Vernon, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Voilà une ville qui ne profite pas assez de la notoriété d'un tout petit village voisin mais ô combien célèbre, celui de Giverny. Car qui va visiter la maison de Claude Monet et s'arrête ensuite à Vernon ? Et pourtant, avec plus de 200 maisons à pans de bois, une collégiale dont la façade occidentale est magnifiquement ouvragée, des monuments de l'époque de Philippe Auguste, un vieux moulin sur la Seine et même un château entouré d'un immense parc, elle devrait mériter le détour. Alors n'hésitez pas, prenez le temps d'aller découvrir Vernon car cette cité normande mérite bien mieux que d'être un simple lieu de passage sur la route de Giverny !

Comment venir à Vernon :

En train depuis la gare Saint-Lazare (comptez un temps de trajet de 52 minutes pour 81 km) :

Pour les horaires de trains, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage :  https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

L'office de tourisme se trouve au rez de chaussée du musée, à 800 m à pied de la gare SNCF. On vous y donnera un dépliant dans lequel vous trouverez 1 circuit à réaliser à travers la ville vous permettant de découvrir ses principaux centres d'intérêt avec panneaux explicatifs. 

Pour consulter la brochure distribuée par l'office de tourisme, cliquez ici

Pour consulter le plan de Vernon sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Vernon et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo :

Pour consulter la météo, cliquez ici

 

Brève histoire de Vernon

 

Après le traité de de Saint-Clair sur Epte signé en 911, le duc de Normandie, Rollon, fait de Vernon une place forte sur la frontière avec la France.

- Décembre 1195 : signature du traité de Gaillon qui confirme que Vernon, qui avait été conquise par l'armée de Philippe Auguste sur celle de Richard Cœur de Lion, demeure possession du royaume de France.

- 1346 : durant la guerre de Cent Ans, le roi d’Angleterre, Edouard III, fait incendier la ville.

- 1360 - 1364 : Vernon est occupée par les Anglais.

- 1419 : Vernon est possession anglaise

- 1449 : Les Français reprennent définitivement Vernon

- Février 1658 : terrible inondation qui emporte le pont sur la Seine

- 1721 : Louis Fouquet, maréchal de Belle Isle, acquiert la seigneurie de Vernon; c'est le petit-fils du surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet.

- 1788 : le duc de Penthièvre devient seigneur de Vernon

- 1843 : arrivée du chemin de fer (ligne Paris - Rouen)

- 8 et 9 juin 1940 : Vernon est bombardée par les Allemands qui occupent la ville le 10 juin. Bilan : 135 civils tués morts et 251 maisons détruites.

- Avril - août 1944 : Vernon subit 34 raids menés par les Alliés qui détruisent une partie du centre-ville.
Celui du 26 mai qui visait le pont routier cause la mort de 45 civils car les bombardiers volaient trop haut. Bis repetita le 8 juin mais, là encore, la cible est ratée et les bombes font 17 morts

- 25 août 1944 : Vernon est libérée par les Britanniques qui franchissent la Seine le lendemain pour attaquer les positions allemandes installées en face.

- Juin 1948 : début de la reconstruction du centre-ville de Vernon

 

VISITE DE LA VILLE 
Vernon est une ville de 23 600 habitants environ en 2022

 

Le matériau local est la pierre de Vernon qui est une pierre calcaire contenant des morceaux de silex.

 

La collégiale Notre-Dame de Vernon

Elle est construite en pierre de Vernon entre le 11ème siècle et le 16ème siècle.

Elle doit sa dénomination à l'installation d'un collège de chanoines lors de son agrandissement qui a débuté en 1160.

A voir à l'extérieur, la tour-lanterne élevée au 13ème siècle et la remarquable façade occidentale avec sa rose dont le style est celui du gothique flamboyant (15ème siècle).

 

Façade occidentale de la collégiale de Vernon

 

Détail du portail de la façade occidentale de la collégiale de Vernon

Détail du portail de la façade occidentale de la collégiale de Vernon

 A voir à l'intérieur :
- le chœur roman du 11ème siècle entouré d'un déambulatoire voûté d'ogives qui a été rajouté au siècle suivant.

 

Vernon, déambulatoire de la collégiale Notre Dame



- un beau chapiteau roman (vers 1052) à l'entrée nord du déambulatoire orné de lions
- un grand calvaire réalisé en 1664 à la croisée du transept sur l'arc triomphal
- des vitraux du 16ème siècle (chapelle de Lourdes) ainsi que ceux, non figuratifs et colorés, qui ont été installés dans les années 90 en remplacement des verrières qui ont été détruites durant la seconde guerre mondiale. 

 

Vitrail ancien de la collégiale de Vernon

Vitrail de la passion du Christ et de la vie de Saint-Jean Baptiste (15ème siècle) 

 

Vitrail contemporain de la collégiale de Vernon

 

La collégiale vue du pont Clemenceau

La collégiale vue du pont Clemenceau

 

La tour des Archives

Cet ancien donjon haut de 22 m a été érigé en 1194 à la demande du roi Philippe Auguste pour renforcer la défense du royaume de France face à la Normandie. Il ne se visite que lors des journées du patrimoine.

A la même période, il fait élever des remparts dont on peut voir des vestiges dans le jardin attenant.

Vernon, tour des Archives et jardin des Arts

Vernon, tour des Archives et jardin des Arts

 

Le musée Alphonse - Georges Poulain : 

Il est installé dans un ancien hôtel particulier au rez de chaussée duquel se trouve aussi l'office de tourisme.

On y trouve une petite salle d'archéologie, un étage entièrement dévolu à l'art animalier (tableaux et sculptures) et, surtout, un étage consacré à l'impressionnisme avec deux tableaux de Monet dont un tondo ayant pour sujet les ... "Nymphéas". Il a aussi des toiles de Blanche Hoschedé-Monet (belle fille de Claude Monet), de Pierre Bonnard, de Maurice Denis, de Vuillard, etc ....

Pour plus d'informations, cliquez ici

Les maisons à pans de bois : 

Malgré les destructions occasionnées par la seconde guerre mondiale, il en resterait plus de 200, principalement situées dans les rues avoisinant la collégiale dont la plus belle est celle qui jouxte l'édifice religieux, à savoir la "maison du temps jadis" qui date du 15ème siècle.

Vernon, maison du temps jadis (la place est en travaux)

Vernon, maison du temps jadis (la place est en travaux)

- voir le long et derrière la collégiale, les maisons dans les rues Saint-Sauveur, du Chapitre et Bourbon- Penthièvre. 

 

Dans la rue Saint-Sauveur

 

- les maisons de la pittoresque rue Potard dateraient, pour certaines d'entre elles, d'avant le 15ème siècle, en particulier pour celles qui sont adossées aux remparts. 

 

Vernon, rue Potard

 

- La maison située à l'angle des rues Carnot et du Pont date de la fin du 16ème siècle (sa présence est attestée en 1577); elle présente un poteau cornier sur lequel on peut voir une représentation du thème de l'Annonciation.

 

Vernon, maison à pans de bois

 

SUR LA RIVE DROITE DE LA SEINE

 

Juste avant de traverser la Seine, on peut aller voir un sarcophage gallo-romain datant du 2ème siècle après J.-C. qui a été déposé sur le quai d'amarrage des bateaux de croisière. Il a été découvert lors de fouilles réalisées avenue de l’Ardèche.

A noter que Vernon fait partie des escales qu'effectuent les bateaux de croisières qui relient Paris au Havre ou Honfleur en raison de la proximité de Giverny. En 2018, 87 000 croisiéristes ont navigué sur la Seine.

La Seine à Vernon

La Seine à Vernon

 

Le vieux moulin :

C'est le monument emblématique de la ville qui date du 17ème siècle. Ce moulin à blé dit "à roue pendante" (elle a disparu) est posé sur les piles du pont médiéval construit à l'époque de Philippe Auguste dont on peut voir encore les trois premières arches. Il utilisait la force du courant du fleuve.

Vernon, le vieux moulin

Vernon, le vieux moulin

Vieux moulin de Vernon

 

Le château des Tourelles

Il date aussi de la période Philippe Auguste et sa fonction était de protéger l'accès du pont sur la rive opposée à Vernon. Le donjon est flanqué de 4 tours d'angle hautes d'une vingtaine de mètres. 

 

Vernon, le château des Tourelles

 

 

A LA LIMITE SUD DE VERNON

 

Le château de Bizy :

Il est situé à 1,6 km à pied au sud de la gare SNCF à pied 

Quand on arrive avec le train de Paris, emprunter la rue de Montigny puis, à droite, l'avenue de Montgomery qui se prolonge en avenue du maréchal de Lattre de Tassigny jusqu'à l'enceinte du parc puis en D181 qui le contourne. L'entrée du château se trouve bien au-delà du grand virage.

Dans le cas où vous partez du centre-ville de Vernon, prendre le passage souterrain qui passe sous les voies ferrées et continuer en suivant l'avenue de Montgomery, etc ... 

La visite du parc est libre mais payante. Par contre, celle du château, qui n'est pas obligatoire, est guidée (4 pièces sont au programme).

Pour plus d'informations, cliquez ici

La superficie des jardins est de 20 hectares et de 60 hectares pour la forêt. Parmi les 7 fontaines, certaines sont en eau et les autres doivent être restaurées.

Les écuries qui pouvaient contenir 60 chevaux sont le plus ancien bâtiment (18ème siècle) qui reste de l'époque du 1er château qui a d'abord appartenu au duc de Belle Isle, qui était le petit fils de Nicolas Fouquet, puis au duc de Penthièvre. C'est après le décès de ce dernier que le château fut détruit à la Révolution. 

En 1805, le général (futur maréchal) Suchet fit construire une résidence de campagne. En 1817, la duchesse d'Orléans, fille du duc de Penthièvre, rachète les biens de son père. Elle lègue le domaine à son fils Louis Philippe qui fait ajouter, de part et d'autre de la maison, deux ailes ornées d'une colonnade.

Le bien est confisqué sous le second empire. Il est racheté par un Prussien, le baron Schickler. Il fait  détruire la maison pour y faire construire le logis actuel qui fait face aux écuries. C'est à l'intérieur qu'on y trouve le grand salon de musique avec ses splendides boiseries du 18ème siècle provenant du château de Bercy (détruit en 1861) et un piano de la marque Erard de 1855 verni et décoré par la technique Martin.

Vernon, château de Bizy

Vernon, château de Bizy

Château de Bizy, salon de musique

Château de Bizy, salon de musique

Château de Bizy, piano Erard

Château de Bizy, piano Erard

Les écuries du château de Bizy

Les écuries du château de Bizy

Les chevaux marins du château de Bizy

Les chevaux marins du château de Bizy

Château de Bizy, bassin du Dauphin

Château de Bizy, bassin du Dauphin

 

Bonne visite

 

Voir aussi mes autres articles en cliquant sur les liens suivants :

La maison et le jardin de Claude Monet à Giverny

Randonnée de Mantes la Jolie à Giverny et Vernon par le GR2

Château Gaillard, Les Andélys, le GR2 et la vallée de la Seine

Visite de Rouen, une ville chargée d'histoire à une heure de Paris

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquez sur les photos en format paysage pour les agrandir.

Publié dans Normandie, Villes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article