Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

Publié le par hunza

Amsterdam ou la Venise du nord est une des destinations phares pour les touristes en Europe. Connue pour ses canaux (on en compte 165 et plus de 1 200 ponts) qui ont été classés au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, ses musées, ses pistes cyclables et sa vie nocturne, la capitale des Pays Bas est à elle seule une invitation au voyage pour une ou plusieurs journées. 

 

Comment aller à Amsterdam :

En train :

Le Thalys relie Paris à Amsterdam en 3 heures 15.

Pour plus d'informations, cliquer ici

En bus low coast :

Avec Flixbus (cliquer ici), Ouibus (cliquer ici) ou Eurolines (cliquer ici)

En covoiturage :

Avec BlaBlaCar, cliquer ici

 

Pour choisir la meilleure façon de se déplacer, il est possible d'utiliser le programme "rome2rio" et l'installer sur son téléphone portable car il peut s'avérer très utile quand on voyage :

Cliquer ici pour utiliser rome2rio

 

Où dormir :

Il existe de nombreux hôtels pour tous les budgets.

Penser aussi aux auberges de jeunesse qui sont nombreuses mais il faut apprécier l'ambiance dortoir.

Pour louer un appartement, voir le site Airbnb (cliquer ici).

Pour les locations ou les chambres d'hôtels, consulter aussi le site officiel de l'office de tourisme en cliquant ici.

Pour plus d'originalité, on peut dormir dans un "house boat" (bateau maison). Quelques uns sont à louer mais attention aux prix et à la disponibilité. Pour réserver, cliquer ici.

Houseboat sur le Prinsengracht

Houseboat sur le Prinsengracht

 

Quelle période de l'année choisir :

Les Pays-Bas sont connus pour les champs de tulipes. C'est fin mars qu'ouvre le parc floral de Keukenhof (voir plus bas) et c'est durant le mois d'avril que fleurissent les tulipes. Alors de la mi-avril à début mai pourrait être une période idéale pour aller à Amsterdam et en profiter pour voir les champs de fleurs. C'est d'ailleurs la période pendant laquelle il est sensé pleuvoir le moins.

Sinon, côté météo, il faut savoir que le ciel est souvent nuageux en été.

L'automne qui colore les arbres le long des canaux peut aussi être une période intéressante pour découvrir la capitale néerlandaise.  

Pour consulter la météo, cliquer ici

 

Carte d'Amsterdam

Pour ouvrir le plan d'Amsterdam d'OpenStreetMap, cliquer ici

 

Météo

Pour la consulter, cliquer ici

Pour regarder en direct la webcam, cliquer ici

 

Se déplacer à Amsterdam :

Le centre d'Amsterdam n'est pas très grand et tout peut se faire à pied. Enfin, presque tout.

En transport en commun :

Il y a des tramways, des bus et des métros. En plus des tickets à l'unité, il existe des forfaits de 1 jusqu'à 7 jours. Seuls les forfaits de 1 et 2 jours sont en vente sur les automates. Pour se procurer un forfait de plus longue durée, il faut se rendre dans un point de vente. Il y en a un sur la gauche, à la sortie de la gare centrale.

Attention, quand vous empruntez un transport, il faut valider votre billet à l'entrée et à la sortie. 

Pour plus d'informations sur les transports amstellodamois, cliquer ici

 

En vélo

Attention, ici c'est la ville des vélos. On recense d’ailleurs plus de vélos que d'habitants à Amsterdam et les cyclistes ont même priorité sur les voitures à condition de respecter le code de la route. Ils surgissent de partout et slaloment avec un certain brio au milieu de la foule des piétons dans les rues interdites aux voitures. Alors prudence quand vous marchez !

La location est facile. On trouve des magasins partout. Louer un vélo typique hollandais (frein avec rétropédalage) nécessite une certaine habitude du vélo car circuler à Amsterdam nécessite une vigilance de tous les instants.

Attention aux vols de vélos. Il y en aurait des dizaines par jour ....  

 

Carte bancaire :

Attention, la carte bancaire Visa n'est pas acceptée partout.

Par exemple, impossible de payer avec la CB Visa dans les supermarchés "Albert Heijn" ! 

 

Le pass "I amsterdam city card" :

Tout dépend de ce que vous prévoyez de faire à Amsterdam mais cette carte peut s'avérer intéressante si vous voulez effectuer de nombreuses visites.

Elle donne droit à la gratuité des transports et des musées sauf celui d'Anne Franck et le Rijksmuseum. 

Il permet aussi une visite en bateau sur les canaux d'Amsterdam.

Il existe à la journée, 48 heures, 72 heures ou 96 heures.

Pour plus d'informations, cliquer ici

On peut aussi l'acheter en ligne (c'est un peu plus cher) : cliquer ici

 

Visiter des musées :

Si vous n'avez pas acheté le pass "I amsterdam city card", pensez à  acheter vos billets coupe file sur internet pour les musées les plus fréquentés tels le Rijksmuseum, le musée Van Gogh et surtout la maison d'Anne Frank.

 

Une balade sur les canaux :

La plupart des compagnies de "bateaux mouches" vous proposent une balade d'1 heure. Personnellement, j'ai choisi la compagnie Stroma car elle permettait de faire un tour sur les canaux pendant 1h30 mais, à bord, j'ai eu la mauvaise surprise de découvrir qu'il n'y avait pas de commentaires en français. Pour le capitaine, il y avait déjà des commentaires en anglais, allemand, italien et espagnol et cela suffisait .... 

Il existe aussi une autre façon de se balader sur les canaux pour un prix à peu près équivalent et avec une ambiance plus sympathique. C'est de prendre un bateau d'une trentaine de places avec un guide et sur lequel on vous offre en plus une boisson. Vous en trouverez dans le quartier rouge, le long de l'Oudezijds voorburgwal. 

Oudezijds Voorburgwal

Oudezijds Voorburgwal

 

Une spécialité néerlandaise, le hareng cru :

Près de la gare centrale, sur le pont entre le Singel et Haarlemmerstraat, il y a une baraque à poissons bien connu - Stubbe's haring - qui sert du hareng dans un petit pain avec des cornichons et des oignons doux.

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

Les coffee shops :

Avec le quartier rouge, c'est une des "curiosités" d'Amsterdam. Il y en aurait environ 200. Une pièce d'identité pour les jeunes (l'accès est interdit quand on a moins de 18 ans) est exigée à l'entrée. A l'intérieur, on n'est pas obligé de consommer de l'herbe. On peut boire un verre mais il n'y pas d'alcool car par de licence.

On trouve aussi des magasins qui vendent des graines de cannabis.

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

Brève histoire d’Amsterdam 

 

-  Vers le 12ème siècle : des pêcheurs s'installent sur la rive droite de l'Amstel et y construisent une digue ainsi qu'un passage d'écluses ("dam") pour accéder à la Zuiderzee. 

- 1515-1555 : règne de l'empereur Charles Quint; le commerce maritime déjà développé avec les pays voisins de la mer Baltique (céréales, bois) se développe en direction du Nouveau Monde.

- 1555 : Charles Quint abdique en faveur de son fils Philippe et lui confie les territoires des Pays-Bas ainsi que la couronne d'Espagne.

Les idées de la Réforme conquièrent peu à peu les esprits.

- 1568 : face à la répression politique et religieuse mise en place par le pouvoir catholique espagnol, les protestants calvinistes se soulèvent = c'est le début de la guerre de 80 ans qui va pousser à l'exil  des milliers de protestants wallons et flamands vers les provinces rebelles du nord et entraîner le formidable développement de la marine hollandaise qui sera à l'origine de leur richesse.

- 17 août 1585 : la prise d'Anvers par les Espagnols va provoquer la fuite vers Amsterdam de nombreux marchands et artisans protestants qui vont beaucoup contribuer à l'essor économique de la ville sans oublier que la fermeture de l'embouchure de l'Escaut par la flotte hollandaise va entraîner le déclin du port anversois. 

Au 17ème siècle, Amsterdam est le lieu où transite la grande majorité des marchandises du monde et la place financière la plus dynamique.
C'est le siècle d'or et surtout de l'argent (création des banques de change, de la bourse). C'est une république de marchands. Sa prospérité a permis le développement des arts (Rembrandt, Franz Hals) mais aussi la tolérance de la société calviniste lui a permis d’accueillir les juifs qui fuyaient le Portugal (Spinoza) et l'Espagne ainsi que les Huguenots et des libres penseurs tel Descartes. 

- 1602 : création de Compagnie des Indes orientales (VOC). L'Etat lui accorde le monopole du commerce vers l'Asie. La VOC est la première société par actions à être cotée en bourse.

- 30 janvier 1648 : Traité de Munster met fin à la guerre contre les Espagnols tout en reconnaissant l'indépendance des Provinces-Unies.

- 1664 : création de Compagnie des Indes occidentales qui a le monopole du commerce des esclaves et des peaux vers l'Amérique. 

Au 18ème siècle, les guerres contre la France et l'Angleterre ajoutée à l'ensablement du port entraîne le déclin d'Amsterdam.

- 1795 : invasion des Français et Amsterdam devient la capitale de la république batave puis du royaume de Hollande en 1806. 

- 1815 : Lors du congrès de Vienne, création du Royaume-Uni des Pays-Bas incluant la Belgique et le Luxembourg et dont Amsterdam est la capitale.

- 1830 : indépendance de la Belgique

- 1914-18 : les Pays-Bas restent à l'écart de la guerre en raison de leur neutralité.

- 10 mai 1940 : malgré leur neutralité, les Allemands envahissent les Pays-Bas; entre le 15 juillet 1942 et le 17 septembre 1944, plus de 100 000 juifs sont déportés et seulement 5 200 survivront. 

- 2010 : la ville est classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

- En 2016, la ville compte environ 838 000 habitants. 

 

LES INCONTOURNABLES 

 

- Les canaux : on en recense 165 et leur longueur totale cumulée dépasse les 100 kilomètres.
Il faut faire une croisière dessus (voir plus haut) ou/et se balader le long des quais. Personnellement, les plus beaux se trouvent dans le quartier du Jordaan : l'Egelantiesrgracht (canal des Eglantiers), le Bloemgracht (canal des Fleurs) et le Brouwersgracht (canal des Brasseurs).

A savoir : certains maisons peuvent être de guingois car elles sont édifiées sur un sol meuble. D'ailleurs leurs fondations reposent sur des pilotis en bois qui sont enfoncées entièrement dans la boue et deviennent donc imputrescibles. Pour éviter un poids trop lourd à supporter, les habitations n'ont pas plus de 5 étages et elles sont construites en briques car, d'une part c'est plus léger que la pierre et, d'autre part, c'est fabriqué sur place. 

Le Bloemgracht
Le BloemgrachtLe Bloemgracht

Le Bloemgracht

Le Bloemgracht avec, en arrière-plan, le clocher de Westerkerk

Le Bloemgracht avec, en arrière-plan, le clocher de Westerkerk

Amsterdam, Bloemgracht, De drie Hendricken

Bloemgracht 87-91, "De drie Hendricken" dont l'origine remonte à 1642

L'Egelantiersgracht L'Egelantiersgracht

L'Egelantiersgracht

 

C'est en 1613 que la construction de la "demi-lune" a débuté pour faire face à l'accroissement de la population. Elle consiste au creusement de 3 grands canaux au-delà du canal "Singel" qui correspond à l’emplacement des anciennes douves de la ville durant la période du Moyen-Age et qui sont les suivants :
- l'Herengracht (canal des Seigneurs); c'est entre les ponts Leidestraat et Vijelstraat que se situe la "Courbe d'or" ou "Gouden Bocht" qui était l'endroit où vivaient les patriciens les plus fortunés de la ville.
- le Keizersgracht (canal de l'Empereur)
- le Prinsengracht, (canal du Prince)

L'Herenstraat franchit l'Herengracht

L'Herenstraat franchit l'Herengracht

Le Prinsengracht avec la Westerkerk en arrière plan

Le Prinsengracht avec la Westerkerk en arrière plan

Le Brouwersgracht et, derrière le pont, l'Herengracht

Le Brouwersgracht et, derrière le pont, l'Herengracht

Le Singel

Le Singel

 

Si vous avez du temps, aller voir le pont de bois à bascule Magere Brug (le Pont Maigre) sur la rivière Amstel (reconstruit en 1871, le premier pont date de 1670).

Le Magere Brug ou Pont Maigre

Le Magere Brug ou Pont Maigre

 

En me baladant le long des canaux d'Amsterdam, voici quelques unes de mes photos :

La tour Montelbaanstoren

La tour Montelbaanstoren

Le Waalseilandgracht vu depuis Kallmarkt

Le Waalseilandgracht vu depuis Kallmarkt

Amsterdam, la Munttoren

La Munttoren

Vue sur l'Amstel depuis le Blauwbrug (ou Pont Bleu)

Vue sur l'Amstel depuis le Blauwbrug (ou Pont Bleu)

L'entrée de l'Herengracht vu depuis le Walter Süskindbrug

L'entrée de l'Herengracht vu depuis le Walter Süskindbrug

L'entrée du Prinsengracht côté Amstel

L'entrée du Prinsengracht côté Amstel

Le long de l'Amstel près du pont Maigre

Le long de l'Amstel près du pont Maigre

Oudezijds Voorburgwal avec De Oude Kerk en arrière plan

Oudezijds Voorburgwal avec De Oude Kerk en arrière plan

Oudezijds Achterburgwal

Oudezijds Achterburgwal

Le Reguliersgracht est un canal qui a été creusé en 1664 et qui est connu pour sa perspective des "7 ponts" quand on se positionne sur le pont qui l'enjambe à hauteur de Kerkstraat. Belles maisons à façades inclinées aux n°37 et 39.

 

Reguliersgracht, Amsterdam

 

Le Reguliersgracht

Le Reguliersgracht

 

A noter que sur les canaux, il y a de nombreux "house boat" qui sont des bateaux - logements. On en recense environ 2 500 et 30 000 personnes y habitent.  

Le Dam : situé à 800 m à pied de la gare centrale en empruntant la grande avenue toute droite et très fréquentée appelée Damrak. Même si elle n'est pas spécialement belle, on y trouve le Palais royal qui a été construit en 1665 (ses fondations reposent sur 13 659 pieux en bois) et la Nieuwe Kerke (nouvelle église).

Le Damrak

Le Damrak

Le Dam et, en arrière-plan, le palais royal

Le Dam et, en arrière-plan, le palais royal

 

- Le Begijnhof : (béguinage) : c'est un endroit où habitait une communauté de femmes célibataires ou veuves. Toutes de confession catholique, elles consacraient leur vie à la prière ainsi qu'à l'aide des personnes dans le besoin.
Situé à côté de la place du Spui, le béguinage n'est pas loin du Dam (500 m). Pour respecter la tranquillité des résidents, on ne peut pas en faire le tour complet mais le lieu mérite le détour.
Horaires d'ouverture : 8h00 à 17h00.

Le béguinage

Le béguinage

 

- Le Rijksmuseum : on peut y contempler des tableaux de Rembrandt (la ronde de nuit), Franz Hals (le joyeux buveur), Vermeer (la laitière), Van Gogh (autoportrait), etc .....

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

- Le musée Van Gogh : tout sur la vie du peintre et de son oeuvre.

En raison de l'affluence, il est recommandé d'acheter son billet à l'avance :

Pour plus d'informations, cliquer ici

Attention, il est interdit de prendre des photos à l'intérieur du musée.

- La maison d'Anne Frank : en fait il y a deux maisons et celle qu'on voit depuis le canal n'est pas celle où elle a écrit son fameux journal.

En raison de l'affluence, il est recommandé d'acheter son billet à l'avance :

Pour plus d'informations, cliquer ici

Musée d'Anne Franck

Musée d'Anne Franck

 

- Le quartier rouge : pas très éloigné de la gare centrale, il s'anime énormément le soir et je n'ai pas besoin de dire pourquoi ....
Depuis quelques années, la mairie tente de réduire le nombre de "vitrines". Il en resterait moins de 400. Attention, les photos des vitrines "occupées" sont interdites.   

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine
Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine
Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

A FAIRE SI VOUS AVEZ DU TEMPS

 

- Oude Kerk : (entrée payante) c'est la plus vieille église d'Amsterdam et elle est située dans le quartier ... rouge. Pas grand chose à voir dedans mais on peut monter dans le clocher pour bénéficier d'une belle vue sur Amsterdam quand c'est accessible - les jeudis, vendredis et samedis d'avril à septembre de 13h00 à 17h00 - et seulement lors d'une visite guidée.

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine
Buste féminin en bronze scellée entre les pavés de l'Oudekerksplein une nuit de 1993

Buste féminin en bronze scellée entre les pavés de l'Oudekerksplein une nuit de 1993

 

- Le Waag (poids public en flamand) : pas très éloigné de Oude Kerk, c'est un des derniers vestiges de l'enceinte fortifiée médiévale qui protégeait Amsterdam au 15ème siècle. Autrefois, elle portait le nom de "Porte Saint-Antoine". Son nouveau nom indique qu'elle abritait une bascule publique.
Tous les matins, il y a un marché qui se tient tout autour.

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

- La maison de Rembrandt (descendre à la station de métro : Waterloplein): il s'agit d'une reconstitution de l'intérieur dans lequel le peintre vivait et peignait. Aucune oeuvre majeure ne s'y trouve.

- La taillerie Gassan Diamonds : situé pas très loin de la maison de Rembrandt, la visite de cet atelier est gratuite. On y montre la façon dont sont taillés et polis les diamants et on explique leurs critères d'évaluation. Sans être obligé d'acheter, vous pouvez en essayer certains. La plupart du temps, les explications sont en anglais.

- Le Vondelpark : situé non loin des musées Rijksmuseum et Van Gogh, c'est un endroit agréable où se promener. 

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

- Le marché aux fleurs (Bloemenmarkt) : situé sur les bords du Singel depuis 1883, on y trouve des quantités de bulbes de tulipes, de jacinthes et bien d'autres fleurs. C'est un marché flottant constitué de 15 boutiques.

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine
Visiter Amsterdam et ses environs en une semaineVisiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

- La façade du cinéma Tuschinski et la place Rembrandt : près du marché aux fleurs, côté tour de la Monnaie (Munttoren) qui est un vestige de l'enceinte fortifiée du 15ème siècle, prendre la Reguliersbreetstraat le long de laquelle se trouve un cinéma à la façade étonnante pour arriver sur la place Rembrandt où se trouve une représentation sculptée du célèbre tableau La Ronde de Nuit. 

Place Rembrandt

Place Rembrandt

 

- Heineken Experience : pour ceux qui aiment la bière. On y raconte l'histoire d'Heineken et le processus de fabrication de la bière et, en plus, on peut déguster de la bière ....

 

- Le moulin de Gooyer :
Construit en 1725, ce moulin à vent dont l'envergure est de 26,6 mètres a été déplacé en 1814 de son lieu d'origine pour être installé sur le quai Funen.  C'est le plus proche du centre ville et il est accessible en empruntant le tramway n°10 (descendre à arrêt Hoogte Kadijk). Il n’est pas visitable mais la brasserie Brouwerij T Ij qui se trouve juste à côté est renommée .... 

Moulin de Gooyer, Amsterdam

 

- La péniche aux chats (De Poezenboat) : pour les amoureux des chats, il est possible d'aller faire un tour dans une péniche amarrée le long du canal Singel (au n°38 G) qui a été rachetée par une association qui récupère des chats abandonnés depuis 1968 avec pour objectif qu'ils retrouvent une famille d'accueil. En attendant, ils y vivent en totale liberté.

Pour plus d'informations, cliquer ici

 

De Poezenboot Amsterdam

 

 

- Hofje Van Brienen : "hof" en néerlandais signifie "une cour" entourée de maisons.
Situé au n°89 le long du Prinsengracht, il est ouvert du lundi au vendredi de 06h00 à 18h00, le samedi de 6h00 à 12h00 et fermé le 
dimanche.

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

- EYE Film Institute Netherlands : emprunter le ferry gratuit qui se trouve derrière la gare centrale et qui vous emmène auprès de ce bâtiment aux formes futuristes. On y trouve le musée du cinéma.

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

- Le NDSM Docklands : emprunter le ferry gratuit qui se trouve derrière la gare centrale et qui vous emmène dans une ancienne zone portuaire abandonnée qui est devenue une sorte de quartier alternatif où les artistes ont pris possession des hangars, où des conteneurs servent de lieux d'habitation, où une grue a été transformé en hôtel, où règne le street art,  où on peut boire un verre verre dans des bars "industriels" .... 

NDSM, Pllek bar avec, en arrière plan, la grue transformée en hôtel

NDSM, Pllek bar avec, en arrière plan, la grue transformée en hôtel

 

Lors du trajet pour se rendre à NDSM, on peut voir cette étrange réalisation architecturale :

MVRDV, Silodam : 2 silos à blé reconvertis en logements sur les bords de l'IJ

MVRDV, Silodam : 2 silos à blé reconvertis en logements sur les bords de l'IJ

 

Le pont de Python ou encore L'Anaconda Bridge (en fait son nom officiel est Hoge Brug ou High Bridge) : inauguré en 2001, c'est un pont piétonnier long de 91 mètres qui enjambe le canal entre Sporenburg et l'île de Bornéo.

Visiter Amsterdam et ses environs en une semaine

 

- Strand Ijburg : il y a plusieurs plages à Amsterdam et celle ci se trouve sur l'île d'Ijburg accessible avec le tramway 26 (20 minutes de trajet en tram) puis marche à pied de 10 minutes en suivant l'avenue Pampuslaan. La plage en soit n'est pas terrible mais ça permet de se baigner dans l'ancienne mer intérieur devenue lac (IJsselmeer) de traverser des quartiers entièrement  neufs d'Amsterdam. 

 

Si vous réservez via ce lien, sachez que je recevrai une petite commission de la part de "Ticketbar". Merci d’avance car cela m’aide à continuer mon blog

Pour réserver une activité à Amsterdam, cliquer ici

 

Pour plus d'informations sur la "I Amsterdam City Card", cliquer ci -dessous :

 

Bon voyage

 

Remarque : Amsterdam comme d'autres villes européennes (Venise, Barcelone, etc ...) est victime du tourisme de masse (environ 19 millions de visiteurs en 2019 pour une ville qui compte un peu plus de 800 000 habitants) : effet Airbnb sur la baisse du nombre de logements disponible pour les habitants, saturation du centre historique où on a l'impression qu'il n'y a plus que des touristes (mais où sont donc passés les locaux ?), nuisances sonores, détritus, etc .... En conséquence, la municipalité qui doit faire face à cette "invasion" touristique qui rapporte de l'argent (ne l'oublions pas!) tente de mettre en place des mesures pour faire en sorte que la ville ne devienne pas uniquement un parc d'attraction mais qu'elle reste d'abord et avant tout un lieu où il fait bon vivre pour les Amsterdamois.

Quand il faut rappeler certaines règles aux touristes !

Quand il faut rappeler certaines règles aux touristes !

 

Voir mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Visiter Keukenhof et voir des champs de tulipes près d'Amsterdam

Que visiter dans les environs d'Amsterdam

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai.
Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog.

 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

Publié dans Europe, Pays-Bas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :