Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Hunza : mes plus belles randonnées en montagne et ailleurs

Questions et réponses sur le désert blanc

1 Juin 2015 , Rédigé par hunza

Une journaliste travaillant à "20 minutes" m'avait contacté pour une interview sur le désert blanc après avoir lu l'article sur mon blog concernant le trek que j'y ai réalisé. 

 

Qu’est ce que le désert blanc ?

 

C’est une partie du Sahara qui a la particularité d’être recouverte de calcaire et donc d’avoir cette couleur blanche qui lui donne le nom de désert blanc.

 

Peut-on le délimiter ?

 

Il se trouve en Egypte, à environ 500 kilomètres au sud du Caire. Avec une superficie de 3 000 km², c’est une toute petite partie du désert libyque située entre les oasis de Bahariya et de Farafra.

 

Pourquoi est-il si spécial ? Quelles sont ses différences par rapport à d'autres déserts ?

 

Il y a 70 millions d'années, la mer a recouvert l'est de l'Egypte actuelle. Elle y est restée pendant 30 millions d'années avant de se retirer. C'est durant cette période que le calcaire s'est déposé sur le sol et l'épaisseur de cette couche a atteint les 300 mètres. Après le retrait de la mer, l'érosion s’est attaquée au calcaire d'où toutes ces formes fantastiques qui caractérisent le désert blanc (champignons, meringues, vaguelettes pétrifiées, etc …).

 

Est-ce que beaucoup de touristes s'y rendent ? 

 

Depuis le début des printemps arabes et particulièrement depuis la chute du président Moubarak, l’Egypte est une destination qui peut apparaitre risquée pour de nombreux touristes occidentaux d’où une baisse importante de la fréquentation. Avant 2011, le désert blanc était une destination prisée pour les amoureux du désert.

 

Pourquoi avez-vous choisi de vous y rendre ? Avez-vous l'habitude de ce type de voyages ?

 

J’aime la beauté du désert, ses espaces infinis, la solitude, le silence, les nuits claires qui dévoilent une somptueuse voute céleste, etc …. De nombreuses fois, j’avais entendu parler du désert blanc comme étant d’une exceptionnelle beauté. J’ai eu envie d’aller. J’ai longtemps attendu et lorsque j’en ai eu enfin l’occasion, j’y suis allé et je n’ai pas été déçu.

C’était mon sixième voyage dans un désert après le Wadi Rum (Jordanie), le désert marocain, le Sinaï (Egypte), le Rub al-Khali (Yémen) et l’Akakus (Libye).

 

Que retenez-vous de votre visite ?

 

Le travail de l’érosion du calcaire est tel qu’il a donné naissance à des paysages étonnants. Ici,  des sculptures minérales en forme de champignons petits et gros, là un sol qui ressemble à un lac blanc pétrifié. Et les artisans de ces œuvres forcément fragiles ont pour nom : vents de sable, pluie, gel (car les nuits dans le désert peuvent être très froide) et chaleur.

 

Quelles sont les principales choses à voir ou à faire dans le désert blanc ?

Le désert blanc est un tout et, à mon avis, seul un trek de quelques jours permet de mieux l’appréhender. Comme je l’ai dit plus haut, les paysages sont toujours différents mais il y a quelques curiosités naturelles plus marquantes que d’autres tel un champignon accompagné d’un coq, le doigt de dieu, le théâtre, etc …

 

Est-il possible de rencontrer des habitants ? 

 

Le désert blanc est vide. Pas d’habitants hormis ceux qui travaillent pour le tourisme. Il faut se rendre dans les quelques oasis qui le bordent pour rencontrer des personnes. C’est d’ailleurs là que le ravitaillement se fait.

Peut-être peut-on croiser des nomades mais lors de mon séjour, je n’en ai pas vu.

 

Comment peut-on visiter ce désert (seul, avec un guide, en 4x4, à pied etc) ? 

 

Tout dépend du type de voyage que l’on veut faire. Personnellement, je préfère effectuer ce genre de trek en passant par un voyagiste. Certes je paye un peu plus cher mais tout est organisé et ça évite pas mal de « galères » sur place. Mais on peut aussi visiter le désert blanc sans passer par un tour opérateur. Il y a des agences sur place où on peut louer les services d’un chauffeur de 4x4 pour s’y rendre et d’un guide qui se chargera de recruter un cuisiner pour la randonnée. Dans ce cas, il est préférable de s’adresser à des locaux, c'est-à-dire des personnes habitant les oasis à proximité du désert. Il est même possible pour les pressés de faire un tour en 4x4 dans le désert blanc.

 

Pour y dormir, comment cela se passe ?

 

Les séjours dans le désert blanc sont organisés d’octobre à avril pour éviter les fortes chaleurs au cours de la journée. Mais les nuits peuvent être froides, voire même très froides. Donc il faut prévoir un bon duvet car le bivouac peut se passer sous la tente comme il peut se faire à la belle étoile pour profiter du spectacle grandiose de la voute céleste et, pourquoi pas, de la visite des fennecs.

L’utilisation de la tente sera par contre indispensable lors des tempêtes de sable.

 

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

 

Enfant, j’étais toujours passionné par les récits de voyages que j’entendais. Quand j’en ai eu les moyens j‘ai commencé à voyager. Montagnes et déserts ont toujours été mes destinations préférées. Pour y randonner. Mais le temps me manque. Mes enfants à élever. Ma profession. Alors, bien souvent, je profite d’endroits plus proches à découvrir et, par chance, il y en a beaucoup en  France. Il y a quelques années, j’ai décidé d’ouvrir un blog où je raconte mes coups de cœur afin d’en  faire profiter d’autres. Et le désert blanc fait parti de ces coups de cœur.

 

 

Voir l'article sur le désert blanc : http://www.hunza.pro/trek-desert-blanc-egypte.html​

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article