Auray, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Situé au fond d'une ria, il est difficile d'imaginer de nos jours que le port d'Auray fut très actif entre le 16ème et le 17ème siècle permettant à la ville de se développer grâce à une certaine prospérité économique. Les bateaux au long cours utilisaient la marée pour entrer ou sortir. Aujourd'hui, la plaisance a remplacé les navires de commerce et le quartier Saint-Goustan est devenu un haut lieu du tourisme breton avec ses maisons à pans de bois, son "ancien" pont et ses vieux gréements. Alors, si vous aussi vous venez dans le Morbihan, prenez le temps de vous arrêter à Auray et d'aller faire un tour dans ce quartier si pittoresque de Saint-Goustan. Vous ne le regretterez pas ....

Auray, port de Saint-Goustan

Auray, port de Saint-Goustan

 

Comment venir à Auray

En TGV depuis Paris Montparnasse, compter sur un temps de trajet de 2h45 environ pour une distance de 585 km. 

Pour les horaires de trains, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage :  https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville

L'office de tourisme se trouve au n°20 de la rue du Lait, près de l'Hôtel de Ville, dans une ancienne chapelle désaffectée, à 2 km à pied de la gare SNCF.

Pour consulter le plan d'Auray distribué par l'office de tourisme, cliquez ici

Pour consulter le plan d'Auray sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher Auray et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo

Pour la consulter, cliquez ici

 

Brève histoire d'Auray

 

1069 : fondation d'Auray par la réunion des paroisses de Saint-Gildas (ville haute) et de Saint-Goustan (ville basse).

29 septembre 1364 : la sanglante bataille d'Auray met un terme à la guerre de succession de Bretagne débutée en 1341 entre les Montfort alliés aux Anglais et les Penthièvre alliés aux Français; en effet, les troupes de Jean de Montfort sont victorieuses face à celles de Charles de Blois qui est tué lors des combats et Du Guesclin qui est fait prisonnier. Le traité de Guérande (12 avril 1365) confirme Jean de Montfort comme Jean IV duc de Bretagne.

13 août 1532 : rattachement du duché de Bretagne au royaume de France (signature du traité d'union perpétuelle).

Le 16ème et 17ème siècle sont une période de prospérité pour le port d'Auray.

Au 18ème siècle, le port d'Auray décline en raison de la concurrence que lui fait celui de Lorient et de l'inexistence d'un bon réseau de communication avec l'intérieur du pays.

3 décembre 1776 : suite au mauvais temps, Benjamin Franklin débarque à Auray au lieu de Nantes pour aller rencontrer Louis XVI et lui demander l'aide de la France au début de la guerre d'indépendance des Etats-Unis.

Fin juillet 1795 : suite à la bataille sur la presqu’île de Quiberon opposant les troupes républicaines aux émigrés arrivés d'Angleterre soutenus par des milliers de chouans, les républicains victorieux fusillèrent un certain nombre de prisonniers. En mémoire, une chapelle expiatoire est élevée sur le lieu des exécutions encore appelé "champ des martyrs". (Distance à pied de la gare SNCF = 1,8 km).

1862 : arrivée du chemin de fer.

22 juin 1940 - 7 août 1944 : occupation allemande

 

Visite d'Auray
 14 000 habitants environ en 2022

 

Pour se rapprocher du centre-ville et s'éviter une marche inintéressante, il est possible d'emprunter un bus à la gare SNCF. Dans ce cas, il faut descendre à l'arrêt "Barré" qui est à proximité de l'Hôtel de Ville et qui est le plus proche de l'accès au quartier Saint-Goustan.

Pour consulter les horaires, cliquez ici

 

Auray est divisée en deux parties : la ville haute et la ville ... basse, celle qui est la plus touristique à savoir le quartier Saint-Goustan. Mais la ville haute n'est pas dénuée d’intérêt.

 

La ville haute

 

L'église Saint-Gildas

Elle date du 17ème siècle (sa construction a débuté le 22 mai 1623 pour s'achever en 1663).

A voir à l'extérieur, le porche renaissance et, à l'intérieur, le buffet d'orgue datant de 1761, le gisant du Christ (début 16ème siècle) qui faisait partie d'une mise au tombeau qui a disparue ainsi que le retable du maître autel (1657).

 

L'Hôtel de Ville

Il a été construit entre 1772 et 1776.

 

Les maisons à pans de bois

On en recense environ une quarantaine à Auray. Elles datent pour les plus anciennes de la fin du 15ème siècle. Certaines se trouvent dans la ville haute dont celle qui est considérée comme la plus ancienne et qui se trouve à l'angle des rues des Fèves et du Dr Alexandre Jardin.

 

Maison ancienne d'Auray

 

Le belvédère

Il se situe à l'emplacement de l'ancien château-fort édifié pour le duc de Bretagne au début du 13ème siècle (1201). Abandonné au 15ème siècle, il a été vendu en 1560 et démoli durant les années suivantes. Il ne reste de vestiges que la tour du Talus et les contreforts qu'on aperçoit depuis les quais, en bas. 

La vue sur le quartier Saint-Goustan est un incontournable de la visite d'Auray. 

Du belvédère, on peut descendre rejoindre le quartier Saint-Goustan par la promenade du Loc'h ou rampe du Loc'h.

Auray, port de Saint-Goustan

Auray, port de Saint-Goustan

Auray, pont de Saint-Goustan

Auray, pont de Saint-Goustan

 

La maison et le mausolée de Georges Cadoudal (11 Chemin de Kerleano)

C'est ici que naquit le 1er janvier 1771 celui qui deviendra un des chefs de la chouannerie et qui tenta de renverser Bonaparte afin de rétablir la royauté. Il fut exécuté le  25 juin 1804.

Situé en face de sa maison natale, le mausolée est une petite rotonde bâtie entre 1825 et 1852 à l'intérieur de laquelle on ne peut pas rentrer.

 

La ville basse

 

C'est par la rue du Château créé en 1560 que passe la grande majorité des touristes pour descendre visiter le quartier Saint-Goustan.

 

Auray, maison dite du Parlement

Maison dite du Parlement

 

Arrivé en bas, on traverse un pont de pierre à quatre arches séparées par trois avant-becs qui enjambe la rivière du Loc'h pour rejoindre la place Saint-Sauveur et le quai Benjamin Franklin. Ce n'est pas celui d'origine qui remonterait au 13ème siècle car son mauvais état a nécessité qu'il soit entièrement refait en 1752.

Vieux pont d'Auray

Vieux pont d'Auray

 

Sur la place Saint-Sauveur, il y a de belles maisons à pans de bois et, dans le petit port qui la borde sur le côté ouest, parfois, on peut voir de vieux gréements. 

Auray, port de Saint-Goustan

Auray, port de Saint-Goustan

Auray, port de Saint-Goustan

Auray, port de Saint-Goustan

Auray, maisons à pan de bois place Saint-Sauveur

Auray, maisons à pan de bois place Saint-Sauveur

 

Il faut parcourir le quai Franklin, les rues du Petit Port et Saint-René et ne pas hésiter à pénétrer dans l'église Saint-Sauveur. Celle-ci date du 15ème siècle mais elle a dû être reconstruite après l'incendie qui l'a détruite en 1886 hormis le portail.

 

Auray, église Saint-Sauveur

 

Auray, église Saint-Sauveur

Intérieur de l'église Saint-Sauveur

 

Auray, rue du Petit Port

Rue du Petit Port

Auray, quai Franklin

Auray, quai Franklin

 

Bonne visite

 

Voir mes autres articles de blog en cliquant sur les liens suivants :

Visiter Quimper en une journée

Visiter Nantes en une journée

Visiter Rennes en une journée

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquez sur les photos en format paysage pour les agrandir.

Publié dans Bretagne, Villes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article