Le tramway du Mont-Blanc de Saint-Gervais Le Fayet au Nid d'Aigle

Publié le par hunza

Situé dans le département de la Haute-Savoie, le TMB ou tramway du Mont-Blanc est le train à crémaillère le plus haut de France. A l'origine, il devait permettre d'atteindre le sommet du Mont-Blanc en empruntant un long tunnel d'accès .... La difficulté du projet, le coût faramineux des travaux et l'arrivée de la première guerre mondiale y mirent un terme.

Ouvert au tourisme en 1913, il permet d'accéder en été au glacier du Bionnassay et, surtout, les alpinistes l'utilisent comme moyen de transport qui les rapproche du sommet du Mont-Blanc. De la gare d'arrivée du Nid d'Aigle (2 372 m), ils partent en direction du refuge du Goûter où ils passent la nuit avant de partir très tôt le matin pour atteindre le plus haut sommet des Alpes.   

En hiver, le TMB permet d'acheminer les skieurs depuis la vallée jusqu'au col de Voza.

 

Comment y accéder :

La gare de départ se trouve devant la gare SNCF de Saint-Gervais les Bains Le Fayet.

On peut aussi y accéder par le téléphérique de Bellevue depuis Les Houches quand on vient de la vallée de Chamonix. Entre l'arrivée du téléphérique et la station Bellevue du TMB, il y a moins de 200 mètres à parcourir. Attention, la réservation est obligatoire.

 

Aspects techniques :

Longueur = 12.4 km

Durée du trajet = un peu moins d'une heure.

Vitesse maximale = 20 km/h pour les nouvelles rames Stadler

Pente pouvant atteindre les 25 %.

Dénivelé = 1 792 m ; la gare de départ du Fayet se trouve à 590 m d'altitude et la gare d'arrivée du Nid d'Aigle à 2 372 m.

Ecartement = voie métrique.

Alimentation électrique par caténaire depuis le 2 juin 1957 (traction vapeur auparavant). 

Inauguration jusqu'au col de Voza en 1909 et en juin 1913 au point d'avancement extrême des travaux au Nid d'Aigle.

Propriétaire : le CMB ou compagnie du Mont-Blanc qui exploite le domaine skiable de la vallée de Chamonix.

Depuis décembre 2022, 4 nouvelles rames (motrice et voiture pilote) construites par l'entreprise suisse Stadler remplacent celles qui circulaient depuis juin 1957, date de l'électrification de la ligne. Elles porteront comme les anciennes les prénoms des 4 filles de l'industriel lillois Pierre Noury qui avait racheté le TMB en 1955, à savoir Marie, Jeanne, Anne et Marguerite.

Places : 129 assises et 84 debout.

 

Attention, jusqu'à l'été 20256, le tronçon Bellevue ou Mont Lachat (en fonction de la météo) - Nid d'Aigle est fermé pour rénovation et construction d'une nouvelle gare à proximité du refuge du Nid d'Aigle.

 

Pour plus d’informations sur le TMB, cliquez ici

 

Fréquentation du TMB : 166 189 voyageurs en 2019-2020 (tous les types de trajet sont comptabilisés)

Le Fayet

Le Fayet

Le Fayet

Le Fayet

Col de Voza

Col de Voza

Col de Voza

Col de Voza

Croisement au col de Voza

Croisement au col de Voza

Entre Prarion et le Nid d'Aigle

Entre Prarion et le Nid d'Aigle

Le Nid d'Aigle

Le Nid d'Aigle

Publié dans Ferroviaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonjour,<br /> J'ai lu avec attention tous vos articles sur les trains touristiques et vous remercie pour la mine d'informations qu'ils recèlent. Juste une précision : le TMB et le Montenvers sont la propriété du Département de la Haute Savoie. La Compagnie du Mont-Blanc étant l'exploitant actuel.
Répondre