Niort, les lieux incontournables a visiter

Publié le par hunza

Niort est une ville moyenne située dans le département des Deux Sèvres où il fait bon vivre. Elle est surtout connue pour être le siège de diverses mutuelles mais, qui sait vraiment que cette cité à l’apparence tranquille occupe la quatrième place financière de France derrière Paris, Lyon et Lille ? Sur le plan touristique, elle se trouve aux portes du Marais Poitevin qui est labellisé Grand Site de France depuis 2010. C’est donc un lieu de passage, mais, prenez le temps d’y faire étape pour y découvrir, notamment, une curiosité médiévale qui est le double donjon, qu’on doit aux Plantagenêts, et profiter des rues piétonnières du centre-ville pour y voir quelques belles maisons en pierre de taille et à colombages, sans oublier d’aller faire vos courses sous la halle.

 

Comment venir à Niort

En TGV depuis Paris Montparnasse, compter environ 2h00 de temps de trajet pour une distance de 396 km environ. En TER, 77 km et 55 minutes de trajet depuis Poitiers et 103 km et 45 minutes de trajet depuis La Rochelle. 

Pour les horaires de trains, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage :  https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

L'office de tourisme se trouve à Port Boinot, "Le Séchoir", au n°1 de la rue de la Chamoiserie, à 1,8 km à pied de la gare SNCF.

Pour consulter le plan de Niort sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Niort et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo

Pour la consulter, cliquez ici

 

Les transports en commun

Assurés par "Tanlib" (groupe Transdev), ils sont entièrement gratuits 

Pour plus d'informations sur les horaires et les trajets, cliquez ici

 

VISITE DE LA VILLE 
Niort est une ville de 60 000 habitants environ

 

 

Le Pilori :

C'est l'ancien hôtel de ville de Niort. De style renaissance, il a été construit entre 1530 et 1535 d'après les plans du maitre-maçon Mathurin Berthomé sur l'emplacement du pilori médiéval d'où son nom. Le beffroi, qui le surmonte, date du 17ème siècle et le clocheton du 19ème siècle.

 

Niort, le Pilori

 

Le donjon jumeau :

Il s'élève sur les bords de la Sèvre Niortaise. 

Vers 1180, pour mieux protéger les terres de son épouse, Aliénor d'Aquitaine, Henri II fait construire un donjon ceinturé de remparts longs de 700 m. Plus tard, son fils, Richard Cœur de Lion, fait élever un donjon jumeau. Quant au bâtiment central qui les relie, il date du 15ème siècle.

Le donjon sud atteint la hauteur de 28 m tandis que le donjon nord culmine à une hauteur de 23 m. Comme ce dernier s'écroule en 1749, il est rebâti l'année suivante.

Ils ont été transformés en musée en 2003 à l'intérieur duquel on peut découvrir :
- des collections archéologiques allant de la préhistoire jusqu'à la période gallo-romaine
- l'histoire de la ville de Niort
- l'évolution du donjon depuis sa construction au 12ème siècle

Il est possible de monter sur le toit terrasse de la tour nord pour profiter d'un beau panorama sur la ville et d'une table d'orientation.

Pour plus d’information sur le musée du donjon, cliquez ici

 

Donjon jumeau de Niort

 

Donjon de Niort sur les bords de la Sèvre Niortaise

Donjon de Niort sur les bords de la Sèvre Niortaise

 

Les halles :

Elles ont été construites entre 1868 et 1871 par l'architecte Durand, en fonte, d'acier et de verre dans le style de Baltard. 

Pour plus d'informations, cliquez ici

Les halles de Niort

Les halles de Niort

 

L'église Notre-Dame de Niort

Reconstruite entre 1491 - 1535, elle est remaniée au 19ème siècle.

A voir :

- à l’extérieur, le clocher carré surmontée d'une flèche qui culmine à 75 m de hauteur et le portail de la Vierge qui date du 16ème siècle et qui a été réalisé par Mathurin Berthomé.

- à l'intérieur, le grand vitrail du 15ème siècle (fortement restauré au 20ème) qui représente l'Arbre de Jessé et qui éclaire le choeur, la chaire de 1877 en style néogothique, les 12 stations du chemin de croix qui sont sculptées dans du bois, les fonts baptismaux dont la base est ornée de bas-reliefs du 16ème siècle et sur lesquels fut baptisée le 28 novembre 1635 Francoise d'Aubigné * qui est née à Niort, etc ....

* Francoise d'Aubigné a d'abord épousé le poète François Scaron puis, après sa mort, elle devient la préceptrice des enfants nés de la liaison entre Louis XIV et de sa maîtresse, madame de Montespan. Ils vont tomber amoureux l'un de l'autre et le roi va quitter la marquise pour épouser secrètement celle qui va devenir madame de Maintenon. Le mariage morganatique a lieu en 1683 et le roi lui restera fidèle jusqu'à sa mort en 1715.

 

Eglise Saint-André

Bâtie au 19ème siècle sur la colline éponyme, elle est de style néogothique et se voit de loin avec ses deux flèches dressées vers le ciel.

La Sèvre Niortaise et la colline Saint-André

La Sèvre Niortaise et la colline Saint-André

 

Le musée Bernard d'Agesci :

Situé au n°26 de l'avenue de Limoges, il est proche de la gare SNCF.

Installé dans un ancien lycée de jeunes filles de la fin du 19ème siècle, il abrite 3 collections :
- les Beaux-Arts et Arts décoratifs dont la faïence de Parthenay
- les sciences naturelles avec, entre autres, la présentation d'animaux empaillés 
- une histoire de l'école et de la pédagogie avec la présentation de divers objets

Pour plus d’information sur le musée, cliquez ici

 

Quelques édifices remarquables :

- la "maison de la Vierge" sise au n°55 rue Gelais : elle date du 16ème - 17ème siècle

- "l’atelier du disciple de Palissy" à l'angle des rues Rabot et Saint-Jean

 - la "maison du Gouverneur" sise au n°30 de la rue Saint-Jean : elle date du 15ème siècle 

- la "maison des Atlantes" à l'angle des rues de la Juiverie et Cloche Perce : c'est dans cette ancienne taverne que le 1er cas de peste fut constaté le 6 mai 1603 et un bas-relief bien abîmé le rappelle au-dessus de la porte.

- maisons à colombages aux n°5 (14ème siècle) et n°39 de la rue du Pont 

- maisons à colombages sur la place des Halles

- "l'Hôtel d'Estissac" (renaissance) au n°3 de la rue du Petit Saint-Jean,

- l'Hôtel de ville de Niort construit de 1897 à 1901 par l’architecte Georges Lasseron. 

- La "villa d'Agesci "ou "Maison Rose" sise au n°50 bis rue Alsace-Lorraine : d'influence toscane, le peintre et sculpteur niortais, Bernard d'Agesci, l'a faite construire après son retour d'Italie, en 1800.

- le "centre Duguesclin" sur la place Chanzy : c'est une ancienne caserne de cavalerie dont la construction a débuté au 18ème siècle.

- des vestiges des remparts : rue Alsace Lorraine et place Saint-Jean

- l'église romane Sainte-Pezenne : c'est le plus ancien édifice religieux de la ville et elle se trouve rue du Presbytère qui est bien éloignée du centre-ville.

- des immeubles inspirés de l"Art Nouveau" (début 20ème siècle) tels "l’Ancien grand café" à l'angle de la rue Ricard et de la place de la Brèche et le magasin "A la ménagère " au n° 10 de la rue Victor Hugo.

Bonne visite

 

Voir mes articles sur le Marais poitevin en cliquant sur les liens suivants :

Le marais poitevin en barque et à vélo

Randonnée à vélo dans le marais poitevin

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquez sur les photos en format paysage pour les agrandir.

Publié dans Nouvelle Aquitaine, Villes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
ca a l air sublime, merci du partage
Répondre