Orléans, les lieux incontournables à visiter

Publié le par hunza

Capitale de la région Centre Val de Loire, Orléans connait depuis quelques années une réhabilitation vraiment réussie de son centre ancien construit autour d'une des cathédrales les plus grandes de France. De plus, sa situation sur les bords de la Loire classée au patrimoine mondial de l'humanité lui octroie un charme certain. Proche de la capitale, elle est une destination idéale pour échapper au tumulte parisien le temps d'une journée tout en se rappelant que c'est ici que s'est joué l'un des épisodes les plus importants de l'histoire de France avec Jeanne d'Arc.

 

Comment venir à Orléans :

  •  En train (1h00 de trajet environ depuis Paris) :

Pour les horaires, cliquer ici

  •  En bus :

Depuis la loi Macron de 2015 sur la libéralisation du voyage en autocar longue distance, des opérateurs ont ouvert des lignes de bus à bas coût qui desservent Orléans :

Pour plus d’informations sur Flixbus, cliquer ici

Pour plus d’informations sur Blablabus, cliquer ici

Pour plus d’informations sur Eurolines, cliquer ici

 

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage : https://www.blablacar.fr/

 

Avec le comparateur de trajets OMIO, vous avez la possibilité de trouver tous les horaires, les trajets les plus rapides et comparer les meilleurs prix parmi plusieurs centaines de compagnies de transport :

Pour utiliser Omnio, cliquer ici
 

 

Cartes de la ville 

L'office du tourisme se trouve au n°2 de la place de l'Etape, à côté de la cathédrale.

Pour consulter le plan du centre-ville distribué par l'office du tourisme, cliquer ici

Pour consulter le plan d'Orléans, voir ci-dessous 

 

Se déplacer dans Orléans :

Keolis Métropole Orléans, filiale du groupe Keolis, est l’opérateur du réseau Tao de la Métropole orléanaise.

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Météo :

Pour la consulter, cliquer ici

 

Brève histoire d'Orléans

C'est ici que l'histoire de Jeanne d'Arc marqua à jamais l'histoire de France car c'est elle qui, le 8 mai 1429, mit fin au siège de la ville par les Anglais lors de la guerre de 100 ans. Suite à cette victoire, elle persuadera Charles VII  d'aller se faire sâcrer roi à Reims ce qui sera fait 17 juillet 1429.

Place du Martroi, statue équestre en bronze de Jeanne d'Arc (1855)

Place du Martroi, statue équestre en bronze de Jeanne d'Arc (1855)

Par sa situation géographique, Orléans fut un port fluvial très important sur la Loire car, d'une part, les routes étaient peu sûres et, d'autre part, c'était le lieu d'où la distance avec Paris était la plus courte. Ainsi le canal d'Orléans creusé au 17ème siècle permettait de relier la Seine via le canal du Loing. Ces échanges commerciaux furent une source d'enrichissement de la ville. Mais, à partir du milieu du 19ème siècle, la marine de Loire déclina avec l'arrivée du chemin de fer et le fleuve ne fut plus entretenu.

 

VISITE DE LA VILLE 

Orléans est une ville de 114 782 habitants environ (chiffre INSEE de 2016)
Labellisée ville d’art d’histoire

 

A partir de 2002, la municipalité a décidé de réhabiliter le centre historique. C'est ainsi que peu à peu, des maisons à pans de bois - on en recense environ 140 édifiées entre le 14ème et le début du 17ème siècle - ont retrouvé leurs belles façades rendant plus attractif la découverte de la ville par les touristes.

La plus ancienne maison à pans de bois se trouve au n°25 rue de la Poterne et elle date de 1394. 

Quelques rues piétonnes où flâner : rues Sainte-Catherine en partant de la place du Martrois, de Bourgogne, de la Poterne, de la Charpenterie, de l'Empereur, etc . 

Orléans, maisons à pans de bois rue Sainte-Catherine

Rue Sainte-Catherine

 

Orléans, maisons à pans de bois

Rue Sainte-Catherine

 

Orléans, maisons à pans de bois rue Sainte-Catherine

Rue Sainte-Catherine

 

Orléans, maisons à colombages rue de Bourgogne

Angle rue Sainte-Catherine et rue de Bourgogne

 

Orléans, place du Châtelet

Place du Châtelet

 

Maisons à pans de bois rue de la Charpenterie

Maisons à pans de bois rue de la Charpenterie

Orléans, restaurant la Cantine, plus ancienne maison à pans de bois

Le restaurant La Cantine au n°25 rue de la Poterne occupe le bas de la plus ancienne maison à pans de bois (1394)

 

Orléans, rue de la Poterne

Rue de la Poterne

 

Orléans, maisons à pans de bois dans la rue de l'Empereur

Rue de l'Empereur

 

Angle rue des Pastoureaux et rue Etienne Dolet

 

Orléans, maison à pans de bois rue de la Cholerie

Rue de la Cholerie

 

CATHEDRALE SAINTE-CROIX

Commencée en 1287, sa construction s'étalera sur six siècles pour s'achever en 1858, sous Napoléon III, avec l'édification de la flèche. En effet, lors des guerres de religion, la cathédrale fut détruite en mars 1568 par les protestants et il fallut la rebâtir entièrement. C'est d'ailleurs le 18 avril 1601, au lendemain de l'édit de Nantes, que le roi Henri IV et la reine Marie de Médicis inaugurèrent la reconstruction de l'édifice en posant la première pierre.

Quelques chiffres
C'est une des plus grandes cathédrales gothiques de France avec ses
140 mètres de long, 53 mètres de large au niveau du transept et 32 mètres de hauteur sous voûte.
Les deux tours mesurent 88 mètres de haut et la flèche culmine à 114 mètres. A noter que Viollet le Duc s'est inspiré de cette dernière pour concevoir la flèche de Notre Dame de Paris.

A voir à l'intérieur : 10 vitraux exécutés entre 1893 et 1897 retraçent la vie de Jeanne d'Arc. 

 

Orléans , cathédrale Sainte-Croix

Cathédrale vue depuis la rue Jeanne d'Arc

 

Cathédrale Sainte-Croix d'Orléans, vitrail de Jeanne d'Arc au bûcher

Vitrail de Jeanne d'Arc sur le bûcher

Au pied de la cathédrale, un vestige du rempart gallo-romain datant du 4ème siècle ap JC.

Au pied de la cathédrale, un vestige du rempart gallo-romain datant du 4ème siècle ap JC.

 

LA MAISON JEANNE D'ARC

Il s'agit malheureusement d'une reconstitution car la maison où Jeanne d'Arc a vécu lors du siège de la ville du 29 avril au 9 mai 1429 a été entièrement détruite lors des bombardements allemands qui eurent lieu en juin 1940.

Pour plus d’informations, cliquer ici

Chaque année, en mai, se déroulent les importantes fêtes johanniques vieilles de près de 600 ans. En 2018, elles ont été inscrites à l'inventaire national du patrimoine culturel immatériel en attendant avec pour objectif une candidature au classement du patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco. 

 

DES EDIFICES REMARQUABLES

- Eglise Saint-Aignan : sa construction s'est achevée en 1509. Elle abrite une belle crypte romane du 11ème siècle avec martyrium, déambulatoire ainsi que de beaux chapiteaux. Elle n'est accessible que dans le cadre de visites guidées intitulées"la ville du dessous" organisées par l'office de tourisme.

Pour plus d'informations, cliquer ici

- Crypte Saint-Avit : redécouverte par hasard en 1852, elle date du 11ème siècle. Pour la découvrir, réserver votre place pour la visite "la ville du dessous".  

- L’hôtel Groslot : construit au début du 16ème siècle, cet hôtel particulier est devenu l’hôtel de ville d'Orléans de 1790 à 1981. Les visites y sont libres et gratuites.

Pour plus d'informations, cliquer ici

L'hôtel Groslot vu depuis le jardin

L'hôtel Groslot vu depuis le jardin

- L'hôtel des Créneaux : il a été construit en plusieurs étapes entre 1445 à 1513 et a servi de premier hôtel de ville d'Orléans. 

 

Rue Sainte-Catherine, l'hôtel des Créneaux

 

- Le Campo Santo : ce fut le principal cimetière d'Orléans jusqu'au 18ème siècle, période où il a été fermé car jugé trop insalubre. Il avait été créé au 12ème siècle et clôturé d'arcades entre les 15ème et 16ème siècles.

Orléans, les lieux incontournables à visiter

 

LA LOIRE

Il faut se rendre sur les quais avec ses pavés inégaux pour tenter d'imaginer qu'il s'agissait du premier port fluvial européen durant la première partie du 19ème siècle puis sur le pont Georges V pour apprécier la Loire dans toute sa dimension de fleuve sauvage. D'ailleurs, c'est en novembre 2000 que le fleuve a été classé au patrimoine mondial de l'humanité par l’Unesco au titre des paysages culturels.  Du pont, on peut profiter d'une belle vue sur la ville. 

En 2003, la municipalité a créé le festival de Loire en souvenir du passé du fleuve qui était un des axes principaux de la navigation commerciale en France. Tous les 2 ans, des centaines de milliers de spectateurs se déplacent pour voir des bateaux du monde entier venus rejoindre ceux de la flotte traditionnelle ligérienne des gabares (fûtreaux, plates de Loire toues). Le prochain festival est prévu en septembre 2021.

Le pont Georges V

Le pont Georges V

Orléans, les lieux incontournables à visiter
Orléans, les lieux incontournables à visiter
Quai du Châtelet

Quai du Châtelet

Gabares amarrées quai du Châtelet

Gabares amarrées quai du Châtelet


 

DANS LES ENVIRONS

Le parc floral de la Source : on peut y accéder en empruntant le tramway. Sa surface est de 35 hectares et c'est ici que le Loiret qui a donné son nom au département prend sa source. En fait, c'est une résurgence souterraine de la Loire qu'on surnomme le bouillon.
A voir la serre aux papillons, la ménagerie, le jardin zen, le jardin exotique, le potager, la roseraie, l'importante collection d'iris, les dahlias, etc. 

Pour plus d'informations, cliquer ici

Source du Loiret

Source du Loiret

Bon séjour

 

Voir aussi mes articles en cliquant sur les liens suivants :

Quels châteaux de la Loire visiter quand on n'a pas de voiture

Visiter les châteaux de la Loire et le zoo de Beauval depuis Blois sans voiture

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog.

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Publié dans Centre Val de Loire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article