Visiter en 3 jours Munich et ses environs

Publié le par hunza

Capitale de la Bavière et troisième plus grande ville d'Allemagne sur le plan démographique, Munich présente de multiples visages. Centre ville historique, musées, châteaux, parcs, brasseries en quantité, etc .... Bref, en trois jours, on a de quoi s'occuper et si on veut se rendre au château de Neuschwantein, il faudra faire des choix .... 

 

Venir / quitter Munich :

En train :

Le TGV relie Paris à Munich en 6h00 environ.

Pour plus d'informations, cliquer ici

En bus low coast :

Avec Flixbus (cliquer ici) ou Blablabus (cliquer ici).

En covoiturage :

Avec BlaBlaCar, cliquer ici

 

Pour choisir la meilleure façon de se déplacer, il est possible d'utiliser le programme "rome2rio" et l'installer sur son téléphone portable car il peut s'avérer très utile quand on voyage :

Cliquer ici pour utiliser rome2rio

 

Carte de Munich :

Pour ouvrir le plan de Munich d'OpenStreetMap, cliquer ici

 

Météo

Pour la consulter, cliquer ici

Pour regarder en direct la webcam, cliquer ici

Les transports en commun :

Il existe un ticket à la journée (Tageskarte) qui est valable jusqu’au lendemain matin à 6h. Ce billet est utilisable dans tous les transports librement pendant la durée de sa validité et son prix varie en fonction des zones que vous choisissez. Si vous ne vous déplacez que dans la ville  de Munich,  il s'agit de la zone dite "M" et si vous décidez d'aller au moins jusqu'à Dachau il faut prendre un ticket "M - 1"puisque Dachau se trouve en zone 1. 
Bon à savoir aussi :

Bon à savoir :

 - la "Tageskarte" est disponible en version « groupe », ce qui signifie qu'en payant un peu plus cher elle peut être utilisable jusqu'à 5 adultes ou 10 enfants maximum.

- les enfants âgés de moins de 6 ans voyagent gratuitement à condition d'être accompagné
 

Pour consulter le plan du réseau, cliquer ici

Pour consulter les tarifs, cliquer ici

 

A NOTER qu'il existe pour tout le Land de Bavière un ticket de train, le Bayern-Ticket, qui permet d’utiliser également tous les transports publics (bus, tramways, S-Bahn, U-Bahn, trains sauf les ICE) pour 26 € par jour au distributeur automatique. Ce billet valable pour une journée peut être utilisable jusqu'à 5 personnes maximum à condition d’acquitter la somme de 8 € par personne supplémentaire lors de l'achat. L'achat de ce billet est très avantageux si vous décidez de vous rendre au château de Neuschwanstein.

 

La CityTourCard

Outre l'utilisation illimitée des transport en commun pour une période de validité de 24h, 48h, 3, 4 5 ou 6 jours, elle offre aussi des réductions sur l'entrée de certains musées. 

Pour plus d'informations, cliquer ici

 

Hébergement :

Voir les sites « Airbnb » ou  « Homelidays » si vous souhaitez louer un appartement ou une chambre chez l'habitant ou bien « Booking.com » ou « OUIsncf.com » si vous préférez louer une chambre d’hôtel.

 

Oktoberfest :

Cette fête de la bière, ou Oktoberfest est mondialement connue et réunit, chaque année, plus de 6 millions de visiteurs qui consomment  ... environ 7,5 millions de litres de bière, principalement de la "Märzenbier" brassée spécialement pour cette occasion là ! Elle débute le 3ème week-end du mois de septembres pour se terminer le 1er week-end d’octobre.
Son origine remonte au mariage du futur roi Louis Ier avec Thérèse de Saxe Hildburghausen en 1810 et c'est en 1818 qu'elle devient une fête foraine.

 

Brève histoire de Munich

 

- 1158 : fondation le long de la route du sel à qui elle doit sa prospérité. Son nom vient de "Mönchen" qui signifie moine en allemand car elle est située à proximité d'une abbaye.

- 1180 : début du règne de la dynastie des Wittelsbach qui va durer jusqu'en 1918.

- 1255 : Munich devient capitale de la Bavière

- 1618 - 48 : Guerre de 30 ans : les Wittelsbach ont maintenu la Bavière dans la religion catholique   

- 1632 : Munich est occupée par les Suédois

- 1634 : épidémie de peste

- 1845 - 1886 : règne de Louis II de Bavière durant lequel il se désintéresse du pouvoir.

- 18 janvier 1971: proclamation de l'empire allemand dont la Bavière fait partie.

- 8 novembre 1918 : révolution avec à sa tête le social-démocrate Kurt Eisner qui renverse la monarchie de Wittelsbach pour la remplacer par une république bavaroise libre. Eisner est assassiné en 1919 et la Bavière sera rattachée à la République de Weimar.

- 1919 : fondation du DAP (parti ouvrier allemand) qui deviendra le NASDP en 1920

- 9 novembre 1923 : putsch raté d'Hitler.

- 20 mars 1933 : Himmler annonce l'ouverture d'un camp de concentration à Dachau.

- 30 septembre 1938 : signatures des accords de Munich censés préserver la paix tout en livrant la Tchécoslovaquie à l'Allemagne.

- 1935-45 : 2ème guerre mondiale durant laquelle Munich est bombardée par les Alliés. L'armée américaine fait son entrée dans la ville le 29 avril 1945.

- 1945 : Munich est la capitale du Land de Bavière.

- Août 1972 : organisation des Jeux Olympiques qui sont endeuillés par la prise d'otages sanglantes des athlètes israéliens par un commando palestinien.

- En 2020, Munich compte environ 1,5 million d’habitants.

 

 

Visite de Munich

Ci-dessous, je propose une découverte de Munich avec un programme pour chacune des 3 journées 

 

1ère journée :

centre ville (Altstadt), pinacothèque(s), Residenz 

 

Le centre ville n'est pas grand qu'on peut tout faire à pied. Par contre il faudra faire des choix entre les visites de pinacothèques car il est impossible de tout voir dans une journée ....

 

Le nouvel hôtel de ville (Neue Rathaus en allemand) édifié entre 1867 et 1908 au nord de la Marienplatz dans un style néogothique qui lui fait ressembler à celui de Bruxelles. Il est possible de monter au sommet du beffroi pour jouir d'un panorama sur Munich.

On peut accéder au sommet du beffroi (88 mètres) en empruntant des ascenseurs. 

 

 

München , das neues Rathaus

 

Le "Glockenspiel" :

Il s'anime à 11h et à midi et le spectacle dure environ 15 minutes. On peut aussi en profiter à 17h00 uniquement durant les mois de mars à octobre.

Composé de 32 automates et de 43 cloches, le carillon représente :
- au niveau supérieur, c'est l'évocation du mariage princier du duc Guillaume de Bavière et de Renée de Loraine en 1568 suivi d'un tournoi médiéval opposant un chevalier bavarois à un chevalier maure.
- au niveau inférieur,  la danse rituelle des Tonneliers, le « Schäfflertanz » qui célèbre la fin de la peste en 1517
.

 

Le Viktualienmarkt :

C'est le grand marché quotidien de plein air qui est ouvert du lundi au samedi de 7h à 20h (18h de novembre à février). Jusqu'en 1807, il se tenait sur la Marienplatz mais, comme il s'y trouvait de plus en plus à l'étroit, il a été déplacé sur ordre du roi Maximilien I.

En son centre, il y a un biergarten (brasserie en plein air ) près de l'arbre de mai (Maibaum en allemand) qui est une tradition bavaroise.

 

L'Eglise Saint-Pierre (Alte Peter ou Peterkirsche) : fondée en 1180, c'est l'église la plus ancienne de la ville.  On peut monter au sommet de la tour (56 mètres de hauteur et 306 marches pour y accéder)  pour profiter d'une vue imprenable sur la vieille ville.

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

La Frauenkirche (cathédrale Notre-Dame) : elle est reconnaissable pas ses deux clochers à bulbe vert dont la hauteur avoisinent les 99 mètres. Sa construction débuta en 1468 et ses murs sont constitués de briques rouges. A l'intérieur, ses dimensions sont imposantes (1090 mètres de long sur 40 mètres de large). A voir : quelques beaux vitraux,  le tombeau de l'empereur Louis 4 et pour l’anecdote, la marque sur le sol du Teufelstritt (coup de pied du diable).

Cathédrale Notre-Dame (Frauenkirche)

Cathédrale Notre-Dame (Frauenkirche)

 

L'église Saint-Michel (Michaelskirche) : construite entre 1583 et 1597, elle présente une belle façade qui donne sur la rue commerçante avec, en son centre, un Saint-Michel terrassant le dragon (symbole du catholicisme terrassant le protestantisme en Bavière). A l'intérieur, mélange de style renaissance et de baroque.

Dans la crypte se trouve le tombeau de Louis II de Bavière.

La façade de l'église Saint-Michel

La façade de l'église Saint-Michel

 

L'église des frères Asam (Asamkirche) : située rue Sendlinger ("Sendlingerstrasse"en allemand), c'est le chef d'oeuvre rococo des frères Asam.

Édifiée au XVIIIe siècle son décor intérieur surchargé est un bel exemple du baroque tardif bavarois avec ce mélange réussi de dorures, de peintures ou de faux marbres.

La fresque du plafond illustre la vie de Saint-Jean Népomucène auquel cette église est dédiée. 

 

 

A coté de l'église se dresse la maison des frères Asam qu'ils firent construire en 1734.

L'Asamhaus qui est juste à côté de l'Asamkirche

L'Asamhaus qui est juste à côté de l'Asamkirche


Pour accéder à la vieille ville, il reste encore 3 portes qui sont des vestiges de l’enceinte  qui servait à la protéger :

- Karlstor, à l'ouest, qui donne d'un côté sur Karsplatz et de l'autre sur la grande rue commerçante menant à Marienplatz.

- Isartor à l'est.

- Sendlinger Tor au sud. 

Karlstor

Karlstor

 

La Residenz :

Situé entre Odeonsplatz et l’Opéra, c'est le château des ducs, princes électeurs et rois de Bavière de la famille Wittelsbach de 1385 jusqu'à la fin de la monarchie en 1918. Détruit à 80 %  par des bombardements en 1945, il a été reconstruit à l'identique. Trop grand pour tout voir (90 pièces environ sont accessibles au public sur 130 !).

Pour plus d'informations, cliquer ici

 

Pour ceux qui aiment visiter les musées :

Les pinacothèques (à savoir, l'entrée coûte 1 € le dimanche) :

- Alte Pinakothek (ancienne pinacothèque) : on y trouve une des plus importantes collections de peintures du monde, en particulier des écoles italienne, flamande et hollandaise du 13ème au 18ème siècle.

- la Neue Pinakothek (nouvelle pinacothèque) : peintres du 19ème siècle et impressionnistes 

- Pinakotek der Moderne : art contemporain (Klee, Ernst, Beuys, Picasso, Kandinsky, Bacon, Dali, Warhol, etc ...).

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Hofbräuhaus am Platzl : ce palais de la bière situé à quelques centaines de mètres de Marienplatz a été fondé en 1589. La grande salle commune du rez de chaussée aux voûtes joliment décorées peut contenir jusqu'à 1 000 personnes autour de grandes tables plus ou moins collectives et très conviviales. Toujours beaucoup de monde (1.8 million de visiteurs chaque année) dont beaucoup de touristes. Ambiance garantie (ou vacarme garanti) avec, en plus, un orchestre jouant de la musique bavaroise. Bière servie au litre mais aussi ... au demi-litre ! Biergarten à l'extérieur. 

Hofbräuhaus am Platzl

Hofbräuhaus am Platzl

 

L’Englischer Garten

Ouvert au public en 1792, le jardin anglais avec une superficie de 417 hectares est l'un des plus grands du monde (plus vaste que Central Park ou Hyde Park).

Outre le fait qu'il est un endroit propice à la détente avec sa grande prairie ("Schönfeldwiese") et ses chemins ombragés, on y trouve le plus grand des Biergarten de Munich puisqu'il peut contenir 7 000 places et qu'il y a un orchestre bavarois niché dans une grande tour chinoise ("Chinersicher Turm") haute de 25 mètres qui date de 1952.

Il y a l'Eisbach qui est un ruisseau artificiel, tributaire de l'Isar, qui a été aménagé pour permettre aux amateurs de surfer voire de nager ou de se promener dans un ruisseau peu profond. Il y a un spot de surf - la Eisbachwelle qui est une vague artificielle - qui se trouve se trouve aux abords d’un pont à proximité du musée d’art Haus der Kunst et un autre pas très loin de la station de tramway ligne n°36  "Paradiestrasse".

Visiter en 3 jours Munich et ses environs
Visiter en 3 jours Munich et ses environs

 

2ème journée

Dachau, château de Nymphenburg

 

Comment venir à Dachau :

Prendre le train (S-bahn) à Munich :
- soit le S2 direction Dachau/Petershausen
- soit le train régional (Regionalbahn) direction Ingolstadt.
Le trajet dure environ 25 minutes. 

Descendre à la gare de Dachau à l'extérieur de laquelle se trouve l'arrêt du bus n°726 qui assure la navette entre la gare et l'entrée du camp - arrêt « KZ-Gedenkstätte ». Le trajet dure environ 10 minutes.

Pour consulter les horaires de Munich au camp de Dachau, cliquer ici

 

Le camp de concentration :

Visite très impressionnante de ce lieu chargé d'une histoire tragique.

C'est le 22 mars 1933 que les nazis ouvrirent le premier camp de concentration à  Dachau qui est une petite ville située à une vingtaine de kilomètres de Munich. Ce fut d'abord un endroit où furent envoyés des prisonniers politiques. Il servit ensuite de modèle aux camps de concentration construits ultérieurement. Pendant douze ans, plus de 200000 personnes ont été internées dans le camp et 31 500 personnes y furent assassinées (mais combien de morts n'ont pas été comptabilisés ?). Le 29 avril 1945 les troupes américaines libérèrent les détenus survivants.

En 1965, le site a été transformé en mémorial.

A l'entrée du camp, une grille qui porte l'inscription '"Arbeit macht frei". Elle donne accès à une vaste cour grande cour où les nazis faisait l'appel pour compter le nombre de prisonniers, appel qui pouvait se faire à n'importe quelle heure et pouvait durer des heures .... Sur les 34 baraques repartis en 2 lignes que comptait le camp, seules 2 ont été reconstruites. Un musée occupe le grand bâtiment central. Il y a aussi la prison avec ses salles d'interrogatoire et de torture et, à l'autre extrémité du camp, dans les arbres, une sinistre baraque qui contenait une chambre a gaz - elle n'aurait jamais servie - et des fours crématoire qui tournèrent à plein régime ....
A la différence des camps d’Auschwitz, Treblinka, Sobibor qui étaient des camps d'extermination, Dachau était un camp de concentration ce qui n'enlève rien à l'horreur du lieu.

Si l'entrée du camp est gratuite, ne pas hésiter à louer un audioguide en français car tous les panneaux explicatifs sont en allemand et anglais. Quant au documentaire sur Dachau, la séance en français est à 13h00. 

Pour plus d’informations sur le camp de Dachau, cliquer ici

"Arbeit macht frei" = le travail rend libre

"Arbeit macht frei" = le travail rend libre

Les cellules de la prison

Les cellules de la prison

Les barbelés et tours de gué

Les barbelés et tours de gué

les baraques

les baraques

les fours crématoires

les fours crématoires

 

Bien que la principale raison de votre visite à Dachau soit celle du camp de concentration, son centre ville mérite qu'on s'y attarde un peu à condition de disposer d'un peu de temps.

 

Le château de Nymphenburg :

Accès : prendre le tramway ligne n°17 qui dessert la gare de Munich Hauptbahnhof 

Construit en 1664 à 1730, ce magnifique château servit de résidence d'été jusqu'en 1918 aux souverains bavarois, la famille des Wittelsbach. Sa façade est immense avec sept cents mètres de long et le parc couvre une superficie de trois cents hectares. 

C'est ici qu’est né Louis II de Bavière le 25 août 1845.

La visite du palais est payante. Elle se limite à une vingtaine de pièces. La décoration intérieure varie du baroque au style rococo ou néoclassique. L'achat d'un billet combiné Nymphenburg (château + "Parkburgen") ou bien simple d'un simple billet (Karte "Parkburgen") donne accès aux pavillons suivants qu'on trouve dans le parc qui, lui, est libre d'accès :
- Badenburg : construit entre 1718 et 1722, il abrite la première piscine couverte chauffée d’Europe. 
- le Pagodenburg : construit entre 1716 et 1719, il doit son nom au salon chinois du premier étage
- la Magdalenenklause : construit entre 1725 et 1728, grotte artificielle avec une chapelle dabs 
- le pavillon de chasse Amalienburg est construit à proximité du village des domestiques entre 1734 et 1739 par l’architecte belge François de Cuvilliès. 

Pour plus d’informations sur le château, cliquer ici

Visiter en 3 jours Munich et ses environs
Visiter en 3 jours Munich et ses environs
Le classique Monopteros sur le lac Badenburg

Le classique Monopteros sur le lac Badenburg

Le pavillon Badenburg

Le pavillon Badenburg

Le pavillon Amalienburg

Le pavillon Amalienburg

 

3ème journée

Füssen et château de Neuschwanstein

 

Pour se rendre à Füssen en train, il faut compter environ 2 heures de trajet au départ de Munich.

Pour les horaires, cliquer ici

 

FUSSEN 

Cette ville médiévale qui se trouve à 800 mètres d'altitude au pied des montagnes, dans la province de l'Allgaü, à proximité de la frontière autrichienne. Il faut prendre le temps de la visiter pour découvrir ses maisons typiques et parfois peintes, sa splendide église baroque et son Haut-Château (Hohes Schloss) avec ses peintures en trompe l’œil de 1499. 

Visiter en 3 jours Munich et ses environs
Visiter en 3 jours Munich et ses environs
Maisons le long de la Spittalgasse

Maisons le long de la Spittalgasse

Füssen, Heilig-Geist-Spitalkirche

Heilig-Geist-Spitalkirche

L'Abbaye Saint-Magne au bord de la rivière Lech

L'Abbaye Saint-Magne au bord de la rivière Lech

Le château et ses peintures

Le château et ses peintures

 

Pour accéder à ce point de vue, traverser le pont sur la Lech et tourner à gauche pour emprunter la "Schwangauer Strasse" qu'on va suivre sur 350 m. Un petit sentier à peine signalé par un panonceau part sur la droite. Il suffit de le suivre jusqu'au point de vue (5 minutes de marche). 

Panorama sur Füssen

Panorama sur Füssen

 

Les châteaux de Neuschwanstein et de Hohenschwangau

Accès depuis Füssen : dans la cour de la gare, emprunter le bus à destination des châteaux de Neuschwanstein et de Hohenschwangau. Compter environ 10 minutes de trajet pour 5 km de route à parcourir. Attention au retour en haute saison ou week end, car il peut y avoir de gros bouchons à l'entrée de Füssen qui peuvent vous faire rater le train !

 

Le Marienbrücke et le point de vue sur le château de Neuschwanstein

Prévoir environ 30 minutes et 1.6 km de montée à pied pour atteindre le Marienbrücke et jouir d'un panorama sublime sur le château de Neuschwanstein, les lacs et les montagnes aux alentours.

Pour voir l'itinéraire de montée que j'ai emprunté, cliquer ici

Il faut s'affranchir d'un dénivelé positif de près de 200 m car le point de départ (parking) est à 800 m d'altitude et le pont à 984 m d'altitude. Pour ceux qui auraient du mal à monter, il est possible d'emprunter une navette (payante). 

Construit en 1866, ce pont long de 90 mètres est constitué d'une seule arche qui enjambe les gorges de Pöllat à 92 mètres de hauteur. Attention, le Marienbrücke peut être fermé en raison des conditions météo. Si vous avez un doute, n'hésitez pas à vous renseigner à l’accueil / billetterie de Hohenswangau avant de monter. 

 

Pour la visite du château, penser à réserver en ligne pour éviter de faire la queue ou de devoir y renoncer car les visites peuvent être complètes du fait que le nombre de visiteurs par jour est limité  .... Sinon, il faut acheter les tickets à la billetterie située au pied de la route du château (pas de vente au château).

 

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Le château de Neuschwanstein

Louis II de Bavière est devenu roi à 19 ans. Il ne s'intéressait ni à la guerre, ni à la politique, ni à la finance. Il préférait la musique, les arts et les lettres et voulait s'échapper dans un monde de rêves et de fantaisie afin de fuir une réalité trop pesante.

C'est pourquoi Louis II se fit construire ce château. Il voulait y vivre ses rêves et non y recevoir. Ainsi la décoration intérieur va évoquer des légendes germaniques et plus particulièrement trois des ses personnages majeurs : le poète Tannhäuser, le chevalier du cygne Lohengrin et son père Parsifal roi du Graal.

Sa construction sur un éperon rocheux à 969 mètres d'altitude débuta en 1869 et Louis II s'y installa en 1886 pour n' y vivre que 2 ans .... 

Malheureusement pour lui, ses dépenses inconsidérées lui valurent sa couronne.

 Walt Disney s'en inspira pour le château de la belle au bois dormant.

Pour plus d’informations sur le château, cliquer ici

Attention, les photos interdites sont à l'intérieur.

Château de Neuschwanstein et, en arrière plan, le Forgensee (gauche) et Bannwaldsee (droite)

Château de Neuschwanstein et, en arrière plan, le Forgensee (gauche) et Bannwaldsee (droite)

De  gauche à droite : l'Alpsee, le château de Hohenschwangau et le Schwansee

De gauche à droite : l'Alpsee, le château de Hohenschwangau et le Schwansee

 

Le château de Hohenschwangau

Plus proche du terminal des bus et surtout moins haut à atteindre à pied que son voisin d'en face, le château de Neuschwanstein,, il se visite aussi même s'il a beaucoup moins de succès que son célèbre voisin. Louis II y passa son enfance.

Pour plus d’informations sur le château, cliquer ici

Attention, les photos interdites sont à l'intérieur

 

Avant de repartir vers Füssen, sachez que le parking de Hohenschwangau est à peine à 500 des rives du lac "Alpsee".

 

Je vous mets ci dessous le lien d'un site que je trouve très bien fait où vous avez quasiment toutes les informations pour réussir votre voyage d'une journée de Muncih à Neuchschwanstein.

https://blog.rail.cc/neuschwanstein-munich-fussen-train/

 

Bon séjour

 

Si vous réservez via ce lien, sachez que je recevrai une petite commission de la part de "Ticketbar". Merci d’avance car cela m’aide à continuer mon blog

Pour réserver une activité à Munich, cliquer ici

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à partager cet article, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog. 

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

Publié dans Allemagne, Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article