Découvrir Bruxelles en une journée

Publié le par hunza

Quand on va visiter la Belgique, il est plus fréquent d'entendre dire que la destination favorite est Bruges - plus pittoresque - et Gand - plus animée - plutôt que Bruxelles. Et pourtant, la capitale de la Belgique possède un riche patrimoine architectural dont le joyau est la Grand-Place, plusieurs musées intéressants et des endroits sympas où prendre un verre ou un repas. De plus, avec le TGV, Bruxelles s'est considérablement rapproché de Paris. Moins d'une heure trente de trajet ! Alors, comme le centre touristique n'est pas très étendu, on peut partir à la découverte de Bruxelles en une journée et revenir avec l'impression d'avoir vu l'essentiel de la ville. 

 

Comment venir à Bruxelles quand on n'a pas de voiture :

En train :

https://www.thalys.com/fr/fr/

http://www.belgianrail.be/fr/home.aspx

Avec le train, il faut se rendre à la gare de Bruxelles centre qui est l'arrêt le plus proche de la Grand-Place. Le billet "Thalys" est valable à condition que le trajet au départ de Bruxelles Midi se fasse dans la continuité de votre voyage.

En bus :

http://fr.ouibus.com/fr

https://www.flixbus.fr/

http://www.eurolines.fr/fr/

Pour se déplacer, on peut aussi utiliser le covoiturage https://www.blablacar.fr/

 

Pour choisir la meilleure façon de se déplacer, il est possible d'utiliser le programme "rome2rio" et l'installer sur son téléphone portable car il peut s'avérer très utile quand on voyage :

Cliquer ici pour utiliser rome2rio

 

Le transport à Bruxelles :

Le réseau de transport comprend les lignes de train, de métro, de tramway et de bus.

Pour plus d’informations, cliquer ici

Quelque soit le choix de votre titre de transport, il vous faudra acheter un support appelé Mobib basic ou Mobib personnelle valable 5 ans à partir de la date d'achat. Cette carte, qui coûte 10 €, est rechargeable.

Pour plus d’informations sur les tarifs, cliquer ici

 

Plan de la ville de Bruxelles

Pour ouvrir le plan de Bruxelles d'OpenStreetMap, cliquer ici 

L'office de tourisme se trouve sur la Grand-Place. Outre le plan de la ville, divers circuits de découverte y sont proposés : bandes dessinées, art nouveau et art déco, chocolat, etc ...

Pour consulter le site de l'office du tourisme, cliquer ici

Pour les visites de musées, penser à la Brussels Card 24 heures (elle existe aussi pour une durée de 48 et de 72 heures) qui vous permet aussi de bénéficier de nombreuses réductions.

Pour plus d’informations sur la Brussels Card, cliquer ici

 

Météo

Pour la consulter, cliquer ici

Pour regarder en direct la webcam, cliquer ici

Brève histoire de la ville

 

- 979 : fondation officielle de Bruxelles.

- 1430 : le duché de Brabant dont fait partie Bruxelles est rattachée au duché de Bourgogne.

- 1477 : mort de Charles le Téméraire; les Pays-Bas séparés de la Bourgogne reviennent aux Habsbourg, la fille de Charles, Marie de Bourgogne,  ayant épousé Maximilien d'Autriche.

- 5 janvier 1515 : avènement de Charles Quint qui fait de Bruxelles la capitale de son empire.

- 25 octobre 1555 : à Bruxelles, Charles Quint abdique en faveur de son fils, Philippe II, ses territoires non autrichiens.

- 1568 : début de la "guerre de 80 ans" entre protestants et catholiques suite au soulèvement de Guillaume d’Orange, chef de la noblesse des Pays-Bas, contre les Espagnols du duc d’Albe.

- 10 mars 1585 : reddition de Bruxelles obtenue par Alexandre Farnèse.

- 30 janvier 1648 : le traité de Munster met fin à la "guerre de 80 ans" en reconnaissant l'indépendance des Provinces Unies (l'actuel Pays-Bas ou Hollande). En conséquence, Bruxelles fait partie des Pays-Bas espagnols (l'actuelle Belgique).

- 13, 14 et 15 août 1685 : l'armée de Louis XIV bombarde et détruit une grande partie de Bruxelles dans le cadre de la guerre de la Ligue d'Ausbourg.

- 11 avril 1713 : Bruxelles devient autrichienne (conséquence du traité d'Utrecht qui met fin à la guerre de succession d'Espagne). Ainsi les Pays-Bas espagnols deviennent les Pays-Bas autrichiens.

- 26 juin 1794 : suite à la victoire de Fleurus, les Français vont occuper les Pays-Bas autrichiens jusqu'en 1814

- 1815 : lors du Congrès de Vienne, Bruxelles est intégrée au nouveau royaume des Pays-Bas qui regroupe la Belgique et les Pays-Bas d'aujourd'hui.

- 25 août 1830 : début de l'insurrection à Bruxelles; les Wallons et les Flamands catholiques s’unissent contre les Hollandais qui sont protestants.

- 4 octobre 1830 : proclamation de l'indépendance de la Belgique et Bruxelles devient la capitale du nouveau royaume.

- 25 mars 1957 : traité de Rome instituant la communauté économique européenne (CEE) dont Bruxelles devient la capitale.

- 12 janvier 1989 : création de la région de Bruxelles-capitale.

Le 1er janvier 2020, Bruxelles compte 183 000 habitants tandis que l'agglomération avec ses 19 communes compte 1,2 million d'habitants.

Voir les lieux incontournables de Bruxelles

 

Ci-dessous, voici un parcours à faire pour voir l'essentiel de la ville. Bien sûr, il est loin d'être parfait car il est bien évident que Bruxelles ne se résume pas uniquement à ces quartiers touristiques. 

Tout peut se faire à pied.

Pour visualiser le tracé, cliquer ici

Quand on questionne sur les sites à voir absolument à Bruxelles, chacun pense d'abord à la Grand-Place et au Manneken Pis. Alors commençons la visite par le cœur de la ville, cette fameuse Grand-Place que l'UNESCO a classée au patrimoine mondial de l'humanité en 1998.

La Grand-Place ("Grote Markt" en flamand) :

L'Hôtel de Ville fait face à la Maison du Roi et, tout autour, les façades renaissance des maisons sont superbement décorées. Il faut rappeler que les troupes royales françaises sous l’ordre de Louis XIV avaient bombardé Bruxelles en 1695 causant de très nombreuses destructions dont celle de la Grand-Place qu'il fallut reconstruire presque entièrement, ce qui s’avéra être une grande réussite.

Il faut aussi voir la Grand-Place à la nuit tombée pour admirer l'excellente réalisation de la mise en valeur des bâtiments par de judicieuses illuminations.

De gauche à droite, les maisons du Renard, du Cornet, de la Louve, du Sac, de la Brouette et du Roi d'Espagne

De gauche à droite, les maisons du Renard, du Cornet, de la Louve, du Sac, de la Brouette et du Roi d'Espagne

Hôtel de Ville sur la Grand-Place de Bruxelles

L'Hôtel de Ville (construit en 1401 et 1455, il est de style gothique)

L'hôtel de ville (à gauche) fait face à la Maison du Roi

L'hôtel de ville (à gauche) fait face à la Maison du Roi

Grand-Place de Bruxelles, la Maison du Roi

 La Maison du Roi (de style gothique, elle a été reconstruite entièrement au 19ème siècle)

La Maison des Ducs de Brabant

La Maison des Ducs de Brabant

 

Emprunter la rue Charles Buls entre l'Hôtel de Ville et la maison de l'Etoile.

Au passage, sous l'arcade, une statue en laiton (c'est une copie du gisant d'Everard t'Serclaes qui a libéré Bruxelles au 14ème siècle des Flamands) sur laquelle beaucoup de personnes frottent leurs mains pour faire un voeu. Plus loin, on passe devant la maison Dandoy connue pour ses excellentes gaufres. Sur un mur d'un immeuble rue de l'Etuve, une fresque représente les personnages de Tintin et du capitaine Haddock.  

 

Fresque Tintin rue de l'Etuve 

Dans cette rue, on peut acheter des gaufres avec toutes sortes de garnitures.

Découvrir Bruxelles en une journée

 

A l'angle de la rue de l'Etuve et du Chêne,

Le Manneken Pis

Malgré sa petite taille (55.5 cm), il est le symbole de Bruxelles. C'est en 1619 que la statue en bronze réalisée par le sculpteur Jérôme Duquesnoy le Vieux a remplacé celle qui était en pierre. De nos jours, c'est une copie devant laquelle des milliers viennent s'extasier car, par crainte des vols ou des dégradations, l'original a été déposé au musée de la Ville qui occupe la Maison du Roi sur la Grand-Place.

Le Manneken-Pis signifie « le petit homme (qui) pisse » en néerlandais.

 

Manneken-Pis
Découvrir Bruxelles en une journée

 

Prendre à gauche la rue du Chêne pour rejoindre la jolie place de la Vieille Halle aux Blés où se trouve l'Espace Brel. Emprunter la rue qui descend en direction de Saint-Jean puis tourner à gauche pour suivre la rue du Lombard.

A la jonction avec la rue du Marché au Charbon, voir la fresque murale de Broussaille et Catherine.

 

Bruxelles, fresque murale Catherine et Broussaille

 

Prendre la rue des Teinturiers puis la rue des Riches Claires et la rue de la Grande Ile pour arriver à :

La place Saint-Géry

Au centre de la place très animée en raison de la présence de nombreux cafés et restaurants, une halle toute en briques datant de 1881 qui a longtemps servi de marché couvert et, à gauche du restaurant "O Lion d'Or", après avoir poussé la grille d'entrée, on peut aller voir la cour Saint-Géry et son bel ensemble de maisons en briques.

Cour de Saint-Géry

Cour de Saint-Géry

 

De la place Saint-Géry, prendre la rue Jules Van Praet pour arriver place de la Bourse. Longer l'édifice pour parvenir à :

L'église Saint-Nicolas : à l'intérieur, châsse du 19ème siècle et tableau de la Vierge à l'enfant attribué à Rubens. 

En sortant, prendre à gauche la rue au Beurre qui longe de modestes maisons qui ont la particularité d'être adossé au mur de l'église. Traverser la rue du Marché aux Herbes pour prendre en face la rue de la Fourche et, plus loin à droite, la rue des Bouchers qu'on ne peut pas manquer car c'est la rue des restaurants avec leurs rabatteurs. Tout en remontant la rue, au fond de l'impasse à gauche dit de la Fidélité, vous pouvez aller voir :

Le Jeanneke Pis (jeune fille "qui" pisse en néerlandais) : inaugurée en 1987, cette statue en bronze est la réplique féminine du Manneken-Pis. 

ou / et entrer dans l'un des temples de la bière bruxellois,

"Le Délirium Café" : plus de 2 000 marques de bières y sont proposées, un record mondial !

En continuant la rue des Bouchers, on arrive à hauteur des :

Galeries royales Saint-Hubert : elles ont été inaugurées en 1847 et c'est ici qu'on trouve des grands noms du chocolat tels Neuhaus, Pierre Marcollini et Godiva.

Galeries royales

Galeries royales

 

A la sortie de la galerie, on arrive place de l'Agora.

Place de l'Agora

Place de l'Agora

 

Suivre la rue de la Montagne qui monte en direction de la place Sainte-Gudule.

(En continuant à gauche sur le boulevard Berlaimont, on parvient à l'ancien jardin botanique de Bruxelles.)

Cathédrale Saints Michel-et-Gudule : édifiée entre 1225 et 1500, elle est de style gothique brabançon. Il faut y rentrer pour apprécier ses dimensions, admirer ses vitraux du 16ème siècle (en particulier celui du jugement dernier) et du 19ème siècle , son orgue et surtout sa chaire baroque dont la base magnifiquement ouvragée évoque le thème d'Adam et Eve chassés du paradis.

A savoir : depuis 2004, un couple de faucons pèlerins niche dans l'une des tours et durant la période des mois d'avril et mai , un poste d'observation est installé sur le parvis de la cathédrale pour pouvoir les observer de près. 

 

Bruxelles, cathédrale Saints-Michel-et-Gudule

 

Intérieur de la cathédrale

Intérieur de la cathédrale

.

En sortant de la cathédrale prendre tout de suite à gauche pour la longer et continuer jusqu'au Parc Royal en empruntant la rue Treurenberg et la rue Royale. 

 

Bruxelles, fresque murale le scorpion de Marini et Desberg

Le scorpion de Marini et Desberg (rue Treurenberg)

 

Traverser ce grand parc pour arriver en face du :

Palais royal : de style néoclassique, il date de la fin du 19ème siècle.

A savoir : il peut se visiter de fin juillet à début septembre chaque année et c'est ... gratuit.

Pour plus d’informations sur le palais et la monarchie belge, cliquer ici

Le Palais royal

Le Palais royal

 

Un des côtés du Palais royal donne sur la place Royale aménagée entre 1775 et 1782 et où se trouve l'église Saint-Jacques sur Coudenberg.

 

La Place Royale et l'église Saint-Jacques sur Coudenberg.

La Place Royale et l'église Saint-Jacques sur Coudenberg.

 

Nous voici parvenus sur :

Le Mont des Arts : on y trouve, entre autres, les musées royaux des Beaux-Arts :

- le musée "Old master" = oeuvres d'art du 15ème au 18ème siècle.

  Pour plus d’informations, cliquer ici

- le musée "Fin de Siècle" = œuvres d'art réalisées durant les années entre 1868 et 1914.

  Pour plus d’informations, cliquer ici

- le musée d'Art Modern : œuvres d'art  réalisées à partir de 1914.

  Pour plus d’informations, cliquer ici

- le musée Magritte : 200 œuvres de l'artiste surréaliste qui a vécu 25 ans à Bruxelles y sont exposées. 

  Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Pour profiter d'une belle vue sur Bruxelles, descendre la rue Montagne de la Cour. On passe devant :

Le MIM (musée des instruments de musique) : il occupe un bâtiment "art nouveau" où se trouvait le magasin "Old England". Plus de 1 000  instruments de musique y sont présentés. Attention, il est conseillé de prendre un audio-guide (il faut payer 2 € en plus) pour écouter les sons des instruments ....

Au dernier étage, sur la terrasse, on peut profiter d'un des plus beaux panoramas sur Bruxelles.

Pour plus d’informations sur le MIM, cliquer ici

 

Bruxelles, le MIM

 

Pour ceux qui ne sont pas rentrés dans le MIM, il y a aussi une belle vue sur la capitale belge en continuant tout droit jusqu'aux escaliers qui mènent au jardin du Mont des Arts. 

Le jardin du Mont des Arts

Le jardin du Mont des Arts

 

Revenir à la place Royale. Passer devant le musée Magritte pour prendre la rue de la Régence au bout de laquelle on aperçoit le Palais de Justice qui est en restauration depuis de nombreuses années. On longe les musées des Beaux Arts pour arriver, plus loin, à :

L'église Notre Dame du Sablon : construite au 15ème siècle, de style gothique, elle mérite une visite. C'est ici que venait prier Paul Claudel entre 1935 et 1938 lorsqu'il occupait un poste de diplomate à Bruxelles.

De l'autre côté de la rue, le square du Petit Sablon est entouré d'une belle grille en fer forgé. Dans le jardin, on peut voir 10 statues de marbres ainsi qu'une fontaine - monument.

Revenir devant l'église pour se diriger vers la place du Grand Sablon puis la pittoresque rue Rollebeek avec ses antiquaires et 2 jolies maisons en briques aux n°7 et 9.

 

Bruxelles, rue Rollebeek

N°7 et 9 de la rue Rollebeek

 

Juste avant de traverser le boulevard de l'Empereur, passer devant l'entrée du bowling pour aller voir :

La tour d'Angle ou tour d'Anneessens, vestige de la première enceinte de Bruxelles qui date du 13ème siècle et dont il reste aussi les tours Noire, de Pléban et de Villers.

 

Bruxelles, la tour d'Angle

 

Traverser le boulevard de l'Empereur pour arriver sur la place de Dinant. Prendre la rue Dinant sur la droite et juste après la place, la rue de Villiers qui part sur la gauche. Tout de suite, on aperçoit d'autres vestiges des remparts de la ville.

Courtine Villers et tour Saint-Jacques

Courtine Villers et tour Saint-Jacques

 

La rue de Villiers rejoint la rue du Chêne qu'on descend jusqu'au Manneken-Pis pour retourner à la Grand-Place.

Ci dessous, quelques photos de la Grand-Place à la nuit tombée.

Découvrir Bruxelles en une journée
Découvrir Bruxelles en une journée
Bruxelles, l'hôtel de ville sur la Grand-Place
Découvrir Bruxelles en une journée
Découvrir Bruxelles en une journée
Découvrir Bruxelles en une journée

 

Pour les passionnés :
- d'art nouveau, il faut aller visiter la "maison et l'atelier" de Victor Horta dont l'entrée se trouve au n°25 de la rue Américaine à Saint-Gilles. Elles ont été classées au patrimoine mondiale de l'humanité par l’UNESCO en 2000 au même titres que 3 autrEs de ses réalisations qui sont l’hôtel Tassel, l’hôtel Solvay et l’hôtel van Eetvelde ( dans laquelle l'architecte vivait et avait son atelier.
On trouve aussi des maisons "art nouveau" dans les quartiers du Bailli et de la Trinité (l'office du tourisme propose un plan).

- de bandes dessinés, il existe un circuit des fresques murales. Il y en a 47. Rappelons-le : c'est à Bruxelles qu'est né Tintin. D'autres stars de la BD l'ont suivi. Ces murs peints leur rendent hommage.

Pour le plan des murs peints, cliquer ici

 

Et puis, si vous avez du temps pour passer :

une journée supplémentaire à Bruxelles :

 

- L’Atomium : édifié pour l'exposition universelle de 1958, c'est la représentation grossie 165 milliards de fois d'une maille élémentaire de fer (9 atomes de fer). Il atteint 102 m de haut d'où un superbe panorama sur la ville. Attention, beaucoup de monde !
Accès : station de métro = Heysel (ligne 6).

  Pour plus d'informations, cliquer ici

- La maison Magritte : pour les inconditionnels de l'artiste, c'est ici, au rez de chaussée, qu'il a vécut en tant que locataire de 1930 à 1954 avant d'aller s'installer à Schaerbeek.
Accès : station de métro = Belgica (ligne 6) puis tram ligne n°50 jusqu'à la station Woeste.

  Pour plus d'informations, cliquer ici

- La place Poelaert : située à proximité du palais de justice toujours en rénovation (construit sous Léopold II, la fin de sa rénovation est prévue pour ... 2040), elle permet de profiter d'un beau point de vue sur Bruxelles. Possibilité d'emprunter un ascenseur gratuit pour accéder au quartier de Marolles qui se trouve en contrebas.
Accès : station de métro = Louise (lignes 2 ou 6).

- Le quartier européen (place du Luxembourg) : c'est ici que se trouvent les institutions européennes. Possibilité de visiter le Parlamentarium qui est un espace où tout est fait pour expliquer le fonctionnement du Parlement européen (accès gratuit).
Accès : gare de Bruxelles Luxembourg.

  Pour plus d'informations, cliquer ici

- le musée de la bande dessinée (20 rue des Sables) : il est installé dans un bâtiment "art nouveau" conçu d'après les plans de l'architecte Victor Horta.

  Pour plus d'informations, cliquer ici

- le musée du train : aménagé dans une ancienne gare, c'est un incontournable pour les passionnés de train (comme moi). Il faut se rendre en train à Schaerbeck.

  Pour plus d'informations, cliquer ici

- la tour de la porte de Hal (accès payant) : construite en 1381, elle faisait partie de la seconde enceinte fortifiée de la ville; située à 700 mètres de la gare de Bruxelles Midi, cet endroit est assez peu connu et, à son sommet, on peut profiter d'un beau panorama sur la ville.
Accès : station de métro = Porte de Hal (lignes 2 ou 6).

- le musée du slip (52 rue des Eperonniers) : mais oui, les Belges l'ont fait et voilà une visite ... plutôt insolite ! 

  Pour plus d'informations, cliquer ici

 

Où manger et boire à Bruxelles 

Les friteries et la bière sont des marqueurs identitaires forts de la Belgique.

Dans les guides et sur internet, on trouve toujours beaucoup d'adresses ce qui rend le choix difficile. Personnellement, j'ai apprécié les frites que j'ai mangées à "Fritland" situé juste à côté de la Bourse. Attention à l'affluence !

Voici d'autres adresses fréquemment citées sur internet :
- friterie au n° 2 de la rue Tabora
- Frit Flagey, place Flagey à Ixelles
- la "Maison Antoine",  place Jourdan à Etterbeek 
- Chez Georgette au 37 rue de la Fourche

Quant à la bière, je peux vous conseiller les lieux suivants :

- "Au bon Vieux Temps", un estaminet au cadre ancien et à l'ambiance convivial qui se trouve au fond de l'impasse Saint-Nicolas située derrière l'église éponyme. 

- le "Poechenellekelder" qui est juste à côté du Manneken-Pis, au n°5 de la rue du Chêne. Sur les murs et au plafond, la décoration est étonnante avec plein de vieux objets ainsi que des marionnettes. Niveau bière, le choix est large.

- la "Mort Subite" au n°7 de la rue Mont aux Herbes Potagères

Goûtez la gueuze qui est une bière spéciale de Bruxelles car les ferments utilisés pour la fabriquer ne se trouvent que dans la vallée de la Senne, à proximité de la capitale. On la surnomme aussi le champagne de Bruxelles à tel point que la servir est tout un art.

Découvrir Bruxelles en une journée

 

Et pour finir, les meilleures gaufres de Bruxelles sont servis à la "Maison Dandoy" près de la Grand-Place. On y a le choix entre des bruxelloises et des liégeoises. Un régal !

Découvrir Bruxelles en une journée

Sur internet, une autre adresse revient souvent : c'est celle du "Funambule" au n°42 de la rue de l'Etuve.

 

Bon séjour.

 

Voici le lien pour visiter Bruxelles avec un "greeters":

http://www.bruxellesgreeters.be/Bienvenue.php

 

Voir aussi mon article en cliquant sur le lien suivant :

Deux jours en Belgique pour visiter Bruges et Gand

 

Si vous réservez via ce lien, sachez que je recevrai une petite commission de la part de "Ticketbar". Merci d’avance car cela m’aide à continuer mon blog : 

Pour réserver une activité à Bruxelles, cliquer ici

 

N'hésitez pas à poster un commentaire, à faire part d'informations complémentaires qui pourraient intéresser les lecteurs, à partager cet article et, si vous avez des questions, je vous y répondrai. Vous pouvez également consulter ma page facebookAucune copie autorisée sur ce blog.

Avertissement : toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Cliquer sur les photos en format "paysage" pour les agrandir.

ffff

Publié dans Belgique, Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louise 24/01/2020 10:25

Merci pour cet article très complet, nous allons à Bruxelles demain sur la journée et nous allons suivre vos conseils ! Bonne journée

michel7469 13/02/2017 05:51

Bonjour Hunza, je te remercie pour ce reportage photo

Tu as vu et découvert nombre de lieux importants de la capitale de mon petit pays

Je te souhaite un très agréable début de semaine

Bisous d'amitié
Michel