Randonnée en forêt de Meudon

Publié le par hunza

A une dizaine de kilomètres à l'ouest de Paris se trouve la forêt de Meudon. Comme elle est facilement accessible avec le train, c'est l'occasion idéale d'aller y faire une randonnée et d'y découvrir certaines curiosités plutôt inattendues. Par exemple, un vrai menhir, des ... faux dolmens au pied d'un chêne tricentenaire, une chapelle à ciel ouvert et un arbre transformé en lieu de culte. Et puis, ce qui fait aussi la particularité de cet endroit, c'est le nombre d'étangs qu'on y trouve et sur les bords desquels, on peut profiter d'une pause fraîcheur. Alors, si vous êtes en manque d'idée pour aller respirer un peu de bon air le temps d'un après-midi sans trop vous éloigner de Paris, penser à la forêt de Meudon.

 

Quelques éléments à connaitre pour la randonnée :

Point de départ = gare SNCF de Meudon Val Fleury (ligne C du RER)

Point d'arrivée = gare SNCF de Viroflay Rive Gauche (ligne C du RER)

Pour les horaires du Transilien, cliquez ici

La rando peut se faire aisément dans les deux sens. 

Distance = 9 km

Aucune difficulté particulière hormis l'emprunt du chemin du Précipice qui est une descente un peu raide (40 m de dénivelé négatif) ou, si la rando se fait dans l'autres sens, un bon raidillon à grimper.

Pour voir le tracé de la randonnée sur "Openrunner", cliquez ici.

Pour situer la forêt de Meudon sur le site Géoportail, cliquez ici.

 

Météo :

Pour la consulter, cliquez ici.

 

LA RANDONNÉE

 

Gare SNCF de Meudon Val Fleury - orée de la forêt

A la sortie de la gare, prendre à droite (si votre train arrive de Paris) pour vous rendre sur la place Henri Brousse et y emprunter la rue Henri Barbusse puis la rue d'Arthelon jusqu'au carrefour avec l'avenue de Bois que vous suivez en montant jusqu'à l'orée du bois.

 

Orée de la forêt - étang de la Garenne

Longer le mur sur votre droite puis continuer sur la route de la Porte de Fleury qui est en lisière de forêt jusqu'à la fontaine Sainte Marie où vous tournez à droite pour suivre la route de la Fontaine aux Lynx afin d'arriver au bord de l'étang de la Garenne. 

Forêt de Meudon, étang de la Garenne

Forêt de Meudon, étang de la Garenne

 

Etang de la Garenne - menhir de la Pierre aux Moines

Continuer de suivre la route de la Fontaine aux Lynx et quelques dizaines de mètres après avoir quitté l'étang, sur la gauche, un panneau en fonte indique la présence de la Pierre aux Moines. C'est un bloc de grès de forme triangulaire qui se dresse au fond d'un fossé. Ce mégalithe date de la période néolithique (entre 6 000 et 2 000 ans avant J.-C.). Sur sa face nord-est, il y a une gravure en forme de U qui représenterait le collier d'une déesse funéraire.

Forêt de Meudon, menhir de la Pierre aux Moines

Forêt de Meudon, menhir de la Pierre aux Moines

 

La présence de nombreux étangs artificiels remonte à la période de construction du château de Meudon pour le ministre du roi Louis XIV, Louvois (fin 17ème siècle). Ils servaient à alimenter le système hydraulique permettant de faire fonctionner les fontaines et bassins qui n'existent plus.

 

Menhir de la Pierre aux Moines - étang de Trivaux 

Contourner l'étang de la Garenne par la gauche pour rejoindre la route de la Garenne qui part en direction de l'étang de Trivaux. Peu de temps avant d'y arriver, vous traversez le "Tapis vert" qui est un vestige de la "grande perspective" du château de Meudon qui s'étendait sur 3 km. De nos jours, elle ne fait plus que 600 m de long.

 

Etang de Trivaux - étang de Villebon 

Traverser la route et continuer tout droit pour longer, dans un premier temps, l'étang de Meudon, puis, dans un second temps, l'étang de Villebon. 

Forêt de Meudon, étang de Villebon

Forêt de Meudon, étang de Villebon

 

Etang de Villebon - clairière du chêne des missions

A l'extrémité ouest de l'étang, traverser le carrefour de la Queue de l'Etang pour emprunter la route Forestière Royale qui passe sous le pont de la Nationale 118 et, juste après, dans le virage, tourner à gauche et continuer tout droit jusqu'au carrefour des Fonds de la Chapelle. C'est là où vous trouverez les traces du balisage blanc et rouge du GR. Ne vous y engagez pas tout de suite mais prenez juste à gauche, la route des Treize Ponts, et à quelques dizaines de mètres sur la gauche, vous verrez un panneau signalant la clairière du chêne des missions avec un chemin aménagé en bois (les Treize Ponts) qui vous y amène et qu'il est conseillé d'emprunter pour éviter d’abîmer encore le sol de cet endroit.

Il s'agit probablement d'un des arbres les plus vieux de la forêt. En 1888, des aspirants missionnaires d'origine bretonne du Séminaire des missions étrangères à Meudon le choisirent pour y installer une statue de la Vierge (aujourd'hui disparue) et venir y prier. Ce sont eux-aussi qui en profitèrent pour agrémenter l'endroit en 1895 en y disposant de faux mégalithes (trois dolmens et un menhir !).

 

Forêt de Meudon, clairière du Chêne des Missions

 

Randonnée en forêt de Meudon

 

Clairière du chêne des missions - chapelle à ciel ouvert

Revenir sur vos pas jusqu'au carrefour du Fonds de la Chapelle et, cette fois, suivre le GR en direction du sud. Le large chemin (route Cordon du Haut) suit le rebord du plateau et, à un moment, vous apercevrez sur votre gauche, une sorte de clôture faite de branchages qui délimite les contours d'une chapelle en plein air. 

C'est un homme seul qui est à l'origine de la création de cet étonnant "sanctuaire" et, en cliquant ici sur le lien, vous en découvrirez l'histoire.

Forêt de Meudon, chapelle à ciel ouvert

Forêt de Meudon, chapelle à ciel ouvert

Forêt de Meudon, route du Cordon du Haut

Forêt de Meudon, route du Cordon du Haut

 

Chapelle à ciel ouvert - étang des Ecrevisses

Continuer le GR qui descend le chemin du Précipice. Arrivée en bas, abandonner le GR qui part sur la gauche pour continuer tout droit en suivant l'Allée Noire. De chemin forestier, elle va se transformer en route et passer devant l'étang aux Ecrevisses. 

Forêt de Meudon, étang des Ecrevisses

Forêt de Meudon, étang des Ecrevisses

 

Etang des Ecrevisses - chêne de la Vierge

Continuer de suivre l'Allée Noire. Parvenu au grand carrefour, vous le traversez pour suivre l'avenue de Vélizy qui part en face. Après avoir longé le cimetière communal, au croisement avec la route du Pavé de Meudon, on peut voir un gros arbre isolé sur la droite. C'est le Chêne de la Vierge facilement reconnaissable avec la statue de la madone qui a été fixée sur le tronc et tous les objets pieux qui s'y trouvent accrochés ou déposés tout autour (chapelets, bougies, petits autels, poupées, petits mots, ex-votos, etc ...). Bref, c'est un endroit émouvant qui, au 19ème siècle, était un lieu de pèlerinage et qui, depuis, est toujours resté un lieu de vénération.

En fait, ce sont les aspirants missionnaires d'origine bretonne du Séminaire des missions étrangères à Meudon qui avaient choisi ce lieu pour le transformer en oratoire. Mais, comme ce lieu devenait de plus en plus fréquenté à la fin des années 1850, ils ont fini par en choisir un autre - le Chêne des Missions (voir plus haut) - pour pouvoir prier tranquillement.

 

Forêt de Meudon, chêne de la Vierge

 

Chêne de la Vierge - gare de Viroflay Rive Gauche

Il suffit de suivre le balisage jaune et rouge en suivant d'abord la rue du Chêne de la Vierge, puis les rues Jean Racine, Molière, de la Ferme et Rieussec.

 

Bonne rando à tous.

 

Avertissement : l'auteur de ce blog décrit la randonnée à titre informatif et décline toute responsabilité en cas d'incident ou d'accident. 

 

Rappel : la randonnée exige toujours une bonne forme physique, de la prudence, de s'enquérir de la météo avant de partir et de s'équiper de bonnes chaussures de marche. 

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les randonneurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai.
Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

 

Cliquez sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

Publié dans Ile de France, Randonnées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article