Sens, les lieux incontournables à visiter dans cette ville située aux portes de la Bourgogne

Publié le par hunza

C'est à Sens qu'est né l'art gothique dans la première moitié du 12ème siècle, peu avant que ne débutent les travaux de la basilique de Saint-Denis. Et pourtant, la cathédrale qui a influencé la construction de Notre Dame de Paris est peu connue du grand public. De même que son palais d'archevêque qui abrite un des plus beaux trésors religieux de France. Bien desservie par le train, cette ville traversée par l'Yonne et située aux confins de la Champagne et de la Bourgogne mériterait un bien meilleur sort sur le plan touristique.

Comment venir à Sens :

En train (compter environ 1h00 de temps de trajet au départ de Paris pour une distance de 125 km) : 

Pour les horaires de trains, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage :  https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

L'office du tourisme se trouve au n°7 de la place de l'Hôtel de Ville. Il propose la vente d'une brochure qui permet de s'informer sur toutes les curiosités qu'on trouve le long du circuit "Brennus" (balisage de flèches en bronze clouées dans le sol) créé par la ville pour découvrir son centre historique. 

Pour consulter le dépliant sur Sens distribué par l'office du tourisme, cliquez ici

Pour consulter le plan de Sens sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Sens et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo :

Pour la consulter, cliquez ici

Brève histoire de Sens

 

A l'époque gauloise, Agedincum est la capitale de la tribu des Senons (origine du nom de Sens). 

3ème siècle : édification de murailles pour protéger la ville des invasions barbares.

Novembre 886 : Sens est assiégée par les Vikings.

Mars 937 : Sens est assiégée par les Hongrois.

1055 : Sens est rattachée au royaume de France.

Durant le Moyen-âge, Sens devient un archevêché dont l'autorité s’étend aux évêchés de Chartres, d’Auxerre, de Meaux, de Paris, d’Orléans, de Nevers et de Troyes.

27 mai 1234 : mariage de Louis IX et de Marguerite de Provence dans la cathédrale de Sens.

1835 : démolition des murailles qui entourent la ville.

 

Visite de Sens
(26 000 habitants environ)

La cathédrale Saint-Etienne :

C'est la première cathédrale gothique jamais construite en France. Les travaux débutèrent en 1135 pour s'achever au début du 13ème siècle mais l'édifice fut consacré en 1164.

Le gothique (au départ, on parlait de l'art français) se différencie du roman par l’apparition de la voûte sur croisée d'ogives qui, avec l'aide des arcs boutants à l'extérieur, permet de répartir les forces dans les colonnes et, par conséquent, de pouvoir percer de grandes verrières dans les murs qui ne jouent plus le rôle de soutien principal de l'édifice.

C'est l’archevêque Henri Sanglier qui voulait une cathédrale à la hauteur de son titre de primat des Gaules et de Germanie qui fut à l'origine de sa construction.

 

Cathédrale de Sens

Portail sud dit de Moïse (gothique flamboyant fin 15ème siècle)

 

Avant d'entrer, il faut admirer sa remarquable façade et s'approcher des portails pour apprécier ce qui reste des sculptures qui, malheureusement, ont été saccagées lors du passage à Sens des Marseillais le  7 novembre 1793. Seule fut épargnée la statue de Saint-Etienne car elle avait été recouverte d'un bonnet ... phrygien.

 

Cathédrale de Sens

Façade occidentale et tour sud, avec à droite, le palais synodal

 

Le portail de Saint-Jean Baptiste (tour nord) est le plus ancien et comporte encore des traces de polychromie qui rappelle que toute la façade de la cathédrale était peinte au Moyen Age. 

La tour sud atteint 78 m de haut. Sur le plan architectural, elle diffère de la tour nord car elle s''est effondrée en 1267. Dans le cadre de visites guidées, il est possible de monter les 336 marches pour atteindre la terrasse et profiter d'un beau point de vue sur la ville.

Le palais de l’Archevêque de Sens vu depuis la terrasse de la tour sud

Le palais de l’Archevêque de Sens vu depuis la terrasse de la tour sud

Le toit du palais synodal de Sens vu depuis la terrasse de la tour sud

Le toit du palais synodal de Sens vu depuis la terrasse de la tour sud

Le marché couvert de Sens inauguré en 1882 vu depuis la terrasse de la tour sud

Le marché couvert de Sens inauguré en 1882 vu depuis la terrasse de la tour sud

 

Quelques chiffres : 113,5 mètres de long, 25 mètres de hauteur sous voûte et un transept long de 55,2 mètres.

 

Cathédrale Saint-Etienne de Sens

 

Les verrières  : les plus anciennes datent du 12ème siècle et les plus récentes du 19ème siècle. Quant aux 2 roses, elles ont été réalisées au tout début du 16ème siècle lorsque le transept a été édifié pour donner la forme de croix latine à la cathédrale.  

Détail du vitrail du bon samaritain (1207 - 1215) dans le déambulatoire

Détail du vitrail du bon samaritain (1207 - 1215) dans le déambulatoire

La rosace du transept nord (1517-1519) représente le paradis (ou concert céleste) avec ces 62 anges musiciens

La rosace du transept nord (1517-1519) représente le paradis (ou concert céleste) avec ces 62 anges musiciens

La rosace du transept sud (1502) représente le jugement dernier et la vie de Saint-Etienne

La rosace du transept sud (1502) représente le jugement dernier et la vie de Saint-Etienne

 

Un des vitraux (13ème siècle) du déambulatoire raconte la vie de l'archevêque de Canterbury, Thomas Beckett, qui a vécu pendant 6 ans à Sens.

L'été, on peut assister à un spectacle son et lumière depuis le parvis de la cathédrale.

Les Musées :  

Ils occupent l'ancien palais des archevêques dont fait partie le palais synodal (13ème siècle) au toit de tuiles vernissées. Ce dernier servait, entre autres, de tribunal ecclésiastique d'où la présence de cachots auxquels Viollet le Duc n'a pas touché quand il a entrepris la restauration du bâtiment de 1856 à 1865.

Lors de la visite, on peut voir les collections de l'époque gallo-romaines dans les sous-sols, le trésor de la cathédrale dans l'ancienne chapelle privée des archevêques qui est un des plus riches de France - il y a même un fragment de la vraie croix et de la couronne d'épines - et, dans la section des Beaux Arts, deux tableaux de Brueghel et un de Watteau ainsi que deux sculptures de Rodin.

Pour plus d’informations, cliquez ici

Juste derrière le palais des archevêques, rendez vous dans les jardins à la française de l'orangerie dont l'entrée est située au 135 rue des Déportés et de la Résistance.

Des églises :

- Saint-Savinien le Vieux (style roman 11ème siècle) : elle possède une crypte très ancienne.

- Saint-Maurice (12ème siècle et remaniée au 16ème siècle) : construite sur l'île d'Yonne, elle est malheureusement rarement ouverte.

 

Sens, église Saint-Maurice

 

L'Yonne, le pont Lucien Cornet et l'église Saint-Maurice

L'Yonne, le pont Lucien Cornet et l'église Saint-Maurice

 

Des maisons anciennes : parmi les plus belles, on trouve :

- la maison d'Abraham (16eme siècle) avec son arbre de Jessé évoquant la généalogie du Christ (16eme siècle) sise à l'angle des rues Jean Cousin et République.
- la  maison Jean Cousin (16eme siècle) avec sa façade sculptée et son escalier extérieur sise à l'angle des rues Jean Cousin et Jossey.
- la maison du Portail (16eme siècle) dans la rue Jean Cousin.

 

Les vestiges de l'enceinte de l'enceinte gallo-romaine dont  il ne reste pas grand chose :

- la poterne Garnier des Prés (13ème) visible depuis le boulevard du 14 juillet 

- les tours de la Brèche (boulevard du 14 juillet), de la place Jean Jaurès et du palais de justice.

Sens, poterne Garnier des Prés

Sens, poterne Garnier des Prés

Sens, les lieux incontournables à visiter dans cette ville située aux portes de la Bourgogne

 

Parc du Moulin à Tan (à faire s'il vous reste du temps car il est à 2 km à pied de la cathédrale)

D'une superficie de 10 hectares, il est labellisé jardin remarquable. Les serres tropicales sont ouvertes au public l'après midi.

Sens, serres du parc du Moulin à Tan

Sens, serres du parc du Moulin à Tan

 

A voir en janvier, les fêtes de l'Ane qui sont une tradition qui remonte au Moyen Age. Car, d'une part, c'est l'âne qui a permis la fuite en Egypte il y a 2 000 ans de Joseph et Marie avec l'enfant Jésus pour fuir le massacre des Innocents qu'allait organiser le roi Hérode et, d'autre part, l'âne est aussi considéré comme l'animal des humbles car il est utilisé pour tout faire. Plusieurs animations sont proposées durant le week end des fêtes.

Bonne visite

 

Voir aussi mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Joigny, une cité médiévale sur les bords de l'Yonne à visiter

Auxerre, les lieux incontournables à visiter

Visiter la Bourgogne avec le train

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format paysage pour les agrandir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article