Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Hunza : mes plus belles randonnées en montagne et ailleurs

Mon avis sur Thello après avoir effectué un voyage aller - retour Paris à Venise

30 Août 2017 , Rédigé par hunza Publié dans #Europe, #Ferroviaire

Partir à Venise, on rêve presque tous de faire un jour le voyage pour découvrir la « Sérénissime ». Mais comment choisir entre l’avion et le train ? Bien sûr, il y a la durée du voyage : 1h30/1h50 avec l’avion contre 14h00 avec le train. Mais aussi et surtout, il y a le prix et l’avion coûte vraiment très cher en pleine saison touristique. Alors j’ai choisi le train et voici mon avis après mon retour d’expérience sur Thello, la compagnie privée qui gère la relation Paris – Venise. 

 

Train couchettes Thello

 

Au départ de Paris avec le train Thello,

Paris Gare de Lyon

Paris Gare de Lyon

Nous étions dans un compartiment pour 4 personnes. En fait, il s’agit d’un compartiment de 6 couchettes dont les 2 couchettes du milieu ne sont pas utilisées. Quand on arrive dans le train, les couchettes du bas sont en position « siège » et les couchettes du milieu sont rangées contre la cloison et servent de dossier.  Mais quand on veut installer les couchettes du bas, on s’aperçoit que la place est restreinte en raison du dossier. Si on veut profiter de toute la largeur de la couchette, il faut donc installer la couchette du milieu mais, dans ce cas, on se retrouve avec le dossier au-dessus de soi ce qui réduit considérablement l’espace pour se mouvoir et peut paraître oppressant. Voir le schéma ci dessous.

Plan des couchettes

Plan des couchettes

Heureusement qu’on n’était pas dans un compartiment à 6 car, finalement, on a utilisé les couchettes du milieu. En conséquence, dans un compartiment à 6, il ne faut absolument pas réserver les couchettes du bas.

 

On ne peut pas installer les draps de façon à ce qu’ils ne glissent pas pendant la nuit malgré les  bretelles  qu’on doit placer dans les angles de la couchette mais, côté cloison, on ne peut pas les passer....


Toute la nuit, la climatisation a fonctionné (on ne peut pas l’arrêter au niveau du compartiment) et elle faisait du bruit (beaucoup trop pour moi). De plus, elle crachait vraiment du froid et dans ce cas, la couverture ne sert à rien car elle n‘est pas suffisamment épaisse.


Lorsque la lumière du compartiment est éteinte, le voyageur peut utiliser une liseuse mais dans ce cas, une lumière bleue au plafond du compartiment reste allumée et elle est assez éclairante et donc gênante. Si on veut l’éteindre, alors les liseuses ne fonctionnent plus ?
Par mesure de sécurité contre les vols, il y a deux verrous de blocage à l’intérieur du compartiment mais quand une personne se lève ne pleine nuit et qu’elle n’a pas l’habitude du train de nuit, elle ne trouve pas forcément les verrous pour ouvrir la porte et finit par réveiller les autres occupants. Pire, le matin vers 5h30, le couchettiste est venu nous remettre nos passeports mais comme il ne pouvait pas ouvrir la porte, il a réveillé tout le monde…. J’ai bien dit vers 05h30 alors que l’arrivée à Venise était prévue à 09h30 et qu’il n’ y avait donc aucune urgence qu’il nous remette nos pièces d’identité qu’il avait relevées la veille pour le passage des frontières suisse et italienne. 


Durant la nuit, à moins d’avoir un sommeil très lourd, on peut aussi entendre le grincement des ressorts des couchettes qui grincent sans cesse.


Un de mes deux enfants s’est plaint le matin d’avoir des boutons qui le démangeait beaucoup. Or je n’avais entendu aucun moustique voler dans le compartiment. Donc, et ce fut confirmé plus tard, il avait été piqué par des … punaises de lit !!!!!


Et pour finir notre voyage aller nous sommes arrivés avec 1h15 de retard à Venise sans aucune explication ! 

Quant au restaurant où je suis allé faire un petit tour par curiosité, ils vous servent des plats surgelés ....

Au retour de Venise avec le train Thello,

Le train  couchettes Thello en gare de Venise
En gare de Venise Santa Lucia, le train Thello à destination de Paris

 

Un de mes enfants est rentré plus tôt. Son train  est arrivé avec une heure de retard à Paris sans explication et la police française a réveillé toute la voiture pour vérifier les identités de chacun vers 05h00


Lorsque je suis rentré quelques jours plus tard, c’est la police suisse qui a réveillé tout le monde vers 3h00 du matin. De plus, le couchettiste est venu taper à la porte du compartiment vers 5h00 du matin pour demander si l’un des occupants descendait en gare de Dijon. Or, nous allions tous à Paris et, la veille au soir, lorsqu’il avait ramassé nos pièces d’identité pour la douane, il nous avait questionnés sur nos destinations et nous lui avions tous répondu qu’on allait à Paris …. Donc, pourquoi nous réveiller de si bonne heure ? D’autant plus qu’il est difficile de s’endormir car comme je l’ai dit plus haut, il y a le bruit de la climatisation et des grincements des couchettes sans oublier certains voyageurs indélicats qui parlent fort dans les couloirs …


Voilà ce n’est bien sûr qu’une expérience personnelle. Pour d’autres voyageurs, le voyage avec Thello se sera passé sans problème et c’est tant mieux.  Mais pour moi qui aime le train, ça ne restera pas un bon souvenir du tout. Bien au contraire. Je trouve regrettable qu’on ne soit pas en mesure de proposer un meilleur service sur une relation aussi prestigieuse que celle qui relie deux des villes d’Europe parmi les plus visitées. En tout cas, ça ne m’a pas donné l’envie de reprendre Thello pour retourner un jour prochain en Italie. Mais que faire quand le prix du billet d’avion est beaucoup plus cher ? Prendre un train de jour avec changement à Milan mais c’est interminable !
 

A vous de voir !
 

Voir mon article sur Venise :

Balade sur le Grand Canal de Venise

 

N'hésitez pas à partager cet article, à poster un commentaire et si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article