du château et permettait de remplir les douves tout autour. Il a été comblé depuis, et, pour rappeler la présence du fleuve disparu, un miroir d'eau de 1 300 m² a été installé sur l'esplanade du château.

Château des ducs de Bretagne : la tour du Port et, en arrière-plan, le Grand Logis

Château des ducs de Bretagne : la tour du Port et, en arrière-plan, le Grand Logis

De gauche à droite, le Grand Logis, la tour de la Couronne d'or et le Grand Gouvernement

De gauche à droite, le Grand Logis, la tour de la Couronne d'or et le Grand Gouvernement

Château de Nantes, la Conciergerie

La conciergerie

 

La porte Saint Pierre

Située sur le côté gauche de la cathédrale, c'est un des derniers vestiges de l'enceinte médiévale du 15ème siècle.

 

Nantes, la porte Saint-Pierre

 

De l'autre côté, c'est la place Louis 11.

 

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul :

Le chantier a débuté en 1434 pour s'achever en 1891.

Bâtie avec du tuffeau, elle présente 2 tours haute de 63 m et 3 portails sculptés sur sa façade occidentale. A l'intérieur, les voutes atteignent 37, 5 m de hauteur.

A voir : le tombeau en marbre de Carrare du duc de François II de Bretagne et de son épouse Marguerite de Foix qui date de 1507

Elle possède 2 cryptes : l'une du 11ème siècle, abrite le trésor et, l'autre, du 19ème siècle, sert de lieu d'exposition pour expliquer l'histoire de la cathédrale.

L'édifice a été victime des bombardements alliés en juin 1944, puis le 28 janvier 1972, d'un incendie d'origine accidentelle qui détruisit toute la charpente en bois qui fut remplacée par une structure en béton, puis, le 18 juillet 2020, d'un nouvel incendie mais, cette fois, d'origine criminel qui fait qu'elle est fermée pour travaux jusqu'en 2023.

 

Cathédrale de Nantes

 

A droite de la cathédrale, n'hésitez pas à rentrer dans le square de la Psalette pour y voir un ancien hôtel particulier du 15ème siècle.

 

Nantes, la Psalette

 

 

Le quartier Bouffay 

C'est le quartier historique du centre-ville de Nantes avec son dédale de petites ruelles moyenâgeuses. C'est aussi le lieu des bars et des restaurants.

Il ne reste seulement qu'une dizaine de maisons à pans de bois à Nantes alors qu'à Rennes on en recense plus de 200 ! On peut les voir :
- au n°2 de la place du Change avec la maison dite de l'Apothicaire (15ème siècle)
- aux n°5 et 7 de la rue Bossuet
- au n°19 de la rue des Carmes
- au n°2 de la rue de la Fosse
- au n°13 de la rue de Bleterie
- au n°7 de la rue de la Juiverie
- au n°8 et 10 de la rue Baclerie
- au n°15 de la rue de Verdun (fin du 15ème siècle)

 

Nantes, maison des Apothicaires

Maison dite de l'Apothicaire au n°2 de la place des Changes

 

Nantes, maison pans de bois au 7 rue de la Juiverie

Maison à pans de bois au n°7 de la rue de la Juiverie

 

Nantes, église Sainte-Croix

Eglise Sainte-Croix avec un beffroi surmontant la tour depuis 1860 et qui est doté d'un carillon qui sonne toutes les heures

 

Nantes, maisons à pans de bois rue de la Baclerie

Maisons à pans de bois dans la rue de la Baclerie

 

Nantes, place du Bouffay

Côté est de la place du Bouffay

 

L'île Feydeau :

Jusqu'au début du 20ème siècle, c'était une île baignée par les eaux de la Loire. En 1926, les travaux de comblement ont commencé pour s'achever en 1946. Ainsi, de nos jours, le cours Franklin Roosevelt au nord et le cours Commandant d'Estienne d'Orves prolongé par le boulevard Philippot au sud, ont remplacé le fleuve.

Sur "l'île," on peut voir 24 immeubles bâtis au 18ème siècle pour de riches négociants qui ont fait fortune, pour certains d'entre-eux, grâce au commerce triangulaire. Certaines habitations sont penchées car elles ont été construites sur un sol instable. 

La vue sur l'alignement de ses façades est particulièrement belle, côté quai de Turenne.

Nantes, île Feydeau

Nantes, île Feydeau

 

La place Royale :

Elle a été aménagée à la fin du 18ème siècle. Quant à la fontaine qui est au centre, elle a été inaugurée en 1865. Son ornementation symbolise la Loire et ses affluents.

 

En remontant la rue Crébillon, on parvient à :

La place Graslin

A la fin du 18ème siècle, Jean Joseph Louis Graslin, qui est propriétaire de terrains, fait réaliser par l'architecte Crucy, un grand projet immobilier dont font partie la place qui porte son nom, le théâtre avec son péristyle à colonnes corinthiennes et le cour Cambronne large de 55 m.

La place, en forme d'hémicycle, est fermée au nord par le théâtre qui a été inauguré le 23 mars 1788.  En face, se trouve le café art nouveau "la Cigale" dont l'ouverture eut lieu en 1895.

Nantes, le théâtre donnant sur place Graslin

Nantes, le théâtre donnant sur place Graslin

 

Le cours Cambronne :

Large de 55 m, c'est une réplique du jardin du Palais royal à Paris. Les immeubles datent du début du 19ème siècle.

Nantes, cours Cambronne

Nantes, cours Cambronne

 

Du cours Cambronne, on peut se rendre jusqu'à la :

Place du Sanitat

Aménagée en 1832, elle aussi est en forme d'hémicycle 1832). Au nord, elle fermée par l'église Notre-Dame du Bon Port construite entre 1846et 1858 et dont le dôme rappelle celui de Saint-Pierre de Rome.

Galerie Pommeraye

On aperçoit l'entrée depuis la rue Crébillon mais ce passage couvert relie la rue de Santeuil à celle de la Fosse. Cette galerie marchande, magnifiquement décoré, a été inauguré en 1843.

Nantes, galerie Pommeraye

Nantes, galerie Pommeraye

 

L'île de Versailles (île artificielle)

Elle a été créée en 1831 au milieu de l'Erdre. Un jardin japonais y a été inauguré en 1987.

Ce n'est pas un endroit exceptionnel mais la promenade y est agréable et, surtout, il est facile d'accès (tramway) et c'est proche du centre historique. 

Nantes, jardin japonais sur l'île de Versailles

Nantes, jardin japonais sur l'île de Versailles

 

L'ile de Nantes

C'est ici que se trouvaient des industries et, surtout, les chantiers navals qui ont été fermés en 1987. Dans les années 2000, la municipalité a lancé un grand projet de réaménagement de l'île pour en faire un lieu où les Nantais aimeraient se retrouver, tout en valorisant son passé industriel. 

Ainsi, le hangar à bananes a été réhabilité. Le long du quai des Antilles, Buren a installé 18 anneaux en mémoire de la traite négrière que pratiquaient les armateurs nantais et qui s'illuminent la nuit. L'architecte Jean Nouvel a conçu les plans du tribunal.  Il est possible de monter sur le toit-terrasse aux heures d'ouverture de l'école d'architecture pour profiter d'un beau panorama sur la ville. Et surtout, il y a l'attraction majeure :

Les machines de l'île

C'est dans les anciens hangars des chantiers navals qu'on peut voir une série de machines articulées en bois et en acier dont le fameux éléphant qui est la première création en 2007. Haut de 12 mètres et pesant 48 tonnes, il peut embarquer sur son dos une cinquantaine de personnes pour une petite balade, barrir et asperger la foule autour de lui avec de l'eau jaillissant de sa trompe ....

On peut aussi visiter la galerie des machines où il est possible de voir comment ces dernières sont fabriquées. Ces "créatures extraordinaires" sont aussi un hommage au monde imaginaire de Jules Verne qui est née Nantes. 

Pour plus d'informations, cliquez ici

Le succès de ce site est au rendez-vous car il accueille en moyenne 800 000 visiteurs par an

Nantes, l'éléphant des machines de l'île

Nantes, l'éléphant des machines de l'île

 

Trentemoult

Facilement accessible en empruntant le "navibus" depuis la gare maritime, cet ancien village de pêcheurs, qui fait partie de la commune de Rezé, est un lieu à découvrir pour ses ruelles bordées de maisons colorées, un peu comme sur l'ile de Burano ! 

Auparavant, c'était la peinture qui restait après avoir entretenu la coque des bateaux qui servait à embellir les façades de certaines habitations et, de nos jours, les résidents ont heureusement conservé cette tradition.

Nantes vue depuis le "navibus"

Nantes vue depuis le "navibus"

Trentemoult

Trentemoult

Trentemoult

Trentemoult

 

A voir si vous avez du temps 

- le Musée d'Arts de Nantes (situé à côté de la cathédrale)

Créé par Napoléon en 1801, le musée occupe le palais des Beaux-Art spécialement construit à cet effet en 1900. On peut y voir des tableaux du 13ème au 20ème siècle.

Pour plus d'informations, cliquez ici

- le Mémorial de l'Abolition de l'Esclavage

Inauguré en 2012 sur le quai de la Fosse, il raconte l'histoire de la traite négrière transatlantique et rappelle que Nantes fut le premier port négrier de France.

Pour plus d'informations, cliquez ici

- la visite du navire de guerre "le Maillé Brézé (quai de la Fosse)

C'est un ancien escorteur d'escadre de la marine nationale qui a été construit entre 1953 et 1956 et qui a été désarmé en 1988. 

Pour plus d'informations, cliquez ici

Nantes, le Maillé Brézé

Nantes, le Maillé Brézé

 

- la tour LU

Située proche de la gare SNCF et du château des ducs de Bretagne, cette tour symbolise la réussite industrielle de la biscuiterie fondée par Louis Lefevre - Utile qui inventa le "petit-beurre " en 1886. Il fit construire 2 tours semblables au début du 20ème siècle. Aujourd'hui, il n'en reste qu'une qui fait partie du "Lieu Unique" qui est un centre culturel éclectique qui a été inauguré en 2020, l'usine ayant déménagé en 1986 dans la banlieue nantaise.

 

Nantes, la tour LU

 

Bonne visite

 

Voir aussi mes articles de blog en cliquant sur le lien suivant :

Visiter Angers en une journée

Visiter Rennes en une journée

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

Publié dans Pays de Loire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article