De Naples à Sorrente avec la Circumvesuviana

Publié le par hunza

C’est depuis Naples, une des villes les plus anciennes du bassin méditerranéen, que part un train à voie métrique au charme désuet, le Circumvesuviana. Son nom décrit sa géographie ferroviaire puisqu’il contourne l’un des plus célèbres et dangereux volcans du monde, le Vésuve.

Le Vésuve

Le Vésuve

 

Un peu d’histoire :

 

C’est le 9 février 1891 que la compagnie de chemin de fer Naples - Ottaviano (Società Anonima Ferrovia Nola Ottaviano) inaugure une ligne de chemin de fer à voie étroite (écartement de 95 centimètres) longue de 23 km reliant Naples à San Giuseppe Vesuviano.

Puis d‘autres lignes sont construites et, en 1904, le train fait le tour du Vésuve en passant soit par Pompéi, soit par Ottaviano.

En novembre 1940, le chemin de fer arrive à Castellamare Di Stabia puis, le 6 janvier 1948, il parvient à Sorrente distant de seulement 12,5 km après la construction de plusieurs tunnels d’une longueur cumulée de 10 km.

En 1985, la Circumvesuviana est rachetée par l’Etat et, le 27 Décembre 2012, elle intègre l'Ente Autonomo Volturno (EAV) qui est une société par holding appartenant à la région Campanie.

 

 

Le plan du Circumvesuviana :

 

• Naples - Barra - Ottaviano - Poggiomarino - Sarno : 38,4 km de long

• Naples - Barra -Torre Annunziata – Castellammare Di Stabia - Sorrente : 42,4 km de long

• Naples - Barra - Torre Annunziata – Poggiomarino - Sarno : 42,7 km de long

• Naples - Pomigliano d'Arco - Nola - Baiano : 38,6 km de long

• la branche Pomigliano d'Arco - Acerra longue de 3 km.

Plan issu de Wikipedia

Plan issu de Wikipedia

 

Pour toutes les informations pratiques du Circumvesuviana, cliquez ici

 

Le matériel

 

Actuellement, le matériel est composé des anciennes automotrices ETR comprenant les séries FE 220 et T21 et, depuis quelques années, des Métrostar. Ils fonctionnent tous sous une caténaire alimentée en courant continu à 1 500 volts et sont composées de 3 caisses qui peuvent circuler en UM (unités multiples limitées à 3).

  • Les automotrices SFSM ETR FE 220 ont été mises en service entre 1971 et 1978 tandis qu’un matériel légèrement différent, le T 21 l’a été entre 1989 et 1993. Leur vitesse maximale est de 90 km/h pour une puissance de de 680 kw.
  • A partir de 2008, des rames SFSM ETR 200 surnommées ''Metrostar'' commencent à être mise en service sur le Circumvesuviana. Pouvant atteindre la vitesse de 120 km/h et déployant une puissance de 1 020 kw.

Malheureusement toutes les rames sont taguées ....

A Pioppaino, l'ETR 084 à destination de Naples attend le croisement de l'ETR en direction de Sorrente (19 juillet 2019)

A Pioppaino, l'ETR 084 à destination de Naples attend le croisement de l'ETR en direction de Sorrente (19 juillet 2019)

ETR 212 Metrostar à Castellamare Di Stabia (19 juillet 2019)

ETR 212 Metrostar à Castellamare Di Stabia (19 juillet 2019)

ETR 040 à Castellamare Di Stabia (19 juillet 2019)

ETR 040 à Castellamare Di Stabia (19 juillet 2019)

ETR 053 à Sorrento (19 juillet 2019)

ETR 053 à Sorrento (19 juillet 2019)

 

Mon voyage de Naples à Sorrente en train :

 

Long de 43 km, c’est un voyage qui dure théoriquement 1 heure. Mais, comme une longue portion de la ligne est à voie unique, les trains sont souvent en retard et on comprend bien vite que les horaires officiels ne sont guère respectés…. De plus, il existe 2 types d’offres ente Naples et Sorrente :

- la plus économique qui vous fait emprunter le train omnibus qui est souvent bondé en été et qui est assuré avec du matériel vieillissant (ETR FE 220).

- la plus confortable qui est un peu plus cher mais qui vous permet d’emprunter un train semi-express, le Campania Express, assuré avec du matériel plus récent (Metrostar). Mais, de semi-express, il n’en a que le nom car il n’est pas plus rapide que l’omnibus en raison de la très mauvaise régularité de cette ligne …. A l’intérieur de l’automotrice, un contrôleur veille à ce que les personnes munies du billet pour le train économique ne resquillent pas en montant dans le semi-express ! Il n’y a pas qu’en France, que la fraude existe ….

 

La ligne se divise en plusieurs branches au départ de Naples (963 000 habitants) et la principale a pour destination Sorrente, ville de villégiature et dont les environs sont connus pour être le territoire des oliviers et surtout des citrons avec lesquelles on produit le limoncello.

Citrons de Sorrente

Citrons de Sorrente

 

Au départ de Naples, il y a deux gares : Napoli Porta Molana qui est la gare tête de ligne et Napoli Garibaldi qui est la principale car elle fait correspondance avec la gare centrale des FS (chemins de fer italiens).

 

Vieux Naples, Spaccanapoli

Vieux Naples, Spaccanapoli

 

Après avoir traversé la banlieue de Naples, la double-voie s’approche du Vésuve dont les pentes s’élèvent vers le ciel sur une hauteur de 1 300 mètres. On peut d’ailleurs s’y rendre en excursion depuis la station d’Ercolano Scavi où des cars attendent le touriste qui veut voir de très près le cratère, sentir les fumerolles et profiter d’une vue exceptionnelle sur route la baie de Naples. C’est aussi depuis cette gare qu’on peut se rendre à pied à Herculanum qui est situé à 500 mètres de distance, face à la mer. Enseveli lors de la catastrophique éruption du Vésuve survenu en l’an 79 après J.-C., ce site archéologique de 4,5 hectares est fouillé depuis le 18ème siècle. Grâce aux découvertes qui y ont été faites, il a permis de mieux comprendre la vie des Romains au 1er siècle après J.-C.

Herculanum

Herculanum

 

A Torre Annunziata, les voies en direction de Sorrente se séparent de celles qui partent en direction de Poggiomarino. La gare suivante est celle de Pompei Scavi avec sa belle couleur rouge. Elle est très fréquentée par les touristes, car, elle se trouve à proximité de l’une des portes d’entrée du site mondialement connu de Pompéi découvert en 1748 et qui couvre une superficie de 66 hectares dont les trois cinquièmes ont été fouillés. Comme Herculanum, la cité romaine a été ensevelie lors de la catastrophique éruption du Vésuve en l’an 79 après J-C. qui a causé la mort de nombreux habitants dont les corps pétrifiés ont été retrouvés et conservés grâce à des moulages.

Le forum de Pompéi côté des Monts Lattari

Le forum de Pompéi côté des Monts Lattari

Le forum de Pompéi côté Vésuve

Le forum de Pompéi côté Vésuve

Pompéi : moulage d'un homme couché sur le sol

Pompéi : moulage d'un homme couché sur le sol

 

C’est après Pompéi Scavi que débute la voie unique avec certaines gares du parcours qui sont aménagées pour permettre les croisements de trains. La ligne de chemin de fer continue de suivre de loin la belle courbe de la baie de Naples dans une zone dense en habitations pour arriver en gare de Castellamare Di Stabia, autre cité beaucoup moins connue que Pompéi et Herculanum mais qui a elle aussi été victime de l’éruption du Vésuve. On y a retrouvé quelques mosaïques qui sont exposées au musée archéologique de Naples et quelques vestiges de la cité antique y sont encore visibles. Mais rien de comparable avec Pompéi et Herculanum, d’autant plus que, de nos jours, c’est une ville (65 000 habitants) au passé industriel qui a été victime de la crise économique. D’ailleurs, on aperçoit à l’entrée de la cité de nombreuses ruines d’usines. A Castellamare Di Stabia, la gare est proche de la mer mais surtout elle se trouve au pied d’une chaine de montagnes, les Monte Lattari. Un téléphérique pour le sommet du mont Faito (1 131 mètres d’altitude) se trouve juste à côté du bâtiment voyageurs. Quelques centaines de mètres après la gare, la ligne de chemin de fer s’engage sous un tunnel et d’autres suivront jusqu’à Sorrente car le relief de la péninsule est très accidenté.

Castellamare Di Stabia côté Vésuve

Castellamare Di Stabia côté Vésuve

Castellamare Di Stabia côté Mont Faito

Castellamare Di Stabia côté Mont Faito

 

C’est entre les gares de Castellamare Di Stabia et de Vico Equense que se trouve le plus long tunnel avec deux arrêts souterrains à Pozzano et Srajo. La gare de Vico Equense est située entre deux tunnels. Puis, c’est celle de Selano dont le quai se trouve sur un viaduc offrant de belles vues de part et d’autre. Quand le train repart, c’est de nouveau pour pénétrer sous un tunnel mais c’est le dernier avant d’arriver à Meta. A partir de là, le relief s’assagit et le train en profite pour se faufiler entre les maisons et une végétation luxuriante avant de parvenir au terminus.

Sorrente

Sorrente

 

Sorrente est une ville de 16 000 habitants qui fait face à Naples et au Vésuve, à l’autre extrémité de la baie. On y vient surtout pour profiter de la mer (les hôtels y sont nombreux), du centre historique mais aussi de sa proximité avec l’île Capri bien connue de la jet set ainsi que de la magnifique côte amalfitaine classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco tout comme les sites archéologiques de Pompéi et d’Herculanum.

 

Bon voyage.

Coucher de soleil sur la baie de Naples

Coucher de soleil sur la baie de Naples

 

Voir aussi mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Visiter Naples en deux jours

Visiter Naples et ses environs en une semaine

Visiter la cité antique de Pompéi

Visiter la cité antique d'Herculanum

Visite de Salerne et Paestum

Visiter l'île de Capri en une journée

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog.

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

Publié dans Italie, Ferroviaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article