Visiter Vérone en une journée quand on est en vacances à Venise

Publié le par hunza

Roméo et Juliette, voilà ce qui peut nous venir à l'esprit lorsqu'on parle de Vérone. Mais la ville des amoureux recèle bien d'autres trésors que les souvenirs d'un couple d'amants qui n'a jamais existé que dans l'imagination d'un écrivain. Alors, prenons le train et quittons Venise pour passer une journée sur la terre ferme, au cœur de la Vénétie pour y découvrir une cité que l'Unesco a inscrit au patrimoine mondial de l'humanité en l'an 2000.

 

Comment y aller

En train depuis la gare de Santa Lucia. il faut compter environ 1h15 de trajet. Descendre à la gare de Vérona Porta Nuova.

Le centre ville se trouve à 1 km à pied de la Piazza Brà où se trouvent les arènes. On peut aussi emprunter des bus devant la gare pour s'y rendre.

 

Pour choisir la meilleure façon de se déplacer, il est possible d'utiliser le programme "rome2rio" et l'installer sur son téléphone portable car il peut s'avérer très utile quand on voyage :

Cliquer ici pour utiliser rome2rio

 

Plan de Vérone :

Pour ouvrir le plan de Verone d'OpenStreetMap, cliquer ici

L'office de tourisme est situé près des arènes.

 

Météo

Pour la consulter, cliquer ici

Pour regarder en direct la webcam, cliquer ici

 

Brève histoire de Vérone


- 1er siècle av. J.-C. : fondation de la ville.

- 12ème siècle : Vérone devient autonome

- 13ème - 14ème siècle : règne de la famille Scaliger. 

- 1405 : elle est conquise par Venise

- 15ème - 18ème siècle : elle fait partie de la République de Venise.

- 1797 : suite à l'invasion des troupes françaises conduites par Bonaparte, Venise abdique puis lors du traité de Campo-Formio, la république de Venise est rattachée à l'Autriche.

- 21 octobre 1866 : plébiscite qui rattache l'ancienne république de Venise à l'Italie.

- 30 novembre 2000 : l'UNESCO inscrit Vérone sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité.

 

Visiter Vérone 

 

A savoir : il existe la "VeronaCard" qui permet d'accéder gratuitement aux différents sites touristiques de la ville ainsi qu'aux transports en commun de l'ATV pendant la durée de validité de la carte.

Pour plus d’informations sur la carte, cliquer ici

Si vous n'avez pas choisi d'acheter la "VeronaCard", sachez qu'il existe un billet combiné pour la visite des 4 principales églises de Vérone (San Zeno, le Duomo, San Fermo et San Anastasia) qui coûte 6 €  alors que le prix d'entrée pour chacune de ses églises est de 3 €.

Point de départ de la visite à pied de Vérone : la gare ferroviaire.

La Portoni della Bra

C'est le premier monument qu'on voit avec la tour voisine (Torre Pentagona) lorsqu'on arrive dans le centre historique en venant de la gare. Elle faisait partie des remparts médiévaux bâtis en briques et en marbre.

 

Vérone, Portoni della Bra et Torre Pentagona

 

La Piazza Brà et les arènes

La place est très animée et les arènes sont parmi les plus grandes du monde romain (3ème rang après le Colisée et Capoue ?) et surtout parmi les mieux conservées. Construites au début du 1er siècle après JC avec du marbre rose et des briques, elles pouvaient contenir environ  25 000 spectateurs.

Aujourd'hui, on y donne des spectacles mais elles peuvent aussi se visiter et, depuis le sommet des gradins, on peut profiter d'un beau panorama sur la ville.

Les arènes

Les arènes

Piazza Brà

Piazza Brà

Depuis la Piazza Brà, on y accède en empruntant la via Mazzini.

La piazza delle Erbe (place aux Herbes)

Aménagée sur l'emplacement qu’occupait le forum romain, c'est la plus ancienne place de Vérone. Si l'endroit est beau car entouré de palais et de maisons anciennes dont certaines sont décorées de fresques, il est impossible d'en réaliser une photo "exceptionnelle" car il y a des stands partout ... à moins d'y venir tôt le matin ou tard le soir.

 

Verona, Piazza delle Erbe

A gauche, la torre del Lamberti et, au fond, le palazzo Maffei

 

Vérone, place aux Herbes et la tour des Lamberti

 

En son centre se dresse le "capitello", sorte de petite tribune où étaient lus les décrets et les sentences. On y trouve aussi une colonne surmontée d'un lion ainsi que la fontaine de "Madonna Verona" datant du 14ème siècle et qui est surmontée d'une statue d'époque romaine.
Autour de la place, admirez :

  • côté nord,
    • le palais Maffei achevé de construire en 1668 avec sa belle façade baroque et sa statuaire.
    • la Torre del Gardello dont la construction date de 1206 et qui mesure 44 m de haut. 
  • côté ouest,
    • les fresques peintes au 15ème siècle sur les murs de la casa Mazzanti
    • le Palazzo della Ragione (palais régional) avec sa tour médiévale appelée Torre dei Lamberti haute de 83 m et bâtie en briques rouges et tuf blanc. On peut monter à son sommet à pied (368 marches) ou en empruntant l'ascenseur pour jouir d'une vue imprenable sur Vérone. D'abord construite par la famille Lamberti en 1172, elle fut détruite par la foudre en 1403 et reconstruite quelques années plus tard.

 

Verona, Torre dei Lamberti

 

La piazza dei Signori (place des Seigneurs) encore appelée piazza Dante

En venant de la Piazza delle Erbe, on peut y voir :

  • côté droit,
    • le Palazzo della Ragione
    • le Palazzo di Cansignorio (ou Palazzo Del Capitanio) avec sa tour d'angle (14ème siècle).
  • en face, le Palazzo del Podestà où vécurent les Scalinger (seigneurs de la ville de 1262 à 1387) mais aussi Dante lors de son exil (il y a d'ailleurs sa statue qui trône au centre de la place). Construit entre le 12ème et le 14ème siècle, il devint la résidence du podestat pendant la période de domination de Venise. De nos jours, il abrite la Préfecture.
  • côté gauche, 
    • ​​​​​​​la Logia del Consiglio (15ème siècle) ornée d'arches et de statues.
    • la Casa della Pietà (façade rouge)
  • ​​​​​​​derrière, le Palazzo Domus Nova construit au 13ème et remanié au 17ème siècle avec sa façade néoclassique. 

 

Verona, piazza dei Signori e Palazzo del Podestà

Le Palazzo del Podestà et à gauche dans l'ombre, la Logia del Consiglio

 

Sur le côté droit du Palazzo del Podestà, en s'avançant un peu dans la rue Santa Maria Antica, on trouve

Le tombeau des Scaligeri (arche Scaligere)

Ce sont des arches abritant des tombeaux de la famille des Scaligeri magnifiquement ouvragées (style gothique) qui ont été édifiées au 14ème siècle devant l'église Santa Maria Antica. 

 

Vérone, tombeau des Scalinger

 

Pour se rendre à la maison de Juliette, revenir sur la place aux Herbes et suivre la rue Capello jusqu'au numéro 23

La casa di Giuletta (maison de Juliette)

Il y a toujours tellement de monde que vous ne pourrez pas rater l'entrée et pourtant, comme je l'ai dit dans l'introduction, Shakespeare a tout inventé .... Sous le porche donnant accès à la cour de cette demeure du 12ème siècle, il y a une multitude de graffitis et de vœux griffonnés à la va-vite sur n'importe quoi par des amoureux venus du monde entier. Et puis, dans la cour, le balcon où beaucoup de touristes se font photographier date de la fin des années 30 .... Bref, ce qui est important c'est d'y croire. 

Vœux des amoureux sur les murs

Vœux des amoureux sur les murs

Le balcon

Le balcon

 

En continuant la via Capello, on arrive via Leoni où se trouve les vestiges d'une porte romaine. 

 

Verone, porta Leoni

 

En continuant tout droit, au bout de la via Leoni, c'est le fleuve Adige et :

L'église San Fermo Maggiore : (à visiter si vous avez du temps) : les styles roman et gothiques s'y côtoient; à l'intérieur, à voir, entre autre, la fresque de l'Annonciation de Pisanello, un autel de style renaissance et un plafond en bois (14ème siècle) en forme de carène de bateau.

Longer la boucle de l'Adige pour se rendre en direction du théâtre romain qui se situe au pied de colline sur laquelle s'élève le château Saint-Pierre.

La basilique  San Anastasia  (à visiter si vous avez du temps) : avec son campanile haut de 72 m, c'est une église dominicaine dont la construction a débuté en 1290 pour s'achever en 1471; à l'intérieur, à voir, entre autres, deux bénitiers soutenus par des bossus (leur toucher la bosse porterait bonheur), voûtes peintes, fresques dont celle de Pisanello, les chapelles de Cavalli et de Pellegrini, le pavement de marbre coloré du 15ème siècle, etc ...  

Le château Saint-Pierre

Le château Saint-Pierre

 

Le Ponte Pietra : la traversée du fleuve se fait en empruntant le beau pont de pierre dont la construction remonte à l'époque romaine (1er siècle avant J.-C.) avec une restauration au 13ème siècle. Les Allemands l'ayant détruit le 24 avril 1945, il fut reconstruit à l'identique avec ses 5 arches en briques rouges et marbre blanc en réutilisant uniquement les matériaux tombés dans la rivière.

Le Ponte Pietra

Le Ponte Pietra

 

Le théâtre romain : adossé à la colline San Pietro et datant du 1er siècle avant J.-C., les ruines ne présentent pas un grand intérêt mais leur visite est couplée avec celle du musée archéologique qui se trouve dans un ancien monastère (joli cloître) et où sont présentés les objets de l'époque romaine trouvés à Vérone. 

On peut monter jusqu'au sommet de la colline San Pietro pour le panorama sur la boucle de l'Adige et le centre historique de Vérone. Un funiculaire permet aussi d'y accéder.

Repasser par le Ponte Pietra pour aller visiter :

La cathédrale Santa Maria Matricolaree (duomo) : avant d'accéder à la cathédrale richement décorée, on passe par les églises de San Giovanni in Fonte (voir son baptistère octogonal du 12ème siècle de style roman réalisé dans un seul bloc de marbre) et Santa Elena où on peut voir les fondations d'une première église chrétienne ainsi que le cloître des chanoines (1120). 

Le duomo

Le duomo

Revenir sur vos pas pour continuer de longer l'Adige en la remontant jusqu'au :

Le Ponte Scaligero (ou Ponte di Castelvecchio) : libre d'accès, le pont fortifié a été construit en même temps que la forteresse en briques rouges tandis que la base de ses piliers est en marbre blanc. Il a connu le même sort que le Ponte Pietra le 24 avril 1945 en étant détruit par les Allemands lors de leur retraite et il a été reconstruit à l'identique en réutilisant uniquement les matériaux tombés dans la rivière.

Le castelvecchio (vieux château) : édifié en briques rouges entre 1354 et 1357, le château abrite aujourd'hui un musée d'art. Sa visite (si vous avez le temps) permet d'accéder au chemin de ronde et de profiter de beaux point de vue sur la ville.

Le pont des Scalinger

Le pont des Scalinger

On peut rejoindre la gare en passant par la :

La Porta Borsari : elle date du 1er siècle après J.-C. Reconstruite en 265, elle présente une double arcade en pierre blanche.

Mais si vous avez du temps et bien qu'elle se situe dans un lieu excentré (800 m à pied à l'ouest du château en longeant l'Adige), il ne faut pas hésiter à aller voir l'une des 4 plus belles églises de Vérone sinon le plus belle :

La basilica di San Zeno Maggiore : de style roman, elle a été reconstruite après le tremblement de terre de 1117 pour être achevée en 1398.
A l'extérieur, présence d'un campanile haut de 72 m ainsi que d'un cloître roman (12ème siècle).

A l'entrée, magnifique portail en bronze ouvragé du 12ème siècle. A l'intérieur, des fresques et un triptyque peint par Andrea Mantegna dont il ne reste plus que la partie haute, la partie basse étant visible en ... France, au musée du Louvre, la crypte avec ses 49 colonnes renfermant le tombeau de Saint-Zenon.

 

Pour découvrir Vérone, vous pouvez aussi profiter de l'offre suivante :

Pour plus d'informations, cliquer ici

 

Bonne visite

 

Voir aussi mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Visiter Venise et ses environs en 5 jours

Visite incontournable de l'île de Burano quand on est à Venise

Visiter Venise loin de la foule des touristes

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part de vos bons "tuyaux" pour en faire profiter les autres lecteurs et si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

Publié dans Europe, Italie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Séverine 13/08/2019 10:53

Merci pour cet article: nous allons passer 1 jour 1/2 à Verone et je vais suivre vos conseils!

hunza 13/08/2019 15:36

Merci et bonne visite de cette superbe ville.

René 16/10/2017 16:01

Très bel article, très bien présenté avec d'excellentes explications. Merci

hunza 27/10/2017 22:25

Merci beaucoup.Cordialement. Hunza