Croatie, croisière de 8 jours en mer Adriatique

Publié le par hunza

Depuis quelques années, la Croatie est devenue une destination phare du tourisme en Europe. En fait, il s'agit surtout de la région de la Dalmatie qui borde la mer Adriatique. Du soleil, une mer chaude aux eaux cristallines, une nature préservée, un patrimoine culturel exceptionnel, un bon rapport qualité prix attractif, des infrastructures développées et un pays sûr sont les ingrédients gagnants de cet attrait grandissant. Et pour profiter au mieux des îles et du plaisir de la navigation, quoi de mieux qu'une croisière. Plusieurs voyagistes en proposent et c'est pour moi l'une des meilleures façons de visiter cette région aux  1 200 îles et îlots.

 

Présentation du voyage

Départ et arrivée à Split d'une croisière de 8 jours avec des escales dans les îles parmi les plus touristiques de Dalmatie, à savoir Šolta, Hvar, Mljet, Korčula et Brač. Sans oublier la visite de la ville de Dubrovnik.

 

Météo en Croatie :

Pour la consulter, cliquez ici

Attention, les mois d'été peuvent être très chaud avec des températures supérieures à 30 degrés.

 

Une brève histoire de la Dalmatie

 

- A partir du 6ème siècle avant J.-C., des Grecs fondent des colonies sur la côte dalmate.

- 219 avant J.-C. : début de la domination romaine qui va durer jusqu'à la fin du 5ème siècle après J.-C..

- 6ème siècle : début de l'arrivée des Slaves en Dalmatie.

- A partir du 10ème siècle, les Vénitiens interviennent en Dalmatie et installent définitivement leur souveraineté en 1409.

1797 : le traité de Campo Formio met fin à la République de Venise et la Dalmatie passe sous la souveraineté de l'empire Habsbourg jusqu'en 1918 avec un intermède d'occupation française entre 1806 et 1814).

1918-20 : présence italienne.

1920 : le traité de Rapallo rattache la Croatie dont fait partie la Dalmatie au Royaume de Yougoslavie.

1991 : la Croatie déclare son indépendance.

 

VOYAGE DE 8 JOURS EN DALMATIE  

1er jour 

 

Split est lieu de départ de la croisière en bateau. Pour la visite de la ville, voir mon article en cliquant sur le lien suivant : Split, les lieux incontournables à visiter

 

Split - Ile Šolta

 

Entre les ports de Split et de Stomorska, la navigation dure 1h pour parcourir 10 miles environ.

Stomorska (245 habitants environ) : c'est un village de pêcheurs. Le port, qui est très animé les soirs d'été (bars, restaurants), est le plus ancien de l'île (16ème siècle). 
Présence d'une petite plage de galets avec douche sommaire à l'entrée du port.

Ile de Solta, Stomorska

Ile de Solta, Stomorska

 

2ème jour

 

Ile Šolta - île de Hvar

 

Entre les ports de Stomorska et de Hvar, la navigation dure 1h45 pour parcourir 19 miles environ.

HVAR (4 100 habitants environ) : on la surnomme aussi le "Saint-Tropez" croate.

A voir :  

- la pjaca : c'est la grande place de Hvar, avec son beau dallage en pierre de Brač, qui, aménagée en 1449, s'étend depuis l'extrémité du port jusqu'à la cathédrale. 

- La cathédrale Saint-Etienne (entrée payante) : détruite par les Ottomans lors de leur passage le 19 août 1571, la durée de sa reconstruction s'étala du 16ème au 17ème. Belle façade mélangeant les styles renaissance et baroque.

- l'Arsenal (14ème siècle) : il a été reconstruit après les destructions des Ottomans en 1571 et, à l'étage, il abrite l'un des plus anciens théâtre d'Europe depuis 1612.

- Le couvent franciscain (fin 15ème siècle) construit en bord de mer au sud du port : il se visite (entrée payante) pour son cloitre et son musée.

La Forteresse Fortica encore appelée forteresse espagnole (Španjola) : sa construction a débuté en 1282 à l'initiative des Vénitiens. Située sur la hauteur qui surplombe le centre ville, on y accède à pied en 15-20 minutes en empruntant l'une des charmantes ruelles pentues qui part de la pjaca. C'est en se réfugiant dans le fort lors de l'attaque ottomane en 1571 que la plupart des habitants de Hvar survécurent.
Belle vue depuis le fort sur Hvar et les îles (entrée payante). 

- les remparts au nord de la pjaca qui datent du 13ème siècle.

Restaurant à conseiller : le Mizarola 

Hvar

Hvar

Croatie, cathédrale Saint-Étienne de Hvar

Cathédrale Saint-Etienne

 

Hvar, Croatie

 

Hvar, le campanile de la cathédrale Saint-Etienne et, en arrière plan, la forteresse espagnole

Hvar, le campanile de la cathédrale Saint-Etienne et, en arrière plan, la forteresse espagnole

 

Randonnée possible au départ de Milna accessible par bus ou taxi : long de 6 km, le parcours longe la mer jusqu'à Hvar avec arrêt baignade dans un lieu idyllique, la très belle plage "beach Robinson" aux eaux cristallines.

A noter que sur l'île de Hvar, la lavande est toujours cultivée d'où la présence de magasins qui proposent des produits dérivés aux touristes.

 

Ile de Hvar - presqu'île de Pelješac

 

Entre les ports de Hvar et Kuciste, la navigation dure 4h pour parcourir 38 miles environ.

A voir : quelques maisons de capitaines.

Presqu'île de Peljesac, Kuciste

Presqu'île de Peljesac, Kuciste

 

3ème jour

 

Montée à pied au monastère franciscain de Notre-Dame des Anges (dénivelé  de 150 m).

Situé sur les pentes du mont Saint-Elias (Sveti Ilija) qui culmine à 961 m d'altitude, le couvent qui a été fondé au 15ème siècle est encore habité par des moines. Il se visite (entrée payante) pour y voir l'église, le cloître et un petit musée de la marine avec de nombreux ex votos. A l'extérieur, la vue est époustouflante sur le canal de Pelješac et les iles de Korčula, Mljet et Lastovo .

Monastère des Anges

Monastère des Anges

Ile de Korčula

Ile de Korčula

 

Presqu'île de Pelješac -  Ile de Korčula

 

Entre les ports de Kuciste et Korčula, la navigation dure 1/4 d'heure pour parcourir 2,6 miles environ.

 

KORCULA (3 200 habitants environ) : on la surnomme aussi le "petit Dubrovnik". Fondée par les Grecs, cette cité fortifiée entre le 13ème et le 15ème siècle fait partie des plus beaux sites de Croatie. 

Il est possible d'en faire le tour par la promenade longeant les remparts dont une grande partie est bordée par des cafés et des restaurants. Sinon, pour l'entrée principale, il faut passer sous la tour Veliki Revelin (la porte de la terre ferme) datant de 1485 à laquelle on accède en empruntant l'escalier-pont construit en 1863. On accède à une petite place où se trouvent l'hôtel de ville qui fait face à l'église Saint-Michel et d'où part la rue principale sur un axe nord-sud avec, de chaque côté, des ruelles disposées en "arêtes de poisson".  

A voir :

- la cathédrale Saint-Marc (entrée payante et possibilité de monter au clocher) : édifiée entre la mi 15ème et le début du 16ème siècle, elle se trouve au point le plus haut de Korčula. Elle présente une belle façade occidentale avec, entre autres, les sculptures de deux lions tenant entre leurs pattes un agneau qui surmontent Adam et Eve représentées dans une drôle de position ....

- le palais Gabrijelis (en face de la cathédrale) : il date du 15ème-16ème siècle et abrite le musée de la ville.

- la Maison de. Marco Polo : construite au 15ème siècle de style gothique, c'est ici que serait né au ... 13ème siècle Marco Polo mais on n'en a pas la preuve. Tout ce que l'on sait au sujet de sa présence est qu'il a été fait prisonnier lors d'une bataille livrée près de Korčula entre navires vénitiens et génois en 1298.
Transformée en musée, la maison se visite.

Quelques adresses à Korčula :

- Cukarin : c'est une pâtisserie très réputée

- tour "Kanavelić": la demi-tour médiévale est occupée par le restaurant Kanavelić

- tour " Zakerjan" qui, elle aussi, est une demi-tour dans laquelle s'est installé le bar à cocktails "Massimo". La particularité est que pour aller boire un verre sur la terrasse, il faut emprunter une échelle ... raide et si la montée se fait facilement, attention à la descente après avoir bu !!!

N'oubliez pas de déguster le vin blanc sec produit au grâce au cépage Grk originaire de l'île de Korčula.

Pour prendre une belle photo de Korčula vue d'en haut, se rendre place de la Réconciliation et, au lieu de longer la mer, prendre la ruelle "Ulica Bernarda Bernardi" qui part en en montée" en direction de "Forteca" (une tour anglaise) et, lorsque vous croisez la première route, prendre à gauche et marcher jusqu'à trouver le point de vue entre les arbres.

Korčula

Korčula

 

Ile de Korčula - presqu'île de Pelješac

 

Entre les ports de Korčula et Trstenik, la navigation dure 1h30 pour parcourir 15 miles environ.

A Trstenik, il y a possibilité de de goûter aux vins produits dans les vignobles environs tels le Pošip, un vin blanc de couleur jaune ou/et le dingač, un vin rouge.

 Trstenik

Trstenik

 

4ème jour

 

Journée passée à Dubrovnik avec un trajet effectué en autocar. Pour lire mon article sur Dubrovnik, cliquez sur le lien suivant : Dubrovnik, les lieux incontournables à visiter

 

Presqu'île de Pelješac - Ile Mljet

 

Au retour, le soir, entre les ports de Trstenik et Polače, la navigation dure 1h pour parcourir 9 miles environ. 

 

5ème jour

 

Randonnée de 10 km environ à travers une partie du parc national de l'île de Mjet (entrée payante).

En suivant un sentier ombragé au départ de Polače, on parvient au sommet du Montokuc (253 m) d'où le panorama à 360 degrés est sublime sur l'île de Mljet et ses deux lacs salés (Veliko et Malo jezero) ainsi que sur les îles alentours. Puis, descente vers le grand lac salé (Veliko Jezero) qui, en fait, est relié à la mer par une sorte de chenal. Malgré tout, ses eaux se mélangeant à de l'eau douce sont moins salées et un peu plus chaudes que celles de la mer voisine en été (en hiver, elles sont plus froides). On emprunte sur 3 km un chemin à partager entre piétons et cyclistes qui longe les berges jusqu'à atteindre l'embarcadère permettant d'accéder à l'îlot Sainte-Marie où se dressent les ruines d'un ancien monastère bénédictin. L'église est de style roman, le cloître aussi mais il n'est pas souvent ouvert et son accès est payant. 

Restaurant "le Melita" : sa cuisine n'est pas exceptionnelle mais comme il se trouve dans un bel environnement, il attire les touristes. 

Au départ de l'îlot, un bateau effectue la traversée d'une partie du Veliko Jezero  pour laisser ses passagers à l'extrémité nord-ouest du lac, au point de jonction du Veliko Jezero et du Malo Jezro (petit lac salé). Il y a un peu de marche avant d'atteindre le port de Pomena. 

Ile Mljet, lac Veliko Jezero

Ile Mljet, lac Veliko Jezero

Ile Mljet, monastère des Franciscains

Ile Mljet, monastère des Franciscains

 

Ile de Mljet - Ile de Korčula

 

Entre les ports de Pomena et Korčula, la navigation dure 2h pour parcourir 18 miles environ.

Korčula

Korčula

 

6ème jour

 

Randonnée à pied longue de 8 km environ de de Korčula jusqu'au restaurant Smrc Simunovo : on traverse les villages de Prvo Selo, Žrnovo puis Postrana avant de grimper sur la colline jonchée de pierres sèches et plantée de vignes, d'atteindre le sommet et de redescendre de l'autre côté tout en profitant d'un splendide immense panorama sur la côte sud de l'ile de Korčula et, au loin, de l'île Lavstovo.

Smrc Simunovo : c'est vraiment un bonne adresse où se restaurer mais il faut y arriver ..... 
De là, possibilité d'atteindre en 20 minutes la belle plage de Pavja Luka par un sentier mal balisé en sous bois. 

Retour à Korčula à pied ou en taxi.

 

Ile de Korčula - île de Hvar

 

Entre le port de Korčula et le mouillage dans la baie de Mrtinovik, la navigation dure 2h30 pour parcourir 19 miles environ.

Ile de Hvar, Mrtovnik

Ile de Hvar, Mrtovnik

 

7ème jour

 

Ile de Hvar - continent

 

Entre le mouillage dans la baie de Mrtinovik et le port de Podgora, la navigation dure 2h30 pour parcourir  17 miles environ.

Randonnée à pied de 10 km environ le long de la "riviera" entre Podgora et Makarska :
- Entre Podgora et Tučepi, le parcours est proche de la route mais il offre de très belles vues sur la mer.
- Arrivée à Tučepi, une importante station balnéaire, on longe une plage de fins graviers s'étendant sur 3 km et qui est très fréquentée l'été par les touristes en provenance aussi bien des pays de l'est que de l'ouest. L'endroit est réputé pour ses eaux transparentes.
- Entre Tučepi et Makarska, c'est la plus belle partie du de la randonnée car le chemin traverse la pinède qui borde la mer aux eaux turquoises. 

MAKARSKA (14 000 habitants environ) : à voir : la cathédrale Saint-Marc (18ème siècle) juchée en haut de la grande place Kačić où se trouve une fontaine vénitienne (1775), son port situé dans une baie et ses plages.

 Makarska

Makarska

 

Continent - île de Brač

 

Entre les ports de Makarska et Postira, la navigation dure 2h15 pour parcourir 21 miles environ.

C'est l'île d'où est extraite la pierre calcaire blanche de Brač qui ressemble à du marbre et qui a servi à construire le palais de Dioclétien à Split mais aussi la ... Maison blanche à Washington.

POSTIRA (1 600 habitants environ) dispose d'un petit centre ville agréable et les quais du port sont très animés le soir en été.
Possibilité de se baigner à la plage de Prvija située à une quinzaine de minutes à pied à l'ouest du port et beau coucher de soleil à contempler depuis la jetée. 

Ile de Brac, Postira

Ile de Brac, Postira

8ème jour

 

Ile de Brač - Split

 

Entre les ports de Postira et Split, la navigation dure 1h30 pour parcourir 14 miles environ.

C'est la fin du voyage.

Bon séjour

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog.

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

 

Publié dans Croatie, Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article