Balade dans 8ème arrondissement de Paris

Publié le par hunza

C'est un des arrondissements de Paris parmi les plus luxueux mais aussi les plus touristiques. On y trouve les Champs Elysées, l'Arc de Triomphe, les places de la Concorde et de la Madeleine, le Grand et le Petit Palais, le pont Alexandre III et le pont de l'Alma, le palais de l’Élysée, la rue du Faubourg Saint-Honoré, l'avenue Montaigne, la salle Pleyel, des musées (Jacquemart André, Cernuschi, Nissim de Camondo), des palaces tels le Crillon, le Plazza Athénée ou le Bristol, etc ...

 

Pour consulter le plan du 8ème arrondissement de Paris, cliquez ici

 

Place de la Concorde

C’est la seconde plus grande place de France avec une superficie de 8,64 hectares.

Elle a été aménagée par l’architecte Jacques-Ange Gabriel à la suite d’une guérison miraculeuse du roi Louis XV, car, il a été décidé d’y élever une statue royale. A l’époque, c’était des terrains vagues qui s’étendaient le long du fossé qui longeait l’enceinte construite sous le règne de Louis XIII. Sur le côté nord de la place, Gabriel fit ériger en 1758 deux bâtiments aux façades identiques et de style néoclassique :
- à gauche de la rue Royale, les hôtels de Coislin et de Crillon 
- à droite de la rue Royale, l'hôtel de la Marine transformé en musée.

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Durant la Révolution française, la statue du roi est abattue et la place Louis XV change de nom pour celui de place de la Révolution. Sous la période de la Terreur, une guillotine y est installée et 1 120 condamnés à mort y sont exécutés.

En 1795, la place est rebaptisée du nom de « Concorde » en signe de réconciliation nationale. Et, comme le gouvernement égyptien avait décidé d’offrir 2 obélisques de Louxor à la France en 1831, en guise de remerciement pour l’aide apportée à la modernisation du pays, il fut décidé de placer l’un d’entre eux en son centre. L’autre ne fut jamais déplacé car le transport entre l’Egypte et la France s’avéra trop compliqué ! C’est donc le 25 octobre 1836 que le monument haut de 22 mètres et vieux de plus de 3 500 ans fut dressé et posé sur un socle en granit de Bretagne.   

En 1840, les deux magnifiques fontaines monumentales des Mers et des Fleuves qui encadrent l'obélisque sont inaugurées. Elles ont été conçues par l’architecte Jacques Hittorff tout comme les huit statues allégoriques représentant les principales villes de France qui sont réparties autour de la place.

Comment y accéder : la station "Concorde" est desservie par les lignes 1, 8 et 12 du métro.

 

Place de la Concorde, l'obélisque

L'obélisque de Louxor

Place de la Concorde : l'hôtel de la Marine à droite et les hôtels Coislin et Crillon à gauche

Place de la Concorde : l'hôtel de la Marine à droite et les hôtels Coislin et Crillon à gauche

Place de la Concorde, la fontaine côté nord

Place de la Concorde, la fontaine côté nord

Place de la Concorde

Place de la Concorde

Place de la Concorde, l'obélisque

Place de la Concorde, l'obélisque

 

La Madeleine

Cette église, qui ressemble à un temple grec, a été consacrée en 1842. A l'intérieur, on peut y admirer, entre autres, une oeuvre de François Rude : le baptême du Christ.

A savoir : il y a un concert d'orgue gratuit tous les dimanches à 16h00.

Pour plus d'informations, cliquez ici

Comment y accéder : la station "Madeleine" est desservie par les lignes 8, 12 et 14 du métro.

 

Les jardins du Petit Palais

 Tulipes de Jeff Koons dans les jardins du Petit Palais à Paris

Le bouquet de tulipes, oeuvre de Jeff Koons inauguré le 4 octobre 2019

Paris, jardins du Petit Palais

Paris, jardins du Petit Palais

 

Le Palais de l'Elysée

Construit entre 1718 et 1722, cet hôtel particulier est devenu la résidence officielle de la présidence de la République sous la 3ème République avec l'installation de Mac Mahon en 1874.

Paris, palais de l'Elysée

Paris, palais de l'Elysée

 

Le Grand Palais

Construit à partir de 1897, il est inauguré pour la tenue de l'exposition universelle de 1900. Sa structure est un mélange réussi de pierres, d'acier et de verre. D'une surface de 77 000 m², il sert pour l’organisation de grandes expositions temporaires.

Pour plus d'informations, cliquez ici

Paris, le Grand Palais

Paris, le Grand Palais

 

Le Petit Palais

Faisant face au Grand Palais et construit, lui aussi, dans le cadre de l'exposition universelle de Paris en 1900, il abrite le musée des Beaux-Arts de la ville de Paris dont l'accès est gratuit pour les collections permanentes. Ces dernières couvrent la période allant de l'Antiquité au 19ème siècle. On peut y voir, entre autres, des tableaux d'impressionnistes, de Courbet, de Poussin, de Rembrandt, etc ...

Pour plus d'informations, cliquez ici

Comment y accéder : la station "Champs Elysée - Clemenceau" est desservie par les lignes 1 et 13 du métro.

Paris, le Petit Palais

Paris, le Petit Palais

 

Fontaines rondes du Petit Palais

Construites en 1839, l'une se trouve à l'angle nord du Petit Palais, à proximité de la place Clemenceau et l'autre, à l'angle sud.

Il en existe deux autres identiques qui encadrent le Grand Palais.

La fontaine côté nord du Petit Palais

La fontaine côté nord du Petit Palais

Statue du général De Gaulle place Clemenceau

Statue du général De Gaulle place Clemenceau

Paris, square de Berlin

Paris, square de Berlin

 

Rond-point des Champs Elysées

6 fontaines conçues par les designers Erwan et Ronan Bouroullec ont été inaugurées le 21 mars 2019 sur le rond-point. Chacune d'entre elles est composée d'un mât central en bronze haut de 13 m duquel partent 3 bras haubanés décorés avec du cristal Swaroski et au bout desquels l'eau jaillit et tombe dans le bassin d'une hauteur de 4 mètres. Ces fontaines futuristes tournent lentement sur elle-même. Quant aux bassins de pierre, ils datent de l'époque de la construction des premières fontaines (1858 -1867) par l'ingénieur des ponts et chaussées Adolphe Alphand qui réalisa le rond-point.

Comment y accéder : la station "Franklin D. Roosevelt" est desservie par les lignes 1 et 9 du métro.

 

Paris, Rond Point des Champs Elysées

Fontaines du Rond-Point des Champs Elysées

 

Le pont Alexandre III

Conçu dans le cadre de l'alliance franco-russe signée en 1891, il fut inauguré lors de l'exposition universelle de 1900. Son arche mesure 107 m.

C'est certainement un des plus beaux ponts parisiens avec ses nombreuses sculptures, ses candélabres et ses quatre colonnes qui l'encadrent.

Comment y accéder : la station "Franklin D. Roosevelt" est desservie par les lignes 1 et 9 du métro.

Paris, pont Alexandre III

Paris, pont Alexandre III

 

La fontaine de la place François Ier

Construite en 1865 avec du marbre blanc, elle se trouvait place de la Madeleine avant d'être déménagée place François 1er en 1909.

Architecte : Gabriel Davioud 

Scuplteur : François Théophile Murguet

Comment y accéder : la station "Champs Elysée - Clemenceau" est desservie par les lignes 1 et 13 du métro.

Balade dans 8ème arrondissement de Paris

 

Le zouave du pont de l'Alma

Il ne reste du pont d'origine construit sous le second empire que la statue du zouave (1856) car elle était devenue la référence de mesure du niveau de la Seine depuis la grande crue de 1910. Le nouveau pont date de 1974.

Comment y accéder : la station "Alma Marceau" est desservie par la ligne 9 du métro.

 

Paris, le zouave du pont de l'Alma

 

Place de l'Etoile (ou place Charles de Gaulle)

C'est la seconde plus grande place de Paris avec une superficie de de 4,5 hectares.

C'est durant le règne Louis XIV que débute l'histoire de cette place. En effet, Colbert souhaite retenir le roi à Paris plutôt que de le voir partir à Versailles. Il fait donc réaménager les Tuileries par André Le Nôtre qui imagine une route en perspective jusqu'au sommet de la colline de Chaillot, qui est en pleine campagne, et, où un rond-point sera aménagé avec la création de grandes allées. La butte, qui culmine à 63 m, présentant une pente trop abrupte côté Tuileries pour que les carrosses puissent la gravir facilement, il est décidé de l’araser en partie pour réduire son altitude à 58 m et de répandre la terre de déblais sur 1 km pour adoucir la côte de ce qui deviendra plus tard les Champs Elysées. 

Comme le roi est finalement parti s'installer à Versailles, les travaux sont arrêtés. C'est Napoléon, avec son projet de construction d'un immense arc de triomphe pour célébrer la victoire de son armée à Austerlitz, qui va être à l'origine de la reprise des travaux de la place, car c'est l'endroit qui est choisi pour l'élever. Le monument est inauguré en 1836 mais le lieu est toujours à la campagne. C'est le baron Haussmann qui finalise son aménagement en 1854 en confiant le projet à l'architecte Jacques Hittorff. Ce dernier va mettre en valeur l'arc de Triomphe qui s'élève au centre de la place, au départ de laquelle il fait percer douze avenues lui donnant la forme d'une étoile et, autour de laquelle, il fait édifier douze hôtels particuliers identiques donnant sur un jardin.   

 

L'Arc de Triomphe

1 754 767 visiteurs en 2022.

N'hésitez pas à consulter la webcam avant de vous y rendre pour être certain d’avoir une bonne visibilité.

Pour consulter la webcam en direct, cliquez ici

Pour consulter les horaires et les tarifs, cliquez ici

Un conseil : acheter vos billets sur internet pour réduire pour votre temps d'attente.

C'est donc Napoléon qui a ordonné l'édification de ce monument à la gloire de ses armées après la victoire d'Austerlitz en 1805. Le projet est confié à l'architecte Jean-François Chalgrin qui s'inspire de l'arc romain de Titus qui se trouve à Rome. Les travaux débutent en 1806 mais ils sont interrompus en 1814, lorsque l'empereur abdique. Seuls les 4 piliers sont achevés. Les régimes suivants décident de poursuivre les travaux et l'arc de Triomphe est inauguré le 29 juillet 1836. Il mesure environ 42 m de longueur, 22 m de largeur et 50 m de hauteur. 

Il faut gravir 284 marches pour atteindre la terrasse qui offre une belle vue panoramique à 360 degrés sur Paris.

Attention, le trépied pour les appareils photos est interdit.

Comment y accéder : la station "Charles de Gaulle - Etoile" est desservie par les lignes 1, 2 et 6 ainsi que par la ligne A du RER.

Paris, arc de Triomphe

Paris, arc de Triomphe

Arc de Triomphe, la Marseillaise de Rude

La Marseillaise de Rude

Paris, la tour Eiffel

Paris, la tour Eiffel

Paris, avenue de la Grande Armée

Paris, avenue de la Grande Armée

Paris, la Butte Montmartre

Paris, la Butte Montmartre

Paris, avenue des Champs Elysées

Paris, avenue des Champs Elysées

 

Cérémonie du ravivage de la flamme du tombeau du soldat inconnu

Elle a lieu tous les soirs à 18h30 depuis le 11 novembre 1923 au pied de l'Arc de Triomphe. 

Arc de Triomphe, ravivage de la flamme sur le tombeau du soldat inconnu

Arc de Triomphe, ravivage de la flamme sur le tombeau du soldat inconnu

Arc de Triomphe, cérémonie du ravivage de la flamme

Arc de Triomphe, cérémonie du ravivage de la flamme

 

Cathédrale Saint-Alexandre Nevsky (12 rue Daru)

De style "russo-byzantin", elle a été construite entre mars 1859 et août 1861.

En dehors des offices religieux de rite orthodoxe, la cathédrale est ouverte au public entre 15h00 et 18h00 les mardis, jeudis, vendredis et dimanches. Attention, les photos ne sont pas autorisées à l'intérieur.

Pour plus d'informations, cliquez ici

Comment y accéder : la station "Courcelles" est desservie par la ligne 2 du métro.

 

 

 

La pagode chinoise de Paris (48 Rue de Courcelles)

C'est un ancien hôtel particulier datant du 19ème siècle qui a été acquis en 1925 et transformé en pagode par un riche collectionneur et marchand d'art chinois, Ching Tsai Loo. De nos jours, le lieu est devenu un musée privé.

Comment y accéder : la station "Courcelles" est desservie par la ligne 2 du métro.

 

Pagode chinoise de Mr Loo

 

Parc Montceau 

Ouvert tous les jours au public, ce parc de 8,4 hectares a été aménagé sous le Second Empire selon les plans de l'ingénieur des ponts et Chaussées, Adolphe Alphand. 

Comment y accéder : la station "Montceau" est desservie par la ligne 2 du métro.

Paris, naumachie du parc Montceau

Paris, naumachie du parc Montceau

Paris, naumachie du parc Montceau

Paris, naumachie du parc Montceau

Paris, parc Montceau

 

Paris, parc Montceau

 

Paris, le petit pont du parc Montceau

Paris, le petit pont du parc Montceau

Parc Montceau, platane d'Orient planté vers 1814 (arbre remarquable)

Parc Montceau, platane d'Orient planté vers 1814 (arbre remarquable)

 

Autour du parc du parc Montceau, on trouve les musées suivants :

- Nissim de Camondo situé dans un hôtel particulier construit entre 1911 et 1914 au n°63 de la rue Montceau : la famille Camondo, qui a été décimée à Auschwitz, avait souhaité dans son leg que la grande collection d’œuvres d'art rassemblée par Moïse de Camondo soit conservée dans son cadre d'origine.

Pour plus d'informations, cliquez ici

- Cernushi situé dans un hôtel particulier construit entre 1873 et 1875 au n°7 de l'avenue Velasquez : le banquier d’origine italienne, Henri Cernushi, a légué à la ville de Paris sa collection d’œuvres d'art asiatiques rassemblée de son vivant.

A savoir : son accès est gratuit.

Pour plus d'informations, cliquez ici

 

Le musée Jacquemart-André (158 boulevard Haussmann)

C'est un des plus beaux musées de Paris qui attirent beaucoup de monde. Il est situé dans un hôtel particulier achevé de construire en 1876. On peut y voir de nombreuses œuvres d'art ainsi que du mobilier acquis par les époux Nélie Jacquemart et Edouard André de leur vivant. Après leurs décès, la demeure fut léguée à l'Institut de France avec pour souhait des propriétaires que leur collection d'art soit conservée dans son cadre d'origine.

Pour plus d'informations, cliquez ici

Comment y accéder : la station " Saint-Philippe du Roule" est desservie par la ligne 9 du métro.

 

La chapelle Expiatoire :

Après leur mort, les corps de Louis XVI et de Marie-Antoinette sont inhumés dans l'ancien cimetière de la Madeleine et ce n'est qu'en 1815 que leurs dépouilles sont transférées dans la nécropole royale de la basilique de Saint-Denis.

A la demande du roi Louis XVIII, une chapelle expiatoire de style néo-classique est édifiée entre 1816 et 1826 sur le lieu de leur première sépulture.

Pour plus d'informations, cliquez ici

Comment y accéder : la station "Saint-Augustin" est desservie par la ligne 9 du métro.
 

Paris, chapelle expiatoire

Paris, chapelle expiatoire

Bonne balade

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog.

 

NB : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de l'auteur.

 

Voir aussi mes autres articles sur Paris en cliquant sur les liens suivants :

Balade dans Paris de nuit
Les plus beaux panoramas sur Paris
Visiter les lieux insolites et méconnus de Paris
Paris en vélo de Bercy au bois de Boulogne par les berges de la Seine
Balade à pied ou en vélo le long des canaux Saint-Martin et de l'Ourcq à Paris

Fontaines, bassins et jets d’eau à Paris
Les arbres remarquables à Paris

Balade au bois de Boulogne
Balade au bois de Vincennes

Publié dans Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article