Randonnée découverte dans le parc de Sceaux

Publié le par hunza

A seulement une dizaine de kilomètres de Paris, le parc de Sceaux est un lieu de sortie idéal pour profiter de la nature.  Moins prestigieux que Versailles, il n'en est pas moins magnifique avec son château, ses jardins à la française dessinés par Le Nôtre, son grand canal, ses bassins animés de jets d'eau, etc .... Sa vaste étendue, ses nombreuses allées et chemins permettent d'y passer au moins une après-midi entière voire une journée. Et puis en avril, venez y voir les cerisiers en fleurs. C'est tout simplement splendide !

 

Quelques éléments à connaitre pour la randonnée :

La ligne B du RER permet d'accéder facilement au parc en descendant soit à Sceaux, soit à Parc de Sceaux ou bien alors à Croix de Berny.

Pour les horaires du RER, cliquez ici

Pour consulter le plan du parc, cliquez ici

Pour situer le parc de Sceaux sur le site Géoportail, cliquez ici

Ci-dessous le plan de la randonnée découverte longue de 7 km environ que je vous propose à travers le parc de Sceaux, en partant de la gare RER de Sceaux :

Pour découvrir le parcours, cliquez ici

L'office de tourisme se trouvant près de l'hôtel de Ville, à l'entrée du jardin de la Ménagerie, n'hésitez pas à y entrer pour demander le plan du parc.

Il y a plusieurs points d'eau dans le parc.

 

Météo :

Pour la consulter, cliquez ici.

 

Un peu d'histoire

C'est en 1670, que le ministre des finances, Colbert, fait l'acquisition de cette grande propriété. D'une part, il fait agrandir le château et, d'autre part, il confie à André le Nôtre l'aménagement d'un grand parc. Ce dernier y créé de grandes perspectives, y réalise des jardins à la française, fait creuser un grand canal, y conçoit une grande cascade dont les eaux vont se déverser dans le bassin de l'Octogone, etc .... Finalement, c'est en 1677 que le domaine est inauguré, en présence du roi Louis XIV.

Après la mort de Colbert, son fils, le marquis de Seignelay a vécu à Sceaux puis le domaine a changé plusieurs fois de propriétaires avant d'être acquis par le département des Hauts de Seine en 1923. Cela a permis de le remettre entièrement en état car il avait énormément souffert des destructions causées durant la Révolution française.

De nos jours, le domaine s'étend sur 181 hectares. Seul l'accès au château qui abrite un musée depuis 1937 est payant. Le parc, quant à lui, attire chaque année environ 3,5 millions visiteurs qui viennent profiter de ce vaste espace vert parfaitement entretenu situé aux portes de Paris et qui leur offre un mélange de prairies, de sous-bois et de jardins à la françaises sans oublier l'omniprésence de l'eau. 

 

 

BALADE DANS LE PARC

 

En choisissant de descendre à la gare RER de Sceaux, on accède au Parc en passant par le centre-ville qui regroupe l'église Saint-Jean Baptiste du 13ème siècle, la mairie et l'ancienne halle du marché datant de 1889.

On peut rentrer dans le parc par l'entrée qui se trouve derrière le chevet de l'église et longer le jardin des Félibres avec son bassin aux eaux dormantes. Sinon, empruntez la rue du Docteur Berger qui part en face de la mairie et rentrez par le portail du :

Petit Château

Construit en 1661, c'est le bâtiment le plus ancien qui reste dans le parc. Colbert l'a acheté en 1682 pour l'ajouter à son immense domaine.

Sa façade, côté est, donne sur un petit jardin à la française au centre duquel coule la fontaine de l'Olympe dont la statue en bronze a été réalisée par Claude Lalanne en 1988. En contrebas, il y a un grand réservoir et, si on s'éloigne du petit château, à l'extrémité gauche du jardin à la française, à l'endroit où se dresse une pergola à treillage, on va trouver 2 fontaines en rocaille cachées derrière des haies de charmille. 

Petit château de Sceaux

Petit château de Sceaux

 

Parc de Sceaux, fontaine en rocaille du petit château

Fontaine en rocaille du petit château

 

En continuant plein est sous les frondaisons, on arrive d'abord au :

Bassin des Enfants 

Parc de Sceaux, bassin des Enfants 

Parc de Sceaux, bassin des Enfants 

 

Puis, aux :

Bassins des Taureaux 

Ce sont deux grands bassins qui sont juxtaposées et dont un seul est animé par un jet d'eau.

Parc de Sceaux, bassin des Taureaux

Parc de Sceaux, bassin des Taureaux

 

En conservant la direction plein est, on parvient au :

Pavillon de l'Aurore

Ce petit édifice facilement reconnaissable par son dôme date de 1670. A l'intérieur, une fresque, dont la déesse Aurore est le sujet, orne la coupole. C'est le peintre Charles Le Brun qui l'a réalisée en 1772. 

Au printemps, un beau parterre de tulipes agrémente le jardin situé à l'arrière du bâtiment.

Parc de Sceaux, pavillon de l'Aurore

Parc de Sceaux, pavillon de l'Aurore

 

Quitter le pavillon en vous dirigeant vers le sud pour longer les écuries puis traverser l'allée d'honneur au bout de laquelle se trouve :

Le château

Construit entre 1852 et 1866 dans un style Louis XIII, il se trouve à l'emplacement de l'ancienne demeure de Colbert qui avait été démolie pendant la Révolution française.

De nos jours, il abrite le musée départemental du domaine de Sceaux :

Pour plus d'informations, cliquez ici

Château de Sceaux

Château de Sceaux

 

De l'autre côté de l'allée, on arrive à :

L'orangerie

C'est le fils de Colbert, le marquis de Seignelay, qui le fit construire entre 1675 et 1683 d'après les plans de Jules Hardouin Mansart. Alors qu'il mesurait une centaine de mètres de longueur, les bombardements consécutifs à la guerre franco-prussienne de 1870-71 ont causé la destruction d'un tiers de l'édifice.

Devant l'Orangerie, il y a encore un très beau jardin avec des fleurs, des arbres taillés au millimètre près et une copie de la statue de l'Hercule Farnèse réalisée par Giovanni Comino en 1670.

Sur le côté nord, une petite fontaine trône au milieu d'un grand rectangle de pelouse entouré de pergolas à voûte en treillage.

Randonnée découverte dans le parc de Sceaux

 

Se diriger ensuite vers le château pour profiter du panorama. Au premier plan, se déroulent les broderies faites de petites haies de buis tout en courbes, de parterres recouverts de chamottes (briques pilées), de pièces de gazon, d'ifs centenaires superbement taillés et de deux bassins situés de part et d'autre de l'allée centrale. Dans son prolongement, la terrasse des Pintades avec son grand rond d'eau en son centre vient faire la transition avec, en arrière-plan, la grande pelouse appelée plaine des Quatre Statues qui s'étend en direction de Châtenay Malabry.

Parc de Sceaux, plaine des Quatre Statues

Parc de Sceaux, plaine des Quatre Statues

Les broderies devant le château de Sceaux

Les broderies devant le château de Sceaux

 

Du château, emprunter la grande allée qui part vers la gauche et au bout de laquelle se trouvent :

Le bassin de la Duchesse

Parc de Sceaux, bassin de la Duchesse

Parc de Sceaux, bassin de la Duchesse

 

La grande cascade

Celle du temps de Colbert ayant été détruite à la Révolution, une autre cascade l'a remplacée après que le département eut racheté le domaine. Inaugurée en juillet 1935 en présence du président de la République, elle est composée d'un bassin supérieur encadré par deux fontaines installées dans des niches puis de 9 ensembles de vasques se succédant en palier sur une déclivité d'une vingtaine de mètres tout en étant encadrées par des jets d'eau. 

Parc de Sceaux, la grande cascade vue d'en haut

Parc de Sceaux, la grande cascade vue d'en haut

 

Le bassin supérieur est orné de 5 mascarons en fonte créés par Rodin qui, initialement devaient orner les fontaines du jardin du Trocadéro à Paris. Ils représentent des faunes.

Parc de Sceaux, bassin supérieur de la grande cascade et mascarons de Rodin

Parc de Sceaux, bassin supérieur de la grande cascade et mascarons de Rodin

Parc de Sceaux, les mascarons de Rodin

Parc de Sceaux, les mascarons de Rodin

Parc de Sceaux, la grande cascade vue depuis le bassin de l'Octogone

Parc de Sceaux, la grande cascade vue depuis le bassin de l'Octogone

 

Le bassin de l'Octogone 

D'une superficie de 2 hectares, il a été aménagé entre 1670 et 1675 à l'emplacement d'un marécage. En son centre, le grand jet s'élève à 25 m de hauteur. Il fonctionne grâce au dénivelé qui le sépare du bassin des Lilas qui l’alimente qui se trouve près des broderies du château. 

Il est relié au grand canal par le canal de Seignelay réalisé en 1690

Parc de Sceaux, le bassin de l'Octogone

Parc de Sceaux, le bassin de l'Octogone

 

Contourner le bassin de l'Octogone pour apprécier la vue sur la grande cascade puis longer le canal de Seigneulay qui le relie au :

Grand canal

Bordé de peupliers d'Italie, il mesure 1,1 km de long.

On peut y pratiquer le canotage et l'embarcadère est à proximité de l'entrée de la Grenouillère (côté Antony, station du RER Croix de Berny).

Pour plus d'informations sur la location des barques, cliquez ici

Parc de Sceaux, le grand canal

Parc de Sceaux, le grand canal

 

En contournant le grand-canal et une fois passé l'embarcadère, on peut accéder au :

Bosquet sud :

Créé lors de la restauration du domaine dans les années 1930, il est planté de 104 cerisiers à fleurs blanches (mois d'avril) qui sont des "prunus avium 'Plena'.

Parc de Sceaux, les cerisiers blancs du bosquet sud

Parc de Sceaux, les cerisiers blancs du bosquet sud

 

Il faut traverser la plaine de Châtenay pour accéder au fleuron du parc de Sceaux quand débute le printemps, à savoir :

Le bosquet nord :

Créé lui aussi lors de la restauration du domaine dans les années 1930, il est planté de 154 cerisiers - des prunus serrulata 'Kanzan' - à fleurs roses et, chaque année, en avril, leur floraison donne lieu à la fête "Hanami" qui draine beaucoup de monde et particulièrement des Japonais. Des animations sont d'ailleurs organisées les week-ends.

"Hanami" signifie littéralement "regarder les fleurs" notamment celles, fragiles et belles, de cerisiers et ceci relève d'une coutume japonaise très ancienne. 

Contrairement aux cerisiers blancs du bosquet sud dont les fleurs sont simples, ici elles sont doubles. Ces arbres d'ornement ne donnent pas de fruits.

 

Hanami au parc de Sceaux

Hanami au parc de Sceaux

Parc de Sceaux, les cerisiers roses du bosquet nord

Parc de Sceaux, les cerisiers roses du bosquet nord

Parc de Sceaux, les cerisiers roses du bosquet nord

Parc de Sceaux, les cerisiers roses du bosquet nord

Parc de Sceaux, les cerisiers roses du bosquet nord

Parc de Sceaux, les cerisiers roses du bosquet nord

Randonnée découverte dans le parc de Sceaux

 

En sortant du bosquet nord, on finit de longer le grand canal pour se diriger ensuite vers la terrasse des Pintades. Il faut se rendre près de la belle balustrade en pierre pour profiter de la vue sur la perspective nord - sud du grand canal.

Parc de Sceaux, le grand canal

Parc de Sceaux, le grand canal

 

Pour sortir du parc et se diriger vers la gare RER de Sceaux, traversez la terrasse des Pintades en direction de l'hémicycle puis suivre l'allée qui rejoint la rue du Docteur Berger qu'il faut remonter en direction de la mairie.

 

Pour info :

L’ensemble des effets d’eau des bassins du parc comprenant les parterres de broderies, les bosquets de Pomone et de la plaine des Taureaux, le petit château, le jardin Est de l’Orangerie et le bassin de l’allée de la Duchesse, fonctionnent toute l’année, de 10h00 jusqu’à 30 mn avant la fermeture du parc. 

Plus particulièrement, pour la grande cascade : 
- les mascarons de Rodin : tous les jours 
- les déversoirs des cascades : lundi/mardi
- les jets des cascades : mercredi/jeudi/vendredi/samedi/dimanche
- le jet de l’Octogone : tous les jours.

Attention, les bassins des cascades devant être nettoyés régulièrement, les effets d’eau ne fonctionnent pas les premiers mardis de chaque mois.

 

Bonne rando à tous.

 

Voir aussi mes articles en cliquant sur les liens suivants :

En train avec le RER B pour visiter les environs de Paris

Balade dans la proche banlieue de Paris

 

Avertissement : l'auteur de ce blog décrit la randonnée à titre informatif et décline toute responsabilité en cas d'incident ou d'accident. 

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les randonneurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai.
Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

 

Cliquez sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

Publié dans Randonnées, Ile de France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article