Marrakech, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Située au pied de la chaîne de l'Atlas et aux portes du désert, Marrakech est une ancienne ville impériale et caravanière car elle est à la croisée des routes sahariennes en provenance du sud et de celles menant vers le nord. Surnommée la "perle sud" sud ou encore "la ville rouge", elle est devenue la destination phare du Maroc pour les touristes et particulièrement des Français. D'ailleurs, qui n'a pas entendu parler de la place Jemaa el Fna ? A la recherche d'exotisme et de dépaysement assuré, Marrakech est une excellente destination "week end" mais elle peut être aussi une superbe étape avant de partir pour un trek dans la montagne voisine ou bien dans le désert.

En avion à Marrakech :

Durée du vol entre Paris et Athènes = environ 3h07 pour un trajet de 2 092 km.

Utiliser par exemple le site "Skyscanner" pour trouver le vol le moins cher.

 

Où loger à Marrakech :

En auberge de jeunesse, avec Airbnb ou bien en louant sur Booking, Trivago, etc ...

Penser aussi aux habitations traditionnelles que sont les riads (jardin en arabe). Isolés de l'extérieur par des murs quasi aveugles, la maison s'organise autour d'un patio (cour intérieure) agrémenté de plantes et d'une fontaine. Sans oublier la terrasse.

 

Prendre le taxi :

Le compteur est obligatoire mais il se peut qu'il soit ... éteint ! Soit le chauffeur finit par accepter de le mettre en marche, soit vous tentez votre chance avec un autre chauffeur de taxi. Sinon, un maître mot : toujours NEGOCIER le prix avant d'effectuer la course pour éviter les mauvaises surprises et renseigner vous un peu à l'avance des prix pratiqués en surfant sur internet. Sachez tout de même qu'une affichette sur laquelle figurent les tarifs officiels et l'obligation du compteur doit se trouver apposer sur la vitre du taxi côté droit ....

 

Combien de temps faut-il passer à Marrakech :

Compter au moins 2 jours pour visiter la ville :

  • 1er jour : visite du souk de la médina et du palais El Badi et tombeaux saadiens
  • 2ème jour : jardin Majorelle, palais Bahia, jardins de la Menara

 

Plan de la ville de Marrakech :

Pour ouvrir le plan de Marrakech d'OpenStreetMap, cliquer ici

Si vous possédez un smartphone, vous pouvez utiliser les applications "citymap" ou "maps.me" pour éviter de vous perdre.

Attention aux "faux guides" qui vont vouloir vous proposer leur aide et vous emmener vers des magasins avec lesquels ils sont de mèche pour vous inciter à acheter. 

 

La météo :

Pour la consulter, cliquer ici

Pour choisir la meilleure période de séjour en fonction des températures, cliquer ici

 

Quelques conseils pour des achats dans le souk :

Lorsque l'on vient dans un pays qui n'est pas le notre, il faut accepter de s'adapter au mode de vie de ses habitants. Au Maroc, comme dans bien d'autres pays, le marchandage est monnaie courante. Que ça nous plaise ou non, c'est comme ça, sinon on ne vient pas. Par contre, il ne faut pas que ça dépasse les bornes à savoir que le touriste n'est pas une pompe à fric. Donc, le respect doit être mutuel. La plupart du temps, tout se passe très bien d'autant plus qu'ils ont l'art de deviner d'où vous venez et donc quels sont vos moyens financiers. Psychologiquement, ils sont très forts!

Ne pas répondre aux sollicitations diverses ou bien rester poli mais ferme.

Eviter de prendre un article dans la main car, bien souvent, le vendeur considère que vous voulez l'acheter et, dans ce cas, il vous lâchera difficilement.

A l'intérieur du magasin, on vous proposera souvent un thé. Vous pouvez l'accepter car cela ne vous engage à rien et ça fait partie du "jeu". 

Dans le cas où vous souhaitez acquérir un produit, la négociation prend souvent du temps donc il faut savoir faire preuve de patience. D'une part, il faut que vous proposiez un prix un peu en dessous de celui pour lequel vous jugez que êtes prêt à le payer de façon à montrer que, vous aussi, dans la négociation vous faites un effort, et, d'autre part, sachez que le vendeur ne le vous le cédera pas à perte et que s'il vous laisse vraiment partir c'est que votre prix était trop bas .... 

 

Histoire résumée de la ville de Marrakech

 

- 1071 : la capitale Marrakech est fondée par Youssef ben Tachfine, souverain incontesté des Almoravides qui sont des nomades berbères animés d'une foi intense venant du sud du Maroc actuel et qui vont parvenir à unifier tout le Maghreb ainsi qu'Al-Andalus. 

- 1106-1143 : règne d'Ali Ben Youssef, fils de Youssef ben Tachfine, durant lequel il fait édifier un nouveau palais, des bâtiments administratifs ainsi qu'un rempart long de 9 km autour de Marrakech,

Mars 1147 : Marrakech est prise par les Almohades qui sont eux-aussi d'origine berbère mais qui considèrent les Almoravides comme des impies. Cette seconde dynastie berbère fondée par le calife Abd al-Mumin va conserver Marrakech en tant que capitale et va régner sur quasiment tout le Maghreb ainsi qu'Al-Andalus. Sur les ruines du palais de ses ennemis vaincus, Abd al-Mumin fera édifier la Koutoubya.

Septembre 1269 : avec Abou Youssef à leur tête, les Mérinides s’emparent de Marrakech. Ils mettent fin à la dynastie des Almohades et Fès devient la nouvelle capitale du royaume.

A partir de 1415, les Portugais vont occuper des territoires au Maroc surtout en bord de mer.

1524 : les Saadiens s'emparent de Marrakech.

Les Saadiens sont des Arabes originaires du Hedjaz qui se sont installés dans le sud du Maroc au 15ème siècle. La présence portugaise au Maroc provoquant une réaction islamique, les Saadiens furent désignés comme chef de guerre sainte au début du 16ème siècle.

1554 : le sultan de la dynastie saadienne, Mohammed ech-Cheikh, s'empare de Fès, réunifie la Maroc et choisit Marrakech comme capitale. En 1557, son fils Abdallah al Ghalib lui succède et durant tout son règne, il se montrera comme étant un très grand bâtisseur (on lui doit, entre autres, la medersa qui porte son nom). A sa mort en 1574, une violente bataille successorale va s'engager pour s’achever lors de la bataille des 3 rois en 1578.

4 août 1578 : la bataille de l’oued el Makhazen (ou bataille des 3 rois) est un désastre pour le Portugal puisque, non seulement, ils sont vaincus et leur souverain Dom Sébastien I y est tué mais aussi parce que le pays va y perdre son indépendance au profit de l'Espagne. Le 5ème fils de Mohammed ech-Cheikh, Ahmed  Al-Mansour qui combattait à la tête de 10 000 cavaliers marocains, est proclamé sultan du Maroc, sur le champ de bataille. 

1603 : le sultan Al Mansour "le doré" meurt de la peste. Avec lui, Marrakech connut son âge d'or. Sa mort donna suite à une nouvelle querelle successorale.

1664 : début du règne de la dynastie des Alaouites qui a fini par unifier le Maroc. Descendants du prophète par intermédiaire d’Hassan, fils de Fatima (fille de Mahomet) et d’Ali, ce sont des Arabes originaires du Hedjaz qui se sont installés en 1268 dans le Tafilalet à Sigilmassa. 

1672 : le sultan Moulay Ismael décide de transférer la capitale à Meknès ce qui va susciter plusieurs révoltes à Marrakech qui seront sévèrement réprimées et, en guise de représailles, il décidera d'effacer toute trace de la dynastie saadienne

30 mars 1912 : instauration du protectorat français

1912 : Thami el Glaoui est nommé pacha de Marrakech par le sultan Moulay Youssef avec l'aval de Liautey. Son règne sera despotique sur Marrakech et sa région. Il se fait aménagé un somptueux palais. = palais qui se visite aménagé en musée.

Il aidera Liautey dans la pacification du Maroc et soutiendra le protectorat français jusqu'en 1955.

2 mars 1956 : proclamation de l'indépendance du Maroc.

- 1985 : la médina de Marrakech est classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

- 2001 : la place Jemma el Fna est classée au patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l'Unesco.

 

Visite de Marrakech

Avec environ 930 000 habitants en  2020, Marrakech est la 4ème ville du Maroc après Casablanca, Tanger et Fès.

 

LA MEDINA

 

Les remparts

Construits en pisé au 12ème siècle pour défendre la cité contre les Almohades, ils entourent la médina (vieille ville en arabe) sur une longueur de 19 km, sont renforcés par 200 tours, sont percés de 19 portes ("bab" en arabe) et ont des murs hauts de 6 à 8 mètres.

La surface de la médina est d'environ 700 hectares. Véritable entrelacs de ruelles, c'est la plus étendue de tout le Maghreb. Par opposition aux nouveaux quartiers (Gueliz, Hivernage, etc...) et malgré son côté pittoresque, ce ne sont pas les Marocains les plus riches qui y vivent .... Cependant, un problème tend à apparaître, celui de la "gentrification " de la médina avec l'achat par les occidentaux de riads qui font monter les prix des habitations ou bien encore de leur transformation en maisons d'hôtes qui font monter les loyers .... 

 

La place Jemaa el-Fna (place des Trépassés)

Son existence remonterait à la fondation de Marrakech par les Almoravides en 1071. Quant à son nom, il viendrait du fait que c'était le lieu des exécutions au 12ème siècle. Ce qui est certain, c'est que nom est mentionné comme tel après la grande peste qui a décimé une partie la population de la ville au début du 17ème siècle.  

De nos jours, cette place de forme triangulaire est devenu le marqueur identitaire de Marrakech et c'est un lieu ... archi-touristique. Danseurs et musiciens, charmeurs de serpents, dresseurs de singe, acrobates, etc ... tentent d'attirer le touriste pour lui "soutirer" un peu d'argent. Attention quand vous prenez une photo car on vous en réclamera ! Le soir, il y a des stands de nourriture partout. Et, tout autour de la place, vous n'avez que l’embarras du choix pour les cafés et restaurants  qui vous offrent la possibilité de profiter de leurs terrasses qui donnent sur cet endroit si particulier et si animé.

N'oubliez pas de goûter au bon jus d'orange, clémentine, pamplemousse ou citron servi dans les calèches à jus. 

La mosquée Quessabine indique l'entrée du souk.

A proximité de la place, i​​​l y a aussi le célèbre hôtel, La Mamounia inauguré en 1923, dans lequel il est possible d'aller prendre un thé au bar voire de déjeuner ou dîner.

Marrakech, les lieux incontournables à visiter
Marrakech, les lieux incontournables à visiter
Calèches à jus

Calèches à jus

Marrakech, les lieux incontournables à visiter
Marrakech, les lieux incontournables à visiter

 

La Koutoubia (ou mosquée des Libraires)

Les travaux de construction de la mosquée ont débuté en 1120 sous les Almoravides pour s'achever, avec le concours d'artisans venues d'Al-Andalus, sous les Almohades en 1199. Quant à son nom de "mosquée des Libraires", elle le doit au fait que son emplacement se situait au milieu du souk des manuscrits

Le minaret est le point de repère de Marrakech car il se voit d'un peu partout. Haut de 77 mètres (69 mètres sans compter la flèche), il a été édifié entre 1162 et 1199 par les Almohades. A l'époque, il était recouvert de faïence et, de nos jours, il n'en reste que quelques rangées près de son sommet. C'est ce monument qui a inspiré l'édification de la Giralda à Séville.

Attention, la mosquée qui peut accueillir environ 20 000 fidèles n'est pas visitable pour les non musulmans comme tous les mosquées au Maroc depuis une décision prise par ... le résident général Liautey en 1912. 

Ne pas hésiter à se rendre dans le jardin de Lalla Hasna (accès libre) qui jouxte la mosquée pour profiter d'une belle vue sur le minaret.

 

Marrakech, minaret de la Koutoubia

 

 

Au nord de la place Jemaa el Fna

 

Le souk

Divisé par quartiers et par métiers, il faut s'y enfoncer pour en apprécier tout le pittoresque. Pour le plaisir des yeux mais aussi d'acheter, vous y trouvez de tout : poteries (souk Fekharines), teinturiers (souk Sabbaghines), tapis (souk Rabia), vannerie (souk Kassabines), maroquinerie (souk Cherratines), bijoux (souk Dhabia), vêtements et tissus (souk Ahiak), babouches (souk Smata), forgerons et ferronnerie (souk Haddadines), menuiserie (souk Nejjarines), cuivre et épices (souk Attarine), lampes en fer forgé et lustre (souk Le Tamis), etc .... C'est dans les cours de fondouks qui étaient les lieux ou logeaient autrefois les caravaniers que vous pourrez encore voir des artisans à l'oeuvre.

Attention, les ruelles sont étroites et très passagères (mobylettes entre autres ! ). 

A savoir : pour ceux que la négociation rebute, sachez qu'il existe un ensemble artisanal regroupant plusieurs boutiques artisanales où les prix de tous les articles sont affichés (et pas plus chers voire moins chers que dans le souk) et où on vous laissera regarder et choisir tranquillement. Il est situé sur l'avenue Mohamed V à 10 minutes à pied de la place Jemaa el Fna.

 

Marrakech, souk des épices

 

Marrakech, les lieux incontournables à visiter

 

La medersa Ben Youssef

Fondée par la sultan saaadien Abdellah El Ghalib en 1570, c'était la plus grande université coranique du Maroc avec celle de Fès. Elle disposait de 132 chambres et pouvait accueillir 900 étudiants du monde entier. Elle a été fermée en 1960 et ouverte au public en 1982.

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Le jardin secret :

Il se situe à l'emplacement d'un ancien palais construit au 16ème siècle et qui a été reconstruit au 19ème siècle. Habité jusqu'en 1934, ce grand riad a été laissé à l'abandon jusqu'à ce qu'il soit décidé de le restaurer et de l'ouvrir au public en 2016.
En fait, il y a 2 jardins :
- le petit est un jardin exotique qui rassemble des plantes du monde entier.
- le grand est un jardin islamique car, dans le Coran, le jardin est la représentation du paradis sur terre et l’eau qui coule de la fontaine y symbolise la vie. 

Depuis la tour haute de 17 m, magnifique panorama sur une partie de la ville.

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Marrakech, le jardin secret

Jardin islamique, le menzeh (pavillon)

 

Marrakech, le jardin secret

 

 

Au sud de la place Jemaa el Fna

 

Le palais Bahia (ou palais de la belle)

C'est le grand vizirSi Musa, qui est à l'origine de la construction de ce palais en 1859 mais c'est surtout son fils Hammad qui l'a fait agrandir pour y loger ses 4 épouses officielles et ses 24 concubines dont sa préférée, celle qu'il surnommait la "belle, la brillante" (bahia).

Le palais est immense (160 pièces) et superbement décoré dans le style arabo-andalou. A l'intérieur, des salles vides mais avec des plafonds en bois de cèdre ouvragés et à motifs peints, des portes remarquables et des murs ornés de zelliges*. A l'extérieur une grande cour au sol carrelé en marbre de carrare, des patios et des jardins qui apportent de la fraîcheur.

Pour plus d’informations, cliquer ici

*zelliges : ce sont des carreaux en terre cuite (argile de Fès) qui sont émaillés de différentes couleurs puis taillés pour créer des mosaïques.

 

Marrakech, palais Bahia

 

Marrakech, les lieux incontournables à visiter
Marrakech, les lieux incontournables à visiter

 

Le palais El Badi

Après sa victoire sur les Portugais lors de la bataille d’Oued Al Makhazine (encore appelée bataille des Trois Rois) du lundi 4 août 1578, le sultan Al-Mansour a profité de l'énorme rançon obtenue de la part des vaincus pour faire construire un immense et somptueux palais - il fut achevé en 1593 - dont, malheureusement, il ne reste que des ruines de nos jours car le sultan alaouite Moulay Ismaïl, qui voulait effacer toute trace de la dynastie sââdienne, l'a entièrement fait piller avant d'ordonner sa destruction vers 1696. Malgré tout, le site vaut tout de même la visite et on peut profiter d'un beau panorama sur l'Atlas et les toits de Marrakech en montant sur la terrasse. 

Juste une idée de ces dimensions à l'époque : il y avait 350 pièces avec une cour intérieure de 135 mètres sur 110 mètres de large ....

A savoir : le minbar de la Koutoubia qui avait été fabriqué à Cordoue au 12ème siècle y est exposé. 

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Les tombeaux saadiens 

Ces tombeaux qui furent découverts par un Français en 1917 alors qu'on avait fini par oublier leur existence. En effet, c'est le sultan alaouite Moulay Ismael qui les avait fait emmurer ce lieu en 1704 pour qu'on ne puisse plus venir se recueillir sur les tombes de la dynastie honnie.

Cette nécropole royale date du 14ème siècle et a été embelli dans le style arabo-andalou à l'époque du grand sultan Ahmed El Mansour (1578-1603). On compte une soixantaine de tombes et c'est dans la salle des 12 colonnes coiffée par une coupole et des plafonds de cèdre sculptés en ruche d’abeille que se trouve la tombe en marbre de carrare du sultan Ahmed El Mansour entourée de celles de son fils et petit fils.

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Marrakech,  tombeaux saadiens 

 

Marrakech, les tombeaux saadiens, salle des 12 colonnes

Salle des 12 colonnes

Marrakech, les lieux incontournables à visiter

 

 

Le jardin Majorelle (à 3 km environ au nord de la place Jemaa el Fna, dans le quartier Guéliz)

C'est le peintre orientaliste Jacques Majorelle qui a acheté une propriété en 1922 et qui, passionné de botanique, y a créé un jardin de 9 000 m² avec des plantes exotiques venues du monde entier. C'est lui aussi qui inventa la couleur bleue intense qui aimante l’œil du visiteur. Après sa mort, la propriété tomba à l'abandon et ce sont Yves Saint Laurent et Pierre Bergé qui, apprenant qu'elle était la cible de promoteurs immobiliers, la rachetèrent en 1980 et la firent restaurer. Aujourd'hui, c'est devenu un des lieux les plus touristiques de Marrakech (900 000 visiteurs en 2017) et, si vous voulez éviter la foule, allez le plus tôt possible.
En 2011, un musée berbère ouvre à l'intérieur de l’ancien atelier du peintre pour présenter la collection personnelle d'objets berbères d'Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé.

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Marrakech, le jardin Majorelle

 

Marrakech, les lieux incontournables à visiter
Marrakech, les lieux incontournables à visiter
Marrakech, le jardin Majorelle

 

En 2017, juste à côté du jardin Majorelle, a ouvert le musée Yves Saint-Laurent. Non seulement, il retrace le parcours et la carrière du célèbre couturier tombé amoureux du Maroc depuis 1966, mais on peut y voir des tableaux, des croquis et surtout une cinquantaine de ses créations.

Attention, les photos sont interdites à l'intérieur.

Possibilité d'acheter un billet combiné Majorelle - musée YSL 

Pour plus d’informations, cliquer ici

Marrakech, les lieux incontournables à visiter

 

Les jardins de Ménara (à faire si vous avez du temps, car leur visite n'est pas indispensable)

Il sont situés à 5 km environ à l'ouest de la place Jemaa el Fna, pas très loin de l'aéroport. Il s'agit surtout d'un immense bassin-réservoir qui servait à alimenter l’oliveraie plantée tout autour à l'époque des Almohades. En arrière plan, belle vue sur la chaîne de l'Atlas quand le temps est clair. 

Marrakech, les lieux incontournables à visiter

 

La Palmeraie

Située au nord-est de Marrakech, elle a été plantée au 11ème siècle par les Almoravides. En 1929, un décret a classé le site afin de le protéger mais depuis plusieurs années de grands complexes touristiques s'y sont installés ..... On peut s'y rendre pour, entre autres,  y faire un tour de dromadaire ou bien y séjourner pour fuir le bruit de la ville ....

 

De Marrakech à Ouarzazate, la route est longue de 194 km mais splendide. Elle franchit la barrière montagneuse du Haut-Atlas en passant par le col le plus élevé du Maroc, le Tizi n'Tichka, qui culmine à 2 260 m d'altitude et qui se trouve à 104 km de distance de la ville rouge. Puis, c'est la descente vers la plaine de Ouarzazate, point de départ des treks dans le désert.

Pour découvrir mes articles sur le désert marocain, cliquer sur les liens suivants :

Trek dans les dunes de la vallée du Drâa au Maroc : les ergs Chegaga et Zaher

Trek dans les dunes de Merzouga et la palmeraie de Skoura au Maroc

Marrakech, les lieux incontournables à visiter

 

Belle découverte

 

Si vous réservez via ce lien, sachez que je recevrai une petite commission de la part de "Ticketbar". Merci d’avance, car cela m’aide à continuer mon blog

Pour réserver une activité à Marrakech, cliquer ici

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos pour les agrandir. 

Publié dans Monde, Maroc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Rando 11/05/2020 10:33

Ayant été à plusieurs au Maroc (dont Marrakech), je trouve votre blog vraiment génial et plein d’infos utiles sur cette destination.
Merci pour le partage.
La Rando

hunza 11/05/2020 11:44

Merci beaucoup pour votre commentaire.