Saint-Valéry sur Somme, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Située en baie de Somme labellisée "Grand site de France", Saint-Valéry sur Somme est devenue au fil du temps une cité très touristique. Son petit train à vapeur, son pittoresque quartier des pêcheurs, sa belle cité médiévale, ses panoramas uniques sur la baie, font de ce port qui a vu la flotte de Guillaume le Conquérant partir à l'assaut de l'Angleterre, une étape indispensable pour qui vient visiter la Picardie ou qui cherche tout simplement des paysages naturels encore préservés.

Comment venir à Saint-Valery sur Somme :

  • en train jusqu'à la gare de Noyelles sur Mer distante de 6 km de Saint Valery sur Somme

En TER (Train Express Régional) depuis Paris-Nord (comptez un temps de trajet de 1h42 pour 189 km) :

Pour les horaires de trains, cliquez ici

En TER depuis Amiens, comptez 35 minutes pour un trajet de 58,4 km.
En TER depuis Boulogne sur Mer, comptez 50 minutes pour un trajet de 64,5 km.

Pour les horaires de TER, cliquez ici
(Inscrire Noyelles sur Mer dans "Gares" et cliquez sur "Rechercher")

  • en bus de la gare de Noyelles sur Mer jusqu'au centre de Saint-Valery sur Somme

Pour consulter les horaires des cars, cliquez ici
(Sélectionnez la ligne 706)

  • en vélo en suivant la piste cyclable sur la majorité du parcours.

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage :  https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

L'office de tourisme occupe l'ancien entrepôt des sels, à 6 km de la gare SNCF de Noyelles sur Mer.

Pour consulter le plan distribué par l'office de tourisme, cliquez ici

Pour consulter le plan de Saint-Valery sur Somme sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Saint-Valery sur Somme et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo et marées :

Pour consulter la météo, cliquez ici

Pour consulter les horaires des marées, cliquez ici

 

Brève histoire de Saint-Valery sur Somme

 

Pour lire mon article de blog consacré au passé de la ville, cliquez ici

 

VISITE DE LA VILLE 
Saint-Valery sur Somme est une ville de 2 500 habitants environ en 2021

 

Pour simplifier la description de Saint-Valery sur Somme, on peut la diviser en deux parties reliées entre elles par le quai Jeanne d'Arc :
-    le quartier des pécheurs (Courtgain) et des armateurs (c'est ici que se trouve la majorité des bars et restaurants) 
-    la ville haute médiévale

 

Le quartier des pêcheurs et des armateurs

 

Le quartier des armateurs :

A l'entrée de Saint-Valery sur Somme (quand on arrive de Noyelles), il y a du côté du port le terminus du chemin de fer de la baie de Somme et, de l'autre, le magasin de sel mis en service en 1736 où était stocké le sel acheminé par bateau depuis la côte atlantique et qui servait à approvisionner toute la région picarde. Ce dernier est maintenant occupé par l’office de tourisme.

A ne pas rater : les manœuvres sur le quai de la locomotive à vapeur du chemin de fer de la baie de Somme entre l'arrivée et le départ de chaque train.

Pour en savoir plus sur le chemin de fer de la baie de Somme, cliquez ici

Manœuvre de la locomotive 031T Buffaud & Robatel n° 3714 à Saint-Valéry sur Somme

Manœuvre de la locomotive 031T Buffaud & Robatel n° 3714 à Saint-Valéry sur Somme

 

Puis se succèdent les quais Perrée, Blavet, Romerel (c'était celui où étaient déchargés les bateaux au 19ème siècle) sans oublier la rue de La Ferté où on peut voir de belles maisons d'armateurs, principalement construites au 19ème siècle.

Le quartier Courtgain :

C’est ici que vivaient les pêcheurs et les deux rues les plus pittoresques sont celles des Pilotes et, surtout, celle des Moulins. Elles sont en pente et sont bordées par de petites maisons datant du 18ème ou du 19ème siècle. Leurs fenêtres, volets et portes sont bien souvent colorées et cela s'explique par le fait que, autrefois, les marins utilisaient le surplus de peinture bleu, marron, vert ou rouge qui leur restait après avoir repeint entièrement leur bateau. Par contre, les façades devaient demeurer blanches.

Saint-Valery sur Somme, rue des Moulins

Saint-Valery sur Somme, rue des Moulins

Saint-Valery sur Somme, rue des Moulins

Saint-Valery sur Somme, rue des Moulins

 

Saint-Valery sur Somme, rue des Moulins

Rue des Moulins

 

Saint-Valery sur Somme, rue des Pilotes

Rue des Pilotes

 

A ne pas rater : le calvaire des marins pour son panorama sur la baie mais aussi sur les toits des maisons de la basse ville; pour y accéder, il faut emprunter le chemin qui part depuis la jonction des rues des Pilotes et des Moulins. C'était là où se rendaient les femmes de pêcheur pour prier afin que leur mari ne disparaisse pas en mer.

Saint-Valery sur Somme, panorama sur la baie depuis le calvaire des Marins

Saint-Valery sur Somme, panorama sur la baie depuis le calvaire des Marins

Saint-Valery sur Somme, panorama sur les toits de la ville basse depuis le calvaire des Marins

Saint-Valery sur Somme, panorama sur les toits de la ville basse depuis le calvaire des Marins

 

La chapelle Saint Pierre :

Elle a été édifiée à la demande des pêcheurs en 1723 car ils ne disposaient pas d'église dans le quartier. Construite à l'aide de pierres, de briques et de silex, elle n’est plus ouverte de nos jours que dans le cadre d’expositions temporaires.

Saint-Valery sur Somme, chapelle Saint-Pierre

Saint-Valery sur Somme, chapelle Saint-Pierre

 

Pour se rendre dans la ville médiévale, il est recommandé d'emprunter :

Le quai Jeanne d’Arc (19ème siècle) :

D'un côté, on peut voir quelques belles villas balnéaires de fin du 19ème - début 20ème siècle et, de l'autre, on profite d'une vue splendide sur la baie de Somme tout en longeant la rivière Somme aménagée en chenal.

Panorama en direction du Crotoy

Panorama en direction du Crotoy

 

Grâce à la présence de platanes majestueux, la promenade très fréquentée est ombragée. Elle débouche sur l'ancienne plage de Saint-Valery sur Somme. 

Elle est le point de départ d'une excursion en mer - ou safari marin-phoques - en pirogue polynésienne ou kayak de mer. En utilisant les courants des marées, c'est la façon la plus écologique d'approcher au plus près les phoques de la baie de Somme.

Pour plus d'informations, cliquez ici

Derrière les cabines de bains, au pied de la falaise, on peut voir les vestiges de la tour Harold (10ème siècle) qui doit son nom au fait que le comte Harold y a été enfermé en 1053 sur ordre du comte de Ponthieu. Il venait annoncer à Guillaume le Conquérant que le roi d’Angleterre, Edouard le Confesseur, l’avait désigné comme son successeur. C'est le même qui, plus tard, ne tiendra pas sa parole puisqu'il usurpera la place de roi ce qui lui vaudra d'être combattu par les soldats du duc de Normandie à Hastings et tué lors de la bataille.

Plage de Saint-Valery sur Somme

Plage de Saint-Valery sur Somme

 

S'engager dans le chemin qui part derrière la tour Harold et qui monte vers :

 

La ville haute médiévale

 

Les tours Guillaume (encore appelées portes du Haut ou portes Jeanne d’Arc) :

Situées à l'ouest de la haute ville, elles datent du 11ème siècle. A proximité, un belvédère offre un beau point de vue sur la baie.

Saint-Valery sur Somme, les tours Guillaume

Saint-Valery sur Somme, les tours Guillaume

 

L’église Saint-Martin :

Elle date du 12ème siècle. Incendiée en 1475 sur ordre du roi Louis XI, elle est reconstruite et consacrée le 23 novembre 1500.

Les murs sont constitués d’un appareillage de pierres et de silex disposées en damier.

Le clocher date de 1615.

Saint-Valery sur Somme, l'église Saint-Martin

Saint-Valery sur Somme, l'église Saint-Martin

 

A voir à l'intérieur qui est formé de 2 nefs d'égales dimensions : la chapelle des marins bâtie lors du règne de Louis XII avec des ex-votos sous forme de bateaux, un bel orgue avec, sur la tribune, une reproduction partielle de la tapisserie de Bayeux en hommage à Guillaume le Conquérant, etc ....

Depuis la place de l'église, on peut là encore profiter d'un beau panorama sur la baie de Somme. On se trouve sur les anciens remparts de la ville.

Panorama en direction du Crotoy

Panorama en direction du Crotoy

 

En passant derrière l’église, on parvient à :

La tour de l’Échevinage :

Elle culmine à 23 mètres au-dessus de la mer.

La porte de Nevers :

Située à l'opposé des tours Guillaume, c'est à dire à l’est, elle date du 13ème siècle et a été remaniée au 16ème siècle. Les matériaux ayant servi à sa construction sont un mélange de briques, de silex et de grès.

 

Saint-Valery sur Somme, porte de Nevers

 

A l'intérieur de la cité, il ne faut pas hésiter à se promener dans les petites rues et particulièrement celle de Ponthieu qui est bordée par quelques belles maisons. 

 

Saint-Valery sur Somme, rue de Ponthieu

Rue de Ponthieu

 

Saint-Valery sur Somme, rue du Puits Salé

Rue du Puits Salé

 

Saint-Valery sur Somme, rue de L'Echaux

Rue de L'Echaux

 

A l'extérieur de la cité, en continuant au delà des tours Guillaume, il faut marcher sur une distance de 800 m pour se rendre jusqu'à :

La chapelle des Marins

Construite entre 1876 et 1880 sur le point culminant de la commune (43 m d'altitude), elle est de style néogothique et présente une façade où pierre calcaire et silex alternent en damier. On peut aussi observer la présence de nombreux graffitis sur les murs ....

Au sommet du clocher, la girouette est un goéland et non un coq !

Comme elle est souvent fermée, la présence d’une grille à l’entrée permet quand même de voir l’intérieur avec ses ex-votos représentés sous la forme de maquettes de petits bateaux en bois offerts par les marins en remerciement à la Vierge pour avoir échappé à un naufrage.

Voici les horaires d'ouverture : de 15h00 à 18h00 les samedis, dimanches et jours fériés de mai à septembre.

C’est donc à proximité que se trouvait la tombe de saint-Valéry et qu’une abbaye bénédictine a été fondée. Cette dernière a été détruite à la Révolution. 

Saint-Valery sur Somme, chapelle des Marins

Saint-Valery sur Somme, chapelle des Marins

 

Quelques mots sur l'histoire du port de la baie de Somme :

1066 : la flotte de Guillaume le Conquérant vient s'abriter dans la baie de Somme en raison du mauvais temps.

Le port de Saint-Valery va beaucoup servir au transbordement de marchandises arrivant d'Amiens, Corbie, Abbeville sur de petits bateaux naviguant sur la Somme pour être chargés sur des navires de haute mer à destination de l'Angleterre, des pays d'Europe du Nord, etc ... et inversement.

15ème et 16ème siècles : activité florissante du port grâce à la pêche aux harengs, à la baleine et à la morue ainsi qu'à l’exportation des produits agricoles de l'arrière pays.

18ème siècle : c'est la grande période de prospérité du port avec la venue de 300 navires de commerce / an.

1914 - 18 : les Britanniques utilisent le port pour acheminer du matériel pour leur armée durant la première guerre mondiale. Beaucoup de Chinois servirent de main d'œuvre d'où la présence d'un cimetière à Noyelles sur Mer.

1991 : le port de commerce a cessé toute activité du fait de l'ensablement de la baie rendant délicat l'accès au chenal. 

Idem pour le port de pêche qui, lui aussi, a disparu. Il s'agissait principalement de la pêche à la crevette grise dans la baie de Somme. 

Cependant, on peut toujours profiter de balade en bateau depuis Saint-Valery sur Somme dont celle qui permet d'aller observer au plus près les phoques de la baie de Somme :

Pour plus d'informations sur les croisières, cliquez ici

Port de Saint-Valery sur Somme

Port de Saint-Valery sur Somme

 

Bonne visite

 

Voir aussi mon autre article sur la baie de Somme en cliquant sur le lien suivant :

Le tour de la baie de Somme à vélo

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquez sur les photos en format paysage pour les agrandir.

Publié dans Villes, Hauts de France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article