Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture

Publié le par hunza

En Occitanie, Nîmes est une destination idéale pour tous ceux qui n’ont pas de voiture car non seulement la ville est très touristique mais les environs sont facilement accessibles en train ou en bus. Voici quelques idées de balades que j'ai classées par secteurs géographiques car ils correspondent à une utilisation pratique des transports en commun :

- au nord : Pont du Gard et Uzès.
- à l'ouest : Montpellier
- à l'est : Arles, Avignon, Tarascon, Beaucaire
- au sud : Grau du Roi, Aigues Mortes et Saint-Gilles du Gard

 

Arrivée à Nîmes :

Venir en train :
Pour consulter les horaires, cliquez ici

Venir en car low coast avec les compagnies suivantes :

Pour consulter les horaires et prix sur Blablabus, cliquez ici

Pour consulter les horaires et prix sur Flixbus, cliquez ici
 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage : https://www.blablacar.fr/

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Pour visualiser Nîmes et sa région sur GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo à Nîmes

Pour la consulter, cliquez ici

 

NIMES

(151 000 habitants)

Avec ses 7 collines et ses nombreux vestiges romains bien conservés, Nîmes est surnommée la "Rome française". Or, ce sont les Celtes qui ont donné le nom à la ville. En effet, plusieurs siècles avant l'arrivée des Romains, une tribu de Volques arécomiques s'est installée près d'une source d'eau abondante qu'elle a divinisée en lui donnant le nom de Némaus. Les Romains la rebaptiseront Némausus.

Nîmes est située sur la voie domitienne qui relie l'Italie et l'Espagne et la cité est alimentée en eau par un aqueduc long de 50 km depuis de la fontaine d'Eure à Uzès et qui passe par le pont du Gard. 

 

A voir : les arènes, le musée de la romanité, la maison carrée, le castellum aquae, les jardins de la Fontaine, la tour Magne ainsi que le vieux Nîmes.

 

Les arènes

Elles datent de la fin du 1er siècle après JC et pouvaient contenir environ 25 000 spectateurs. Elles sont mieux conservées que celles d'Arles. En fait, il s'agit plutôt d'un amphithéâtre entourant l'arène, arène en latin signifiant sable. 

Pour plus d’informations, cliquez ici

Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture
Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture

 

A proximité se trouve le musée de la romanité inauguré en mai 2018. Ce bâtiment au style très contemporain a été conçu par l'architecte Elisabeth de Portzamparc.

Pour plus d’informations sur le musée, cliquez ici

 

La Maison Carrée

C'est un ancien temple romain qui a été construit sur le forum au tout début du 1er siècle en l'honneur des 2 petits fils de l'empereur Auguste - Caius et Lucius César tous deux morts jeunes - qui ont été divinisés. C'est probablement un des temples romains le mieux conservé au monde.

Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture

 

De l'autre côté du boulevard, se trouve le Carré d'Art qui abrite la bibliothèque et le musée d'art contemporain. Ce bâtiment tout en métal et en verre a été conçu par l'architecte Norman Mailer et été inauguré en 1993. 

 

Le castellum aquae 

Situé près du 13 rue de la Lampeze , c'est le point d'arrivée de l'eau provenant par l'aqueduc du Pont du Gard. On peut y voir le départ des 10 canalisations alimentant les fontaines de la ville.

 

Les jardins de la Fontaine :

C'est le premier jardin public créé en France (1755). Il a été conçu autour d'une source (résurgence) que vénéraient les Romains. A côté des bassins, on peut voir les ruines du temple de Diane.

Monter tout en haut du jardin pour aller voir la tour Magne.

Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture
Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture

 

La Tour Magne :

Bâtie sur le mont Cavalier, elle faisait partie du mur d'enceinte long de 6 km qui a été édifié en l'an 25 avant JC, à l'époque romaine. Haute d'une trentaine de mètres, vous pouvez monter à son sommet pour y admirer un beau panorama sur la ville et la région par beau temps.

 

Nîmes, la tour Magne

 

La porte d'Auguste :

Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture

 

UZES

(8 500 habitants)

 

A 25 km au nord de Nîmes, Uzès est une belle cité médiévale à visiter. Mais elle revient de loin car c'est grâce à André Malraux qu'elle a été classée "secteur sauvegardé" en 1965 et que tout son centre historique a pu être restauré depuis. En décembre 2008, elle reçoit le label "ville d'Art et d'histoire". Son patrimoine est exceptionnels avec ses 40 monuments classés et ses ruelles pavées. Trois tours la dominent illustrant la lutte des pouvoirs au Moyen Age : le donjon du château ducal ou tour Belmonde haut de 40 mètres et d'où on a un beau panorama sur les environs, la tour de l'évêque et la tour du roi.

Uzès a la particularité d'être le 1er duché de France. C'est le roi Charles IX qui éleva son seigneur Antoine de Crussol en 1565 au rang de duc de France  faisant de celui-ci le second personnage en ordre d'importance du royaume. De nos jour, le château est toujours la propriété des descendants du duc d'où son nom de château ducal.

 

Transport : par bus depuis la gare routière de Nîmes située à proximité de la gare SNCF.

Pour consulter les horaires, cliquez ici

(Cliquez sur la ligne 152 "Saint-Quentin la Poterie - Uzès - Nîmes")

 

A voir : le château ducal, le jardin médiéval, la place aux Herbes, etc ...

 

Uzès, rue de la Calade

 

La place aux Herbes

Totalement asymétrique, elle est entourée de maisons avec arcades. Elle doit son nom au marché qui s'y tient depuis le 13ème siècle et où on y vendait des légumes encore appelées des herbes.

Visiter les incontournables de Nîmes et de ses environs sans voiture

 

La tour Fenestrelle :

C'est le clocher ajouré de la cathédrale Saint-Théodorit. Haut de 42 mètres, il a un petit air de tour de Pise ....

 

La tour Fénestrelle

 

Pour plus d'informations sur Uzès, cliquez ici 

 

LE PONT DU GARD

 

Situé à 23 km au nord-est de Nîmes, ce chef d'oeuvre de l'architecture romaine est, d'une part, classé en 1995 au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco et, d'autre part, il est labellisé en 2004 "Grand site de France".

 

Transport : par bus depuis la gare routière de Nîmes située à proximité de la gare SNCF.

Pour consulter les horaires, cliquez ici

(Cliquez sur la ligne 121 "Pont-Saint-Esprit > Bagnols-Sur-Cèze > Nîmes")

 

C’est le plus haut pont aqueduc (près de 50 mètres de hauteur) construit par les Romains.

 

 Pour une bonne exposition côté aval, c'est le matin jusqu'à 11h00

Panorama sur le Pont du Gard côté amont

Panorama sur le Pont du Gard côté amont

Le Pont du Gard côté amont

Le Pont du Gard côté amont

Le Pont du Gard côté aval

Le Pont du Gard côté aval

 

AIGUES MORTE

(8 300 habitants)

Transport : 45 km au sud de Nîmes

en train = https://www.ter.sncf.com/occitanie/depliant/recherche
(Dans "Ligne", choisir la ligne °26 "Nîmes - Grau du Roi" puis cliquer sur "Rechercher")

 

Pour consulter les horaires, cliquez ici
(Cliquer sur la ligne 132 "La Grande-Motte > Le-Grau-du-Roi > Nîmes")

 

L'été, possibilité de se rendre aux Saintes-Maries de la Mer

en bus =  https://www.edgard-transport.fr/horaires/?rub_code=23
(Cliquer sur "plage 2"  Le Grau du Roi - Les Saintes Maries de la Mer)

 

Un peu d'histoire:

La ville d'Aigues Morte est fondée au milieu des marais par Saint-Louis à partir de 1240 pour être un port militaire sûr le long des côtes de la Méditerranée car, à cette époque, la Provence fait partie de l'empire allemand, et de l'autre côté, la région est troublée. La cité n'a jamais été au bord de la mer mais reliée à celle-ci par des étangs et canaux.

C'est d'ici que partirent Saint-Louis et sa flotte pour la 7ème croisade le 25 août 1248 vers l'Egypte car le roi avait fait le vœu de partir en croisade après avoir guéri miraculeusement d'une maladie qui avait failli l'emporter.. Malheureusement, la guerre fut un  désastre et le roi et son armée seront fait prisonnier lors de la bataille de Mansourah le 6 avril 1250.

Jamais vraiment remis de sa croisade perdue, Saint-Louis décida de repartir pour reconquérir Jérusalem. Le 1er juillet 1270, Saint-Louis embarqua de nouveau à Aigues Morte pour mener la 8ème croisade qui l'amena en Tunisie où il mourut de maladie.

Le port d'Aigues Morte finit par décliner pour 2 raisons:
- l'ensablement causé par les alluvions apportés par le courant du Rhône
- le rattachement de la Provence et de son port Marseille au royaume de France en 1481.

 

A voir : la Tour de Constance édifiée entre 1242 et 1254 (33 m de hauteur et 22 m de diamètre), les remparts (1 640 m de longueur achevés de construire au début du 14ème siècle), les chapelles des pénitents blanc et gris, etc ...

 

 Pour une bonne exposition, c'est en début de matinée.

Les remparts, côté est

Les remparts, côté est

Les remparts, côté sud

Les remparts, côté sud

La porte des Moulins

La porte des Moulins

La tour de Constance

La tour de Constance

 

LE GRAU DU ROI

(8 500 habitants)

Située à 52 km au sud de Nîmes et 8 km d'Aigues Morte, c'est une station balnéaire très fréquentée l'été. C'est aussi le 2ème port de pêche français sur la côte méditerranéenne et, Port Camargue, est un des plus grands ports de plaisance européen.

 

Transport voir Aigues Morte

A gauche, la maison dite "du dauphin" et, à droite, des barques pour les joutes

A gauche, la maison dite "du dauphin" et, à droite, des barques pour les joutes

L'ancien phare (1828)

L'ancien phare (1828)

 

SAINT-GILLES DU GARD

(13 600 habitants)

Saint-Gilles, ermite très vénéré, y avait fondé un monastère. Ses miracles furent à l'origine d'un des plus importants pèlerinages au Moyen Age. L'église s'avérant trop petite pour recevoir les nombreux pèlerins, les moines entreprirent d'en édifier une autre, beaucoup plus vaste (98 m de long et 25 m de large). Lors des guerres de religion, elle est partiellement détruite, et faute d'argent, la restauration ne concernera qu'une partie de l'ancienne église. 

De nos jours, Saint-Gilles est la première étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui part d'Arles, sur la voie Tolosana ou GR 653. L'étape fait 21 km.

C'est aussi l'aboutissement du Chemin de la Regordane ou GR 700 qui part du Puy en Velay car, Saint-Gilles, avant la création d'Aigues Morte, était le principal port du royaume de France sur la côte méditerranéenne où hommes et marchandises embarquaient vers la Terre Sainte.

 

Transport : 23 km au sud de Nîmes

En car depuis Nîmes, emprunter la ligne n°42 Saint-Gilles - Caissargues - Nîmes : 

Si vous partez de la gare SNCF, il faut d'abord emprunter la ligne de bus n°T1 en direction de Caissargues pour rejoindre la ligne n°42 à l'arrêt Mas de Vignolles. La fréquence des bus T1 est de 5 à 8' entre 7h00 et 19h00.

Pour consulter les horaires, cliquez ici
(Cliquez sur les lignes T1 "Nîmes Gambetta-Coupole" puis la ligne 42 Saint-Gilles / Costières - Parnasse)

 

A voir : l'église avec sa façade classé au patrimoine mondial de l'humanité, la crypte avec le tombeau de Saint-Gilles, l'escalier à vis, les tombes, gallo romaines et le centre ville.

 

Pour une bonne exposition, c'est en fin d'après midi car la façade est exposée plein ouest.

L'abbatiale

L'abbatiale

Détail de la façade

Détail de la façade

L'ancien chœur, des tombes, et, en arrière plan, l'escalier en vis

L'ancien chœur, des tombes, et, en arrière plan, l'escalier en vis

 

Pour plus de détails sur l'abbatiale de Saint-Gilles du Gard, voir mon article en cliquant sur le lien suivant :

Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, l'abbatiale de Saint-Gilles du Gard

 

AVIGNON

(92 400 habitants)

Située à 44 km à l'est de Nîmes, elle est desservie par des trains directs.

Voir mon article en cliquant sur le lien suivant : Visiter Avignon et ses environs sans voiture

Le palais des Papes

Le palais des Papes

 

ARLES

(52 900 habitants)

Située à 36 km au sud-est de Nîmes, elle est desservie par des trains directs 

Voir mon article en cliquant sur le lien suivant : Arles, les lieux incontournables à visiter

Les arènes

Les arènes

 

Bonne visite.

 

Voir aussi en cliquant sur le lien suivant :

Visite des monuments romains autour d'Avignon

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de l'auteur

Publié dans Occitanie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thomas 27/07/2015 15:29

Nimes, une sacrée ville à visiter !

Pauline 01/01/2015 17:32

merci pour la découverte :)