Forêt de Fontainebleau : en passant par la Croix du Calvaire, la Tour Denecourt, les fontaines et la roche Eponge

Publié le par hunza

C’est un petit circuit sans grande difficulté qui vous permet de découvrir quelques curiosités de la forêt de Fontainebleau aux alentours de la gare SNCF d’Avon, à savoir le point de vue de la croix du Calvaire, la roche éponge, la tour Denecourt et des fontaines. On pourrait d’ailleurs l’appeler le circuit des fontaines.

 

Transport :

Point de départ = gare SNCF de Fontainebleau Avon

Point d'arrivée = gare SNCF de Fontainebleau - Avon

Cette gare est quotidiennement desservie par les trains de la ligne R (réseau Paris gare de Lyon) :

Pour les horaires du Transilien, cliquez ici

Il existe aussi une application gratuite "SNCF" pour les smartphones avec laquelle vous disposez des horaires de train en temps réel ainsi que des informations sur les incidents importants qui impactent le trafic.

 

La randonnée :

Distance = 7 km environ

Durée = 2h00 de marche 

Pour visualiser le tracé, cliquez ici

 

Pour mieux se repérer, on peut se munir de :

de la carte IGN au 1:25 000 série TOP 25 et Série bleue (référence 2417OT) "Forêt de Fontainebleau et des Trois Pignons". 

- du guide des sentiers de promenades dans le massif forestier de Fontainebleau qui est une édition conçue par les Amis de la forêt de Fontainebleau dans laquelle sont décrits tous les sentiers aux marques bleues. 

Il existe aussi une appli pour smartphone qui fournit moyennant un abonnement toutes les cartes IGN : il s’agit de « Visorando ».

Pour plus d’informations sur l'appli, cliquez ici

 

Gare SNCF – Croix du Calvaire = 1.5 km

 

Sortir côté bâtiment voyageur puis traverser la place de la gare pour se diriger tout droit vers la rue de la Gare qui monte rejoindre l'Avenue Franklin Roosevelt. Aux feux rouges, traverser pour se trouver sur le trottoir côté "Tabac de la Gare". Prendre à droite pour se diriger vers le café - hôtel - restaurant « Le Terminus » puis tourner à gauche. 15 mètres plus loin, traverser la rue de la Bonne Dame et prendre le sentier n°2 qui débute juste à droite du départ de la route de la Reine Amélie. Il grimpe dans la forêt tout en contournant l’ancienne piscine d’Avon puis il coupe la route de la Reine Amélie à 2 reprises dans la montée au niveau d’un grand virage en épingle à cheveu. C’est d’ailleurs là que les voitures sont obligées de s’arrêter car la route forestière est barrée. Juste après le parking en terre, le sentier passe auprès d’un gros rocher sur lequel a été fixé un médaillon en fonte de Némorosa puis continue tout en « surplomb ». 200 mètres plus loin, bifurquer sur la gauche en direction de la croix du Calvaire. On retraverse la route de la Reine Amélie pour cheminer d’abord au milieu de quelques jolis rochers puis dans le sous bois jusqu’au point de vue de la croix du Calvaire.

Cette croix a été élevée en 1838 à l’emplacement de 3 croix - d’où le nom de calvaire - qui avaient été abattues pendant la révolution française avant d'être reconstruites en 1805. Jolie vue sur Avon et une partie de la ville de Fontainebleau.

 

Forêt de Fontainebleau, croix du Calvaire

La croix du Calvaire

 

Croix du Calvaire – Tour Denecourt = 2.3 km

 

Laisser la croix derrière soi pour suivre la route goudronnée sur une dizaine de mètres et, juste après le banc, reprendre le sentier n°2 qui part sur la gauche. Très rapidement, on passe à proximité de la Grotte du Calvaire qui est interdite d’accès car, malheureusement, elle menace de s’effondrer.

L'abri du Calvaire

L'abri du Calvaire

 

Puis le sentier pénètre dans un petit dédale de rochers à la sortie duquel vous bifurquez à droite pour remonter sur le plateau au niveau du belvédère de la Ravine. Nouvelle bifurcation. Restez sur le sentier n°2. Il part direction nord – nord-est vers la Tour Denecourt. Jusqu’au carrefour de la Butte à Guay, il est presque rectiligne et plat et longe la route du Calvaire qui est le prolongement de la route de la Reine Amélie. On franchit le carrefour et le sentier descend pour atteindre le carrefour Jean Bart où on croise la route éponyme, elle aussi interdite aux voitures. De l’autre côté, il remonte pour rejoindre celui qui vient du Rocher Cassepot et atteint le sommet de la colline pour cheminer à travers de gros blocs de grès avant de déboucher sur l'esplanade de la Tour Denecourt. Y monter pour bénéficier d’un point de vue intéressant sur la vallée de la Seine.

La première tour fut édifiée en 1851 mais comme elle s’écroula par la suite, elle fut reconstruite. Au sommet, une table d’orientation indique l’altitude de 130 m.

La Tour Denecourt

La Tour Denecourt

Point de vue depuis la Tour Denecourt, côté Héricy

Point de vue depuis la Tour Denecourt, côté Héricy

Tour Denecourt – Roche Eponge = 2.3 km

 

Reprendre le sentier n°2 en direction des « fontaines » et de la gare SNCF qui part en face de l'escalier de la tour Denecourt.

 

Forêt de Fontainebleau, sentier Denecourt - Colinet

 

Le sentier passe d'abord au milieu des rochers.

Forêt de Fontainebleau : en passant par la Croix du Calvaire, la Tour Denecourt, les fontaines et la roche Eponge

 

Puis, il oblique sur la gauche, dévale la colline et atteint le carrefour de la Tour Denecourt où la route goudronnée qui accède à la Tour rejoint la route Jean Bart, toutes les deux étant fermées à la circulation. On franchit le carrefour pour suivre le sentier qui reste quasiment plat pendant 600 m avant de grimper en 2 lacets sur le rebord du plateau. Le sentier s’y installe et serpente un bon moment. De temps en temps, vous remarquez d’anciennes traces laissées par les carriers qui exploitaient le grès (pavage, petites tranchées, amoncellement de pierres, etc …). La première « fontaine » que vous allez croiser est sur votre droite, dans le creux d’un rocher. Elle a été aménagée en 1901 par Colinet et baptisée "fontaine du Touring Club de France".

Forêt de Fontainebleau : en passant par la Croix du Calvaire, la Tour Denecourt, les fontaines et la roche Eponge

 

Moins de 80 m plus loin, c’est la « fontaine » Désirée devant laquelle ont été installés des bancs et une table en grès. Cette fontaine a été découverte en 1837 et arrangée par Denecourt en 1852.

Forêt de Fontainebleau : en passant par la Croix du Calvaire, la Tour Denecourt, les fontaines et la roche Eponge

 

400 mètres plus loin, dans le creux d’une petite muraille de grès que le sentier longe sur la droite, c’est la "fontaine Dorly" construite par Denecourt en 1852 qui est accessible par un petit escalier.

 

Forêt de Fontainebleau, fontaine Dorly

 

Puis, le sentier s’écarte du rebord du plateau pour traverser la « Route Baudrillard », passe au milieu des fougères et atteint la dernière « fontaine » du parcours, la "fontaine Isabelle" construite par Denecourt en 1866.

Forêt de Fontainebleau : en passant par la Croix du Calvaire, la Tour Denecourt, les fontaines et la roche Eponge

 

Ces « fontaines » sont la conséquence du ruissellement des eaux de surface.

 

Le sentier tourne à gauche pour parvenir dans une clairière où se trouve la roche Eponge que Denecourt avait découvert en 1866. Cette curiosité est restée longtemps un but de promenade pour les gens du coin puisqu’une buvette a existé jusqu’en 1940.

Forêt de Fontainebleau : en passant par la Croix du Calvaire, la Tour Denecourt, les fontaines et la roche Eponge

 

A proximité, on trouve une grotte que Colinet mit à jour en 1899 et qui porte son nom (un médaillon en bronze le représentant a été apposé sur la roche juste au dessus de l'entrée).

 

Roche Eponge – Gare SNCF = 1 km

 

De là, on rejoint la gare en suivant toujours le sentier n°2 qui se rapproche de route de Reine Amélie tout en s’installant de nouveau sur les rebords du plateau. Finalement, on retrouve le sentier emprunté à l’aller pour aller à la croix du Calvaire. Puis c’est la roche au médaillon de Némorosa et la descente vers la gare SNCF en longeant l’ancienne piscine.

 

Bonne balade.

 

Cliquer sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

 

Avertissement : l'auteur de ce blog décrit la randonnée à titre informatif et décline toute responsabilité en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit. En conséquence, soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée.

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog.

 

Pour voir mes autres randonnées en forêt de Fontainebleau, cliquer sur les liens ci-dessous :

Balade d'une 1/2 journée en forêt de Fontainebleau (le Rocher Canon)

Forêt de Fontainebleau : circuit rando par le Rocher Canon, le Rocher Saint Germain, le Rocher Cassepot et la tour Denecourt.

Randonnée de Bois le Roi à Fontainebleau - Avon en passant par la forêt de Fontainebleau

Forêt de Fontainebleau : en passant par la Croix du Calvaire, la Tour Denecourt, les fontaines et la roche Eponge

Randonnée en forêt de Fontainebleau : le circuit des points de vue

Forêt de Fontainebleau : en passant par les gorges d'Apremont et de Franchard

Forêt de Fontainebleau : circuit rando par les gorges d'Apremont, les rochers Cuvier Châtillon et le Mont Ussy

Randonnée en forêt de Fontainebleau : le tour des gorges d'Apremont

Le massif des Trois Pignons (forêt de Fontainebleau)

Randonnée dans le massif des Trois Pignons en passant par le Rocher du Guetteur, les Sables du Cul du Chien, le Diplodocus et le Rocher de la Tortue

Le massif des Trois Pignons (forêt de Fontainebleau) : le circuit des 25 bosses en photos

Larchant, le Rocher de la Justice et la Dame Jouanne par le GR 13 (forêt de Fontainebleau)

Randonnée sur le sentier du tour du Golfe de Larchant

Les plus beaux rochers de Fontainebleau

La forêt de Fontainebleau en photos

Une journée à Fontainebleau : visite du château et randonnée en forêt au Rocher d'Avon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Chevalier Dauphinois 14/12/2013 20:38


Diantre !... Que voila une randonnée qui est bien différente de mes ballades Alpines. j'avoue que si un jour mon destrier m'amène proche de cette forêt, je prendrais quelques heures pour
découvrir ces curiosités colorées, lumineuses variées et même historqiues.