Histoire brève de la ville de Narbonne de l'Antiquité à nos jours

Publié le par hunza

 

Narbonne, la Louve du Capitole

 

- 125 avant J.-C. : la cité grecque de Phocée appelle à l'aide les Romains pour qu'ils viennent les défendre face aux Salyens (tribu celte). Finalement, l'armée romaine conquiert tout un territoire s'étendant de l'Italie à l'Espagne en soumettant tous les peuples gaulois qui y vivent.

- 118 avant J.-C. : le Sénat de Rome fonde Narbo-Martius en y implantant une colonie le long de la Via Domitia nouvellement créée qui relie l'Italie à l'Espagne. C'est la première colonie romaine fondée hors d'Italie ce qui lui vaut le surnom de "première fille de Rome".

- 58-50 avant. J.-C. : Narbo Martius sert de base arrière à César pour mener à bien la guerre des Gaules.

- 45 avant J.-C. : César y fait installer les vétérans de la 10ème légion

- 27 avant J.-C. : Auguste en fait la capitale de la province romaine de la "Gaule narbonnaise".

Aux 1er siècle avant J.-C. et après J.-C., Narbo Martius connait son apogée avec une surface de 240 hectares (en y incluant les nécropoles) et 35 000 habitants. C'est le second port en importance après Ostie en Méditerranée occidentale. Les navires de haute mer déchargent leurs marchandises dans des avants ports que des bateaux à fond plat acheminent ensuite jusqu'à Narbo Martius qui est située à l'intérieur des terres. Il faut savoir que la configuration de la côte était différente à cette époque puisque la lagune, que protégeaient de nombreuses îles et qui étaient reliées à la mer par des passes (grau), était bien plus étendue que maintenant. 

Au début du 1er siècle après J.-C., construction de la Via Aquitania qui relie Narbo Martius à Burdigala (Bordeaux).

Vers 250 : Paul devient le 1er évêque de Narbo Martius.

A la fin du 3ème siècle, Dioclétien modifie les provinces romaines; ainsi, celle de Narbo-Martius devient la "Narbonnaise première" qui est plus petite que la précédente.

- 413 : le roi wisigoth Athaulf, qui avait aidé l'empereur romain autoproclamé Constance III à s'emparer du pouvoir, prend possession de Narbonne; cependant, en 418, la ville est rendue aux Romains.

- 435 : les Wisigoths assiègent Narbonne en vain. Idem en 436.

- 461 : les Wisigoths s'emparent de Narbonne.

- 507 : défaite des Wisigoths à Vouillé contre l'armée de Clovis; la Septimanie (actuelle Languedoc - Roussillon) est la seule région de la Gaule qui reste aux mains des Wisigoths.

- 508 : Tolède devient la nouvelle capitale des Wisigoths à la place de Narbonne.

- 719 : les musulmans conquièrent Narbonne qui devient le siège d'un "wali" (gouvernorat) dépendant de l'émirat de Cordoue.

- 759 : fin de la période musulmane suite à la prise de Narbonne par l'armée franque de Pépin le Bref.

- 859 : sac de la ville par les Normands.

Au 10ème siècle, le pouvoir carolingien étant de plus en plus faible, les seigneurs locaux prennent la relève et la charge devient héréditaire. C'est le temps de la féodalité. La Septimanie, transformée en "duché de Narbonne", est rattachée au pouvoir du comte de Toulouse mais, en fait, il n'en exerce aucun. A Narbonne, une vicomté s'est mise en place et son autorité va rivaliser avec celle de l'évêque. Son château fait face au palais de l'évêque et son pouvoir ne s'exerce que dans la partie de la ville que l'homme d'église ne contrôle pas. Mais, à partir du 12ème siècle, un troisième pouvoir apparaît, celui des consuls qui sont des bourgeois, principalement des marchands.

- 1229 : le traité de Meaux (ou de Paris) signé entre le roi de France et le comte de Toulouse met fin à la croisade des Albigeois et le Languedoc - dont fait partie le "duché de Narbonne" - est rattaché au royaume de France. 

Jusqu'au 14ème siècle, le bras de l'Aude qui traverse Narbonne a permis, en plus de l'activité fluviale, de créer une importante industrie drapière (moulins). Il séparait aussi la ville en deux :

  • ​​​​sur la rive gauche, c'était le "quartier de la cité" où se trouvaient le clergé (palais des archevêques) et le château du vicomte (aujourd'hui remplacé par le magasin "Dames de France" ouvert à la fin du 19ème siècle.
  • sur la rive droite, c'était le quartier populaire "du bourg" 

- 1316 : suite à de terribles inondations, l'Aude rompt les digues; le cours de son lit est modifié et ne passe plus par Narbonne dont le port va finir par s'envaser et entraîner le déclin de l'économie narbonnaise.

- 1355 : siège qui dure 2 mois du Prince noir lors de la guerre de Cent Ans mais son armée échoue à s'emparer de la ville. 

- 1507 : Louis XII rachète la vicomté de Narbonne qui devient ville royale mais aussi place forte militaire face à la proximité de la frontière avec le royaume d'Espagne.

- 1681 : inauguration du canal du Midi qui évite ... Narbonne et qui va détourner la plus grande partie du commerce qui transitait auparavant par son port.

- 1777 : l'archevêque Arthur Richard Dillon convainc les Etats généraux du Languedoc de la nécessité de faire creuser un canal de jonction entre le canal royal (canal du Midi) et celui de la Robine pour permettre à l'économie de la ville de repartir.

- 1787 : inauguration du canal de la Robine qui relie Narbonne au canal du Midi.

- 1790 : c'est la ville de Carcassonne qui est choisie comme préfecture du département de l'Aude à la place de Narbonne; elle perd aussi son siège épiscopal. 

- 1869 - 1884 : démantèlement des remparts et tous les bas-reliefs gallo-romains ayant servi à sa construction sont récupérés; une partie d'entre eux est aujourd'hui visible à Narbo Via.

- 1857 : arrivée du chemin de fer qui va permettre aux viticulteurs d'exporter plus facilement leur vin dans toute la France; Narbonne connait une période prospère jusque vers 1880.

- 1907: crise viticole due à la surproduction; Clemenceau envoie la troupe et des soldats tirent sur les manifestants le 19 et à nouveau le 20 juin ce qui cause la mort de 6 personnes.

- 1946 : création de Narbonne-plage à 18 km du centre-ville.

- 2015 : les régions sont réorganisées et Narbonne fait désormais partie de l'Occitanie.

Bonne lecture

 

Voir mon article sur la ville en cliquant sur le lien suivant :

Narbonne, les lieux incontournables à visiter

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Publié dans Histoire et patrimoine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article