Chalon sur Saône, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Le centre historique de Chalon sur Saône dissimule un véritable trésor qui est la place Saint-Vincent. Situé au débouché de rues médiévales, dominé par les tours de la cathédrale, c'est un espace pittoresque enserré au milieu d'anciennes maisons dont certaines ont conservé leurs magnifiques pans de bois. Rien que pour aller la voir, cette ville moyenne bourguignonne mérite qu'on s'y arrête, d'autant plus qu'elle se trouve à proximité de la Route des Grands Vins de la Côte Chalonnaise où sont produits les grands crus aux appellations de Rully, Givry, Montagny, Mercurey, etc ....

Chalon sur Saône, les lieux incontournables à visiter

 

Comment y aller :

  •  En train :

Pour les horaires, cliquez ici

  •  En bus :

Depuis la loi Macron de 2015 sur la libéralisation du voyage en autocar longue distance, des opérateurs ont ouvert des lignes de bus à bas coût qui desservent Châlon sur Saône :

Pour plus d’informations sur Blablabus, cliquez ici

Pour plus d’informations sur Flixbus, cliquez ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage : https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquez ici

 

Cartes de la ville 

Pour consulter le plan de Châlon sur Saône, cliquez ici

Pour consulter le plan de Châlon sur Saône sur OpenStreetmap, cliquez ici

L'office de tourisme propose un parcours découverte de tous les monuments intéressants de la ville appelé "chemin de l'Orbandale" avec un balisage au sol : 

Pour consulter le parcours du chemin de l'Orbandale, cliquez ici

Pour visualiser Châlon sur Saône sur le site GEOPORTAIL, cliquez ici

 

Météo :

Pour la consulter, cliquez ici

 

Brève histoire de Chalon sur Saône

Durant la période gauloise, Cavillonum était un port qui faisait partie du territoire des Eduens. Ce sont ces derniers qui, pour se protéger de leurs ennemis, ont fait appel à l'armée romaine de Jules César qui en profitera pour envahir la Gaule et vaincre Vercingétorix à Alésia.

- 938 : la ville appartient au comte de Chalon

1237 : le comte de Chalon cède son territoire au duc de Bourgogne.

Au Moyen Age, la ville sait profiter de sa situation géographique - sur le bord de la Saône navigable jusqu'à la Méditerranée et sur la route qui mène aux foires de Champagne - pour développer son économie et ses richesses. La guerre de 100 ans y mettra fin.

- 1471 : à la mort du dernier duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, le roi de France Louis XI récupère la Bourgogne. La Saône sert de frontière avec la Franche-Comté qui est une terre appartenant aux Habsbourg.

- 16ème siècle : période des guerres de religion avec son lot de destructions.

- 1793 : le canal du Centre est fini de creuser qui relie la Saône à la Loire en passant par le bassin minier du Creusot. 

- 19ème siècle : l'activité du port de Chalon est florissante jusqu'à l'arrivée du chemin de fer :  
       - transport de voyageurs entre Lyon et Chalon 
       - transport de marchandises
       - grâce au canal du Centre, les frères Schneider  implantent "le Petit Creusot" en 1839 à Chalon pour  y développer la construction navale.

De nos jours, des croisières sont possibles sur la Saône ainsi que la navigation touristique sur le canal du Centre ...

 

Visite de Chalon sur Saône

(45 000 habitants environ en 2019)
Labellisée ville d'art et d'histoire en 1995

A voir :

- La place Saint-Vincent avec ses maisons à pans de bois. 

Place Saint-Vincent

Place Saint-Vincent

Chalon sur Saône, les lieux incontournables à visiter

 

A l'angle de la place et de la rue Saint-Vincent, on peut voir la statue de Saint-Vincent, le patron des vignerons. 

 

Châlon sur Saône, statue de Saint-Vincent place Saint-Vincent

Statue de Saint-Vincent 

 

- La cathédrale Saint-Vincent : sa construction actuelle a débuté en 1080 pour s'achever au 16ème siècle. C'est au début du 19ème siècle qu'une façade néogothique a été élevée, encadrée par des tours hautes de 42 m. À l’intérieur, on peut voir, entre autres, des chapiteaux romans qui ont été sculptés par des maîtres de Cluny. 

 

Châlon sur Saône, cathédrale Saint-Vincent

 

Châlon sur Saône, cathédrale  Saint-Vincent

Cathédrale et place Saint-Vincent

Cathédrale Saint-Vincent : Caïn et Abel sur un chapiteau de la nef

Cathédrale Saint-Vincent : Caïn et Abel sur un chapiteau de la nef

 

- Le cloître : sa construction originelle remonte à l'an mil et il a été profondément remanié depuis. Il connait son évolution majeure au 14ème siècle avec des galeries fermées d'arcatures trilobées à claire voie. Au 15ème siècle, les chanoines décident de le voûter en pierre. A la révolution, il est vendu comme bien national et est partagé en plusieurs lots. L'aile nord disparaît. En 1956 il devient propriété de la ville. Sa restauration complète débute en 2009 et va durer 10 ans . L'aile nord est entièrement reconstruite. Il réouvre ses portes en 2019 et c'est une petite merveille à voir.

 

Châlon sur Saône, cloître de la cathédrale  Saint-Vincent

Cloître de la cathédrale Saint-Vincent

Chalon sur Saône, les lieux incontournables à visiter

 

- les maisons à pans de bois : on en dénombre à peu près une quarantaine dont les dates de construction varient entre le 15ème et le 18ème siècle. Elles se trouvent dans le centre historique sur la place Saint-Vincent et à proximité.

 

Châlon sur Saône, place Louis Armand Calliat

Place Louis Armand Calliat

 

Châlon sur Saône, maisons à pans de bois rue Saint-Vincent

Une cour d'immeuble de la rue Saint-Vincent 

 

Châlon sur Saône, rue Saint-Vincent

Rue Saint-Vincent 

 

Châlon sur Saône, maison de la Mothe

Maison de la Mothe à l’angle de la rue du Pont et de la rue Saint-Vincent

 

- les vestiges de l'enceinte gallo-romaine datant de la fin du 3ème et début du 4ème siècle se trouvant rue Edgard Quinet, derrière le chevet de la cathédrale.

 

Châlon sur Saône, enceinte gallo-romaine

La tour de l'Evêché

 

Châlon sur Saône, vestige de l'enceinte gallo-romaine

La tour de Marcilly

 

Châlon sur Saône, tour de Saudon

La tour de Saudon

 

- les quais de Saône.

Vue prise depuis le pont Jean Richard

Vue prise depuis le pont Jean Richard

Vue prise depuis l'île Saint-Laurent

Vue prise depuis l'île Saint-Laurent

 

- la tour du Doyenné : construite au 15ème siècle elle faisait partie de de la maison du doyen des chanoines de la cathédrale Saint-Vincent jusqu'en 1907, date à laquelle elle a été démontée. C'est grâce à un mécène américain qu'elle est ramenée à Chalon sur Saône et remontée à la pointe de l’île Saint-Laurent.

Tour du Doyenné

Tour du Doyenné

 

- le musée Nicéphore Niepce dédié à l'histoire de la photographie (accès gratuit) :

Pour plus d'informations, cliquez ici

- le musée Denon où sont exposées des peintures mais aussi le résultat de fouilles archéologiques menées dans la région (accès gratuit).

Pour plus d'informations, cliquez ici

Musée Denon

Musée Denon

 

Des adresses pour se restaurer ou/et boire à Chalon sur Saône :

- L'Emile brochettes : "la potence d'onglet de bœuf" est un des "must " de ce restaurant.

  Pour plus d'informations, cliquez ici

- Pizza Paolo : un Français, champion du monde de la pizza ....

 Pour plus d'informations, cliquez ici

Pour les bars sympas, se rendre place Saint-Vincent.

 

Bonne visite

 

Voir aussi mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Découvrir Nolay, le cirque du bout du monde et ses environs

Randonnée en Bourgogne : de Mâcon à Châlon sur Saône en suivant la voie verte qui passe à Cluny et Cormatin

Dijon, les lieux incontournables à visiter

Visiter la Bourgogne avec le train

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article