Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018

Publié le par hunza

Attention, pour les amateurs de photos, il faut savoir qu'une partie de la cathédrale Notre Dame de Paris va être restaurée. Des échafaudages vont bientôt faire leur apparition (mars 2018 ?) pour  une très longue durée. Probablement une dizaine d'années. En effet, à l'époque de Viollet le Duc, un ciment de mauvaise qualité a été utilisé qui dégrade le monument. Les travaux débuteront d'abord par la flèche avec le démontage des statues et la récupération des reliques de Sainte-Geneviève qui se trouvent à son sommet. Puis, ce sera au tour du chevet, car les arcs boutants sont à consolider.

A vos photos tant que la cathédrale est encore photogénique.

Cliquer sur les photos en forma paysage pour les agrandir.

 

Notre-Dame de Paris
Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018
Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018
Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018
Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018

 

Malheureusement, le lundi 15 avril 2019, à 18h30, un incendie s'est déclaré dans les combles et, rapidement, il s'est propagé à toute la charpente d’origine - du 12ème siècle - qu'on appelait la "forêt" et qui était constituée de troncs de chêne vieux de 400 ans. A 19h57, la flèche conçue par Viollet le Duc et qui s'élevait à 96 au dessus du sol s'est effondrée. Ce n'est que vers 22h50 que la cathédrale a pu être déclarée "sauvée" car les pompiers ont réussi à préserver les 2 tours des flammes et de l'effondrement. 

Ainsi Notre Dame de Paris dont le début de la construction remonte à 1163 et qui avait traversé 9 siècles a failli disparaître en quelques heures à la veille de Pâques. Cet édifice classé au patrimoine mondial de l'humanité et qui figure parmi les monuments les plus visités au monde (14 millions d'entrées en moyenne par an) sera reconstruit a promis le président de la République française, Emmanuel Macron, le soir même du drame.

Vue prise près du pont Louis Philippe

Vue prise près du pont Louis Philippe

Le pont de la Tournelle

Le pont de la Tournelle

Depuis le pont de la Tournelle

Depuis le pont de la Tournelle

Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018
Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018
Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018
Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018
Un groupe de personnes en prière qui s'est constitué spontanément

Un groupe de personnes en prière qui s'est constitué spontanément

 

Ce qui a disparu : la charpente en chêne, la toiture et la flèche mais, heureusement, les 16 statues en cuivre (12 apôtres et les symbôles des 4 évangélistes) que Viollet le Duc avaient fait installer au pied de la flèche avaient été démontées quelques jours auparavant pour être restaurées. Le coq, qui trônait au sommet de la flèche et qui contient une relique de Saint-Denis et de Sainte-Geneviève ainsi qu'une épine de la Sainte Couronne a été retrouvé dans les décombres.

 

La flèche de Notre-Dame de Paris

Le toit fait de tuiles en plomb et la flèche

Restauration prévue pour Notre Dame de Paris en 2018

 

Ce qui aurait été sauvé : 

Les trésors de la cathédrale dont font partie la couronne d'épines et la tunique de Saint-Louis ont pu être préservés de l'incendie. Quant aux vitraux du Moyen Age et surtout les rosaces nord et sud, ils auraient été épargnés de la destruction ....

La rosace nord

La rosace nord

Photo prise le 19 avril 2019

Photo prise le 19 avril 2019

 

Voir aussi mes articles : 

Visiter les lieux insolites et méconnus de Paris
Paris en vélo de Bercy au bois de Boulogne par les berges de la Seine
Balade à pied ou en vélo le long des canaux Saint-Martin et de l'Ourcq à Paris
Balade au bois de Vincennes
Fontaines, bassins et jets d’eau à Paris

 

N'hésitez pas à partager cet article, à poster un commentaire et si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebook. Aucune copie autorisée sur ce blog. 

Publié dans Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article