Lille, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Qui n’a pas son idée sur les gens du nord ? Le parler chti, le climat gris et pluvieux, la bière, etc … Alors visiter Lille non merci …. Plutôt Toulouse ou Marseille, des villes du sud, ensoleillées et chaudes. Mais vous vous trompez car Lille a son charme. Ville frontière, elle est à la croisée des influences flamandes et françaises. Ville d’histoire, son riche patrimoine architectural a su être préservé au point que le Vieux Lille est devenu une attraction touristique. De plus, la ville est vivante car les étudiants y sont très nombreux. Alors n’hésitez plus, laissez de côté vos préjugés et partez découvrir la capitale régionale des Hauts de France. Une journée de visite peut suffire mais ce qui sûr, c’est que Lille ne vous laissera pas indifférent et, qui sait,  vous aurez envie d’y retourner.

 

Comment venir à Lille :

  •  En train :

Pour les horaires, cliquer ici

  •  En bus :

Depuis la loi Macron de 2015 sur la libéralisation du voyage en autocar longue distance, des opérateurs ont ouvert des lignes de bus à bas coût qui desservent Lille :

Pour plus d’informations sur Flixbus, cliquer ici

Pour plus d’informations sur Ouibus, cliquer ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage : https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omio, cliquer ici
 

 

Cartes de la ville 

Pour consulter le plan du centre-ville distribué par l'office du tourisme, cliquer ici

Pour consulter le plan de Lille, voir ci-dessous :

 

Se déplacer dans Lille :

Ilévia qui fait partie du groupe Kéolis gère le réseau de transport de la MEL (Métropole Européenne Lilloise).

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Météo :

Pour la consulter, cliquer ici

 

Lille et la Deûle

La cité fut bâtie sur une île au milieu de la rivière Deûle qui se divisait en plusieurs bras d'où le nom de Lille qui vient de L'Isle. Plusieurs canaux traversaient la ville au 19ème siècle (23 km de canaux) quand il fut décidé de commencer à les combler pour des raisons d'hygiène, l'essor industriel de la ville les ayant transformés en égout à ciel ouvert .... Le dernier canal disparut en 1953 et, aujourd'hui, on a bien du mal à imaginer que Lille ressemblait à ses sœurs du Nord que sont Bruges et Gand avec leurs canaux. 

 

Brève histoire de Lille

Lille fait partie du comté de Flandres jusqu'en 1369.

De 1369 à 1477, Lille fait partie du duché de Bourgogne jusqu'à la mort de Charles le Téméraire.

De 1477 à 1667, son héritière, sa fille Marie de Bourgogne, ayant épousé Maximilien Ier, Lille devient habsbourgeoise puis espagnole (Pays Bas espagnol) avec l'arrivée de Charles Quint.

En 1667, Lille est conquise par les troupes de Louis XIV et est définitivement rattachée à la France. Pour défendre la ville frontière, le roi demande à Vauban d'y édifier une citadelle.

Au 19ème siècle, Lille connait un grand essor industriel lié au textile qui nécessite l'agrandissement de la ville. Des places sont créées, des avenues sont percées, des immeubles haussmanniens sont bâtis, des courées sont construites à la va-vite pour accueillir la main d'oeuvre dont les entrepreneurs ont grand besoin et les communes voisines de Wazemmes, Esquermes, Moulins et Fives sont annexées.

   

BALADE DANS LE VIEUX LILLE

 

De nos jours, il est difficile d'imaginer que dans les années 60, le Vieux Lille était un quartier délabré et malfamé. C'est l'adoption de la loi Malraux en 1962 sur les secteurs sauvegardés qui est à l'origine du renouveau fantastique de ce quartier qui attire des foules de touristes. Cette loi avait pour but de conserver, de restaurer et de mettre en valeur les centres anciens présentant un caractère historique ou/et esthétique et la ville de Lille a fait le choix d'en profiter pour se doter d'un secteur sauvegardé en 1967.

En venant de la gare de Lille Flandres, on arrive place du Théâtre qui est dominée par le beffroi de la chambre du Commerce. En face de l'opéra se trouve un des monuments emblématiques de Lille, la Vieille Bourse.

La Vieille Bourse

Construite entre 1652 et 1653, elle est de style flamand flamboyant avec ses pierres de couleur ocre et safran et toutes les ornementations qui décorent les façades. A l'intérieur, la cour est occupée par des bouquinistes et des antiquaires. Tous les dimanches, après 19h00 on y danse le tango.  

La Vieille Bourse de Lille

La Vieille Bourse de Lille

 

La Grand'Place ou place du général de Gaulle 

Entouré de maisons aux styles différents (flamand, espagnol, français), c'est le centre animé de Lille. Au milieu de la fontaine, la colonne de la déesse édifiée en 1845 glorifie la résistance de Lille face aux troupes autrichiennes lors du siège en 1792. C'est ici, qu'on trouve l'une des plus grandes librairies d'Europe, le Furet du Nord.

La Grand'Place vue depuis le perron de la Grand'Garde construit en 1717 qui abrite le théâtre du Nord

La Grand'Place vue depuis le perron de la Grand'Garde construit en 1717 qui abrite le théâtre du Nord

 

De la Grand'Place, on accède à la place Rihour où se trouve l'office du tourisme qui a été installé dans ce qui reste du Palais Rihour dont la construction remonte à l'époque de Philippe le Hardi (15ème siècle).

 

Lille, le palais Rihour

 

Revenir sur la Grand'Place pour se diriger vers la cathédrale ND de la Treille en empruntant la rue de la Bourse. A l'angle de la rue Lepelletier, belles maisons de style espagnol avec des angelots sur la façade.

 

Lille, rue Lepelletier

A l'angle de la rue Lepelletier et de la rue de la Bourse

Lille, les lieux incontournables à visiter

 

De l'autre côté, c'est à nouveau la place du Théâtre. Face à la chambre de commerce, on trouve le rang de Beauregard qui est un ensemble harmonieux de 14 maisons construites entre 1685 et 1687 mélangeant le style flamand et le style classique français. En se plaçant devant le restaurant Morel et Fils, on peut apercevoir sur la façade, au 3ème étage, un boulet fiché dans le mur qui a été transformé en "sein de femme".... D'autres boulets "moins humoristiques" sont visibles et rappellent par leur présence le terrible siège des Autrichiens devant Lille en 1792.

 

undefined

Beffroi de la chambre de commerce et d'industrie

 

Lille, la rue des Chats-Bossus

Enseigne dans la rue des Chats Bossus

 

La cathédrale Notre-Dame de la Treille :

Sa construction débute en 1856 siècle mais en raison des 2 guerres mondiales et d'un manque de financement, les deux tours de 115 m et la dernière travée de la nef ne seront jamais réalisés. Un clocher fut donc rapidement construit à proximité et la nef inachevée fut fermée par un mur en briques et bois. C'est en 1990 qu'il fut décidé de construire une façade vraiment digne de cette cathédrale de style néogothique en y installant, entre autres, des panneaux de marbres gris du Portugal qui sont translucides lorsqu'on se trouve à l'intérieur de l'édifice et une rosace réalisée par le peintre Kinjo. Les travaux s'achevèrent en décembre 1999.

La cathédrale est construite à l'emplacement de la motte féodale qui occupait cet endroit au Moyen Age. 

Cathédrale Notre-Dame de la Treille

Cathédrale Notre-Dame de la Treille

 

Sur le pourtour côté sud de la cathédrale, on peut voir la plus petite maison de Lille ainsi que toute une série de petits ponts en bois qui, autrefois, servaient à franchir un canal qui a été comblé.

 

La plus petite maison de Lille

 

Au nord de la cathédrale, il y a la rue pavée des Vieux Murs et la jolie place aux Oignons.

 

Lille, rue des Vieux Murs

Rue des Vieux Murs

 

Derrière la cathédrale, on trouve la rue de la Monnaie avec l'hospice Comtesse qui est un des plus anciens bâtiments lillois.

L'hospice Comtesse :

C'est au 13ème siècle que la comtesse Jeanne de Flandres fit transformer une partie de son palais en hospice pour les plus miséreux et pour les pèlerins de passage. Restauré à plusieurs reprises, il présente un bel ensemble architectural qui abrite en son sein le musée de la vie lilloise du Moyen Age à fin de l'Ancien régime.

Pour plus d’informations, cliquer ici

A proximité, on trouve l’îlot Comtesse et la belle place Louise de Bettignies.

 

Lille, rue de la Monnaie

Rue de la Monnaie

L'îlot Comtesse

L'îlot Comtesse

Place Louise de Bettignies

Place Louise de Bettignies

 

Suivre la rue de Gand pour parvenir à la place de Gand où se trouve la maison haute. Quand Lille était enserrée dans ses remparts, la place était difficile à trouver pour construire ....

 

Lille, place de Gand

Place de Gand

 

A l'extrémité de la place, la porte de Gand a été édifiée en 1620 par les Espagnols et remodelée par Vauban.

Porte de Gand

Porte de Gand

 

Maison natale Charles de Gaulle :

Pour ceux que la vie du général de Gaulle passionne, on peut visiter sa maison natale sise au n°9 rue Princesse.

Pour plus d’informations, cliquer ici

Maison natale du général de Gaulle

Maison natale du général de Gaulle

 

En se dirigeant vers le canal de la moyenne Deûle, vous pouvez faire un détour pour aller voir le passage des Trois Anguilles qui relie le 22 rue Voltaire à la rue Négrier. 

 

Lille, passage des Trois Anguilles

Passage des Trois Anguilles

 

Le pont Napoléon de style néo égyptien fut construit en 1812 et c'était le 1er pont couvert de France. Détruit durant la 1ère guerre mondiale, il fut reconstruit pour être de nouveau détruit lors de la 2ème guerre. C'est dans le cadre du réaménagement de l'esplanade du Champ de Mars et des bords du canal qu'il fut reconstruit en 2014.

Le pont Napoléon

Le pont Napoléon

Le canal de la moyenne Deûle vu depuis le pont Napoléon

Le canal de la moyenne Deûle vu depuis le pont Napoléon

 

Le parc de la citadelle :

Autour de la citadelle Vauban dont le centre est occupé par une base de l'OTAN, un parc a été aménagé pour la ballade. On y trouve aussi un zoo (entrée payante) ainsi qu'un parc d'attraction pour les enfants.

La citadelle Vauban

La citadelle Vauban

 

A voir en dehors du Vieux Lille :

 

- le Palais des Beaux Arts (1892) qui se trouve place de la République. Ne pas manquer d'aller voir les plans-reliefs de 14 villes fortifiées dont Lille, Maastricht et Namur qui sont exposés dans les sous-sols du Palais.

Pour plus d’informations, cliquer ici

- le beffroi édifié en 1932, haut de 104 m et classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 2005 au titre des beffrois du nord de la Flandres et de Wallonie. On peut accéder à son sommet pour profiter d'une superbe vue sur la ville (l'accès est payant). 

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Lille, le beffroi de l'Hôtel de ville

 

- la Noble Tour (elle se trouve à proximité de la mairie) : construite en 1405, c'est le dernier vestige des remparts médiévaux qui entourait Lille. 

La noble tour

La noble tour

- la serre tropicale du jardin botanique (descendre à la station de métro "Porte de Douai")

- le marché de Wazemmes le dimanche matin, place Nouvelle Aventure qui se trouve dans un quartier cosmopolite. C'est l'un voir le plus grand marché de France.

- Maison Coilliot sise au 14 rue Fleurus : sa décoration extérieure a été imaginée par Hector Guimard ce qui en fait une maison de style Art Nouveau.

- l'ancienne gare de marchandises Saint-Sauveur qui est un espace où sont organisées des expositions et des événements qui attirent des milliers de visiteurs chaque année. A proximité, se trouve une ferme urbaine.

- la tour de Lille (anciennement tour du Crédit Lyonnais) inaugurée en 1997 dans le quartier d'affaires d'Euralille construit autour de la gare TGV de Lille Europe. C'est l'architecte Christian de Portzamparc qui en réalisa les plans de cet immeuble de bureaux en forme de L. 

 

Tour de Lille, anciennement tout du Crédit Lyonnais

La Tour de Lille et les tulipes de Shangri-La installées en 2004 au centre de l'esplanade François Mitterrand 

 

QUELQUES ADRESSES POUR BOIRE / MANGER / DEGUSTER

 

DEGUSTER :

- Meert (maison fondée en 1761) = les meilleures gaufres artisanales de Lille

Pour plus d’informations, cliquer ici

- Aux Merveilleux de Fred = excellentes meringues

Pour plus d’informations, cliquer ici

BOIRE :

- la Capsule = grand choix de bières

Pour plus d’informations, cliquer ici

- Au Fût et à Mesure = présence de tireuse à bière sur les tables permettant de se servir soi-même

Pour plus d’informations, cliquer ici

MANGER :

- Vieux de la Vieille (attention c'est souvent plein)

Pour plus d’informations, cliquer ici

- Brocantine : un restaurant dans une brocante

Pour plus d’informations, cliquer ici

On trouve aussi beaucoup de restaurants et d'estaminets dans la rue de Gand. 

Bon à savoir :
- un estaminet était un café de quartier ou de village où on buvait de la bière tout en se distrayant. Actuellement en plein renouveau, ces établissements sont typiques des Flandres.
- quelques spécialités du nord : le potjevlesch, la carbonnade, le welsh, la tarte au Maroilles, etc ...

OU TROUVER DE BONNES FRITERIES A LILLE ?

- Friterie des Lilas : les pommes de terre ne sont ni surgelés , ni sous vide

Pour plus d’informations, cliquer ici

- L'Express à la sortie de la gare de Lille Flandres = j'ai y toujours mangé de bonnes bavettes accompagnées de frites ....

 

BONNE VISITE

 

Voir aussi mon article sur Arras en cliquant sur le lien suivant :

Visiter Arras en une journée

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent en aucun cas la responsabilité de l'auteur.

Publié dans Hauts de France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article