Bayeux, les sites incontournables à visiter

Publié le par hunza

Bayeux est une ancienne cité médiévale qui a eu la chance d'avoir été épargnée lors des terribles destructions occasionnées par la bataille de Normandie en 1944. On peut y visiter une des plus belles cathédrales de la région et se promener dans le centre historique pour y contempler des façades de maisons à pans de bois et admirer celles de nombreux hôtels particuliers. C'est aussi dans cette cité qu'on peut admirer une oeuvre unique de la période romane qui est la célèbre tapisserie de Bayeux narrant la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant. Ainsi, située à une dizaine de kilomètres des plages du débarquement et de Port en Bessin, Bayeux mérite plus qu'un détour.

Comment venir à Bayeux :

 En train (compter 2h20 de temps de trajet pour 269 km depuis Paris ou 20 minutes depuis Caen pour 29 km :

Pour les horaires de trains, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage :  https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

L'office du tourisme se trouve dans le centre-ville, rue Saint-Jean.

Pour consulter le plan de Bayeux sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Bayeux et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo :

Pour la consulter, cliquez ici

 

BREVE HISTOIRE DE BAYEUX

 

C'est la tribu gauloise des Bajocasses qui occupe la région quand les Romains fondent la ville d'Augustudorum au 1er  siècle après J.-C..

3ème siècle : construction d’une enceinte pour se protéger des "grandes migrations".

4ème siècle : le 1er évêque de Bayeux serait Saint Exupère.

911 : Charles le Simple signe le traité de Saint-Clair sur Epte avec Rollon, le chef des Vikings. En échange d'un territoire qu'ils occupaient déjà, le roi de France obtient la paix avec les Vikings et Rollon accepte de se convertir au christianisme. C'est l'acte de naissance de la Normandie (pays des "hommes du nord") avec Rouen pour capitale.

960 : un château est édifié sur l’actuelle place De Gaulle (il est démantelé sous Louis XIV).

1204 : la Normandie est rattachée au royaume de France. 

Septembre 1417 : les Anglais s'emparent de Bayeux (guerre de Cent ans).

Mai 1450 : les Français reprennent Bayeux.

12 août 1450 : la prise de Cherbourg consacre la perte de la Normandie au détriment des Anglais.

1469 : Louis XI brise l’anneau ducal ce qui signifie la fin du duché de Normandie.

4 août 1858 : inauguration du chemin de fer.

7 juin 1944 : Bayeux est la première ville française libérée lors du débarquement en Normandie.

14 juin 1944 : De Gaulle prononce un grand discours pour affirmer que la France n’était pas sans gouvernement car il ne veut pas d'une "occupation alliée" qui administrerait la France.

16 juin 1946 : célèbre discours de De Gaulle qui énonce les bases de la future 5ème république.

 

VISITE DE LA VILLE 
Bayeux est une ville de 14 000 habitants environ

 

La loi du 4 août 1962 (loi Malraux) a été utilisée par la municipalité pour mettre en place un secteur sauvegardé* qui permettait de sauver et de mettre en valeur le patrimoine bâti historique tout en l'adaptant aux évolutions de la vie contemporaine. Approuvé par arrêté interministériel en décembre 1971, il concerne un périmètre de 82 hectares autour de la cathédrale. 

* En application d'une loi du 7 juillet 2016, le terme de "secteur sauvegardé" a été remplacé par celui de "Site Patrimonial Remarquable". 

Un parcours découverte long de 2,5 km permet de découvrir les principales curiosités et d'apprendre l'histoire de la ville. Il est balisé à l'aide de clous en bronze fixés dans le sol et ponctué de 23 panneaux explicatifs.

Pour afficher le circuit du Vieux Bayeux, cliquez ici

Bayeux, le moulin de l’hôpital le long de l'Aure

Bayeux, le moulin de l’hôpital le long de l'Aure

 

La cathédrale de Bayeux :

La cathédrale romane est consacrée en 1077 par Odon de Conteville, évêque de Bayeux et demi-frère de Guillaume le Conquérant. En 1105, elle est en partie détruite (il reste la crypte et les tours romanes). Sa reconstruction s’étale du 12ème au 15ème siècle et son style architectural allie le gothique primitif, rayonnant et flamboyant.

Les deux tours de la façade sont complétées de flèches atteignant, pour l'une, 73 m et, pour l'autre, 76 m. Quant à la tour centrale, elle a été reconstruite à la fin  du 19ème siècle et culmine à 75 m de haut.

Dans la crypte, on peut y des voir peintures de saints, d'apôtres et d'anges musiciens datant du 15ème siècle ainsi que deux chapiteaux historiés.

 

Bayeux, cathédrale Notre Dame

La cathédrale Notre Dame

 

Cathédrale de Bayeux, tour centrale

Tour centrale

Cathédrale de Bayeux, tympan de la passion jugement dernier (portail sud)

Cathédrale de Bayeux, tympan de la passion jugement dernier (portail sud)

Cathédrale de Bayeux, tympan de la passion du Christ (portail nord)

Cathédrale de Bayeux, tympan de la passion du Christ (portail nord)

 

Bayeux, cathédrale Notre Dame

Vitraux du transept sud (19ème siècle)

Crypte de la cathédrale de Bayeux

Crypte de la cathédrale de Bayeux

Crypte de la cathédrale de Bayeux, ange musicien

Ange musicien

 

Côté nord de la cathédrale se trouve une place où, en son centre, on peut voir un arbre de la Liberté qui est un platane planté en 1797, et, tout autour, le palais épiscopal dont la construction a débuté au 15ème siècle. Ce dernier abrite :

Le Musée d'art et d'histoire Baron Gérard (MAHB) :

Il retrace l'histoire de l'art de la préhistoire à nos jours et expose aussi des pièces de dentelle et de porcelaine de Bayeux.

Pour plus d'informations, cliquez ici

 

Le musée de la tapisserie de Bayeux :

Elle est exposée dans l'ancien grand séminaire qui date de la fin du 17ème siècle (13 bis rue de Nesmond)

Classée "Mémoire du Monde" par l'Unesco, la tapisserie de Bayeux est une broderie en toile de lin, longue de 68,58 mètres qui représentent 58 scènes. Elle a été commandée par Odon, l'évêque de Bayeux, pour orner la nef de la cathédrale. Réalisée avec seulement 10 teintes dans des ateliers anglais de broderie après la bataille d'Hastings le 14 octobre 1066, elle raconte l’histoire de la conquête de l’Angleterre de son demi-frère, le duc de Normandie Guillaume le Conquérant. 

Récit de la tapisserie :

Le roi d‘Angleterre Edouard VII (le confesseur) qui n’a pas d’héritier charge Harold de se rendre en Normandie pour rencontrer Guillaume qui a été désigné pour lui succéder. Harold fait allégeance à Guillaume, devient son vassal et promet sur les reliques dans la cathédrale de lui faire allégeance. Or, après la mort du roi Edouard VII, Harold parjure et devient roi. Guillaume part en guerre pour récupérer son trône. 6 000 soldats embarquent dans 450 bateaux à Dives sur Mer. Lors de la bataille d'Hastings, Harold est tué d'une flèche reçue dans l’œil et le duc de Normandie devient roi d'Angleterre.

Pour plus d'informations, cliquez ici

 

Quelques demeures remarquables :

A pans de bois :

- La maison à l'angle des rues Saint-Martin et des Cuisiniers date du 13ème siècle.

 

Bayeux, maison à pans de bois dans la rue des Cuisiniers

 

- La maison d'Adam et Ève (parvis de la cathédrale) qui date de la fin du 15ème siècle.

- La maison dite de François Ier ou grand hôtel d'Argouges (4 rue Saint-Malo) : elle date de la seconde moitié du 15ème siècle; côté rue, sa façade est en pans de bois et, côté cour, elle est en maçonnerie.

Bayeux, grand hôtel d'Argouges

Bayeux, grand hôtel d'Argouges

 

En maçonnerie :

- l'hôtel de Rubercy (n°5 rue de la Franche) : il date du 15ème et 16ème siècle. 

- L'hôtel de la Crespellière (n°7 rue de la Franche) : il date du 18ème siècle.

Bayeux, hôtel de la Crespellière

Bayeux, hôtel de la Crespellière

 

- L'Hotel Gauquelin des Pallières (n°8 rue de la Franche) : il date du 18ème siècle. 

- L'hôtel du Croissant (n°51 de la rue Saint-Jean) : il date de la fin du 15ème siècle. 

- L'hôtel de Castilly (n°8 rue Général de Dais) : il a été édifié vers 1730.

- L'hôtel de la Tour du Pin (n°14 rue Général de Dais) : il date de la fin du 18ème siècle. 

 

Le musée mémorial de la bataille de Normandie (Boulevard Fabian Ware)

Toute la bataille de Normandie qui a duré 76 jours y est expliquée.

Pour plus d'informations, cliquez ici

C'est le plus grand cimetière militaire britannique de France avec près de 4 000 tombes de soldats britanniques tombés lors des combats de la bataille de Normandie. En tout, il y a 4 648 stèles de militaires de toutes nationalités. En face du cimetière, il y a un mémorial élevé pour les 2 000 combattants qui n'ont pas pu recevoir de sépulture.

C'est un lieu d'histoire, de mémoire et d'émotion.

 

Les fêtes médiévales

Elles ont lieu chaque année au mois de juillet.

Pour plus d'informations, cliquez ici

 

 

Bayeux, les fêtes médiévales 

Bayeux, les fêtes médiévales 

Bayeux, les fêtes médiévales 

Bayeux, les fêtes médiévales 

 

Bonne visite

 

Voir aussi mes articles sur les alentours de Bayeux en cliquant sur les liens suivants :

Les plages du débarquement en Normandie

D'Arromanches à Port en Bessin par le sentier des douaniers

Caen, les lieux incontournables à visiter

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format paysage pour les agrandir.

Publié dans Normandie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article