Cordoue, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Avec Séville et Grenade, Cordoue est la ville qu'il faut absolument visiter quand on vient en Andalousie. Et si je dois vous donner une seule raison pour y venir, c'est la mezquita (mosquée). Pour y arriver, il faut traverser la Juderia, l’ancien quartier juif, avec ses jolies ruelles fleuries, et puis, tant qu'on y est, se rendre sur la rive opposée du Guadalquivir en empruntant le majestueux pont romain afin de profiter d'un panorama exceptionnel sur cette cité que chrétiens, arabes et juifs ont contribué à bâtir. De nos jours, Cordoue, c'est quatre inscriptions au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. C'est tout dire.

 

Comment aller à Cordoue :

En avion :

Il faut prendre des vols à destination de Séville ou de Malaga puis emprunter le train ou le bus. 

En train :

C'est très long depuis Paris mais en général, on ne vient pas en Andalousie pour visiter la seule ville de Cordoue ..... On en profite aussi pour (re)découvrir Grenade et/ou Séville.

Pour consulter les horaires de trains en Espagne, cliquer ici

En bus :

On peut venir en bus à Grenade depuis une autre ville espagnole mais il faut savoir que la gare routière est assez éloignée du centre ville.

Pour consulter les horaires de bus de la compagnie espagnole Alsa, cliquer ici

En voiture partagée :

Utiliser les sites de covoiturage BLABLACAR ou l'équivalent espagnol AMOVENS

 

Avec le comparateur de trajets rome2rio, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser rome2rio, cliquer ici

 

Où loger à Cordoue :

En fonction de vos moyens, il existe de nombreuses possibilités. Dormir dans une pension, louer une chambre dans un hôtel (booking.com, Trivago, Lastminute.com). Louer un appartement avec Airbnb, Abritel, Homelidays, etc ...

Personnellement j'ai choisi de loger à "l'hostal  Maestre".

Pour consulter leur site internet, cliquer ici

A pied, compter 1,9 km depuis la gare. Possibilité de s’y rendre en bus. "L’hostal" est situé en centre ville, pas très loin de la jolie place del Potro et du Guadalquivir.

 

Combien de temps faut-il passer à Cordoue :

Une journée entière suffit pour visiter la ville car les principaux monuments sont regroupés autour de la mosquée-cathédrale : la Juderia, le pont romain, l'Alcázar et les patios.

Compter une journée supplémentaire si vous voulez vous rendre à la Madînat al-Zahrâ (8 km à l'est de Cordoue) ou/et visiter des musées et surtout si vous voulez profitez des charmes de la ville de Cordoue sans vous presser.

 

Plan de la ville de Cordoue :

Pour ouvrir le plan de Cordoue d'OpenStreetMap, cliquer ici

Pour le plan de Cordoue donné par l'office du tourisme, cliquer ici

 

La météo :

Pour la consulter, cliquer ici

Pour voir le temps en direct en utilisant la webcam, cliquer ici

 

Brève histoire de Cordoue

 

- 2ème siècle avant J.-C. : le général romain Claudio Marcelo fonde Corduba sur les bords du Guadalquivir qui, à cette époque, est navigable.

- 5ème siècle : occupation des Vandales qui vont donner leur nom à l’Andalousie (Vandalousie).

- 5ème- 8ème siècle : occupation des Wisigoths.

- 711 : Tariq Ibn Ziyad à la tête d’une armée majoritairement berbère franchit le détroit de Gibraltar et bat les Wisigoths lors de la bataille de Guadalete qui marque le début de la conquête d'Al-Andalus (nom donné à l'Espagne musulmane par les Arabes). Cordoue (Qurtuba en arabe) est conquise. 

- 716 : c'est Cordoue qui est choisie pour être le siège du gouvernement d'Al-Andalus.

- 756 : fuyant les Abassides qui se sont emparés du pouvoir, le dernier calife omeyyade Abd al-Rahmân quitte Damas et vient s’installer à Cordoue où il y proclame un émirat indépendant.

- 785 : Début de la construction de la Grande Mosquée de Cordoue initié par Abd al-Rahmân I.

- 912 : début du règne d'Abd al-Rahmân III qui va correspondre à l'apogée de la civilisation arabo - islamique d'Al-Andalus.

- 16 janvier 929 : Abel Rahman III l’érige l'émirat de Cordoue en califat. 

- 936 : fondation près de Cordoue de la  nouvelle ville, Madînat al-Zahrâ, où est transférée l’administration.

- Août 1002 : mort du calife Al Mansûr (Almanzor en espagnol) qui va marquer le début du déclin de l'émirat.

- 1031 : l'éclatement du califat va donner naissance à plusieurs royaumes indépendants ("reinos de taifa"). 

- 1086 : les Almoravides conquièrent Al-Andalus et mettent fin à la période des "reinos de taifa".

 14 avril 1126 : naissance d'Ibn Rochd, plus connu en Occident sous son nom latinisé d'Averroès qui sera considéré comme l'un des plus grands philosophes de la civilisation islamique.

- 30 mars 1138 : naissance de Maïmonide qui sera un grand philosophe juif espagnol. 

- 1147 : les Almohades, partisans d’un islam pur et dur, chassent les Almohades d'Al-Andalus et s’emparent de Cordoue. Ils imposent aux Juifs et aux chrétiens, surnommés « les gens du Livre », le choix entre la conversion ou de la mort.

- 1236 : Cordoue est reprise aux musulmans par Ferdinand III.

- 31 mars 1492 : Les Juifs qui refusent de se convertir sont expulsés d'Espagne.

- 22 septembre 1609 : le roi d'Espagne Philippe II signe le décret d'expulsion des morisques (ce sont les descendants des anciens musulmans espagnols convertis de force au catholicisme à mais qui continuaient de pratiquer la religion islamique en cachette).

- 1974 : alors que toute prière musulmane est interdite à l'intérieur de la cathédrale depuis 1492, Saddam Hussein a été autorisé exceptionnellement à prier dans ce qui fut la seconde mosquée du monde musulman au 10ème siècle durant la période d'Al-Andalus. 

- 1984 : La mosquée-cathédrale est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l’Unesco. Il sera suivi du centre historique qui l’entoure en 1994, des patios en 2012 et de la Madînat al-Zahrâ en 2018.

 

Visite de Cordoue

(325 000 habitants environ)

 

Les remparts

D'origine romaine, ils ont été restaurés à plusieurs reprises. De nos jours, il reste des vestiges importants de l'enceinte qui protégeait la médina à l'époque musulmane le long de la rue Cairuan.

Cordoue, les lieux incontournables à visiter

 

La porte d'Almodovar qui donne accès à la Juderia est d'origine arabe. A noter la présence d'une statue du stoïcien latin Sénèque - il fut aussi le précepteur de Néron qui le fera assassiner - pour rappeler que ce dernier est né à Cordoue en 4 avant J.-C.

Porte Almodovar

Porte Almodovar

 

La mosquée-cathédrale (Mezquita-catedral) 

Bon à savoir : entrée gratuite du lundi au samedi de 8h30 à 9h30.

Pour consulter le site officiel de la mosquée-cathédrale, cliquer ici

 

Son histoire :

- Au commencement était un temple romain, puis en 584 une église wisigothique vint s'y substituer.

- En 786, les nouveaux occupants de religion musulmane convertirent l'église en mosquée à la demande du sultan Abd al-Rahman I. Ce dernier voulut qu'elle ressembla à celle de Damas d'où il avait dû s'enfuir. Suite à divers agrandissements qui se produisirent pendant 2 siècles, elle devint la seconde plus importante mosquée au monde après celle de La Mecque car avec une surface atteignant les 23 000 m², elle pouvait accueillir plus de 40 000 fidèles .... On comptait aussi 1 417 colonnes et 280 lustres.

- Lors de la reconquête, la mosquée redevint une église à partir de 1236.

- En 1523, il fut décidé de construire une cathédrale à l'ornementation ostentatoire en plein milieu de ce qui fut la mosquée. Malgré l'opposition de la population locale à l'encontre de ce projet, Charles Quint donna l'ordre de continuer les travaux mais quand il vint à Cordoue, il fut consterné par ce qu'il vit et aurait dit : "Si j'avais su ce qu'il y avait ici, je n'aurais jamais osé toucher à l'ancien édifice. Vous avez détruit quelque chose d'unique au monde, et avez construit ce que l'on voit partout". 

Sa description :

856 colonnes de granit et de marbre provenant de ruines romaines et wisigothes sont reliées entre elles par une double rangée d'arcades faites de pierres blanches et de briques soutenant la voûte de l'édifice et dirigées vers la "qiblâ" qui est le mur du fond où se trouve le "mihrâb" - une petite niche creusée dans le mur - qui doit être orienté vers La Mecque.

Cordoue, les lieux incontournables à visiter
Cordoue, les lieux incontournables à visiter
Cordoue, les lieux incontournables à visiter
Cordoue, les lieux incontournables à visiter

Le mihrâb et à la maqsûra

Le "mihrâb" est le point central de la mosquée qui, normalement, est orienté vers La Mecque. Edifié au 10ème siècle, il s'agit d'une petite pièce insérée dans la "qibla" dont la résonance permettait d'amplifier la parole de l'imam de façon que sa parole soit entendue partout dans la mosquée. Les décorations sont magnifiques avec, entre autres, des mosaïques réalisées par des artistes byzantins. Devant le mihrab, se trouve la "maqsûra" qui est l'espace réservé à l'émir qui lui permettait d'assister en toute sécurité à la prière publique.

 

Mihrab de la mosquée cathédrale de Cordoue

L'arc outrepassé (ou en fer à cheval) sépare le mihrâb de la maqsûra.

 

Mezquita de Cordoue, le mihrab

La maqsûra avec, à droite, l'entrée du mirhâb et, en arrière plan, la porte du Sabat par laquelle entrait l'émir.
Au premier plan, de beaux arcs polylobés

 

Porte du Sabat, mosquée de Cordoue

La porte du Sabat

 

Chapelle royale à l'intérieur de la mosquée - cathédrale de Cordoue, Andalousie

La chapelle royale dans laquelle les arcs polylobés ont été conservés

 

Mezquita-Catedral de Córdoba

 La cathédrale construite au sein de la mosquée reconnaissable par ses doubles arches aux claveaux bicolores

 

Cordoue, choeur de la mosquée - cathédrale

  La choeur de la cathédrale

 

Nef de la cathédrale - mosquée de Cordoue

La voute de la nef de la cathédrale

La coupole à la croisée du transept

La coupole à la croisée du transept

La cour des Orangers (pation de los naranjos)

Créé en 784 sous le règne du sultan Abd al-Rahman I, le lieu était planté de palmiers - les orangers datent du 15ème siècle - servait pour les ablutions des fidèles.

De nos jours, cette cour est dominée par la Torre del Alminar haute de 54 mètres qui date du 16ème siècle. C'est un ancien minaret qui a été transformé en clocher à la suite d'un tremblement de terre mais les vestiges du minaret furent conservés à l'intérieur de la nouvelle tour.

Il est possible de monter à son sommet.

Fontaine Santa Maria (17ème siècle ) encore appelée fontaine des Oliviers

Fontaine Santa Maria (17ème siècle ) encore appelée fontaine des Oliviers

Le minaret-clocher de la mosquée-cathédrale de Cordoue.

Les orangers et la Torre del Alminar

 

Minaret-clocher de la cathédrale-mosquée de Cordoue

La Torre del Alminar

 

Mezquita de Córdoba

Une porte extérieure de la mezquita 

Mur extérieur de la mezquita

Mur extérieur de la mezquita

 

La Juderia

C'est l’ancien quartier juif de Cordoue. On aime se promener dans ces étroites ruelles bordées de maisons aux murs blanchis à la chaux et fleuries (patios). 

 

La juderia de Cordoue

 

La judería de Córdoba

 

Statue de Maïmonide dans la Juderia de Cordoue

Statue de Maïmonide dans l'ancienne Juderia

 

La Calleja de Las Flores (la "rue des fleurs") est la plus touristique car elle offre une jolie vue sur la Torre del Alminar. 

 

Calleja de Las Flores, Córdoba, España

 

La Juderia, Cordoue

 

Dans la Juderia, il reste une petite synagogue de style mudéjar dont la visite est gratuite. Ouverte en 1315, elle servit de lieu de culte jusqu'en 1492, date de l'expulsion des juifs d'Espagne. 

 

Synagogue de Cordoue

 

Sinagoga de Córdoba

 

 

Possibilité de visiter "la Casa de Sefarad" (en hébreu, l'adjectif sépharade signifie espagnol)) dans laquelle vous découvrirez l'histoire de la présence des juifs durant 15 siècles en Espagne avant leur expulsion en 1492.

Pour plus d'informations, cliquer ici

 

La chapelle de San Bartolomé 

Elle a été édifiée entre les 14ème et 15ème siècle et l'intérieur est de style mudéjar*.

Mudéjar : mot d'origine arabe (mudaʒʒan = domestique) qui désigne le musulman qui a pu rester en Espagne lors de la Reconquête tout en ayant le droit de conserver sa religion, sa langue et ses coutumes.

 

Chapelle de San Bartolomé, Cordoue

La cour intérieure

 

Chapelle de San Bartolomé, Cordoue

La chapelle

La plinthe de carreaux est surmonté de plâtre de style mudéjar

La plinthe de carreaux est surmonté de plâtre de style mudéjar

Revêtement de sol d'origine (15ème siècle)

Revêtement de sol d'origine (15ème siècle)

Céramique

Céramique

Plâtre aux décorations de style mudéjar

Plâtre aux décorations de style mudéjar

 

L’Alcázar de los Reyes Cristianos.

L'étymologie du mot« Alcázar » provient de l'arabe qui signifie le château ou le palais.

Pour consulter le site officiel de l'Alcázar, cliquer ici

C'est le roi Alphonse XI qui le fit construire en 1328. Et c'est dans ce lieu devenu la résidence des rois, plus précisément à l'intérieur de la tour de l'Hommage, que Christophe Colomb aurait présenté en 1486 aux rois catholiques Ferdinand et Isabelle son projet de voyage vers les Indes en traversant l'océan Atlantique. 

 

Tour de l'Inquisition, Alcázar de Cordoue, Andalousie

Tour de l'Inquisition (Torre de la Inquisición) 

La Tour des Lions (torre de los Leones) datant du 12ème siècle

La Tour des Lions (torre de los Leones) datant du 12ème siècle

Patio morisco

Patio morisco

Mosaïque romaine de l'Alcazar

Mosaïque romaine de l'Alcazar

A gauche, la Tour de l’Hommage (torre del Homenaje) et, à droite, le pont romain sur le Guadalquivir

A gauche, la Tour de l’Hommage (torre del Homenaje) et, à droite, le pont romain sur le Guadalquivir

La tour clocher de la mosquée-cathédrale

La tour clocher de la mosquée-cathédrale

Bassin dans le jardin des poètes

Bassin dans le jardin des poètes

Cordoue, les lieux incontournables à visiter
Promenade des rois

Promenade des rois

 

Le pont romain

Construit par les Romains au 1er siècle avant J.-C. pour traverser le Guadalquivir, il fut plusieurs fois remanié. 

Il permet de relier la mosquée-cathédrale à la tour de la Calahorra qui est un vestige des murailles de l'époque musulmane. 

En son centre, on peut y voir une statue à la gloire de l'archange Raphael qui remonte au 13ème siècle, lorsque celui-ci a sauvé la ville de la peste.

 

Statue de l'archange San Rafael sur le pont romain de Cordoue

Statue de San Rafael 

 Tour de la Calahorra

Tour de la Calahorra

Le pont romain et la Mezquita

Le pont romain et la Mezquita

Cordoue, les lieux incontournables à visiter
Cordoue, les lieux incontournables à visiter
Cordoue, les lieux incontournables à visiter
Panorama depuis le pont de Miraflores

Panorama depuis le pont de Miraflores

 

Après avoir traversé le pont romain, prendre à gauche pour se diriger vers le pont de Miraflores.

 

La plaza del Potro (place du Poulain) 

C'est une très jolie place ornée d'une fontaine dont la colonne centrale porte une statue de poulain. C'est ici que se trouve l'ancienne auberge de la Posada del Potro - aujourd'hui transformée en musée du flamenco - que décrit Miguel de Cervantes dans son oeuvre, Don Quichotte.

Revenir vers le centre en jetant un coup d'oeil de chaque côté des rues que vous empruntez pour profiter des patios si vous avez de la chance de trouver des maisons ouvertes.

Cordoue, les lieux incontournables à visiter
Place du Potro, Cordoue

 

Place du Poulain à Cordoue

La fontaine du Poulain qui date de 1577

 

Place de la Corredera

Cette grande palce rectangulaire a été aménagée au 15ème siècle.

Cordoue, les lieux incontournables à visiter

 

Les ruines d'un temple romain (rue Claudio Marcelo)

Il date du 1er siècle, sous le règne de l’empereur romain, Claude. 

 

Temple romain de Cordoue

Temple romain

 

Les patios

Ils font partie du charme de Cordoue et d'ailleurs, en 2002, l’Unesco les a inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. C'est peu dire !

Sachez que chaque année, la municipalité organise la fête des patios lors de la 1ère quinzaine de mai.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Le reste de l'année, au cours de vos balades, vous pouvez avoir la chance d'en apercevoir depuis la rue voire même de pouvoir pénétrer dans ces lieux de fraîcheur. Mais, si vous souhaitez découvrir les patios de Cordoue, sachez que des visites sont organisées.

Pour plus d’informations, cliquez ici

 

Patio à Cordoue

 

Patio, Cordoue. Andalousie

 

Cordoue, patio

 

Cordoue, les lieux incontournables à visiter

 

Et puis, en me promenant dans les rues de Cordoue :

 

Retablo de San Rafael, esquina de la calle Candelaria con la calle Lineros, Córdoba, Andalousia

Retable de San Rafael à l'angle de la calle Candelaria et de la calle Lineros (1801)

 

Cordoue, musée de la tauromachie

Musée de la tauromachie

 

Cordoue, Andalousie

Calle D San Basilio

 

Si vous avez du temps :

- la Madînat al-Zahrâ (8 km à l'est de Cordoue) :

Pour savoir comment s'y rendre, cliquer ici

Pour réserver votre billet de bus, cliquer ici

Pour plus d’informations sur le site archéologique, cliquer ici

-  les écuries royales (las Caballerizas Reales) qui se trouvent à proximité de l'Alcázar : elles ont été fondées en 1570 et il est possible de les visiter gratuitement. Sachez que des spectacles d'équitation y sont organisés.

Pour plus d’informations sur les écuries royales, cliquer ici

Belle découverte

 

Pour un séjour en Andalousie, lire mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Une semaine de voyage en Andalousie

Séville, les lieux incontournables à visiter

Grenade, les lieux incontournables à visiter

 

En réservant via ce lien, sachez que je recevrai une petite commission de la part de "Ticketbar". Merci d’avance, car cela m’aide à continuer mon blog :

Pour réserver une activité à Cordoue, cliquer ici

 

N'hésitez pas à poster un commentaireà faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos pour les agrandir. 

Publié dans Espagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article