Que voir, que faire lors d'une visite de Châlons en Champagne

Publié le par hunza

Visiter Châlons en Champagne ? Mais quelle drôle d'idée ! Vous ne connaissez rien de cette ville hormis qu'elle se situe dans une région rendue célèbre par son vin pétillant ? Alors cet article est fait pour vous et quand vous l'aurez lu, eh bien vous verrez que l'envie d'y faire un tour ne sera plus saugrenue ...!

 

Ancienne ville de garnison et ancienne capitale régionale jusqu'à la création du Grand-Est, Châlons en Champagne compte environ 45 000 habitants. Située dans le département de la Marne, elle doit faire face à un concurrent redoutable sur le plan touristique qui est la ville de Reims. Ainsi, l'office du tourisme propose un parcours qui permet d'apprécier le riche patrimoine architectural du centre-ville (maisons à pans de bois, église Notre-Dame en Vau classée au patrimoine mondial de l'humanité, cathédrale Saint-Etienne, etc ...). Et puis, des promenades en barque ont aussi été mises en place sur le Mau, le Nau et le canal latéral de la Marne afin de valoriser la forte présence de l'eau à tel point que Châlons en Champagne est aussi surnommée la "Venise pétillante".

 

Comment venir à Châlons en Champagne :

  • En train (1h40 environ de trajet depuis Paris Est pour un trajet de 172 km) :

Pour les horaires, cliquez ici

  •  En car :

Depuis la loi Macron de 2015 sur la libéralisation du voyage en autocar longue distance, des opérateurs ont ouvert des lignes de bus à bas coût qui desservent Montpellier :

Pour plus d’informations sur Flixbus, cliquez ici

Pour plus d’informations sur BlaBlaCar Bus, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage : https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

L'office de tourisme se trouve au n°3 Quai des Arts, à 1 km à pied de la gare SNCF.

Pour consulter le plan de Châlons en Champagne sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Châlons en Champagne et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo :

Pour la consulter, cliquez ici

La Marne

La Marne

 

Brève histoire de Châlons en Champagne

 

Après avoir conquis la Gaule, les Romains fondent la ville de Catalaunum dont le nom provient de la tribu gauloise des Catalauni qui vit dans la région. Elle est située sur les bords de la Marne et le long de la via Agrippa, une route commerciale et militaire construite durant le règne d'Auguste, qui relie Rome à l'actuelle Boulogne sur Mer en passant par Lyon.

451 : c'est à proximité, dans les "champs Catalauniques", que les Huns conduits par Attila sont battus par les Romains et leurs alliés Francs et wisigoths.

4ème siècle : Châlons devient un évêché.

5ème siècle : construction d'une première enceinte longue d'1 km entre les rivières du Mau et du Nau.

9ème siècle : la ville s'étant agrandie, une seconde enceinte est construite.

969 : 1ère foire de Champagne attestée.

Au 11ème siècle, bien que la ville fasse partie du comté de Champagne, c'est l’évêque qui y exerce la totalité du pouvoir spirituel et temporel. 

Au 12ème et 13ème siècle, la fabrication et le commerce du drap font la fortune de Châlons. Elle fait d'ailleurs partie de la Hanse des 17 villes drapières des Flandres et du nord de la France.

Milieu du 12ème siècle : l'évêque qui dirige la ville devient Pair de France (il siège au conseil du roi).

13ème siècle : construction d'une nouvelle enceinte longue de 4,7 km.

A partir du 16ème siècle, l'évêque ne règne plus sur la ville car il est supplanté par le pouvoir monarchique ainsi que par celui du conseil de la ville. 

Lors des guerres de religion, la ville de Châlons reste fidèle au roi de France.

17ème siècle : le roi choisit Châlons en Champagne pour y installer le siège de l'intendant qui est son représentant en province.

1764 - 89 : Louis Rouillé d'Orfeuil, intendant de la province de Champagne, embellit la ville de Châlons. Ainsi, en 1766, les remparts, devenus inutiles suite à l'annexion de la Lorraine au royaume de France, sont détruits et des boulevards arborés sont aménagés à leur place. 

1849 : arrivée du chemin de fer.

10 juin 1940 : bombardements allemands.

27 avril 1944 : bombardement des alliés.

1997 : la ville retrouve le nom qu'elle portait sous l'Ancien Régime et que la Révolution avait changé en Châlons sur Marne.

 

Visite de la ville
(44 246 habitants en 2018 d'après l'INSEE)
Labellisée ville d'art et d'histoire en 2007

 

En venant de la gare SNCF, 2 ponts sont à traverser, le premier franchisant la Marne et le second le canal latéral de la Marne, avant d'arriver sur une place en forme d'hémicycle, la Porte Marne, édifiée au 19ème siècle. Continuer tout droit en suivant la rue de la Marne qui suit le tracé de la "via Agrippa" qui reliait, sous l'empire romain, Milan à Boulogne sur Mer. 

 

Cathédrale Saint-Etienne :

Imposante, sa construction a duré de 1120 à 1634. C'est un mélange de style roman (la crypte ainsi que la base de la tour nord), gothique (nef, chœur, transept) et baroque (façade occidentale). 

Quelques chiffres : longue de 96,4 m et haute de 27 m

A voir à l'intérieur :
-  des vitraux datant du milieu du 12ème siècle (ils sont exposés dans la salle du trésor), du 13ème siècle dans le chœur ainsi que la splendide rosace du transept nord et du 16ème siècle dans le bas-côté sud.
- les fonts baptismaux (12ème siècle) : ils sont sculptés dans du schiste et la scène du pourtour évoque le jugement dernier avec les morts qui sortent de leur tombeau.
- un tableau médiéval dans une chapelle du déambulatoire évoquant la dédicace de la cathédrale par le pape.

 

Cathédrale de Châlons en Champagne

 

Rosace du transept nord de la cathédrale de Châlons en Champagne

Rosace du transept nord

 

Cathédrale de Châlons en Champagne, vitrail de l'enfance du Christ

Vitrail de l'enfance du Christ (16ème siècle)

Les fonts baptismaux de la cathédrale de Châlons en Champagne

Les fonts baptismaux de la cathédrale de Châlons en Champagne

 

En continuant la rue de la Marne on arrive sur la :

Place du Maréchal Foch

De style néo-classique, l’Hôtel de Ville a été construit entre les années 1771 et 1776.

Châlons en Champagne, l'hôtel de Ville

Châlons en Champagne, l'hôtel de Ville

 

L'église Saint-Alpin

Construite à partir de 1160, c'est l'un des plus anciens édifices de la ville.

A l'extérieur, le portail date du 12ème siècle et, à l'intérieur, on peut y voir de beaux vitraux du 16ème siècle.

 

Châlons en Champagne, église Saint-Alpin

 

 

La collégiale Notre-Dame en Vaux

Depuis l'année 1998, elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. En effet, elle se trouve sur une ancienne voie jacquaire. De nos jours, c'est le chemin de grande randonnée GR 654 qui a repris son tracé depuis Namur en Belgique jusqu'à Montréal du Gers en passant par Vézelay.

Châlons en Champagne est aussi traversée par la "via Francigena" (la voie des Francs) qui, depuis le 10ème siècle et le voyage de l'évêque de Canterbury, Sigéric, relie Calais à Rome, lieu de destination finale pour le pèlerin pour qui la route vers Jérusalem était devenue dangereuse avec la présence des musulmans.

La construction de la collégiale a débuté en 1145 pour s'achever à la fin du 13ème siècle avec l’élévation des flèches (66 m). Quant au porche, il a été rajouté en 1469. 

C'est un bel édifice de style gothique (les tours du chevet, le bas du transept et le 1er étage de la nef sont de style roman) qui abrite de splendides vitraux du 16ème siècle dans les bas-côtés. Ces derniers sont surtout consacrés à la vie de la Vierge ainsi qu'à celle de Saint-Jacques (voir le vitrail de la bataille de Clavijo en mai 844 durant laquelle Saint-Jacques aurait guidé les chrétiens vers la victoire sur les Maures).

Un carillon de 56 cloches - c'est un des plus importants de France - a été installé en 1863 dans la tour nord.

 

Châlons en Champagne,  collégiale Notre-Dame en Vaux
Collégiale Notre-Dame en Vau, triptyque de l'adoration des mages attribué à Pierre Coeck d'Alost (1502- 1550)

Collégiale Notre-Dame en Vau, triptyque de l'adoration des mages attribué à Pierre Coeck d'Alost (1502- 1550)

 

Côté nord de l'église, n'hésitez pas à rentrer dans le square pour aller voir les maisons canoniales et le petit jardin de l’ancien cloître. 

Châlons en Champagne, maisons canoniales

Châlons en Champagne, maisons canoniales

 

Musée du cloître Notre-Dame en Vaux :

Situé juste à côté de l'église, il abrite les vestiges d'un ancien cloître roman construit entre les années 1170 et 1180 et qui a été entièrement démoli au 18ème siècle par manque d'entretien et suite à la demande des chanoines qui voulaient se faire construire des maisons à sa place.

Inauguré en avril 1978, ce musée est à visiter absolument pour tous ceux qui aiment l'art religieux.  

Pour plus d'informations, cliquez ici

Châlons en Champagne, musée du cloître Notre-Dame

Châlons en Champagne, musée du cloître Notre-Dame

 

Les maisons à pans de bois

Dans le centre historique, on en recense environ 150 dont les plus remarquables sont celles de :  

- Clémangis : bâtie vers 1470 - 1480, elle a été sauvée de la démolition en avril 1971 grâce à l'action d'habitants regroupés au sein d'une association dont le but était de sauver le patrimoine architectural de leur ville. Finalement, elle a été démontée entièrement de son emplacement originel rue de Clémangis, d'où son nom, pour être remontée dans la rue Nicolas Durand, en face de l'entrée du musée du cloître Notre-Dame en Vaux.

 

Châlons en Champagne, maison Clémangis

 

Châlons en Champagne, maison Clémangis

La maison de Clémangis avec sa tourelle d'escalier

 

- la maison de l'office du tourisme : elle aussi a été démontée de son emplacement dans la rue de la Petite Juiverie pour être remontée sur le bord du Nau en 1983, lors des travaux de construction du quartier Saint-Dominique.

Office du tourisme de Châlons en Champagne

Office du tourisme de Châlons en Champagne

 

- celles qui bordent la place de la République

 

Place de la République

 

Châlons en Champagne, place de la République

Place de la République avec, en arrière-plan, le clocher de l'église Saint-Alpin

Châlons en Champagne, place de la République avant son réaménagement survenu en 2019

Châlons en Champagne, place de la République avant son réaménagement survenu en 2019

Châlons en Champagne, place de la République

Châlons en Champagne, place de la République

 

Entre les rues des Poissonniers et Bernard les Bains, il y a 3 maisons (fin 17ème - début 18ème siècle) aux façades parfaitement alignées et dont l'encorbellement du 1er étage est supporté par des poteaux porteurs servant de galerie en temps de pluie. 

Châlons en Champagne, place de la République

Châlons en Champagne, place de la République

- maison renaissance datant de 1557 sise au n°3 de la rue du Four.

 

Quelques belles constructions en pierre

- l'Hôtel Dubois de Crancé (milieu du 17ème siècle) qui jouxte l'Hôtel de Ville.

 

Châlons en Champagne, Hôtel Dubois de Crancé 

 

- l'ancien couvent Sainte-Marie (rue de Jessaint) en bordure du Mau : il est à voir pour son appareillage champenois (alternance de briques et de craie). Aujourd'hui, les bâtiments, qui datent du 17ème siècle, sont occupés par le Conseil général de la Marne.

- maison renaissance (2ème partie du 16ème siècle) sise au 5 - 7 rue du Lycée : le rez de chaussée et le 1er étage sont en pierre de Savonnières tandis que le haut de l’habitation est en brique et craie avec, en guise de décoration, une corniche à modillons.

- le musée Garinet (n°13 rue Pasteur) : présentant la collection d’œuvres d'art réunies par le couple Garinet qui y habitait, il se trouve dans la plus vieille maison en pierre de la ville (1516 ?) qui était l'ancien hôtel du Vidamé *. A noter que la façade côté rue Pasteur a été refaite au début du 19ème siècle.

* Le vidamé était le représentant de l'évêque dans ses activités temporelles

Pour plus d'informations sur le musée Garinet, cliquez ici

- l'hôtel particulier au n°2 rue de Chastillon construit au 17ème siècle en pierre de Savonnières (soubassement et les encadrements des fenêtres) et de la craie. Il dispose d'un toit à la Mansard constitué d'un terrasson en partie haute et d'un brisis en partie basse, technique permettant de profiter d'un comble spacieux. 

- l'hôtel particulier d'architecture à pans de bois (n°10 rue de Chastillon) : le corps de logis en craie, pierre et brique a été construit au 17ème puis largement modifié (voire reconstruit) au 18ème siècle .

- la porte Sainte-Croix qui est un arc de triomphe qui a été édifié sur les anciens remparts en 1769 en l'honneur de la reine Marie-Antoinette. 

- au n°5 de la rue Carnot, la maison où vécut Léon Bourgeois, 1er président de la SDN (Société des Nations) et prix Nobel de la Paix en 1920; notez, à l'angle, le décor en forme de bossage vermiculé.

- l'ancien hôtel des Intendants (1731 - 1765) qui est devenu la Préfecture avec son beau jardin à la française. Elle se trouve rue Carnot.

- l'abbaye de Toussaint qui a été entièrement reconstruite au 16ème siècle et qui, de nos jours, a été réhabilité et transformé en logements privés.

- des maisons "Art Nouveau" aux n°28 (maison Cauras 1906) et n° 30 rue Carnot (maison Lévy 1907).

- des maisons "Art Déco" (il y en aurait une trentaine) à l'angle des rues de Chastillon et de Croix des Teinturiers (immeuble à pan coupé datant de 1907), au n°22 de la rue Carnot (1907) ainsi qu'à l'angle des rues de Vinetz et rue Carnot (1910).

 

Les espaces verts en plein centre-ville 

Il y a 3 jards (ce mot vient du vieux français signifiant "jardin") qui s'étendent sur une surface totale de 11 hectares.

  • Le jardin du Petit Jard

Il est traversé par le Nau qui passe sous le château du marché qui est un ancien pont fortifié. Créé en 1861, il a reçu le label de "jardin remarquable" en 2011. C'est aussi un arboretum depuis 1938.

Châlons en Champagne, le château du Marché

Châlons en Champagne, le château du Marché

 

  • Le Grand Jard :

Bel espace vert qui est bordé au sud par le canal latéral de la Marne.

Cathédrale de Châlons en Champagne photographiée depuis le Grand Jard

Cathédrale de Châlons en Champagne photographiée depuis le Grand Jard

 

  • le jard anglais : situé sur une île, il est accessible au moyen d'une passerelle.

 

Quelques activités à faire si vous avez du temps 

- des promenades en barque sont possibles :

  • le jour (eau'dyssée) sur le Mau et le Nau 

Pour plus d'informations sur les balades en barques, cliquez ici

  • à la tombée de la nuit avec un parcours ponctué d'illuminations (metamorph'eau'ses). 

Pour plus d’informations sur les illuminations, cliquez ici

  • pour un parcours nature avec passage d'une écluse (épo'eau'pée)

Pour plus d’informations, cliquez ici 

- visite d'une cave de Champagne

Pour plus d'informations, cliquez ici

 

Belle balade

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article sur facebook, pinterest, instagram, etc ... et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

 

A voir aussi l'excellente vidéo de Lorànt Deutsch sur Châlons en Champagne :

Publié dans Grand Est, Villes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article