Résumé de l'histoire de Vienne, capitale de l'Autriche, en quelques dates importantes

Publié le par hunza

En quelques dates importantes, voici la chronologie de l’histoire d'une des capitales qui fut par le passé l'une des plus brillantes d'Europe.

Le château de Schönbrunn

Le château de Schönbrunn

 

1er avant J.-C. au 5ème siècle : le site de Vienne (Vindobona) est occupé par les Romains qui y établissent un camp militaire.

976-1246 : duché de Babenberg dont Vienne est la capitale

1278 : début du règne des Habsbourg qui va durer jusqu’en 1918.

1521 : Charles Quint confie l’Autriche à son frère Ferdinand.

27 septembre 1529 : début du siège de l’armée ottomane commandée par Soliman le Magnifique mais il devra abandonner face à la détermination des défenseurs.

1679 : épidémie de peste qui décime ¼ de la population.

12 septembre 1683 : les Ottomans qui faisaient le siège de Vienne depuis le 14 juillet sont battus.

26 janvier 1699 : la paix de Karlowitz met un terme à la menace ottomane et ce sera  en quelque sorte le point de départ du formidable développement que va connaître Vienne.

Au 18ème, les règnes de l’impératrice Marie-Thérèse  puis de son fils Joseph II vont contribuer à son embellissement.
Sur le plan culturel, de nombreux musiciens  viennent s’y établir tels Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Liszt et Brahms.

Fin du 18ème : 200 000 habitants

1805 et 1809 : occupation française.

9 juin 1815 : signature de l’acte final du congrès de Vienne.

1848 : c’est le « printemps des peuples » mais la révolution sera durement réprimée. C’est aussi durant cette année-là que débute le long règne de François-Joseph jusqu’en 1916.

20 décembre 1857 : les remparts sont détruits et à leur place est créé la Ringstrasse, en abrégé le Ring qui est un boulevard circulaire de 5,3 kilomètres de longueur, le long duquel seront édifiés des bâtiments publics parmi les plus importants de la capitale.

1867 : Compromis autro-hongrois ou le partage le pouvoir entre l’Autriche et la Hongrie.

1873 : organisation d’une exposition universelle.

Entre 1880 et 1910, la ville passe de 1 à plus de 2 millions d’habitants car elle attire de nombreux citoyens de toutes les provinces de l’empire.
Et puis, Vienne en cette fin de siècle, c’est aussi le lieu d’un foisonnement  intellectuel et artistique intense avec des peintres comme Gustav Klimt,  Egon Schiele, Oskar Kokoschka, des écrivains comme Robert Musil, Stefan Zweig, Rainer Maria Rilke, Stefan Zweig, des musiciens comme Anton Bruckner, Gustav Mahler, Arnold Schönberg et Alban Berg sans oublier le fondateur de la psychanalyse, Sigmund Freud.,

1897 : des artistes se réunissent pour fonder le mouvement « Sécession » qui veut rompre avec l’art académique (néogrec, néogothique, néo-renaissance ou néobaroque) du 19ème siècle tout en restant dans la tradition autrichienne avec l'emploi des courbes et de l'ornementation qui sont l’héritage du baroque.

1ère guerre mondiale : l’empire austro-hongrois allié à l’Allemagne est vaincu et son empire sera démantelé.

1919 : Vienne devient la capitale de la république autrichienne

1938 : à la suite de l’Anschluss.  Vienne devient la capitale de l'Ostmark, la province de l'est du Reich allemand.

Fin 1944 : bombardements alliés détruisent 25% de la ville

12 avril 1945 : l’armée rouge entre à Vienne et comme à Berlin, la ville sera divisée en 4 secteurs et occupée par les Alliés jusqu’en 1955.

15 mai 1955 : traité du Belvédère permet à l’Autriche de redevenir un état indépendant.

1995 : l’Autriche intègre l’Union européenne

13 décembre 2001 : le centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

 

Voir aussi mon article en cliquant sur le lien suivant :

Visiter en 3 jours Vienne, capitale de l'Autriche

 

N'hésitez pas à poster un commentaire si l'article vous a plu ou ... non, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai.
Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

1er avant J.-C. au 5ème siècle : le site de Vienne (Vindobona) est occupé par les Romains qui y établissent un camp militaire.

976-1246 : duché de Babenberg dont Vienne est la capitale

1278 : début du règne des Habsbourg qui va durer jusqu’en 1918.

1521 : Charles Quint confie l’Autriche à son frère Ferdinand.

27 septembre 1529 : début du siège de l’armée ottomane commandée par Soliman le Magnifique mais il devra abandonner face à la détermination des défenseurs.

1679 : épidémie de peste qui décime ¼ de la population.

12 septembre 1683 : les Ottomans qui faisaient le siège de Vienne depuis le 14 juillet sont battus.

26 janvier 1699 : la paix de Karlowitz met un terme à la menace ottomane et ce sera  en quelque sorte le point de départ du formidable développement que va connaître Vienne.

Au 18ème, les règnes de l’impératrice Marie-Thérèse  puis de son fils Joseph II vont contribuer à son embellissement.
Sur le plan culturel, de nombreux musiciens  viennent s’y établir tels Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Liszt et Brahms.

Fin du 18ème : 200 000 habitants

1805 et 1809 : occupation française.

9 juin 1815 : signature de l’acte final du congrès de Vienne.

1848 : c’est le « printemps des peuples » mais la révolution sera durement réprimée. C’est aussi durant cette année-là que débute le long règne de François-Joseph jusqu’en 1916.

20 décembre 1857 : les remparts sont détruits et à leur place est créée la Ringstrasse, en abrégé le Ring, qui est un boulevard circulaire de 5,3 kilomètres de longueur, le long duquel seront édifiés des bâtiments publics parmi les plus importants de la capitale.

1867 : Compromis autro-hongrois ou le partage le pouvoir entre l’Autriche et la Hongrie.

1873 : organisation d’une exposition universelle.

Entre 1880 et 1910, la ville passe de 1 à plus de 2 millions d’habitants car elle attire de nombreux citoyens de toutes les provinces de l’empire.
Et puis, Vienne en cette fin de siècle, c’est aussi le lieu d’un foisonnement  intellectuel et artistique intense avec des peintres comme Gustav Klimt,  Egon Schiele, Oskar Kokoschka, des écrivains comme Robert Musil, Stefan Zweig, Rainer Maria Rilke, Stefan Zweig, des musiciens comme Anton Bruckner, Gustav Mahler, Arnold Schönberg et Alban Berg sans oublier le fondateur de la psychanalyse, Sigmund Freud.,

1897 : des artistes se réunissent pour fonder le mouvement « Sécession » qui veut rompre avec l’art académique (néogrec, néogothique, néo-renaissance ou néobaroque) du 19ème siècle tout en restant dans la tradition autrichienne avec l'emploi des courbes et de l'ornementation qui sont l’héritage du baroque.

1ère guerre mondiale : l’empire austro-hongrois allié à l’Allemagne est vaincu et son empire sera démantelé.

1919 : Vienne devient la capitale de la république autrichienne

1938 : à la suite de l’Anschluss.  Vienne devient la capitale de l'Ostmark, la province de l'est du Reich allemand.

Fin 1944 : bombardements alliés détruisent 25% de la ville

12 avril 1945 : l’armée rouge entre à Vienne et comme à Berlin, la ville sera divisée en 4 secteurs et occupée par les Alliés jusqu’en 1955.

15 mai 1955 : traité du Belvédère permet à l’Autriche de redevenir un état indépendant.

1995 : l’Autriche intègre l’Union européenne

13 décembre 2001 : le centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

 

Voir aussi mon article en cliquant sur le lien suivant :

Visiter en 3 jours Vienne, capitale de l'Autriche

 

N'hésitez pas à poster un commentaire si l'article vous a plu ou ... non, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai.
Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Publié dans Autriche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article