La Rochelle, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Quand on évoque La Rochelle, c'est d'abord la carte postale du vieux port bordé de maisons blanches et flanqué de deux tours massives qui nous vient à l'esprit. Et bien souvent, ça peut suffire pour qu'on se dise qu'il faudrait prévoir d'y aller pour se promener le long des quais, flâner dans les ruelles de la vieille ville bordés d'arcades et profiter de la douceur de son climat à la terrasse d'un café. La Rochelle, c'est une des plus belles villes de la côte atlantique avec une riche histoire à découvrir ou à redécouvrir. C'est aussi des musées et des plages. Capitale de la Charente Maritime, La Rochelle est bien plus qu'une étape sur la route des îles de Ré ou d'Oléron.

La Rochelle, les lieux incontournables à visiter

 

Comment venir à La Rochelle :

  • En train (compter environ 2h35 et 3h00 de temps de trajet en TGV au départ de Paris pour une distance de 470 km) : 

Pour les horaires de trains, cliquez ici

 

  • En bus :

Depuis la loi Macron de 2015 sur la libéralisation du voyage en autocar longue distance, des opérateurs ont ouvert des lignes de bus à bas coût qui desservent La Rochelle :

Pour plus d’informations sur Flixbus, cliquez ici

Pour plus d’informations sur Blablabus, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage :  https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

L'office du tourisme se trouve au n°2 du Quai Georges Simenon, au bout de l'avenue du Général de Gaulle qui part en face de la gare SNCF.

Pour consulter le dépliant sur La Rochelle distribué par l'office du tourisme, cliquez ici

Pour consulter le plan de La Rochelle sur OpenStreetMap, cliquez ici

Pour afficher La Rochelle et ses environs sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo :

Pour la consulter, cliquez ici

 

Se déplacer dans La Rochelle :

Les transport en commun de la ville sont exploités sous la marque "Yelo".

Pour plus d'informations sur les bus, les bateaux et les vélos, cliquez ici

 

Brève histoire de La Rochelle

 

10ème siècle : fondation de La Rochelle. Les premiers habitants sont arrivés par la mer car l'endroit était entouré de marécages et ils se sont installée sur une petite roche d'où le nom qui sera donnée à la cité .

1130 : début de la construction de la première fortification.

1130 - 37 : La Rochelle obtient du duc d'Aquitaine une charte qui la rend libre.

1152 : Aliénor d’Aquitaine épouse Henri de Plantagenêt et, en 1154, ils vont devenir roi et reine d’Angleterre en 1154.

Bien protégée par les îles de Ré et d'Oléron, l'importance du port de la Rochelle ne va pas cesser de croître grâce aux échanges avec l’Angleterre et l’Europe du nord (ligue hanséatique) qui achètent du sel qui permet de conserver la nourriture, du vin qui est produit aux alentours, du tissu, etc ...

Mai 1199 : Aliénor d’Aquitaine confirme le statut de commune libre de La Rochelle.

1224 : la Rochelle est rattachée au royaume de France de Louis VIII lors d'une guerre menée contre les Anglais.

13-15ème  siècle : La Rochelle devient le port français le plus important de la côte atlantique.

8 mai 1360 : lors du traité de Brétigny (guerre de 100 ans), La Rochelle revient aux Anglais.

23 juin 1372 : bataille navale de La Rochelle lors de laquelle la flotte anglaise est détruite par la flotte franco-espagnole ce qui permettra au roi de France, Charles V, de récupérer peu à peu les terres perdues  lors du traité de Brétigny. Du Guesclin fait son entrée à La Rochelle en août 1372.

1510 : début de l’exploitation des bancs de morues au large de Terre Neuve.

1568 : La Rochelle devient protestante.

1598 : l'Edit de Nantes permet aux protestants d'avoir des places fortes et La Rochelle en fait partie.

10 septembre 1627 : début du siège de La Rochelle sur ordre du cardinal de Richelieu qui veut faire l’unité du royaume et qui redoute la puissance de la place forte protestante soutenue par l’Angleterre. La ville capitulera le 29 octobre 1628 après avoir vécu une terrible famine. Le bilan humain est très lourd puisqu'il y aurait eu entre 15 et 20 000 morts sur une population de 25 000 habitants. Richelieu fera raser les fortifications hormis les trois tours et la courtine du front de mer toujours visibles de nos jours.

1685 : la révocation de l'Edit de Nantes va conduite de nombreux Rochelais à s'exiler.

Fin 17ème siècle : de nouvelles fortifications sont élevées.

17 et 18ème siècle : c'est la grande période de prospérité du port grâce au commerce avec la Nouvelle France (Canada) et les Antilles (traite négrière) sans oublier aussi l'établissement de relations commerciales avec l’Inde et la Chine.

1716 : le roi autorise les armateurs français à pratiquer la traite négrière de façon à satisfaire le besoin en main d'oeuvre des exploitations coloniales.

1763 : traité de Paris : la France perd le Canada à l'issue de la guerre de 7 ans. Dès lors, La Rochelle va se tourner vers le commerce triangulaire principalement avec Saint-Domingue (Haiti) d’où elle ramenait du sucre. Ainsi, à la fin du 18ème, La Rochelle deviendra le second port en importance dans l'activité négrière derrière Nantes (427 voyages attestés en tout et 130 000 esclaves transportés).

1791 : la révolte des esclaves à Saint-Domingue marque le début du déclin du port de la Rochelle que l' abolition de l'esclavage proclamée en 1794 par la Convention va accentuer en mettant fin à la traite négrière au départ de La Rochelle.

6 septembre 1847 : inauguration de l'arrivée du chemin de fer à La Rochelle.

1890 : création d’un port en eau profonde à la Pallice pour faire face à l’envasement du vieux port de La Rochelle et permettre de recevoir à quai les gros navires.

1939-45 : les Allemands établissent une base sous marine  à la Pallice.

 

Visite de La Rochelle
(75 720  habitants en 2020)

 

La loi du 4 août 1962 (loi Malraux) a été utilisée par la municipalité pour mettre en place un secteur sauvegardé en 1970 d'une superficie de 75 hectares qui permettait de sauver et de mettre en valeur le patrimoine bâti historique tout en l'adaptant aux évolutions de la vie contemporaine. En 2008, il passait à 180 hectares.

La Rochelle a aussi été une ville pionnière pour la mise en place d'un secteur piétonnier en 1975 ainsi que des vélos en libre service à partir de 1976 et des pistes cyclables.

Le vieux port et les tours : c'est le site incontournable de la ville.

Le vieux -port : il a été creusé au 13ème siècle pour remplacer le port primitif de La Rochelle qui se trouvait sur la rivière "Laffond" qui traverse l'actuel parc Cherruyer et qui était devenu trop petit pour faire face à l’augmentation du trafic commercial.

La tour Saint Nicolas : haute de 42 m, elle a la particularité d'être légèrement inclinée depuis son élévation entre les années 1345 et 1376 car elle a été construite sur de la vase à la différence des autres tours. Elle servait à la fois de tour de défense du port et de point d'attache de la chaîne de la tour de la Chaîne.

 

La Rochelle, tour Saint-Nicolas

 

- La tour de la Chaîne : construite entre 1382 et 1390, elle était haute de 34 m alors que de nos jours elle n'en mesure plus que 24 m. C'est ici qu'était fixée la chaîne qui servait à barrer l’accès au port en la reliant à la tour Saint-Nicolas.

- la tour de la Lanterne : son origine remonte au 12èmesiècle car elle servait à défendre le premier port de La Rochelle. Remaniée entre 1445 et 1476, elle a servi de phare (c'était le premier sur la côte atlantique) et de résidence au désarmeur des nefs, chargé de désarmer les bateaux qui entraient dans le port. Avec la flèche gothique qui la surmonte, elle atteint la hauteur de 55 m.
Du 16ème  siècle à la révolution, elle servit de prison (600 graffitis de détenus sont gravés sur les murs de la tour).

Pour plus d'informations sur la visite des 3 tours, cliquez ici

Pour ceux qui veulent se baigner, sachez que la plage de la Concurrence se trouve à moins de 200 m à pied de la tour.

Les tours de la Chaîne (à gauche) à et Saint-Nicolas (à droite)

Les tours de la Chaîne (à gauche) à et Saint-Nicolas (à droite)

 

Le centre historique et ses ruelles tortueuses :

En venant du vieux port, on peut y accéder en passant par :

- la porte de la Grosse Horloge (12ème siècle) : c'était une des porte de la ville fortifiée sur laquelle on installa en 1478 un campanile abritant une horloge en 1478. Cette tour gothique a été remaniée en 1746 avec l'ajout d'un campanile.

- l'Hôtel de ville avec sa belle façade à l'italienne érigée sous Henri IV derrière un mur d'enceinte construit à la fin du 15ème - début 16ème siècle. Il vient tout juste d’être rénové suite à l'incendie qui l'avait en partie détruit le 28 juin 2013. 

la cathédrale Saint-Louis de La Rochelle construite à partir de 1742. A l'intérieur, on peut y voir de nombreux ex-votos.

- La maison Henri II au n°11 de la rue des Augustins présente une façade renaissance richement décorée (milieu 16ème siècle).

- la maison Nicolas Venette au n°1 de la rue Nicolas Venette :  construite au début du 17ème, elle présente une curieuse façade sur laquelle ont été sculptées des phrases latines et des têtes sculptées de médecins de l'Antiquité et du Moyen Âge. 

- Le cloître des Dames Blanches (6 rue Saint-Michel) :  il faisait partie du couvent des Recollets construit par les Franciscains après le Grand Siège au 17ème siècle. Après la Révolution, les religieuses, "les Dames blanches" vinrent s'y installer. En 1988, la ville racheta les bâtiments. 

En se promenant dans les rues du centre, on peut voir des maisons à colombages, des hôtels particuliers du 17ème et 18ème siècle et des arcades qui témoignent du passé marchand de la ville puisqu'elles leur permettaient de se protéger des intempéries.

Quelques belles maisons à voir

- au croisement de la rue Chaudrier et de la rue Eugène-Fromentin, une maison du 17ème siècle à tourelle d'angle et escalier sur corbeau sculpté.

- Juste à côté, au  n°6 de la rue Chaudrier se trouve une maison ancienne à pans de bois

à l'entrée de l'impasse Tout-Y-Faut, une maison du 15ème siècle à pans de bois, meneaux de bois et haute lucarne fait face à une maison du 16ème siècle, en pierre.

la rue des Merciers avec ses arcades et quelques maisons à colombages

- la rue des Escales avec ses arcades et son pavage ancien fait de gros galets ronds provenant du Canada.

 

Les musées :

Dans le centre ville :

- Le musée des Beaux-Arts situé dans le magnifique hôtel particulier Crussol d’Uzès construit entre 1773 et 1777 : c'est un musée à la taille modeste (pas indispensable à visiter si vous disposez de peu de temps)

Pour plus d’informations sur le musée, cliquez ici

- Le musée du Nouveau Monde situé dans un hôtel particulier du 18ème siècle ayant appartenu à Fleuriau, un armateur mais aussi planteur à Saint-Domingue : pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur les relations commerciales entre La Rochelle et le continent américain ainsi que sur la traite négrière.

Pour plus d’informations sur le musée, cliquez ici

 

De l'autre côté du vieux port, 
soit on y va à pied, soit on peut traverser le chenal en bateau avec le passeur électro solaire (payant)

Le passeur électro solaire qui permet de traverser le chenal

Le passeur électro solaire qui permet de traverser le chenal

 

- l'Aquarium qui est premier site touristique de Charente-Maritime. Il totalise 12 000 animaux marins de 600 espèces différentes.

Pour plus d’informations, cliquez ici

- Le musée maritime qui s'est installé le long des quais du bassin des Chalutiers : 

Il raconte l'histoire de la cité portuaire de La Rochelle et permet de visiter 3 bateaux à quai : le navire météo "France 1", le remorqueur "Saint Gilles" et le chalutier "Angoumois".

Pour plus d’informations sur le musée, cliquez ici

Le musée des automates et celui des modèles réduits : pour les passionnés de petits trains, de bateaux, etc ...

Pour plus d’informations sur le musée, cliquez ici

 

Les plages : 

- la plage de la Concurrence : sa proximité avec la tour de la Lanterne fait qu'elle est toute proche du centre ville.

- la plage des Minimes : elle se trouve juste derrière la digue qui protège le port de plaisance et est éloigné de plus de 3 km du centre ville.

- la plage de Chef de Baie (quartier de Port-Neuf, près du port de la Pallice) : c'est la plus lointaine avec plus de 5 km à faire à pied. 

 

Quelques mots sur le port de la Rochelle :

Le quartier du Gabut a été construit dans un style scandinave d'après les plans d"un architecte danois pour témoigner du passé rochelais (commerce du sel et du vin au Moyen Age avec l'Europe du Nord).

Le port de commerce, qui est situé à La Pallice, se place au 6ème rang français (devant Bordeaux) en terme de tonnage avec un trafic total de 9,8 millions de tonnes en 2049.

Le port de pêche a quitté le bassin des Chalutiers creusé en 1862 pour Chef de Baie La Pallice en octobre 1994.

Le port de plaisance, Les Minimes créé en 1972, peut accueillir 4 500 bateaux.

 

Bonne visite

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format paysage pour les agrandir.

Publié dans Nouvelle Aquitaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article