Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Hunza : mes plus belles randonnées en montagne et ailleurs

Randonnée d’une journée sur le plateau de l'Aubrac en partant de Nasbinals

14 Janvier 2017 , Rédigé par hunza Publié dans #randonnée

Connu pour être traversé par le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, l’Aubrac est aussi réputé pour la beauté austère de ses paysages et la rudesse de son climat. Il faut y passer un peu de temps pour mieux le découvrir et quoi de mieux qu’une randonnée à pied pour s’imprégner de l'atmosphère si particulière que dégage ce plateau aux allures de steppe où l'immensité des espaces est une invitation à la méditation.

 

Point de départ et d’arrivée : Nasbinals (altitude 1 190 m d’altitude)

 

Transport :

La gare SNCF la plus proche se trouve à Aumont Aubrac qui est à 24 kilomètres de Nasbinals. Entre ces deux communes, il n’existe pas de lignes régulières de bus. Par contre, comme le chemin de Saint-Jacques de Compostelle les traverse toutes les deux, des solutions de transport existent tels le Compostel’bus ou la Malle Postale.

Sinon, il y a toujours le recours possible du taxi ou bien faire une étape d’une journée sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

 

Difficulté moyenne à difficile car une partie du parcours (Puech Palat – lac St-Andéol) n’est pas balisée d’où l’importance d’avoir une carte précise, un bon sens de l’orientation et pourquoi pas une boussole. De plus, des franchissements de clôture sont à prévoir.

Prévoir de l’eau ainsi que de bonnes chaussures de marche.

 

Distance = 35 km

 

Dénivelé : le plateau de l’Aubrac n’étant pas réputé pour son relief accidenté, cette randonnée ne comporte aucune déclivité importante. L’altitude varie entre 1 100 et 1 400 mètres.

Bref historique :

A l'origine, l'Aubrac était un plateau volcanique : le socle de granit s'étant ouvert, de la lave s'est répandue sur toute sa surface Puis, au quaternaire, une importante calotte de glace l'a entièrement  recouvert et, en rabotant le relief, elle a fini par modeler les paysages actuels faits de creux et de bosses aux pentes douces.

Au Moyen Age, l’Aubrac était entièrement boisé et ce sont les moines qui, à partir du 12ème siècle, ont commencé à défricher pour en faire des pâturages qui s’étendent à perte de vue.

 

 

Descriptif de la randonnée

 

Nasbinals – cascade du Déroc = 3.1 km

 

Le parcours de cette étape suit le GR Urbain V ou GR 670 qui relie Nasbinals à Avignon. Partir de l’église, prendre la rue de la pharmacie et traverser la route qui part en direction d’Aumont Aubrac. Le GR suit à faible distance la D 900 jusqu’au cimetière avant d’obliquer sur la droite et de partir au milieu des pâturages. Le chemin serpente entre des murets de pierres sèches jusqu’à la D52. Sur la droite, le lac des Sahliens d’origine glaciaire. Traverser la route pour continuer en face sur 300 mètres pour atteindre une grange. La cascade est à proximité, qui tombe d’une falaise de basalte haute de 32 mètres. C’est un des plus beaux sites naturels d’Aubrac et pourtant l’endroit n’est pas aménagé car on est dans une propriété privée … ! Beau panorama sur le plateau de l’Aubrac. Sur la gauche, on peut profiter d’un creux du terrain pour descendre au pied de la cascade. Attention, car il n’y a pas vraiment de sentier et le terrain peut être très glissant. Mais, c’est parvenu au pied de la cascade qu’on mesure toute la beauté de l’endroit avec la chute d’eau qui surgit du rebord de la falaise de basalte. Plutôt que de traverser le torrent pour aller l’admirer depuis l’autre rive, vous pouvez faire le tour en passant dans la grotte qui se trouve sous la cascade et dont la voûte est tapissée d’orgues basaltiques.

Lac des Salhiens

Lac des Salhiens

Randonnée d’une journée sur le plateau de l'Aubrac en partant de Nasbinals
Cascade du Déroc

Cascade du Déroc

Cascade du Déroc – Marchastel = 3.3 km

 

Du pied de la cascade, rejoindre la route goudronnée qui se trouve à proximité. Suivre la route en direction de la rivière Bez. A proximité du pont construit au 16ème siècle et pourtant appelé pont romain parce qu’une voie romaine passait à proximité, on rejoint la D900 et le chemin de Saint-Jacques qu’on quitte aussitôt le pont franchi pour continuer vers Marchastel. En bas du village, dans le virage, prendre sur la gauche un sentier qui monte vers l’église (reconstruite au début du 20ème siècle) et le cimetière, puis poursuivre jusqu’au sommet du piton volcanique (1 266 m d’altitude) appelé Truc de Marchastel qui domine le village pour profiter d’un immense panorama sur l’Aubrac.

Pont "romain" sur le Bez

Pont "romain" sur le Bez

Marchastel

Marchastel

Panorama depuis le sommet du Truc de Marchastel

Panorama depuis le sommet du Truc de Marchastel

En direction de Rieutort d'Aubrac

En direction de Rieutort d'Aubrac

Truc de Marchastel

Truc de Marchastel

Marchastel – Puech Palat = 2.2 km

 

Redescendre du Truc et pour éviter de repasser par l’église, prendre le chemin qui part en direction du sud. En bas, traverser la D900 et prendre la petite route goudronnée qui mène à la ferme de Puech Palat (1 230 m d’altitude).

Marchastel au pied du Truc

Marchastel au pied du Truc

Puech Palat – lac Saint-Andéol = 2.2 km

 

Attention, cette étape est rendue délicate par l’absence de sentier et de tout balisage.

C’est donc là que la difficulté commence car, au-delà de Puech Palat, il n’y a plus que des estives à perte de vue délimitées par des clôtures de fil de fer barbelé …. De l’autre côté de la ferme, passe une ligne électrique en direction du sud. Il faut la suivre sur 100 mètres puis prendre à gauche pour se diriger vers une sorte de mamelon traversé par un muret de pierres. Franchir ce muret et le longer d’abord en direction du sud sans jamais le quitter jusqu’à la montagne de Cap Combatut qu’il contourne par l’ouest. C’est là, au niveau d’une croix, que vous débouchez sur le lac de Saint-Andéol tout en retrouvant une petite route goudronnée qui mène au buron de Born. Situé à 1 223 m d’altitude, le lac Saint-Andéol est d’origine glaciaire.

Lac Saint-Andéol

Lac Saint-Andéol

Lac Saint-Andéol – refuge du Rajas = 7.9 km

 

Emprunter la route goudronnée, passer à l’extrémité sud du lac et marcher pendant 1 km pour rejoindre la D52. Prendre à gauche et suivre la départementale sur une distance de 4.5 kms. Après avoir longé des bois sur la gauche, la route parvient à un croisement situé à 1 322 m d’altitude. A main gauche, le chemin mène au buron Latreille dont on aperçoit le toit derrière la butte et, à main droite, il monte en direction du Signal de Mailhebiau. En se retournant, on aperçoit entre les arbres la belle tache bleue du lac de Born au milieu des estives. Quitter ici la D52 et suivre la draille en direction du Mailhebiau, le point culminant de l’Aubrac avec ses  1 469 m d’altitude. A un moment, le refuge du Rajas est signalé sur la gauche. Pour l’atteindre, le chemin finit par se perdre un peu dans les pâturages mais, en avançant toujours plein sud, on finit par croiser le fameux GR Urbain V, déjà emprunté au commencement de la randonnée, et qui passe au refuge (1 325 m d’altitude). Ce dernier est dans un creux de terrain au pied des pentes douces du Mailhebiau, presque caché par la présence de gros blocs de rochers.

Le lac de Born

Le lac de Born

Randonnée d’une journée sur le plateau de l'Aubrac en partant de Nasbinals
Le refuge du Rajas

Le refuge du Rajas

Refuge du Rajas – Croix de la Rode = 2.6 km

 

Du refuge, on va suivre le GR Urbain V jusqu’à Nasbinals soit 16 km à parcourir.

Quitter le refuge direction plein est. Le GR passe sur les flancs nord du Signal de Mailhebiau et offre un splendide panorama sur tout le plateau de l’Aubrac, ses vastes étendues herbeuses, ses molles ondulations et surtout son paysage vide d’hommes. C’est au passage du buron de la Rozière Haute qu’on atteint l’altitude maximale de la randonnée à 1 410 m. Lorsque la montagne de Mailhebiau se termine, le GR rejoint une petite route goudronnée et, pas très loin sur la droite, dans un pré, s’élève la croix de Rode (1 375 m d’altitude) qui signifie la croix avec une roue.

Croix de la Rode

Croix de la Rode

Croix de la Rode – ferme de Montorzier = 5.2 km

 

Le GR suit la petite route goudronnée qui file direction nord–ouest jusqu’à la tourbière de Montorzier à proximité de laquelle passe la D219. Juste avant de la croiser, prendre à droite la route en direction de la ferme de Montorzier (1 300 m d’altitude).

Randonnée d’une journée sur le plateau de l'Aubrac en partant de Nasbinals

Ferme de Montorzier – parking cascade du Déroc = 5.5 km

 

Au niveau de la ferme, on quitte le macadam pour retrouver un chemin de terre. Après le passage du pont franchissant le ruisseau de Place Naltes, le GR rejoint une piste qui longe une étroite forêt de conifères sur la droite, et qui surplombe, sur la gauche, un lac d’origine glaciaire, le lac de Souveyrols. Le chemin qui longe la piste correspond à l’ancien tracé de la voie romaine, la via Agrippa qui reliait Lyon à Bordeaux en passant par Rodez. Le GR rejoint et se confond avec la D52 jusqu’au parking de la cascade du Déroc. Peu avant d’y arriver, le lac des Sahliens se trouve sur la gauche.

Randonnée d’une journée sur le plateau de l'Aubrac en partant de Nasbinals
Lumière du soir sur l'Aubrac

Lumière du soir sur l'Aubrac

Parking cascade du Déroc – Nasbinals = 2.7 km

 

Cette portion du GR est celle qui a été faite en sens contraire lors du début de la randonnée.

 

Voir aussi mes articles :

De Nasbinals à Estaing sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle du Puy en Velay à Conques par le GR65

 

Toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engagent nullement la responsabilité de l'auteur.

Rappel : la randonnée exige toujours une bonne forme physique, de la prudence, de respecter les propriétés privées traversées, de s'enquérir de la météo avant de partir et de s'équiper de bonnes chaussures de marche. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bouteleux 15/10/2015 09:23

merci pour ces images et cette randonnée si bien détaillée !
cordialement