Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Hunza : mes plus belles randonnées en montagne et ailleurs

Découvrir le Pays Basque à vélo

1 Avril 2017 , Rédigé par hunza Publié dans #Pays basque

Autour de Saint-Jean de Luz, le Pays Basque offre la possibilité de faire de belles sorties à vélo avec tous ses sites remarquables. De plus, la proximité de la montagne permet de trouver des dénivelés intéressants et celle de l'Espagne de faire un petit tour à l'étranger.

Voici quelques idées de randonnées cyclotouristiques :

 

Pour mieux se repérer, on peut se munir de la carte IGN au 1:100 000 série TOP 100 (référence TOP100166)  Pau - Bayonne.

 

  • Ascain - col de Saint-Ignace - Sare - col de Saint-Ignace - Ascain - Ciboure = 29 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

(Lorsque vous ouvrez Openrunner, cliquer sur l'icône située en haut et à droite de la carte et qui renferme 3 carrés superposés pour obtenir la carte IGN ou la vue satellite)

 

Au départ de Saint-Jean, prendre la D 918.

 

La Rhune

Vue sur la Rhune à la sortie de Saint-Jean de Luz

 

Route très passante. A l'entrée d'Ascain, bifurquer à gauche en direction de Sare. Vous traversez tout le centre ville. En face de l'église, fontaine.

 

Ascain : église

Ascain

 

Puis c'est l'attaque du col de Saint-Ignace. Des panneaux sur le bas côté de la route vous indique le pourcentage et le kilométrage du col. Compter un peu plus de 2 km de montée. Attention l'été, la route est très fréquentée à cause du petit train touristique de la Rhune qui part du col.

 

Col Saint-Ignace

La gare du petit train au col de Saint-Ignace

 

D'ailleurs, s'il fait beau, vous verrez des voitures garées partout de part et d'autre du col.

Col de Saint-Ignace = 169 m d'altitude.

Belle descente avec un beau point de vue sur les montagnes basques.

 

Sare

Sare

 

A Sare, montez jusqu'à la place de l'église. Fontaine sous les arcades de la mairie.

 

Sare

Place de Sare

 

Prendre la rue à gauche pour redescendre. Traverser la D 4. Prendre en direction de la maison Ortillopitz.

 

Sare quartier Helbarrun

 

Lavoir sur la gauche avec eau potable et fraîche. 200 m plus loin, prendre la route qui monte à gauche pour repasser par le col de Saint-Ignace. Au bout du village d'Ascain, carrefour en sens giratoire, continuez sur la route en face (direction Ciboure) qui longe la Nivelle, qui est plus tranquille et plus jolie que la D 918 mais plus étroite.

 

  • Ancienne route de Saint-Pée - Saint-Pée sur Nivelle - Sare - col de Saint-Ignace - Ascain - Ciboure = 36 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

Au départ de Saint-Jean de Luz, prendre la D 810 direction Guétary puis, à peine 100 m après le grand rond point à proximité du parc Duconténia, prendre à droite la vieille route de Saint-Pée (direction déchetterie). Bonne côte à la sortie de Saint-Jean de Luz puis jolies vues sur la Rhune. Après une belle descente, vous rejoignez la D 918 Saint-Jean de Luz - Saint-Pée sur Nivelle. A Ibarron, magnifique maison labourdine et vieux pont à voir. 

 

Ibarron

Maison labourdine à Ibarron

 

Ibarron pont de la vierge

Le pont de la Vierge

 

Saint-Pée sur Nivelle : église

Eglise de Saint-Pée sur Nivelle

 

Après Saint-Pée, au niveau du carrefour giratoire, prendre la D 4 (direction Amotz - Sare). A Cherchebruit, vous laissez de côté la route pour Ainhoa sur la gauche. Belle maison labourdine sur la droite avant d'attaquer une petite côte.

 

Maison labourdine

 

Prendre à droite juste après la petite chapelle Sainte-Catherine.

 

Sare: chapelle Sainte Catherine

Chapelle Sainte-Catherine.

 

Petit raidillon avant de traverser le joli quartier Ihalar de Sare.

 

Sare quartier Ihalar

Quartier Ihalar

 

Vous rejoignez de nouveau la D 4. Au carrefour, la D 4 part à droite pour contourner Sare par le bas. Suivez là sur au moins 1 km avant de prendre à droite la route du col de Saint-Ignace qui passe par la maison Ortillopiz. La fin du parcours est décrite dans le circuit n°1.

 

  • Col d'Ibardin (317 m) aller-retour = 25 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

Vous rendre à Ciboure. Après avoir traversé la Nivelle, au carrefour, prendre direction Urugne puis 200 m plus loin, tourner sur la gauche rue François Mitterrand. 500 m plus loin, vous tournez à gauche (avenue du golf) puis prenez la 1ère route à droite (rue Arnaud Massy) direction Olhette (attention ce n'est pas indiqué!). Rapidement elle va s'élever au dessus de Ciboure. 6 km  plus loin, face à la Rhune, une partie du village d'Olhette.

 

Olhette

Olhette et la Rhune au fond

 

Belle descente pour rejoindre la D 4. Prendre à droite et rouler sur un faux plat pendant 1.5 km. Juste après le camping du col d'Ibardin, c'est la bifurcation pour le col d'Ibardin (D 404). A partir de là, 3 km vous séparent du col situé à 317 m. Des panneaux indiquant le pourcentage de la rampe  (6 à 7 %) et la distance sont plantés sur la bas côté. Si vous pouvez, grimpez le assez tôt le matin car la route est très fréquentée en raison de la présence des ventas au col. Revenir à Saint-Jean de Luz par le même chemin. Sinon, au pied d'Ibardin, au lieu de tourner à droite, aller à gauche. Vous passez par le bas d'Urugne pour rejoindre l'ancienne N 10 et la route a bien moins de charme que celle qui relie Ohlette à Ciboure et, de plus, elle est très passagère.

 

  • Col de Lizarietta (441 m) aller - retour = 52 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

Aller jusqu'à Sare en passant par l'ancienne route de Saint-Pée sur Nivelle, Ibarron, Saint-Pée sur Nivelle et Amotz (voir plus haut). Arrivé au rond point, prendre à gauche la D 308 direction  col de Lizarrieta.

 

Sare chapelle saint-Nicolas

Quartier Istilharte à Sare

 

Pays Basque

Le long de la route avant d'attaquer le col de Lizarrieta

 

La route est très jolie et monte assez peu pendant 5 km puis c'est l'attaque du col et la route se met à monter sévèrement pendant 5 km tout en étant relativement ombragée. Au sommet vous êtes à 441 m d'altitude et à la frontière franco-espagnole. Revenir par la même route. Attention à la descente car la route est étroite et certains virages sont serrés. A Sare, prendre la direction du col de Saint-Ignace, Ascain puis Ciboure (voir plus haut).

 

  • Ascain - col de Saint-Ignace (169 m) - Sare - col de Lizarrieta (441 m) - Etxalar - Vera de Bidassoa - col d'Ibardin (317 m) - Olhette = 63 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

Prendre la direction d'Ascain, puis du col de Saint-Ignace. A Sare, prendre la route du col de de Lizarrieta. Le col franchi, vous vous laissez descendre jusqu'à Etxalar pendant 8 km. La route côté espagnole est magnifique et très roulante. Beaux points de vue. Arrêtez vous un peu à Etxalar pour parcourir le village. Puis la route remonte avant de redescendre vers la nationale Pampelune-Irun qu'on emprunte pendant 4 kms. Attention, car il y a énormément de circulation et surtout de très nombreux camions. Lorsque vous voyez l'indication Vera de Bidassoa, prenez à gauche. Le village est tout en longueur.

 

Vera de Bidassoa

Vera de Bidassoa

 

Au centre, prenez la route qui monte au col d'Ibardin. La montée côté espagnole est bien moins raide que du côté français. 5 km d'ascension. La route est belle. Beaux points de vue sur la Rhune  versant basque espagnol. Au col, vous retrouvez une intense circulation en raison des ventas. Redescendre par Olhette pour rejoindre Saint-Jean de Luz.

 

  • Ascain - col de Saint-Ignace (169 m) - Sare - col de Lizunaga (441 m) - Vera de Bidassoa - col d'Ibardin (317 m) - Olhette = 45 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

Au pied de la descente du col de Saint-Ignace, au giratoire prendre de suite la route à droite, la D 406, direction musée du gâteau basque. Longue montée. Cascade à droite.

 

Plus loin, vous passez devant le musée du gâteau basque. La D 406 descend brutalement  avant de vous offrir une côte qui vous "scie" les jambes. Nouvelle descente puis faux plat pendant plus d'1 km dans un vallon avant que la route ne s'élève de nouveau pour atteindre enfin le col de Lizunaga en Espagne. Fontaine sur le bas côté.

 

Col de Lizunaga

Vue depuis le col de Lizunaga vers Vera de Bidassoa (au fond, les 3 Couronnes)

 

Du col à Vera de Bidassoa (4 km), la route est très roulante et vous n'avez quasiment aucun coup de pédale à donner.

 

Vera de Bidassoa

Vera de Bidassoa

 

Sur la place de Vera, fontaine le long du torrent. Après vous être désaltéré, prenez à droite direction col d'Ibardin.

 

  • Ahetze - Arcangues - Saint-Pée sur Nivelle - Sare - col de Saint-Ignace - Ascain - Ciboure = 51 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

A Saint-Jean de Luz, prendre la D 810 direction Bayonne/Biarritz. Route très fréquentée. Elle longe la zone industrielle de Saint-Jean de Luz. Environ 3 km plus loin, au sommet de la côte, prendre à gauche la route direction Ahetze (4 km.) Vous traversez l'autoroute puis très rapidement la route devient campagnarde. Petit raidillon avant d'arriver au dessus du village d'Ahetze avec son église et ses maisons blanches.

 

Ahetze

Ahetze

 

Rejoindre la D 655 direction Arbonne. La route monte avant de croiser la D 255 que vous empruntez en tournant à gauche toujours direction Arbonne. A l'entrée d'Arbonne, vous allez voir un panonceau avec le sigle cycliste vous indiquant la route direction d'Arcangues. Tournez donc à droite. Petite route très agréable jusqu'à la D 755. Prenez à gauche direction Aracangues. Belle côte pour arriver à Arcangues. Si vous voulez voir l'église, au giratoire allez à gauche sinon tournez à droite direction Saint-Pée sur Nivelle. (D 3). Vous avez une dizaine de kilomètres assez tranquille à faire. A la sortie de la forêt d'Ustarritz, beaux points de vue sur les montagnes basques. Ca descend pour atteindre Saint-Pée sur Nivelle que vous traversez pour aller direction Sare. Voir la suite plus haut.

 

  • Col de Saint-Ignace - Sare - Ainhoa - Dancharia - (Urdax) - Zugarramurdi - Sare - col de Saint-Ignace - Ascain - Ciboure = 52 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

Au pied de la descente du col de Saint-Ignace, au giratoire, prendre la D 4 direction Ainhoa sans passer par le centre de Sare. A Cherchebruit, vous quittez la route direction Saint-Pée sur Nivelle pour suivre la D 4 direction Ainhoa. 2 km plus loin prendre à gauche la D 305 qui monte à travers bois pour finir par un beau raidillon qui vous amène à l'entrée d'Ainhoa. Très joli village. Fontaine au bord de la route près de l'église.

 

Ainhoa

La rue principale d'Ainhoa

 

Continuez vers Dancharia et ses très nombreuses ventas d'où l'intense circulation. Vous êtes en Espagne. Si vous êtes en forme, restez sur la route direction Pampelune pour aller découvrir le petit village d'Urdax au pied du col d'Otxondo (3 km depuis Dancharria).

 

Urdax

Urdax

 

Puis revenez à Dancharia pour prendre la direction Zugarramurdi. Vous pouvez y aller depuis Urdax en passant par les grottes de Zugarramurdi mais franchement la route grimpe avec un pourcentage tel que j'ai mis pied à terre. En passant par Dancharia, la route est belle même si elle grimpe fort au début sur plus d'1 km. Dancharrria - Zugarramurdi = 4 km. Là encore très joli village. Fontaine sur la place de l'église.

 

Zugarramurdi

Zugarramurdi

 

A Zugarramurdi, prendre la route en direction de la venta Berrouet / frontière française. Plus loin, on rejoint la route qui vient du col de Lizarrieta. Aller à Sare puis col de Saint-Ignace, Ascain et Ciboure. 

 

  • Saint-Pée sur Nivelle - Espelette - Itxassou - Louhossoa - Pas de Roland - Itxassou - col de Pinodieta - Ainhoa - Sare - col de Saint-Ignace - Ascain = 90 km

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

Au départ de Saint-Jean de Luz, prendre la D 918 en direction de Cambo les Bains. Après Saint-Pée sur Nivelle, la route  passe à proximité du lac de Saint-Pée, puis faux plat et grosse côte jusqu'à Amezpetu. Descente vers Souraïde puis terrain plat jusqu'à Espelette.

 

Espelette

Espelette

 

Prendre sur la droite D 248 direction Itxassou. Traverser Itxassou pour rejoindre la D 918 direction Saint-Jean Pied de Port qui est très passagère. Voir l'église de Louhossoa et reprendre la D 918 jusqu'à Pont Noblia. Traverser la Nive.

 

Pont d'enfer à Pont Noblia

Pont Noblia : le pont d'Enfer

 

On peut monter à Bidarray (gros raidillon) sinon prendre à droite la D 349 direction Itxassou par le Pas de Roland. Route étroite avec de nombreux raidillons à franchir pour arriver à Itxassou.

 

Mont Baïgura

Mont Baïgura

 

Le Pas de Roland

Le Pas de Roland

 

Itxassou

Itxassou

 

A Itxassou, emprunter la D 248 pour revenir à Espelette. A la sortie d'Espelette, prendre sur la droite la D 20 direction Ainhoa / Dancharia. Passage par le col de Pinodieta (117 m d'altitude) puis descente jusqu'à Ainhoa. Juste avant l'arrivée au village prendre à droite la   D 305 direction Sare / petit train de la Rhune (voir description plus haut).

 

 

  • Col de Saint-Ignace - Sare - Ainhoa - Dancharia - col d'Otxondo - Elizondo - Errazu - col d'Ispéguy - Saint-Etienne de Baïgorry - Saint-Martin d'Arrossa -  Pont Noblia = 91 km (Itxassou - Espelette - Ascain = 135 km)

 

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

 

Partir en direction de Sare par le col de Saint-Ignace, puis continuer sur la D 4  direction Saint-Pée sur Nivelle. Arrivée au hameau de Cherchebruit , tourner à droite en direction de Ainhoa / Dancharia et, 1.9 km plus loin, prendre à gauche la D305 pour se rendre à Ainhoa. De là, suivre la D 20 (route passagère en raison des ventas de Dancharia) en direction de la frontière espagnole. A Dancharia (70 m d'altitude), continuer tout droit sur la N 121 (route passagère) pour franchir le col d'Otxondo (574 m d'altitude) puis descendre dans la vallée du Baztan. Si vous vous voulez raccourcir la rando, éviter Elizondo et prendre la NA 2600 direction Erratzu dont le croisement avec la N 121 est à 7.9 km du col d'Otxondo. Après Erratzu (290 m d'altitude), route très roulante qui grimpe avec de très larges lacets jusqu'au col d'Ispéguy (671 m d'altitude). La descente du col jusqu'à Saint-Etienne de Baïgorry (155 m d'altitude) est à fort pourcentage sur 8 km.

 

Château de Saint-Etienne de Baïgorry

 Le château et le pont "romain" de Saint-Etienne de Baïgorry

 

De Saint-Etienne de Baïgorry à Saint-Martin d'Arossa, route très roulante. 

 

Saint-Martin d'Arossa

Saint-Martin d'Arossa

 

Possibilité de prendre le train à Saint-Martin d'Arossa ou Pont Noblia (ligne Bayonne  -Saint-Jean Pied de Port) ou de continuer par la D 918 jusqu'à Itxassou, puis la D 248 jusqu'à Espelette pour y retrouver la D 918 qu'on suit jusqu'à Saint-Jean de Luz. 

Bonnes randos. 

6134979

N'hésitez pas à poster un commentaire et si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

NB : les itinéraires, les horaires, les tarifs et les temps de parcours sont donnés à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de l'auteur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article