Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Hunza : mes plus belles randonnées en montagne et ailleurs

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

10 Août 2014 , Rédigé par hunza

Grâce à l’Eurostar, Londres est à 2h20 de Paris. On peut y passer une journée mais la capitale britannique est si riche en monuments, parcs, musées, attractions, magasins, etc … qu’un séjour bien plus long est à envisager pour en profiter pleinement. En 2013, ce sont 16.78 millions de touristes étrangers qui l’ont visité soit plus que Paris intramuros (12.1 millions) !

Pour bien commencer votre séjour, munissez vous d’une carte « oyster ». Ensuite, dépliez un plan et suivez le guide.

 

 

Comment aller à Londres :

 

En Eurostar avec arrivée en gare de Saint-Pancras :

http://www.eurostar.com/fr-fr/travel-information

En Idbus : entre 8h00 à 9h00 de trajet et une arrivée à Londres à la gare routière de Victoria située près de Victoria Station.

http://fr.idbus.com/fr

 

 

Les transports à Londres :

 

Site officiel des transports londoniens = http://www.tfl.gov.uk/

 

Le métro ou « tube » :

 

Le métro londonien est cher. 

 

Pour bénéficier d’une réduction, il est recommandé d’acheter une carte « Oyster » (5 £ en 2014) qu’on peut créditer de la somme qu’on veut. En fait, c’est une carte à puce qui sert de portefeuille électronique et qui vous permet de payer les tickets de métro moitié moins cher. A l’entrée du métro, au niveau des portillons d’accès, vous validez votre carte « Oyster » et vous la revalidez à la sortie. Sur l’écran du valideur, apparaîtra la somme qui vous reste sur votre carte. A la fin de votre séjour, vous pouvez restituer votre carte « Oyster » et on vous rendra la somme non utilisée qui reste dessus en plus du remboursement de la carte.

La carte « Oyster » est aussi valable dans les bus, les tramways, la DLR ainsi que les transports fluviaux sur la Tamise. Grâce à elle, vous paierez moins cher !

 

On peut aussi acheter une « travelcard » 1 jour, 7 jours, 1 mois voire 1 an qu’on peut charger sur la carte « oyster ». Si vous préférez ne pas vous embêter avec ces « travelcards », sachez que le plafond des dépenses de la carte « Oyster » est automatiquement limité à 8.4 £ par jour soit le coût d’une travelcard 1 jour. Au delà de cette somme, votre carte ne sera plus débitée et vous pourrez continuer d’utiliser à volonté les transports en commun.

 

L’agglomération londonienne est divisée en 9 zones. Les zones 1 et 2 suffisent amplement pour voir les principales curiosités. Mais si vous voulez vous rendre dans une zone autre que les 1 ou 2 et que vous avez acheté une « travelcard » on ne vous fera acquitter que le complément du prix des zones non payées.

Pour l’enfant jusqu’à 10 ans inclus, le métro est gratuit à condition d’être accompagné par un adulte en possession d’un titre de transport valable. De 11 ans à 15 inclus, la gratuité est possible à condition d’être muni d’une carte avec photo (pensez donc à vous munir de photos d’identité) et d’en avoir réglé le coût de confection.

Une rame du vieux métro londonien de la ligne Picadilly Line

Une rame du vieux métro londonien de la ligne Picadilly Line

Le bus :

 

Si le ticket de bus est moins cher que le ticket de métro, le principe de la carte « oyster » s’applique ici aussi : votre ticket vous coûtera moitié moins cher et dès que vous avez effectué un certain nombre de trajets dans la journée, votre carte « oyster » ne sera plus débitée et vous pourrez continuer de voyager gratuitement le reste de la journée. A la différence du métro, il n’y a pas de zone quand on monte dans un bus : un trajet correspond à un ticket.

Si vous ne voulez utiliser que le bus, vous pouvez acheter des bus « pass » qu’on peut aussi charger sur la carte « oyster ».

 

Les « travelcards » permettent l’utilisation des bus sans restriction.

A Westminster, bus et taxis londoniens

A Westminster, bus et taxis londoniens

 

Logement :

 

La ville est très chère, peut être la plus chère d’Europe.

 

Hôtels ou auberges de jeunesse. Pensez aussi à consulter les tarifs proposés par la chaîne Saint-Christopher’s Inn ou encore Generator.

 

Voir sur Internet les locations pour une plus longue durée auprès des sites comme Airbnb, Homelidays, Abritel ou Interhome.

 

 

Restauration :

 

Londres est une ville cosmopolite et, donc, à peu près toutes les cuisines du monde y sont représentées et à tous les prix.

Malgré tout, le « fish and ships » reste un plat incontournable pour le touriste et on en trouve partout.

Idem pour les pubs.

On trouve aussi de nombreuses enseignes de restaurations rapides comme « Prêt à Manger », « Eat », « Yo shushi », etc …

Le Cross Key, un pub londonien à Covent Garden

Le Cross Key, un pub londonien à Covent Garden

 

Le London Pass :

 

Si vous avez l’intention de visiter de nombreux sites payants, le London pass peut vous permettre d’économiser de l’argent et d’éviter de longues files d’attente aux caisses. Toutefois, n’oubliez pas que la plupart des grands musées sont gratuits.

 

http://www.londonpass.fr/

 

 

VISITE de LONDRES

 

La relève de la garde :

 

C’est un des incontournables de Londres.

Dans la cour du Palais de Buckingham (derrière les grilles), la relève de la garde a lieu tous les jours à 11h30 de début avril à fin juillet, et tous les deux jours le reste de l'année.

 

Pour les dates : http://www.householddivision.org.uk/changing-the-guard-calendar

 

Mais, en fait, les mouvements de soldats commencent dès 10h45 avec le passage d’un détachement de cavaliers qui se rend à la relève de la garde montée qui a lieu à 11h00 sur le terre plein devant la caserne des « Horse Guards » pour s’achever à 12h15 avec la sortie des gardes de Buckingham se dirigeant vers Saint-James’s Palace.

 

Pour les horaires : http://www.householddivision.org.uk/changing-the-guard-movements

Présentation de la garde à Wellington Barracks

Présentation de la garde à Wellington Barracks

Fanfare de la garde à Wellington Barracks

Fanfare de la garde à Wellington Barracks

Buckingham Palace : au moment de la relève de la garde, il y a foule ....

Buckingham Palace : au moment de la relève de la garde, il y a foule ....

La garde arrive de Wellington Barracks

La garde arrive de Wellington Barracks

Londres, passage de la garde montée au pied du mémorial de Victoria

Londres, passage de la garde montée au pied du mémorial de Victoria

Londres, la garde marche en direction de Wellington Barracks

Londres, la garde marche en direction de Wellington Barracks

Londres, la garde marche en direction de Wellington Barracks

Londres, la garde marche en direction de Wellington Barracks

La garde marche en direction de Saint-Jame's Palace

La garde marche en direction de Saint-Jame's Palace

Londres, la garde marche en direction de Saint-Jame's Palace

Londres, la garde marche en direction de Saint-Jame's Palace

Où se faire photographier à côté des … gardes ?

Côté Whitehall Street, on trouve deux gardes à cheval et, dans l’enceinte de la caserne, deux gardes à pied.

Garde à cheval à l''entrée de la Horse Guard

Garde à cheval à l''entrée de la Horse Guard

Garde  à l'intérieur de la Horse Guard

Garde à l'intérieur de la Horse Guard

 

Lieux archi touristiques de Londres :

 

Trafalgar Square : sa centralité dans Londres fait qu’on y a établi le mile 0 (le kilomètre 0 à Paris se trouve sur le parvis de Notre Dame). C’est aussi un lieu, où on manifeste beaucoup.

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

Picadilly Circus : les grandes enseignes lumineuses et sa proximité avec le quartier des spectacles et les grandes rues commerçantes en ont fait sa renommée. Quant à la statue en aluminium qui trône au dessus de la fontaine, elle a été surnommée Eros ….

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

Covent Garden : cafés, restaurants et commerces sous la halle.

 

Le palais de Westminster (« Houses of Parliament ») et Big Ben, sa célèbre horloge : le bâtiment ayant été détruit par un incendie en 1834, il fut achevé de reconstruire en 1870. C’est du plus pur style néogothique mais l’ensemble est magnifique surtout vu depuis le pont de Westminster (pour les photographes, c’est le matin qu’il faut venir). « Houses of Parliament peut se visiter ».

Le palais de Westminster vu depuis Southbank

Le palais de Westminster vu depuis Southbank

Le Palais de Westminster et la tour Victoria vus depuis Parliament Square

Le Palais de Westminster et la tour Victoria vus depuis Parliament Square

Le Palais de Westminster et Big Ben vus depuis Parliament Square

Le Palais de Westminster et Big Ben vus depuis Parliament Square

Westminster Abey (entrée gratuite avec le London pass) : attention l’été, il peut y avoir une longue file d’attente avant de pouvoir y accéder ! Sa construction remonte au 13ème siècle – 14ème siècle et on y trouve de très nombreuses sépultures (3 300 !) dont des noms célèbres qui ont marqué l’histoire du royaume britannique.

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

La Tour de Londres (entrée gratuite avec le London pass) : attention, là aussi, il peut y avoir une longue file d’attente à aux caisses. C’est le donjon ou tour blanche où habita Guillaume le Conquérant qui est la plus ancienne partie de la forteresse (11ème siècle) et c’est au 13ème et 14ème que deux enceintes ont été rajoutées. A l’intérieur de ce château, on peut admirer, entre autres, les joyaux de la couronne dont le célèbre diamant Koh-I-Nor.

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

Tower Bridge : pour les photographes, on a une belle vue d’ensemble depuis London Bridge. Sa construction a été achevée en 1894. Pour voir le pont se lever, consulter les horaires sur le site :

http://www.towerbridge.org.uk/TBE/FR/BridgeLiftTimes/

Vue prise depuis le London Bridge

Vue prise depuis le London Bridge

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

 

Les musées : ils sont gratuits :

 

British Muséum : inutile de le présenter tellement il est célèbre. A voir, entre autres, la pierre de Rosette grâce à laquelle Champollion a pu décrypter les hiéroglyphes, la frise du Parthénon et les momies égyptiennes.

La pierre de Rosette

La pierre de Rosette

Un fragment de la frise du Parthénon

Un fragment de la frise du Parthénon

 

La National Gallery : situé à Trafalgar Square, c’est le plus important musée d’art de Grande Bretagne. Vous y trouverez les toiles des plus grands peintres d’avant l’art moderne.

 

Britain Tate : on y trouve des toiles de Tuner, Constable et dans un autre genre de William Blake et Francis Bacon sans oublier des œuvres d’Henry Moore.

L'entrée de la Tate Britain

L'entrée de la Tate Britain

Madame Tussauds : c’est l’exception qui confirme la règle car il est payant et, de plus, l’entrée est très chère. Il s’agit d’un musée de cire qui présente une multitude de personnages, majoritairement britanniques, connus historiquement ou médiatiquement.

 

 

Les parcs :

 

Londres est certainement la ville européenne possédant le plus d’espaces verts. En voici quelques uns à visiter :

 

Saint-James Park : c’est le plus central puisqu’il borde le Mall et s’étend entre la caserne des Horse Guards et le Palais de Buckingham. Joli lac artificiel traversé en son milieu par un pont d’où on jouit d’une belle vue sur le Palais.

La caserne des "Horse Guards" vue depuis Saint-Jame's Park

La caserne des "Horse Guards" vue depuis Saint-Jame's Park

Green Park : on le traverse pour rejoindre la station de métro « Green Park » quand on vient d’assister à la relève de la garde ou de visiter le Palais de Buckingham.

 

Hyde Park : possibilité de faire du canotage sur le plan d’eau appelé « Serpentine » et même de s’y baigner. Eh oui, il existe une petite plage … ! C’est à l’angle nord-est du parc, à Speaker’s Corner près de Marble Arch, qu’on peut écouter des orateurs libres de parler sur n’importe quel sujet (uniquement le dimanche).

Canotage sur la Serpentine

Canotage sur la Serpentine

Hyde Park Corner

Hyde Park Corner

Kensington Gardens : il est dans le prolongement d’Hyde Park mais surtout, il est plus sauvage qu’Hyde Park.

Une  fontaine dans le jardin italien

Une fontaine dans le jardin italien

Régent’s Park : là encore, on y trouve un grand plan d’eau sur lequel on peut canoter. Il y a aussi une belle roseraie dans le "Quenn Mary'Garden ainsi qu'un petit jardin japonais à l'extrémite d'un lac bien agréable. Au nord du parc, Primrose Hill Park est une colline depuis laquelle on peut profiter d’une belle vue sur Londres.

Le plan d'eau à Régent's Park

Le plan d'eau à Régent's Park

La roseraie dans le Queen Mary's Garden

La roseraie dans le Queen Mary's Garden

Holland Park : entouré de belles maisons, le parc est très boisé. On y trouve aussi un joli petit jardin japonais.

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

 

Londres vue d’en haut :

 

The Shard (station de métro « London Bridge ») : pour monter au 72ème étage du plus haut gratte ciel de Londres (310 m), le prix est très cher mais la vue est … époustouflante. Il a été inauguré en juillet 2012.

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

London Eye : haute de 135 m, sa construction a été achevée en 2000, pour le millénaire. Vous effectuez le tour en 30 minutes. Attention, la file d’attente pour y accéder peut être longue.

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

Saint-Paul’s Cathedral : 528 marches à monter pour accéder à la galerie dorée du dôme (85 m de hauteur) et à sa belle vue sur la City. Entrée payante sauf pour les titulaires de la London Pass.

La cathédrale vue depuis Southbank

La cathédrale vue depuis Southbank

Tower Bridge : on peut accéder aux deux passerelles supérieures moyennant un droit d’accès (entrée gratuite avec le London pass). La vue y est magnifique : la City et ses gratte-ciels, « The Shard » sur la rive droite de la Tamise, les Docklands, etc ….).

Londres, vue côté est

Londres, vue côté est

Vue sur la Tour de Londres et la City

Vue sur la Tour de Londres et la City

Londres, vue côté ouest

Londres, vue côté ouest

 

Lieux insolites :

 

Le quartier chinois ou Chinatown : de faible superficie, il se trouve à proximité de Leicester Square et est délimité par une porte en forme de pagode à chaque entrée. Pittoresque.

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

Little Venice (station de métro « Warwik Avenue » sur la Bakerloo line) : c’est ainsi qu’est surnommé la jonction de deux canaux, le Regent’s canal et le Grand Union Canal. Promenade à faire le long du Régents’canal où sont amarrés de nombreuses péniches habitées. On peut aussi faire un tour en bateau.

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

Musée de Sherlock Holmes (station de métro « Baker Street ») : c’est là, au 221 B Baker Street, qu’a résidé un fameux héros de roman. Pour les fans.

 

 

Se promener dans les quartiers modernes :

 

Entre London Bridge et Tower Bridge, sur la rive droite de la Tamise (quartier de Southbank) : on peut admirer les gratte - ciels de la City sont sur l’autre rive, visiter le cuirassé HMS Belfast qui a participé au débarquement de juin 1944 et passer au pied de la tour « The Shard » ainsi que de l’immeuble futuriste conçu par Norman Foster qui abrite la City Hall (mairie de Londres).

Londres, le cuirassé HSM Belfast et le Tower Bridge vus depuis le London Bridge

Londres, le cuirassé HSM Belfast et le Tower Bridge vus depuis le London Bridge

Le cuirassé HSM Belfast

Le cuirassé HSM Belfast

De Tower Bridge jusqu’à Canary Warf (les Docklands) en passant par le quartier Saint-Katarine Docks et Limehouse. Nombreux canaux et ports de plaisance. Logements réhabilités. A l’arrivée, le quartier d’affaires de Canary Wharf est saisissant de modernité. On y trouve 3 des plus tours du Royaume Uni : One Canada Square (235 m et construit en 1991), 8 Canada Square ou tour HSBC (220 m) et 25 Canada Square ou tour Citigroup (220 m). Si on veut éviter de marcher, on peut emprunter le métro automatique de la DLR et descendre à la station « Canary Warf ». 

Limehouse et, en arrière plan, les tours de Canary Warf

Limehouse et, en arrière plan, les tours de Canary Warf

 

Les stades « mythiques » de football :

 

Emirates Stadium pour le club d’Arsenal (visite gratuite avec le London pass) avec ses 60 355 places assises. Descendre à la station Holloway Road Picadilly line).

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

Stamford Bridge pour le club de Chelsea (visite gratuite avec le London pass). Descendre à la station de métro « Fulham Braodway » (District line).

Visiter Londres : que faire et voir pour réussir son voyage

Pour découvrir d'autres coins de Londres moins fréquentés par les touristes, cliquez sur le lien ci dessous :

Pour la suite de mon article qui concerne les sites à visiter à proximité de Londres, cliquez sur le lien ci dessous :

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Eloise 05/09/2014 12:05

Merci pour ce bel article très complet :) J'aime beaucoup Londres pour la diversité des restaurants et je craque bien souvent pour un plateau de sushis :)